Socialisez

FacebookTwitterRSS

Côte d’Ivoire: “irrégularités mineures” lors de la présidentielle

Auteur/Source: · Date: 3 Nov 2010
Catégorie(s): Afrique

Le Conseil de sécurité de l’ONU a noté des “irrégularités mineures” dans l’élection présidentielle de dimanche en Côte d’Ivoire, sans que celles-ci n’entachent véritablement le scrutin, a indiqué mercredi son président, l’ambassadeur britannique Mark Lyall Grant.

“Des irrégularités mineures ont été rapportées dans cette élection présidentielle”, mais elles ne menacent pas l’approbation internationale de “cette étape décisive”, a indiqué lors d’un point de presse celui qui assure la présidence du Conseil en novembre.

Il a invité toutes les parties en présence en Côte d’Ivoire à respecter un processus électoral “démocratique, pacifique et transparent”.

Les membres du Conseil “saluent le peuple ivoirien pour sa participation massive et pacifique à ce vote crucial qui représente une étape historique vers le rétablissement d’une paix durable en Côte d’Ivoire”, a souligné M. Grant.

Le Conseil “exhorte tous les candidats à maintenir un environnement calme et pacifique et à accepter les résultats qui seront proclamés et certifiés”, a-t-il ajouté, lisant une déclaration du Conseil.

“Ils exhortent en outre tous les supporteurs des candidats à s’abstenir de toute provocation ou violence pendant tout le processus électoral”, a-t-il ajouté.

Plus tôt, le représentant spécial de l’ONU en Côte d’Ivoire, Choi Young-jin, avait souligné que l’élection présidentielle s’était déroulée de manière “pacifique” sans atteinte aux droits de l’homme.

Le scrutin s’est déroulé “dans un environnement pacifique”, aucune violation majeure des droits de l’homme n’a été enregistrée”, avait-il expliqué, s’exprimant devant le Conseil de sécurité par vidéoconférence depuis Abidjan.

“Le peuple ivoirien s’est saisi de l’occasion pour montrer à la communauté internationale sa maturité et sa détermination à mener à bien ce processus” électoral, avait-il ajouté.

Mercredi, un second tour se dessinait entre le président ivoirien sortant Laurent Gbagbo et l’ex-Premier ministre Alassane Ouattara, après dépouillement de plus de la moitié des suffrages exprimés.


SUR LE MÊME SUJET
Les affrontements se poursuivent dans l'ouest de la Côte d'Ivoire, où quatre autres personnes ont été tuées durant ces sept derniers jours, a déclaré jeudi un porte-parole de la Mission des Nations unies dans le pays. Hamadoun Touré a précisé que deux incidents avaient respectivement coûté la vie à deux personnes. Les violences opposent des membres de la communauté ethnique des Bété, de l'ancien président Laurent Gbagbo, aux Baoulé, qui ont soutenu l'adversaire de l'ex-chef d'Etat, l'actuel président Alassane Ouattara, à l'occasion du scrutin de novembre 2010. La Côte d'Ivoire a plongé dans un cycle de violences pendant plusieurs mois après le refus ...
Lire l'article
Le président ivoirien Alassane Ouattara a demandé au procureur de la Cour pénale internationale (CPI) d'enquêter sur "les crimes les plus graves" commis sur l'ensemble du territoire ivoirien depuis le 28 novembre 2010, dans une lettre datée du 3 mai publiée mercredi sur le site de la Cour. "Par la présente, j'entends confirmer mon souhait que votre bureau mène en Côte d'Ivoire des enquêtes indépendantes et impartiales sur les crimes les plus graves commis depuis le 28 novembre 2010 sur l'ensemble du territoire ivoirien", indique M. Ouattara dans une lettre clarifiant ses intentions. Le chef de l'Etat ivoirien, dont la cérémonie d'investiture ...
Lire l'article
Massacres en Côte d’Ivoire: la CPI compte ouvrir prochainement une enquête
Le procureur de la Cour pénale internationale (CPI), Luis Moreno-Ocampo, a indiqué mardi dans un entretien à l'AFP que ses services préparaient une demande au tribunal pour ouvrir une enquête en Côte d'Ivoire concernant des massacres. "C'est la première étape", a-t-il expliqué. "Après cela, nous pourrons entamer des enquêtes". M. Moreno-Ocampo avait indiqué début avril vouloir ouvrir une enquête sur des "massacres commis de façon systématique ou généralisée" en Côte d'Ivoire. Le bureau du procureur procède à "un examen préliminaire de la situation en Côte d'Ivoire et le procureur va ensuite, de sa propre initiative, demander à la Chambre préliminaire de l'autoriser à ...
Lire l'article
Des "enquêtes préliminaires" ont été ouvertes contre le président ivoirien déchu Laurent Gbagbo et ses proches, a annoncé mardi le gouvernement du nouveau chef d'Etat Alassane Ouattara sur la télévision ivoirienne TCI. "Concernant les personnes capturées depuis le 11 avril (...), l'ancien chef d'Etat, son épouse et une soixantaine de personnes de son clan ont été assignées en résidence surveillée à Abidjan et dans d'autres villes", a déclaré le porte-parole Patrick Achi dans son compte-rendu du conseil des ministres. "Des procédures d'enquêtes préliminaires sont en cours pour les crimes et délits commis par Laurent Gbagbo et son clan", a-t-il ajouté. Laurent Gbagbo, son ...
Lire l'article
L'Union européenne va prendre des sanctions à l'encontre de onze proches de Laurent Gbagbo, ont indiqué, mardi 14 décembre, des sources diplomatiques européennes. Parmi les noms se trouvant sur cette liste figurent le conseiller pour la sécurité de M. Gbagbo, Kadet Berlin, le secrétaire général de la présidence, Désiré Tagro, et le président du Conseil constitutionnel, Yao N'Dre. Y figurent également les noms de Pascal Affi N'Guessan, secrétaire général du parti de Laurent Gbagbo, le Front populaire ivoirien et le directeur général de la radio-télévision d'Etat, Pierre Israël Amessan Brou. Lundi, l'UE avait annoncé qu'elle comptait accroître la pression sur le ...
Lire l'article
Nicolas Sarkozy demande aux dirigeants et responsables ivoiriens de permettre l'achèvement rapide et "dans un climat apaisé" du processus électoral lié à l'élection présidentielle en Côte d'Ivoire, a indiqué jeudi soir un communiqué de l'Elysée. "Le président de la République lance un appel aux dirigeants et responsables ivoiriens concernés pour que le processus électoral, si bien engagé, s'achève rapidement dans un climat apaisé et ouvre à la Côte d'Ivoire une nouvelle ère de paix et de prospérité", souligne le communiqué. "Il appartient désormais au Conseil constitutionnel de proclamer les résultats définitifs dans le strict respect de la volonté clairement exprimée par le ...
Lire l'article
ABIDJAN — La Côte d'Ivoire a vécu vendredi son dernier jour de campagne avant l'élection présidentielle historique de dimanche, marqué à Abidjan par des démonstrations de force du président Laurent Gbagbo et de l'un de ses rivaux, l'ex-Premier ministre Alassane Ouattara. "Est-ce que je peux compter sur vous?": Laurent Gbagbo a exhorté ses troupes à la mobilisation, lors d'un rassemblement dans le grand stade de la capitale économique, envahi de plusieurs dizaines de milliers de ses partisans, a constaté l'AFP. Dès le matin, de très nombreux jeunes en blanc et bleu, couleurs du candidat de "La majorité présidentielle" (LMP), avaient afflué aux ...
Lire l'article
Par Baudelaire Mieu, à Abidjan Le schéma de sécurisation du premier tour de l'élection présidentielle ivoirienne est particulièrement compliqué. Mais les principaux responsables du maintien de l'ordre pendant le scrutin travaillent en bonne entente. Cela sera-t-il suffisant pour éviter les dérapages ? À moins de vingt quatre heures de la tenue du premier tour de l'élection présidentielle ivoirienne du 31 octobre, les questions sur la sécurisation du scrutin, qui se posaient depuis plusieurs semaines, semblent avoir trouvé des réponses. L’armée ivoirienne, les Forces nouvelles (ex-rébellion), les Casques bleus et la Force Licorne, l’armée française en Côte d’ivoire, travaillent en synergie pour finaliser ...
Lire l'article
L'ONU a une nouvelle fois exprimé son impatience mercredi devant les retards à répétition subis par l'élection présidentielle en Côte d'Ivoire et a appelé à la relance sans délai du processus électoral. "Il est tout à fait regrettable de voir les élections retardées une fois de plus," a déclaré le représentant spécial de l'ONU en Côte d'Ivoire, Choi Young-jin, au Conseil de sécurité. "Notre déception est d'autant plus vive que l'élection, en préparation depuis si longtemps, semblait à portée de main en novembre au moment de l'établissement de la liste électorale provisoire, qui était très crédible et bien équilibrée", a souligné M. ...
Lire l'article
Voici le communiqué intégral ayant sanctionné la visite du président gabonais, Ali Bongo Ondimba en Côte d’Ivoire. A l'invitation de Son Excellence Monsieur Laurent GBAGBO, Président de la République de Côte d'Ivoire, Son Excellence Monsieur Ali BONGO ONDIMBA, Président de la République Gabonaise, a effectué une visite d'amitié et de travail en Côte d'Ivoire les 12 et 13 janvier 2010 à la tête d'une importante délégation. Pendant cette visite, les deux Chefs d'Etat ont eu des entretiens en tête à tête qui se sont déroulés dans une ambiance fraternelle et dans un climat de parfaite compréhension. Ces entretiens ont porté ...
Lire l'article
Quatre morts lors d’affrontements dans l’ouest de la Côte d’Ivoire, selon l’ONU
Ouattara demande au procureur de la CPI d’enquêter en Côte d’Ivoire
Massacres en Côte d’Ivoire: la CPI compte ouvrir prochainement une enquête
Côte d’Ivoire: “enquêtes préliminaires” contre Laurent Gbagbo et ses proches
Côte d’Ivoire : sanctions européennes contre onze proches de Gbagbo
Cote d’Ivoire: la France appelle à une fin rapide du processus électoral
Côte d’Ivoire: affluence aux derniers rassemblements avant la présidentielle
Côte d’Ivoire: Présidentielle : un scrutin sous haute sécurité
Côte d’Ivoire/élections: l’ONU déplore les retards de calendrier
Gabon-Côte d’Ivoire : Communiqué final ayant sanctionné la visite d’Ali Bongo Ondimba en Côte d’Ivoire

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 3 Nov 2010
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*