Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Journée mondiale du SIDA sous la pression d’un taux de prévalence national préoccupant de 5,9% en 2010

Auteur/Source: · Date: 30 Nov 2010
Catégorie(s): Santé

Le Gabon commémore, mercredi, la journée mondiale du SIDA sous la pression d’un taux préoccupant de prévalence annuelle nationale de 5,9%, en dépit des efforts consentis par les pouvoirs publics pour endiguer, sinon de lutter efficacement contre la propagation de cette pandémie.

Placée cette année sous le thème “Arrêter le SIDA, tenir la promesse”, la journée sera marquée à Libreville par des opérations de sensibilisation sur la pandémie, notamment des campagnes circulaires d’informations préventives en direction des jeunes, des familles et des militaires.

Des causeries éducatives sont également prévues auprès des apprenants des centres d’alphabétisation et des personnels des entreprises privées, publiques et parapubliques ainsi que des ateliers et des conférences-débats.

Selon les statistiques officielles, la province de l’Ogooué-Maritime (ouest), où se trouve Port-Gentil, la capitale économique, et celle de la Ngounié (centre-sud) seraient les plus touchées par la pandémie du SIDA, avec une prévalence, respectivement de 8,7% et 8,1%.

La province de l’Estuaire, qui abrite Libreville, la capitale (nord-ouest), arrive en 3ème position avec un taux de prévalence de 7,2%, devant le Woleu-Ntem (nord) avec 6,2%, le Moyen-Ogooué, dans le centre du pays, avec un taux de (5,6%), l’Ogooué-Lolo (sud-est) et la Nyanga (sud), avec des taux de 5,6 et 5,4%.

Les provinces du Haut Ogooué (sud-est) et de l’Ogooué-Ivindo (nord est) seraient les moins affectées par la maladie avec des prévalences respectives de 3% et 3,1%, selon toujours les statistiques officielles.

De source proche de la Direction générale de la prévention du SIDA, 63.000 personnes vivent actuellement au Gabon avec la maladie qui a déjà fait 2.300 morts dans ce pays de 1,5 millions d’habitants.

3.000 enfants de moins de 15 ans sont infectés par le SIDA tandis qu’on dénombre dans le pays quelque 18. 000 orphelins du SIDA, une maladie qui a fait son apparition en 1985.

Les pouvoirs publics gabonais en ont fait un problème majeur de santé publique estimant que ’’si nous ne mettons pas rapidement un frein à sa progression, deux générations ne seront pas nécessaires pour faire du Gabon un désert’’. D’où la forte mobilisation des ressources engagées dans la lutte contre la pandémie.

Dès 1998 (période de forte progression du virus), le Gabon a opté pour une approche globale du problème allant de la prévention à la prise en charge des malades.

Par ailleurs, un Programme National de Lutte contre le Sida (PNLS) a été mis en place avec l’aide de plusieurs organismes internationaux (PNUD, UNICEF, FNUAP…) et associations.

Autant de partenariats qui décuplent les efforts du gouvernement et permettent de se battre sur différents fronts : prévention, prise en charge des malades et des orphelins du sida, impact socio-économique dans les ménages, transmission femme-enfant…

Un programme d’achat de médicaments anti-rétroviraux a été mis en place auquel le gouvernement consacre chaque année 1,5 million dollars. Des Centres de Traitement Ambulatoire (CTA) ont été mis en place dans les chefs-lieux des neuf provinces du pays, pour la prise en charge des personnes vivant avec le VIH/SIDA, l’accès aux traitements antirétroviraux, les tests de dépistage, etc.


SUR LE MÊME SUJET
Le Gabon a célébré jeudi la 23ème journée mondiale de la lutte contre le sida dont le thème est "zéro décès, zéro discrimination", avec un taux de prévalence qui a baissé 0,7% en deux ans. Le pays a connu une légère régression du taux de pénétration du VIH/sida quittant de en 2009 à 5,9% de la population pour 5,2 en 2011 selon les données de l’ONU/Sida. Selon ces statistiques, la province de l’Ogooué Maritime, où se trouve la capitale économique Port-Gentil, garde la palme d’or avec un taux de prévalence de 8,7%. Elle est suivie de près par la province de ...
Lire l'article
La province de la Ngounié, dans le sud du Gabon, possède le 2ème taux de séroprévalence du SIDA du pays (8,1%), a affirmé, lundi à Mouila, chef-lieu de province, la présidente locale de l’association des Sages femmes du Gabon (ASFG), Chantal Ibondou Matsiendi. La Ngounié arrive juste derrière la province de l’Ogooué-Maritime, où se trouve Port-Gentil, la capitale économique (ouest), qui détient le taux de prévalence le plus fort avec 8,7%, contre un taux de prévalence national de 5,6%, a indiqué Mme Ibdondou Matsiendi, à l’occasion du lancement d’une campagne de sensibilisation sur le VIH/SIDA et le ...
Lire l'article
Le taux de séroprévalence du SIDA est passé de 5,2% en 2003 à 4,2% en 2005 dans la province de la Nyanga, dans le sud du Gabon, selon le directeur général de la prévention du SIDA, le Dr Guy Patrick Obiang Ndong. A l’occasion du lancement, mercredi dernier à Tchibanga, le chef-lieu de province, d’une campagne d’information et de sensibilisation sur le VIH-SIDA, le directeur général de la prévention du SIDA a fustigé le comportement irresponsable de ceux qui s’adonnent à des relations sexuelles non protégées. ‘’La maladie voyage sans visa, aller aujourd’hui avec un partenaire dont on ignore ...
Lire l'article
La journée mondiale du sida, célébrée à travers le monde le 7 mai de chaque année, est passée sous silence au Gabon où aucune manifestation y relative n'a été organisée. Au ministère gabonais de la Santé, aucune explication n'a également été donnée sur cette non célébration. Au Gabon, le nombre d'orphelins du sida s'établissait à 14.000 en 2008, alors que le taux de séroprévalence, lui, est passé de 8 à 6% en 2008, selon le rapport stratégique adopté par le ministère gabonais des Affaires sociales en charge du Sida. La journée des orphelins du sida avait été instituée en 2002 par l'Association François ...
Lire l'article
La Journée mondiale de lutte contre la Tuberculose est l’occasion pour la communauté internationale de faire un bilan d’étape dans la croisade lancée depuis les années 50 avec la concours de l’Organisation Mondiale de la Santé (l’OMS) contre ce qui se révèle aujourd’hui comme la deuxième cause de mortalité au sein des populations, après le VIH-Sida avec 9 millions de cas en 2008. Depuis 1990, estimait l’OMS en 2005, les cas de tuberculose ont été multipliés par quatre dans 18 pays africains et la maladie tue chaque année 540.000 personnes sur le continent soit 1.500 personnes par jour. Le mal aurait ...
Lire l'article
Le Ministre des Affaires Sociales en charge de la lutte contre le Sida, Angélique Ngoma a procédé ce mardi 2 décembre à la place des fêtes de Ndendé dans la Ngounié (sud) au lancement de la caravane de sensibilisation de la lutte contre le sida. Le Maire de la commune de Ndendé, le Docteur Dieudonné Ibiatsi dans son mot de bienvenu a attiré l’attention du ministre en charge de la lutte contre le sida, Angélique Ngoma sur les difficultés des malades à accéder au traitement. « près toutes les campagnes de communication et de sensibilisation que vous menez, il faut ...
Lire l'article
En prélude à la Journée internationale de la lutte contre le VIH/Sida qui sera célébrée le 1er décembre prochain, le ministre gabonais en charge de la Lutte contre le Sida, Angélique Ngoma, a convoqué une séance de travail avec les techniciens et partenaires de son département pour préparer les actions qui seront menées sur le terrain. Le ministre a annoncé le thème national qui portera sur le dépistage et abordé les modalités techniques de la mise en place de la caravane de sensibilisation qui sera lancée à cette occasion dans les villes de Mouila et Ndendé, dans le sud-ouest du ...
Lire l'article
Le ministre Angélique Ngoma, en charge de la lutte contre le sida a rendu public vendredi dernier le programme officiel de la Journée Mondiale de lutte contre le SIDA. L’édition du 1er décembre 2008 se tiendra à Mouila dans la province de Ngounié (sud) avec une extension à Ndendé, mais également elle aura deux thèmes. A une semaine de la célébration de la journée mondiale de la lutte contre le sida, le ministre Ngoma a tenu vendredi 21 novembre à faire le point avec les organisations non gouvernemental (ONG) spécialisées dans le volet sida et tous les comités multisectoriels des ministères. Au ...
Lire l'article
Un séminaire de formation de formateurs en sensibilisation sur le VIH/Sida a débuté jeudi à Franceville, en prélude au lancement de la caravane de lutte contre le sida dans le Haut-ogooué, a constaté l’AGP. Le séminaire animé par deux chargés d’études au ministère de la Lutte contre le sida, Aristide Manfoumbi et Léopold Akouré, concerne une vingtaine de personnes qui à leur tour formeront 500 agents sensibilisateurs dans les 11 départements de la province du Haut-Ogooué. Le but visé par cette caravane est de pousser les populations à la prise de conscience et au changement de mentalité. « Il s’agit pour nous d’exorciser ...
Lire l'article
La Banque mondiale (BM), par la voix de son représentant résidant à Libreville, vient d’annonce un don de 500 milles dollars américains en vue de soutenir les efforts du gouvernement gabonais dans la lutte contre la pandémie du sida, a appris GABONEWS. L’annonce a été faite à l’issue d’un atelier, tenu dernièrement à la représentation de la Banque mondiale de Libreville, sur la prévention du sida dans les entreprises où ce fléau gagne de plus en plus du terrain, faute de suivi et d’informations suffisantes. On note que le Gabon est parmi les rares pays africains où les ...
Lire l'article
Journée mondiale de lutte contre le sida : le taux de prévalence baisse de 0,7% au Gabon
La Ngounié possède le 2ème taux de séroprévalence du SIDA au Gabon
Un taux de séroprévalence du SIDA de 4,2% dans la Nyanga
La journée mondiale des orphelins du sida pas célébrée au Gabon
Gabon: La Journée mondiale de lutte contre la Tuberculose célébrée sous le signe de la mobilisation
Gabon: Angélique Ngoma satisfaite de la Journée Mondiale du Sida
Gabon : Ngoma prépare la Journée mondiale de la lutte contre le Sida
Gabon: Angélique Ngoma dévoile le programme de la Journée mondiale de Lutte contre le sida
Gabon : Formation des formateurs en sensibilisation sur le VIH/Sida à Franceville
Gabon: Santé/Sida: la Banque mondiale promet une aide de 500.000 dollars au Gabon

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 30 Nov 2010
Catégorie(s): Santé
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*