- Bongo Doit Partir - https://www.bdpgabon.org -

Société / Le personnel soignant absent du dispensaire du village Mbelenatembé, au sud du Gabon

Le dispensaire de Mbelenatembé, unique case de santé de cette localité située à environ 25 km de Lébamba, chef-lieu du département de la Louétsi-Wano (sud), attend toujours son personnel soignant au grand dam des populations ainsi privées de soins, rapporte le correspondant de GABONEWS.


SUR LE MÊME SUJET
Mbigou : Les populations de Bolapessa disent ne pas trouver leur compte au dispensaire de la localité
L’infirmière assistante du village Bolapessa, Madame Gisèle Miébi dans le canton Ngounié-Louétsi du département de la Boumi-Louétsi à Mbigou appelle les populations à fréquenter le dispensaire, mais ces dernier disent ne pas trouver satisfaction rapporte le correspondant de Gabonews. Les habitants de Bolapessa préfèrent souffrir chez eux que de se rendre dans l'unité de soins du village car il n’y aurait pas de médicaments au dispensaire. Tout le monde dans le village est unanime sur cet avis que l’infirmière rejette catégoriquement. Selon Madame Miébi, son dispensaire est souvent ravitaillé et, dit-elle, "J’ai ce qu’il faut pour les soins primaires". Mais même pour ...
Lire l'article [1]
La société OLAM Gabon vient de construire un dispensaire au village Ebé-Si, du canton Ntang-Loli, dans la province de l’Ogooué Ivindo. L’ouvrage entièrement réalisé par OLAM Gabon vient d’être livré aux populations de cette localité en présence du préfet de l’Ivindo, Vincent de Paul Ivala. Cette structure sanitaire, que les populations ont accueillie avec enthousiasme, est constituée d’une salle de réception, d’une salle de consultation et d’une salle d’hospitalisation d’une capacité de 15 lits. Et juste à côté du dispensaire, une villa a également été construite par OLAM Gabon. Elle servira de logement au responsable dudit dispensaire. Selon les responsables ...
Lire l'article [2]
Le dispensaire du regroupement des villages Kanda dans le département de la Louetsi wano (province de la Ngounié, sud) répond aux normes sanitaires, constaté mercredi le correspondant local de l’AGP. Ce dispensaire, don d’un fils de la contrée, l’ancien ministre, David Bombi A Nzengué est d’une grande utilité pour les habitants de Kanda qui éprouvaient des difficultés pour se faire soigner. Cette structure sanitaire est tenue par deux infirmiers assistants qui administrent les soins aux malades. Malgré la beauté de ce joyau, les accouchements ne sont pas pratiqués. Les femmes sont obligées de se diriger vers le Lébamba où des structures plus appropriés ...
Lire l'article [3]
Le chef de canton de Mboukou, à environ un trentaine de Km au nord de Mouila s’est accaparé de la maison affectée au responsable du dispensaire dudit village, rapporte dimanche le correspondant de l’AGP. Selon le correspondant de l’AGP, le chef de canton aurait opéré cette ‘’OPA’’ parce que la maison en question aurait été construit par un ancien ministre qui serait son parent.
Lire l'article [4]
Créé en 1913 par le docteur Albert Schweitzer, considéré comme l'inventeur de la médecine humanitaire, l'hôpital qui porte son nom est situé à Lambaréné au cœur du pays. Il est menacé de disparition, car il a du mal à recruter son personnel soignant. Les départs en retraite non remplacés se succèdent et le directeur général, Marc Libessart, ne trouve ni infirmières ni sages femmes, le Gabon étant lui-même en situation de pénurie. "Actuellement les écoles gabonaises forment des formateurs qui sortiront dans trois ou quatre ans pour former à leur tour des infirmières et sages femmes", explique-t-il à Gabonews, en ...
Lire l'article [5]
Le gouverneur du Haut-Ogooué, Bertrand Moundounga, a sommé ce jeudi, le personnel de santé des unités sanitaires de la province actuellement en grève, de reprendre le travail, rapporte le correspondant de l'AGP. Dans un communiqué rendu public sur la station provinciale de la RTG ''radio Masuku'', M. Moundounga a demandé au personnel de santé de l'ensemble de la province, à rejoindre sans délai le service dans leurs structures sanitaires respectives pour l'intérêt des populations. Il a à cet effet, commis les responsables de ces unités sanitaires ainsi que leurs collaborateurs à procéder au pointage quotidien des effectifs présents au service tout en ...
Lire l'article [6]
Les habitants du village Nkok (PK 27 de Libreville), ont déploré mardi dernier la fermeture de la Société industrielle des bois du Gabon (SIBOGA), dans leur localité, rapporte le correspondant de l'AGP. " Notre village a des problèmes, puisse que la Société qui était le poumon de celui-ci a fermé ses portes. Ce qui veut dire que les populations ne vivent plus. ", a déploré Jean Fidèle Mahombo au cours d'un entretien avec l'AGP. Face à cette situation, les populations souhaitent que cette société revienne s'installer pour continuer à faire la fierté du village, du reste très populeux. Mais, cela est-t-il encore possible ...
Lire l'article [7]
Le ministère de la Santé et l’Organisation mondiale de la santé (OMS), tiennent depuis lundi à Oyem, dans la province du Woleu Ntem (Nord), un atelier de formation du personnel médical du Centre hospitalier d’Oyem (CHO) sous le thème « faire reculer le paludisme de nos villes ». Le recyclage des agents de santé et leur initiation aux méthodes de traitement préventif et curatif du paludisme a été la base des travaux de cet atelier. Dans ce cadre, des médicaments ont été distribués gratuitement aux différents acteurs ayant pris part à ces travaux.
Lire l'article [8]
Le Docteur Grégoire Biyoghe Obame, médecin épidémiologiste, directeur régional de Santé Ouest a déclaré, au cours d'un entretien qu'il a accordé à GABONEWS, que les soubresauts constatés à l'hôpital de Melen ces derniers jours sont la conséquence de l'incarcération, pour faute professionnelle grave, de l'infirmier général. Responsable des unités sanitaires du Komo Mondah, du Komo Kango, de Cocobeach, de Melen et du Cap Estérias dans la province de l'Estuaire, le directeur régional de Santé Ouest s'insurge contre ce qu'il qualifie d'amalgame orchestré par le personnel soignant de l'hôpital provincial de Melen qui menace de suspendre toute activité si leur collègue n'est ...
Lire l'article [9]
L’administration des soins de santé dans la ville de Ntoum s’avère difficile depuis deux mois maintenant. Les infirmiers et médecins affectés au dispensaire de Ntoum doivent se contenter d’un plateau technique vétuste et faire face au manque de médicaments. Cela fait deux mois déjà que les malades de la ville de Ntoum rencontrent des difficultés à avoir accès à des soins corrects dans l’unique dispensaire de la ville qui souffre de carences en équipements et en médicaments. Le dispensaire de Ntoum manque en effet d’un plateau technique adéquat pour les opérations de réanimation des malades dans le ...
Lire l'article [10]
Mbigou : Les populations de Bolapessa disent ne pas trouver leur compte au dispensaire de la localité
Santé : La société OLAM Gabon dote le village Ebé-Si d’un dispensaire
Le dispensaire de Kanda aux normes sanitaires
Un chef de canton s’accapare d’un logement réservé à l’infirmier au village Mboukou
Pénurie de personnel à l’hôpital de Lambaréné
Gabon: Haut-Ogooué – santé- grève: Bernard Moundounga somme le personnel de reprendre le travail
Gabon: Société : Les habitants du village Nkok déplorent la fermeture de la société Siboga
Gabon: Le personnel soignant d’Oyem en atelier de formation sur les méthodes de lutte contre le paludisme
Gabon: Le personnel soignant de l’hôpital de Melen en grogne
Gabon : Le dispensaire de Ntoum dans l’impasse