Socialisez

FacebookTwitterRSS

Ali Bongo Ondimba à Nagoya pour la 10ème conférence des parties à la CDB

Auteur/Source: · Date: 26 Oct 2010
Catégorie(s): Coopération,Politique

Le président gabonais Ali Bongo Ondimba est arrivé lundi à Nagoya (Japon) pour prendre part à la 10ème conférence des parties à la convention des Nations Unies sur la diversité biologique (CDB), ouverte mardi dans cette localité nippone.

Les assises doivent adopter un nouveau plan stratégique pour la période 2011-2020 qui prévoit la réalisation de vingt objectifs, dont l’arrêt de la pêche excessive, la réduction du taux de pollution et l’inscription de la biodiversité sur la liste des priorités des Etats et de la société.

Le chef de l’Etat gabonais revient de Séoul, en Corée du sud, où il a effectué une visite de travail et d’amitié de deux jours, sanctionnée par la signature de trois accords de coopération bilatérale, dont un accord portant sur la prévention de la double imposition et l’évasion fiscale en matière d’impôts sur le revenu, signé par le ministre gabonais des Affaires étrangères, Paul Toungui, et son homologue sud-coréen en charge du Commerce extérieur, Yu Myung-Hwan.

Le ministre gabonais des Mines, Julien Nkoghé Bekalé, et son homologue sud-coréen de l’Economie et des connaissances, Kyung Hwan Choi, ont, pour leur part, signé un accord dans le domaine des mines, dans le cadre de la déclaration conjointe de la coopération Corée-Afrique du 15 septembre 2010, signée lors du Forum de Coopération Economique Corée-Afrique 2010 (KOAFEC), tenu le 15 septembre 2010 à Séoul, avec la participation des ministres africains, du président de la Banque Africaine de Développement (BAD), Donald Kaberuka, et du ministre coréen de la Stratégie et des Finances.

Cette déclaration préconise notamment le développement des ressources humaines, le renforcement des capacités de l’Afrique, afin d’accélérer son développement économique, le renforcement de la productivité agricole comme moyen de lutter contre la pauvreté, la promotion des petites et moyennes entreprises (PME) et le renforcement du secteur privé africain, en vue de la création de nouveaux emplois, le développement durable-équilibre entre croissance économique et protection de l’environnement (…).

Selon une source proche de la délégation présidentielle gabonaise, MM. Paul Toungui et Yu Myung-Hwan ont également signé un accord culturel dont l’objectif est de promouvoir des actions de bienfaisance mutuelle dans le cadre d’une coopération dans les domaines culturels et similaires.

Conformément à cet accord, les deux pays se sont engagés à encourager l’étude des langues, de la littérature, de la culture et de l’histoire du Gabon et de la Corée du sud, favoriser les échanges des étudiants, des enseignants et d’experts dans ces domaines pour des raisons académiques, de recherches et de conférences.

Ils se sont également engagés à échanger les informations, organiser des manifestations culturelles (foires artistiques, festivals…) et développer les relations entre leurs écoles d’art, leurs associations et autres organisations et institutions culturelle.

Le Gabon et la Corée du sud entretiennent déjà, depuis plusieurs années, à travers l’Agence coréenne de coopération internationale coréenne, une intense coopération culturelle, marquée notamment par le renforcement des compétences par le biais de stages et séminaires dans différents secteurs.

Plusieurs étudiants gabonais ont bénéficié et continuent de bénéficier de bourses coréennes pour étudier en Corée du sud, un pays qui offre également des séminaires aux fonctionnaires des différents départements ministériels du Gabon.

Le projet de création d’un centre culturel gabonais au Chyeryongsan Natural Museum de Daejon, en hommage au défunt président Omar Bongo Ondimba, a été encore largement débattu, au cours de la visite à Séoul du président Ali Bongo Ondimba, sa première visite en Corée du sud depuis son élection à la magistrature suprême le 30 août 2009.

Le chef de l’Etat gabonais a quitté Séoul après des échanges fructueux avec son homologue, Lee Myung Bak, et une longue séance de travail avec les hommes d’affaires sud-coréens.


SUR LE MÊME SUJET
Dans son discours à l’endroit des diplomates, à l’ouverture à Libreville de la 10ème Conférence des ambassadeurs, le Ministre des Affaires Etrangères, Paul Toungui, a appelé les diplomates gabonais à mener une ‘’diplomatie responsable et pacifique’’ en commençant par les pays de sous région. « Si l’une des vocations de la diplomatie est de promouvoir de bonnes relations entre nations, elle a aussi pour rôle de contribuer à l’intégrité du territoire nationale. C’est le lieu pour moi de recueillir toute votre vigilance pour suivre attentivement l’évolution de nos relations avec les pays voisins du premier cercle concentré », a déclaré Paul ...
Lire l'article
Au troisième jour de la 10ème Conférence des ambassadeurs, le chef de mission diplomatique du Gabon en Libye et en Tunisie, Emily Kakala Ngoussi, principal coordonnateur de l’atelier sur le financement de la diplomatie a expliqué ce mercredi à Libreville que « Les budgets alloués pour la plupart ne correspondent pas aux missions assignées ». Cette explication est la conclusion générale de l’atelier coordonné par l’ambassadeur du Gabon en Libye et en Tunisie. « Les membres de l’atelier ont fait un constat consistant à voir si le budget qui est alloué aux missions diplomatiques correspondent bien aux missions qui leurs sont ...
Lire l'article
Le ministre gabonais des Affaires étrangères, Paul Toungui a déclaré lundi à Libreville, que la diplomatie gabonaise doit parler d’une même voix, ouvrant les travaux de la 10ème conférence des ambassadeurs du Gabon exerçant à l’étranger sous le thème : ‘’Pour une diplomatie au service du Gabon émergent’’. ‘’L’ampleur des menaces et des défis auxquels le monde est confronté ne laisse aucune place à l’improvisation et aux tropismes c’est pourquoi notre diplomatie se doit de parler d’une même voix. La diplomatie ne peut pas être une tribune ni pour les états d’âmes, ni l’expression d’opinion personnelles ou partisanes’’, a déclaré ...
Lire l'article
Le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération internationale et de la Francophonie organise su 11 au 15 juillet prochain à Libreville, la 10ème conférence des ambassadeurs axée sur le thème « pour une diplomatie au service du Gabon émergent ». Les assises de la capitale gabonaise auront pour objectifs de débattre des nouveaux enjeux liés à la politique de l'émergence prônée par le chef de l'Etat, de s'approprier cette vision et de l'adapter à la nouvelle politique extérieure du Gabon. Pour cette rencontre d'envergure, les ambassadeurs du Gabon accrédités à l'extérieur auprès des pays amis sont attendus pour la ...
Lire l'article
Née en 2000, la conférence des ambassadeurs du Gabon en poste à l'étranger tiendra sa 10ème édition du 11 au 15 juillet prochain à Libreville sous le thème : '' La diplomatie à l'heure de l'Emergence'', a-t-on appris. Tous les ambassadeurs, plus d'une vingtaine, accrédités dans plusieurs capitales étrangères prendront part à ces travaux qui verront la présence d'experts venus d'autres départements ministériels (Budget, Environnement, Economie, Communication...). Ces personnes ressources devraient exposer sur les sujets que le chef de l'Etat, Ali Bongo Ondimba, a jugé ''importants '' à mettre à la connaissance des ambassadeurs gabonais '' parce qu'ils sont avant tout ...
Lire l'article
Le président Ali Bongo a pris part le 27 octobre à l’ouverture de la réunion du «Segment de haut niveau», de la 10ème Conférence des Parties de la Convention sur la diversité biologique (COP 10) à Nagoya, au Japon. Au nom du continent africain, le président gabonais a appelé la communauté mondiale à œuvrer pour la mise en place d’un nouveau «partenariat pour la vie». Le président gabonais, Ali Bongo, a pris la parole au nom de l’Afrique à la 10ème Conférence des Parties de la Convention sur la diversité biologique (COP 10), le 27 octobre à ...
Lire l'article
Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba est arrivé mercredi à 10h (8h GMT) à Oslo (Norvège) où s’ouvrira jeudi, la conférence sur la déforestation et le climat, a constaté l’envoyé spécial de l’AGP. Le président Ali Bongo Ondimba a quitté Libreville dans la nuit de mardi à mercredi après avoir reçu en audience, le président de la Fédération internationale de football association (FIFA), Joseph Sepp Blatter, arrivé dans la capitale gabonaise mardi. La conférence de la capitale norvégienne a pour objectif, d’établir un partenariat intérim pour permettre la réduction des émissions de gaz à effet de serre provenant de la déforestation et ...
Lire l'article
Le Président de la République, Ali Bongo Ondimba a quitté Libreville, ce samedi, à destination de Bangui (République Centrafricaine), où il prend part à la 10ème session de la Conférence des Chefs d’Etat de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC), a-t-on appris de sources officielles. Cette autre sortie du chef de l’Etat gabonais intervient alors qu’il y a quelques jours, il avait été reçu à Ouagadougou (Burkina-Faso) et Yamoussoukro (Côte-d'Ivoire), par ses homologues, Blaise Compaoré et Laurent Gbagbo, dans le cadre du raffermissement des relations bilatérales avec ces deux pays frères. A Bangui, le président Ali ...
Lire l'article
Libreville, 16 septembre (GABONEWS) – Le président de la République de Corée, Lee Myung – Bak, a, dans un message de félicitation dont copie est parvenue au desk de GABONEXWS, ce mercredi, complimenté, Ali Bongo Ondimba, pour sa brillante victoire à la présidentielle du 30 août dernier. « A l’occasion de votre élection au poste de président de la République gabonaise, je me fais un agréable devoir de vous adresser mes plus vives félicitations. Je ne doute point que votre pays connaîtra la stabilité politique et le développement économique et social, grâce à votre riche expérience au gouvernement ...
Lire l'article
Gabon – ONG: Conférence de presse à Paris : Pour une enquête sur le patrimoine de Bongo Ondimba
L’ONG gabonaise, "Brainforest", a demandé lundi à Paris, la création par le parlement gabonais, d’une commission d’enquête pour faire "toute la lumière" sur le patrimoine immobilier acquis en France par le président gabonais Omar Bongo Ondimba. "On ne peut pas opposer le mépris aux informations parues récemment dans la presse et attribuant au président Bongo un énorme patrimoine immobilier. Pour nous, la création d’une commission d’enquête parlementaire est nécessaire pour démêler le vrai du faux", a déclaré Marc Ona Essangui, président de "Brainforest", une ONG spécialisée dans la défense de l’environnement. S’exprimant lors d’une conférence de presse, M. Essangui a critiqué la ...
Lire l'article
10ème Conférence des ambassadeurs: Paul Toungui veut une diplomatie responsable et pacifique
10ème Conférence des ambassadeurs: « Les budgets … ne correspondent pas aux missions assignées », Emily Kakala Ngoussi (Ambassadeur du Gabon en Libye et en
Début de la 10ème conférence des ambassadeurs gabonais accrédités à l’étranger
Libreville accueille la 10ème Conférence des Ambassadeurs gabonais du 11 au 15 juillet prochain
”La diplomatie à l’heure de l’Emergence” au menu de la 10ème conférence des ambassadeurs du 11 au 15 juillet 2011 à Libreville
Gabon : Le cri d’Ali Bongo à Nagoya
Ali Bongo Ondimba à Oslo pour la conférence sur la déforestation et le climat
Intégration sous-régionale: Ali Bongo Ondimba à Bangui pour la Conférence des chefs d’Etat de la CEMAC
Gabon: Le président de la République de Corée félicite Ali Bongo Ondimba pour sa victoire à l’élection présidentielle
Gabon – ONG: Conférence de presse à Paris : Pour une enquête sur le patrimoine de Bongo Ondimba

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 26 Oct 2010
Catégorie(s): Coopération,Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*