Socialisez

FacebookTwitterRSS

Le Gabon pour un siège permanent de l’Afrique au Conseil de sécurité

Auteur/Source: · Date: 25 Sep 2010
Catégorie(s): Afrique,Diplomatie

Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, a réaffirmé vendredi « l’aspiration de l’Afrique à occuper pleinement sa place dans le concert des nations » et « de siéger de façon permanente au Conseil de Sécurité », dans un discours lors du débat annuel de l’Assemblée générale de l’ONU à New York.

« DEMOCRATISATION DE LA GOUVERNANCE MONDIALE »

« Au moment où la démocratisation de la gouvernance mondiale se pose comme une exigence, je voudrais réaffirmer, du haut de cette tribune, l’aspiration de l’Afrique à occuper pleinement sa place dans le concert des nations », a déclaré Ali Bongo devant les 192 Etats Membres.

« Le temps me semble venu, pour l’Afrique, non seulement de siéger de façon permanente au Conseil de Sécurité, mais également d’assumer la plénitude de ses responsabilités en tant qu’acteur à part entière de la scène internationale », a-t-il ajouté.

« Et nous sommes prêts à relever ce défi afin de panser les blessures d’une histoire porteuse d’un lourd tribut d’injustices au détriment du continent. Au-delà de la démocratisation du système des Nations Unies que nous appelons de tous nos vœux, la crédibilité de notre action exige également que nous tenions les promesses de développement faites à l’humanité », a souligné le président gabonais.

Il a présenté les trois piliers stratégiques de la politique de ce qu’il nomme le « Gabon émergent » ; il s’agit du « Gabon vert, du Gabon industriel et du Gabon des services ».

« En plaçant le Gabon vert en premier dans l’ordre de classification, j’ai voulu souligner le rôle central que ce secteur va jouer dans l’économie du Gabon. Je perçois le Gabon vert comme une approche transversale qui sous-tend notre stratégie globale en matière de développement », a-t-il expliqué.

« Le Gabon industriel s’appuie, lui, sur la valorisation de nos matières premières en respectant les principes de base en matière de préservation de l’environnement. Le Gabon des services met l’accent sur l’appropriation par le pays de nouvelles technologies de l’information et de la communication, la promotion du tourisme, l’amélioration des transports avec la mise en valeur des ressources humaines », a-t-il précisé.

PLAIDOYER EN FAVEUR DU FINANCEMENT DE LA LUTTE CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE »

Le président gabonais a également souligné l’engagement de son pays sur « la question du changement climatique » sur lequel il s’est « investi à Copenhague, aux cotés d’autres Chefs d’Etat et de Gouvernements, dans la recherche d’un consensus autour du principe d’un instrument juridiquement contraignant ».

Ali Bongo a plaidé en faveur du « financement de la lutte contre le changement climatique dans les pays en développement, et la réduction de 20% des émissions de gaz à effet de serre des pays industrialisés d’ici à 2020 ».

« Au-delà du désir qui nous anime de mobiliser davantage de ressources nationales et internationales, nous demeurons résolument engagés en faveur de la recherche de la paix et de la sécurité tant à l’échelle régionale que globale. Par notre présence au Conseil de Sécurité des Nations Unies, nous assumons pleinement nos responsabilités et apportons notre contribution à la recherche d’un monde qui puisse envisager l’avenir en confiance », a-t-il conclu.

Source : ONU


SUR LE MÊME SUJET
Le Gabon a officiellement occupé mardi au siège des Nations unies à New York (Etats-Unis) le fauteuil de président du Conseil de sécurité de l’Organisation mondiale, une fonction assumée en fait depuis le 1er juin dernier par son ambassadeur aux Nations unies, M. Noël Nelson Messone. Le diplomate gabonais a d’ailleurs présidé la 28ème session du conseil de sécurité, ouverte mardi en présence notamment du Secrétaire général de l’ONU Ban Ki Moon et du président gabonais Ali Bongo Ondimba, arrivé dimanche dernier aux Etats-Unis. Au cours de ce mandat rotatif à la présidence du conseil de sécurité de ...
Lire l'article
Le directeur exécutif du Programme commun des Nations unies sur le VIH/SIDA, M. Michel Sidibé, séjourne à Libreville pour solliciter l’appui du Gabon, afin que la lutte contre le SIDA soit inscrite à l’ordre du jour du Conseil de sécurité de l’ONU au mois de juin prochain. M. Sidibé a été reçu en audience vendredi à Libreville par le président Ali Bongo Ondimba qu’il avait déjà rencontré en janvier dernier à Addis Abeba, en Ethiopie, en marge du sommet de l’Union africaine (UA), pour plaider la même cause. Celle-ci est d’autant plus pertinente que, selon le directeur exécutif de l’ONUSIDA, des ...
Lire l'article
Les dirigeants africains ont demandé le 24 septembre à l’ONU de leur accorder un siège au Conseil de sécurité. Ils ont notamment souligné que le nombre de membres de l’ONU est passé de 51 pays en 1945 à 192 aujourd’hui, alors que les membres permanents sont toujours restés cinq. L’ONU va-t-elle exaucer le souhait des dirigeants africains ? A l’occasion de la 65e assemblée générale des Nations Unies sur les Objectifs du millénaires pour le développement (OMD), les Chefs d’Etat africains ont demandé un siège permanent au Conseil de sécurité, qui 65 ans après la création de l'organisation, reste figé ...
Lire l'article
Le président de la République, Ali Bongo Ondimba a quitté Libreville, vendredi dernier, pour le siège des Nations Unies New à York où il prendra part, aux côtés de ses pairs du monde entier, aux travaux de la réunion du Conseil de sécurité de l’organisation mondiale. C’est la preuve de la consécration diplomatique de notre pays. En effet, le numéro un gabonais recevra le soutien des cinq membres permanents du conseil de sécurité des Nations Unies auxquels il faudra ajouter les dix autres membres non permanents, dont notre pays. A cette occasion, Ali Bongo Ondimba ne manquera pas de dévoiler ...
Lire l'article
Le Gabon, qui occupe, depuis le 1er janvier 2010 et pour une période de deux ans, sera aux côtés de la Chine, des Etats-Unis, de la Russie, de la France et du Royaume Uni, cinq autres pays membres permanents. On peut se demander comment a découlé le choix de notre pays. Très simplement, ce choix découle de son élection à l’Assemblée générale des Nations Unies. Mais face à l’influence des cinq membres permanents, notamment de la France, de la Russie et de la Chine, certains se demandent ce que peut bien faire le ’’petit Gabon’’. Certains affirment que le choix ...
Lire l'article
L'ambassadeur du Gabon aux Nations unies, Issoze-Ngondet, va assurer la présidence tournante du Conseil de sécurité pour le mois de mars, remplaçant son homologue français, Gerard Araud. La présidence du conseil de sécurité est occupée tour à tour par les membres de l'organe suivant l'ordre alphabétique anglais. Le Gabon, la Bosnie Herzégovine, le Brésil, le Liban et le Nigeria ont été récemment élus membres du Conseil de sécurité pour un mandat de deux ans.
Lire l'article
A compter de ce 1er mars, le Gabon assure la présidence tournante du Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations unies (ONU). Avec cette présidente obtenue à l’occasion de l’assemblée générale de l’organisation tenue le 27 février à New-York, aux Etats-Unis, le Gabon va devoir trancher pendant un mois sur plusieurs questions internationales capitales comme la crise ivoirienne ou encore le nucléaire iranien. Membre non-permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies depuis janvier dernier, le Gabon assurera la présidence du Conseil de sécurité de l’ONU pendant un mois. Décidée à l’issue de l’Assemblée générale dite «Assemblée du millénaire», ...
Lire l'article
Les travaux de la 28ème réunion du Comité permanent consultatif des Nations Unies sur les questions de paix et de sécurité en Afrique centrale se sont ouverts lundi à Libreville sur un appel à l'endroit des Etats membres à éradiquer les conflits dans certaines régions en proie à des crises. Les participants aborderont, au cours de cette rencontre de Libreville, pendant cinq jours, la situation géopolitique et de sécurité dans la région, la mise en œuvre de l’initiative de Sao-Tomé qui vise à mettre en place un code de conduite des forces de défenses et de sécurité en Afrique centrale, ...
Lire l'article
Le général Samuel Mbaye à la tête du secrétariat général du Conseil national de sécurité (CNS) à la présidence de la République depuis 1991 a passé ce mercredi le flambeau à son frère d’arme le colonel major Jean Philippe Ntumpa Lebani, rapporte la presse présidentielle. Le secrétaire général à la présidence de la République, Mamadou Diop représentant le Chef de l’Etat, Chef suprême des armées a présidé la cérémonie de passation de flambeau entre le général Samuel Mbaye (sortant) et le colonel major Jean Philippe Ntumpa Lebani (rentrant), nommé par décret du président de la république le 1er décembre dernier. Créée ...
Lire l'article
Le président de la haute autorité de la sûreté et de facilitation de l’aéroport Léon Mba (HASF-ALM), le général Laurent Nguetsara, a plaidé vendredi à Libreville, pour une sécurité efficiente de l’Aéroport de Libreville (ADL), suite au mouvement d’humeur des agents de l’Agence pour la sécurité aérienne en Afrique et Madagascar (ASECNA), a constaté GABONEWS. Au terme des travaux de la première réunion de ce comité, M. Nguetsara a déclaré que le constat sur la situation de l’aéroport de Libreville en matière de sûreté est amer. « Je crois fermement qu’avec le rapport objectif présenté par le comité, le gouvernement ...
Lire l'article
Le Gabon à la présidence du conseil de sécurité de l’ONU pour le mois de juin 2011
L’ONUSIDA sollicite l’appui du Gabon pour l’inscription de la lutte contre le SIDA à l’ordre du jour du conseil de sécurité
ONU : L’Afrique veut son siège permanent au Conseil de sécurité
Conseil de Paix et de Sécurité : Le Gabon au pinacle
Conseil de paix et de sécurité : Responsabilités et enjeux
Le Gabon assure la présidence tournante du Conseil de sécurité de l’ONU
Gabon : Libreville assure la présidence du Conseil de sécurité de l’ONU
Gabon: Sécurité en Afrique centrale: Ouverture à Libreville de la 28ème réunion du Comité permanent de l’ONU
Gabon: Sécurité : Jean Philippe Ntumpa Lebani remplace Samuel Mbaye à la tête du secrétaire général du conseil national de sécurité
Gabon: Sécurité aéroportuaire: la Haute autorité de la sûreté plaide pour une sécurité efficiente de l’Aéroport de Libreville

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 25 Sep 2010
Catégorie(s): Afrique,Diplomatie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*