Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Le ton monte à la SEEG

Auteur/Source: · Date: 17 Nov 2010
Catégorie(s): Economie,Société

Suite à la suspension des négociations avec la direction de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG), le Syndicat des personnels du secteur eau et électricité (SYPEG) a décidé le 15 novembre de durcir la grève démarrée le 8 novembre.

Démarrée le 8 novembre à Libreville, la grève de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) arpente paisiblement la voie du statu quo. Toute chose qu’indique un communiqué du Syndicat des personnels du secteur eau et électricité (SYPEG) de la SEEG, lu le 15 novembre au siège social de la SEEG par le président du syndicat, René Mbélé.

«Au sortir de la première phase des négociations avec la direction générale, le bureau exécutif du CYPEG a informé la base de l’évolution des travaux et les décisions prises par le ministère du Travail. A l’issue du rendu du ministère, la direction générale de la SEEG a demandé et obtenu du président de séance une suspension des négociations pour une durée indéterminée», selon le communiqué

«Suite à tout ce qui précède, l’assemblée générale a constaté l’accord de la suspension des négociations par le président de séance à la direction générale à huis clos et la volonté manifeste de la direction générale à prolonger sans limite la durée des travaux. Face à ce qui précède, l’assemblée générale fustige le comportement du président de séance sur la décision prise sans consultation du SYPEG et de l’absence de date de reprise des négociations», a poursuivi René Mbélé.

En conséquence, conclu le communiqué, le CYPEG a décidé du «durcissement du mouvement de grève jusqu’à l’épuisement des points inscrits dans le cahier de revendications et demande au président des négociations de reprendre immédiatement et sans condition les travaux». Aucune mesure n’a été annoncée par le syndicat mais cette menace risque de jeter des grains dans l’engrenage du fonctionnement de la SEEG. Une issue qui fragiliserait davantage la production de l’eau et l’électricité à Libreville notamment. 


SUR LE MÊME SUJET
A la faveur d’un point presse tenu ce 23 novembre 2011 à Libreville, la Direction générale de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) a réagi par rapport à l’incident ayant provoqué la coupure d’électricité survenue le 10 novembre dernier au stade de l’Amitié. Suite aux critiques et à la maltraitance médiatique dont elle a été l’objet à la suite de la panne d’électricité qui a retardé le début de la rencontre amicale internationale Gabon-Brésil, le 10 novembre dernier, la Direction générale de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) a tenu à faire de la lumière ...
Lire l'article
La direction générale de la société d’énergie et d’eau du Gabon, (SEEG) a souhaité une nouvelle fois, que l’Etat gabonais s’acquitte de sa dette de 18 milliards de francs CFA. Une somme qui représenterait les consommations 2009 et 2010 entre autres, a appris Afriscoop à Libreville. Fort de cette dette, la SEEG a dressé une nouvelle mise en demeure au gouvernement au début du mois d’Avril. Pour rappel, le pic du désamour avait été atteint lorsqu’en février dernier la société avait publié les résultats de son audit. Il en ressortait que la société aurait rempli ses engagements et obligations contractuels principaux en ...
Lire l'article
Le Syndicat des personnels du secteur eau et électricité du Gabon (SYPEG) convoque une assemblée générale lundi prochain à Libreville, pour apprécier les avancées des négociations entamées avec la direction générale de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) sous l’arbitrage du ministère du travail, indique un communiqué du SYPEG dont l’AGP a reçu copie samedi. Selon le communiqué, l’issue de cette assemblée générale pourrait aboutir à une suspension de la grève entamée le 8 novembre dernier. ‘’Des négociations effectuées à ce jour, nous enregistrons une avancée significative, laquelle se traduit par des décisions répressives prises par le ministère ...
Lire l'article
Les agents de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) ont déclenché une grève générale illimitée, lundi à Libreville, à l’appel du Syndicat des personnels du secteur eau et électricité (SYPEG), pour dénoncer notamment leurs mauvaises conditions de travail, a constaté un journaliste de l’AGP. Le SYPEG, qui dénonce aussi la mauvaise gestion de l’entreprise, annoncé qu’un service minimum est observé depuis le début de la grève, lundi, conformément au code du travail gabonais. Selon le syndicat, la prestation ‘’exécrable’’ des sous-traitants sur les ouvrages est responsable de la mauvaise qualité de service dans toutes les exploitations ...
Lire l'article
Le Syndicat des personnels du secteur Eau et Electricité du Gabon (SYPEG) est actuellement en négociation avec la tutelle (ministère de l’Energie et des Ressources Hydrocarbures) suite au communiqué annonçant une grève illimitée des agents de cette société en situation de monopole sur l’étendue du territoire national, a constaté GABONEWS. Les agents de cette entité dénoncent, entre autres, les mauvaises conditions de travail, la prestation exécrable des sous-traitants de cette société, la mauvaise politique de gestion de l’entreprise engagée dans des projets et contrats hasardeux et non justifiés. Le SYPEG dénonce également l’emploi des expatriés sans nécessité et sans transfert de compétence, ...
Lire l'article
En ce début de semaine, les pourparlers à la Société d’Electricité et d’Eau du Gabon (SEEG) dans le contexte d'une probable grève de ses personnels, et la victoire, le week-end dernier, des Panthères de moins de 17 ans contre leurs homologues congolais, en match aller comptant pour les éliminatoires du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) 2011, cristallisent l’attention de la presse quotidienne et en ligne du Gabon. « Grève illimité à la SEEG dès ce matin », annonce Gabon Matin, à la suite d’un communiqué du Syndicat des Personnels du secteur Eau et Electricité du Gabon (SYPEG). « Le document, signé ...
Lire l'article
Les agents de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) fédérés au sein du Syndicat des personnels du secteur eau et électricité (SYPEG) ont déposé auprès de leur hiérarchie un préavis de grève générale qui prendra effet le 8 novembre prochains. Une situation délicate pour la filiale du groupe Véolia, qui accuse déjà d’énormes carences dans la production et la distribution d’eau et d’électricité. Les interruptions prolongées et répétées de la distribution d'électricité et d’eau qui marquent la capitale gabonaise ces dernières semaines pourraient s’intensifier dans les prochains jours. Réunis autour du Syndicat des personnels du secteur ...
Lire l'article
Sévèrement mise en demeure par l'Etat gabonais d'assurer une distribution continue et suffisante d'eau et d'électricité à Libreville le 29 décembre, la Société d'eau et d'électricité du Gabon (SEEG) a indexé ce 8 janvier le rôle des autorités gabonaises dans les longs délestages qu'ont subi les populations depuis quelques mois. Après s'être fait remonter les bretelles par les autorités gabonaises le 29 décembre dernier, la Société d'eau et d'électricité du Gabon (SEEG) a pointé du doigt ce 8 janvier la responsabilité de l'Etat dans les insuffisances du réseau d'approvisionnement et de distribution de l'eau et de l'électricité à ...
Lire l'article
Monsieur Bruno Collard, 45 ans, a été coopté lors du Conseil d’administration de la Société d’Energie et d’Eau du Gabon (SEEG) tenu le 16 avril à Libreville, Directeur Général adjoint ). M. Collard, 45 ans, était précédemment Adjoint au Directeur général, chargé du Département Achats, Stocks et Maîtrise d’œuvre. Il avait été nommé à ce poste le 29 février 2008, peu après son arrivée au Gabon fin 2007. M. Collard qui a été également désigné administrateur représentant les actionnaires de catégorie B, est un Inspecteur de Maintenance diplômé de l’Institut Control DATA et de l’Ecole Supérieure des Acheteurs Professionnels. M. Collard remplace au ...
Lire l'article
A l'issue de l'assemblée générale tenue le 11 octobre à Libreville, les différents syndicats de l'Education nationale réunis au sein de la Convention nationale des syndicats du secteur de l'éducation (CONASYSED) ont décidé de maintenir leur mouvement de grève sur l'étendue du territoire national jusqu'à la mise en place des préalables exigés dans le cadre de négociations avec la tutelle. Convoqués le 10 octobre par le ministère de l'Education nationale pour entamer les pourparlers, les enseignants ont boycotté la rencontre en raison des pressions exercées par la tutelle qui menace de suspendre les salaires des grévistes. Jusqu'où ira ce bras ...
Lire l'article
Gabon : La SEEG fait la lumière sur la coupure du match contre le Brésil
Gabon : La SEEG somme l’Etat à s’acquitter de sa dette de 18 milliards de FCFA
Assemblée générale de mise au point lundi des agents grévistes de la SEEG
Grève générale illimitée à la SEEG
Société / Grève illimitée des agents de la SEEG: les syndicalistes négocient avec la tutelle
Revue de la presse quotidienne et en ligne : Pourparlers à la SEEG
Gabon : La SEEG dans le noir
Gabon : La SEEG charge l’Etat dans l’affaire des délestages
Gabon : Bruno Collard nommé Directeur Général adjoint de la SEEG
Gabon : La tension monte entre les enseignants et la tutelle


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 17 Nov 2010
Catégorie(s): Economie,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*