Socialisez

FacebookTwitterRSS

Vers l’implantation d’une usine de fabrication de pâte à papier et d’une industrie du pétrole au Gabon

Auteur/Source: · Date: 24 Sep 2010
Catégorie(s): Economie

Vers l’implantation d’une usine de fabrication de pâte à papier et d’une industrie du pétrole au Gabon par le groupe Japonais Sojitz Corporation

Une délégation du groupe Japonais Sojitz Corporation a été introduite, jeudi dernier, au cabinet de travail du premier ministre, chef du gouvernement, Paul Biyoghé Mba, par l’Ambassadeur du Gabon au Japon, Jean Christian Obame, en vue de l’implantation d’une usine de fabrication de pâte à papier et d’une industrie du pétrole au Gabon, a constaté GABONEWS.

Le président de la zone Est et centrale d’Afrique du groupe japonais Sojitz Corporation, Shuhei Inoue, à l’issue de cette rencontre, a soutenu : « avec un potentiel marin et forestier envié de par le monde, le Gabon occupe une place prépondérante dans le concert des nations ayant bénéficié des faveurs de la nature ».

RAFINERIE DE PETROLE A POG

Le Groupe entend donc, sous réserve d’homologation des autorités gabonaises, ériger une nouvelle raffinerie de pétrole au Gabon afin de profiter au mieux des retombées de cette industrie, d’une part, et par l’installation d’une usine de fabrication de la pâte à papier, d’autre part. « Le Gabon, plus que certains pays de la sous région et même du continent, offre un environnement propice aux affaires » a-t-il
indiqué. C’est là une des sources de motivation du groupe à vouloir investir dans le pays d’Ali Bongo Ondimba, notamment en mettant en
exergue le secteur du « Gabon des Services », l’un des piliers du projet de société du chef de l’Etat « l’Avenir en confiance “

Dans cet optique, le président du groupe japonais n’a pas manqué de préciser, avoir sillonné plusieurs localités du pays, qu’il avait été impressionné devant les défis que représentent les secteurs pétrolier et forestier dans lesquels son groupe entendait investir dans notre pays.

FABRIQUER DU PAPIER AU GABON ?

Ainsi, s’agissant de l’usine à papier, le chef de délégation japonaise, Shuhei Inoue, a indiqué qu’« avec le second massif forestier de la planète après l’Amazonie, le Gabon ne peut que se lancer dans cette entreprise à partir du moment où la forêt couvre plus de 80% de son territoire ».

Le groupe a souhaité en cas d’acceptation par les autorités gabonaises, nouer un partenariat commercial avec la Société nationale des bois du Gabon (SNBG) afin de faciliter l’écoulement de ses produits. Pour sa part, Paul Biyoghé Mba, à la lumière de l’intérêt que porte le groupe sur les potentialités de notre pays, n’a pas manqué d’exprimer la disponibilité du gouvernement à faciliter l’installation de cette grosse cylindrée sur le territoire national afin de se frayer un chemin dans une société où se pratique le libéralisme économique.

Ainsi, une commission chargée du suivie de ce dossier, composée des membres du cabinet du premier ministre et des départements
ministériels concernés par ces deux projets a été mise en place afin de pousser en profondeur, la réflexion japonaise pour une meilleure
coordination des actions en amont et en aval desdites propositions qui n’attendent, aux dires des japonais, que l’accord du gouvernement gabonais pour leur démarrage.


SUR LE MÊME SUJET
Le groupe français Eramet, à travers sa filiale Maboumine, va lancer en 2014 une usine pilote en vue de l'exploitation à Mabounié (centre ouest Gabon) d'un gisement important comprenant du niobium, des terres rares, du tantale et de l'uranium, a-t-il annoncé vendredi. Des représentants d'Eramet et Maboumine ont été reçus vendredi par le ministre des Mines et du pétrole Alexandre Barro Chambrier pour faire le point sur le projet alors que le site est connu depuis des années. Une usine pilote sera construite sur le site en 2014, a expliqué Philippe Vectren, directeur général délégué d'Eramet, dont la filiale Comilog exploite le ...
Lire l'article
Le géant indien Tata Chemicals a fait part de son intention de participer, avec la multinationale Singapourienne Olam international limited, au projet de construction d’une usine d’engrais dans la zone franche de l’Ile Mandji, au nord de Port-Gentil, la capitale économique du Gabon, chef-lieu de la province de l’Ogooué-Maritime (ouest). Le groupe indien compte injecter près de 130 milliards de FCFA pour acquérir 25% du capital de la coentreprise entre Olam, dont la part va passer de 80 à 62,9% et le gouvernement gabonais, dont la participation tombera de 20 à 12%. L’intérêt du groupe indien, troisième producteur ...
Lire l'article
Une deuxième usine d’huile de palme d'une capacité d'un million de tonnes par an, entrera en fonction au Gabon en 2014, à la suite de celle de la Société d’investissement pour l’agriculture tropicale (SIAT GABON) située à Makouké dans la province du Moyen-Ogooué (centre), a appris mercredi l’AGP. Implantée à Kango à une centaine de km au sud de Libreville, l’usine, propriété de la société Olam Palm Gabon, filiale du groupe singapourien Olam international, traitera toute la production provenant de la palmeraie locale qui s’étend sur une superficie de près de 8000 hectares. La période d’avril à septembre 2011 sera consacrée ...
Lire l'article
Les habitants de Mindoubé-rails, exigent leur indemnisation avant de quitter ce site choisi pour abriter l’usine de traitement des ordures ménagères de la capitale gabonaise, Libreville. « Nous ne sommes pas contre l’installation de l’usine, mais nous disons qu’avant toute chose, l’Etat doit nous indemniser et nous trouver un autre lotissement. Sinon, aucun engin ne pourra travailler ici », a prévenu un habitant. Ce terrain identifié à Mindoubé-rails et viabilisé en partie par la Société de valorisation des ordures du Gabon (SOVOG) pour un montant de 5 millions de francs CFA dans le but de l’implantation de cette usine est ...
Lire l'article
Une usine de transformation du bois de la Société nationale des bois du Gabon (SNBG), jusque-là spécialisée dans la commercialisation des grumes, est en cours de construction dans la zone portuaire d’Owendo, dans la banlieue sud de Libreville, a constaté l’AGP. Lundi dernier, le président Ali Bongo Ondimba s’est rendu sur le site pour se rendre compte de l’état d’avancement du chantier, exécuté en collaboration avec la société italienne Cremona, spécialisée dans la fabrication des outils de transformation du bois. L’usine de transformation du bois de la SNBG entre dans le cadre de l’industrialisation de la filière bois ...
Lire l'article
Le groupe singapourien, Olam, va investir près de 800 milliards de FCFA dans des projets agro-industriels au Gabon, a indiqué une source proche de la délégation ayant accompagné le président gabonais Ali Bongo Ondimba, lors de sa première visite officielle à Singapour, du 9 au 13 novembre. La somme servira notamment à la construction d’une usine d’engrais, la création de deux palmeraies dans deux provinces du sud Gabon et à la réalisation d’un complexe pétrochimique dans la future zone franche de l’île Mandji à Port-Gentil, la capitale économique, a indiqué la source. Le groupe Olam est déjà très ...
Lire l'article
Une délégation du Groupe Japonais Sojitz Corporation est venue dernièrement manifester au Premier Ministre gabonais Paul Biyoghé Mba, son intérêt pour le sol et le sous-sol gabonais, notamment dans l’industrie du pétrole et de la fabrication de la pâte à papier. Note une source de la primature. « Le Gabon, plus que certains pays de la sous région et même du continent offre un environnement propice aux affaires », a déclaré le président de la zone Est et Centrale d’Afrique de ce conglomérat, Shuhei Inoue. « De même qu’avec un potentiel marin et forestier enviés de par le monde, le ...
Lire l'article
Le projet de construire une usine ultramoderne de bois au Gabon a été évoqué lundi au cours de la séance de travail que le président de la république Ali Bongo Ondimba a eue avec des partenaires italiens conduits par le directeur général de la firme de transformation de bois ‘’Cremona’’, Camillo Botti, indique un communiqué de la presse présidentielle. Le président de la république Ali Bongo Ondimba a reçu lundi en audience le directeur général de la firme italienne Cremona, Camillo Botti, venu échanger avec le chef de l’Etat sur un projet important concernant l’industrialisation de la filière bois dans notre ...
Lire l'article
Eramet va débourser environ 200 millions d'euros et recruter un millier de personnes au Gabon pour construire une usine de manganèse, ont annoncé vendredi le groupe minier français et le gouvernement gabonais. Le président Ali Ben Bongo, dont la victoire à la présidentielle d'août dernier a été contestée, a fait de la diversification de l'économie du pays, aujourd'hui dominée par le pétrole, une priorité face au début d'épuisement des réserves. Le manganèse et le bois sont les autres principales ressources naturelles du Gabon. L'usine de Moanda, située à environ 400 kilomètres de la capitale, Libreville, produira 20.000 tonnes de manganèse par an et ...
Lire l'article
Le ministre de l’Economie forestière, des Eaux et de la Pêche, Emile Doumba, a inauguré une nouvelle usine de transformation du bois à Kolossoville, dans la province du Woleu Ntem (nord), a rapporté la radio nationale. « La filière bois est une des priorités du gouvernement; alors il nous faut diversifier notre potentiel économique et cela passe par l’industrialisation des structures, l’implication des populations locales », a déclaré le ministre. « Il nous faut alors donner à la population internationale des produits de qualité afin que ce marché s’ouvre de plus en plus à notre bois », a –t-il ajouté. Soulignons que Kolossoville ...
Lire l'article
Gabon: une usine pilote Eramet en 2014 sur un site riche en terres rares et en niobium
Le géant indien Tata Chemicals va injecter 130 milliards de FCFA dans la construction d’une usine de fabrication d’engrais au Gabon
Une seconde usine d’huile de palme au Gabon en 2014
Implantation d’une usine de traitement des ordures à Mindoumbé: les habitants exigent une indemnisation avant le déguerpissement
La SNBG construit une usine de transformation du bois dans une banlieue de Libreville
Un groupe singapourien va investir près de 800 milliards de FCFA dans l’agro-industrie au Gabon
« Le Gabon offre un environnement propice aux affaires », Shuhei Inoue
Economie : Bientôt une nouvelle usine ultramoderne de bois
Eramet va investir 200 millions d’euros dans une usine au Gabon
Gabon: Une nouvelle usine de transformation de bois inaugurée à Kolossoville

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 24 Sep 2010
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*