- Bongo Doit Partir - https://www.bdpgabon.org -

L’emprunt obligataire de la BDEAC lancé à Libreville après Brazzaville, Douala et Malabo

La Banque de Développement des États de l’Afrique Centrale(BDEAC) a lancé lundi à Libreville (à la suite de Brazzaville, Douala et Malabo) un emprunt obligataire par appel public à l’épargne d’un montant total de 100 milliards de Francs CFA.

La souscription qui porte la dénomination « BDEAC (5,5% Net 2010-2017 » est ouverte à toute personne physique et morale des pays membres de la Communauté Économique de l’Afrique Centrale(CEMAC) ainsi que des investisseurs régionaux et internationaux.

La durée de l’emprunt a été fixée à 7 ans avec un taux d’intérêt de 5,5% et 10.000 F CFA pour la valeur nominale de même que le prix de souscription.

La BDEAC –dont la mission est le financement du développement économique et social en zone CEMAC- affectera, dans un premier temps 30 milliards de FCFA, aux projets (énergie, infrastructures, agro-industrie).

La banque que dirige le gabonais Michaël Adandé nourrit l’ambition d’être notamment une référence du marché financier sous régional. 


SUR LE MÊME SUJET
L’opération de cotation des titres émis par la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) à hauteur de 30 milliards de FCFA a débuté mercredi à la Bourse des valeurs mobilières de l’Afrique centrale (BVMAC) dont le siège est à Libreville. Selon le président de la BDEAC, le Gabonais Michaël Adandé, l’emprunt obligataire émis sur le marché sous-régional permettra de financer des grands projets structurants des pays membres de la banque basée à Brazzaville (Congo) ainsi qu’à financer la croissance économie des pays de la sous région de l’Afrique centrale. ‘’Cette étape qui est franchie confirme ...
Lire l'article [1]
La Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) a lancé mardi, à Brazzaville (Congo), siège de l’institution, son premier emprunt obligataire par appel public à l’épargne « BDEAC 5,5% net 2010-2017 » d’un montant de 30 milliards de FCFA auprès de la Bourse des valeurs mobilières de l’Afrique centrale (BVMAC) basée à Libreville, la capitale gabonaise, a appris l’AGP de source proche de cette banque de développement sous régionale. « La première tranche que nous mobilisons aujourd’hui est fixée à 30 milliards de FCFA et sera affectée au financement de projets suffisamment élaborés détenus dans notre portefeuille », a ...
Lire l'article [2]
L’entreprise gabonaise Petro Gabon, a effectivement lancé mardi , à Libreville, au siège de la Bourse des Valeurs Mobilières d’Afrique Centrale (BVMAC), en présence du Chef du gouvernement, Paul Biyoghé Mba, un emprunt obligataire de 7 milliards FCFA sur le marché de la Communauté Economique et Monétaire d’Afrique Centrale (CEMAC) ; une première pour une entreprise à majorité constituée de capitaux locaux, a-t-on appris. Officiellement lancé le 5 juillet 2010, courant sur une « durée de sept ans » et bénéficiant d’un taux d’intérêt de « 6% » par an à compter de la ...
Lire l'article [3]
La Banque de développement des Etats de l'Afrique centrale (BDEAC) va lancer son premier emprunt obligatoire avant la fin 2010. Cette initiative vise à mobiliser plus de ressources pour mieux répondre aux besoins de financement des projets de développement dans la sous-région. Au terme de son conseil d’administration tenu le 24 septembre à Brazzaville, au Congo, la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) a décidé de lancé son premier emprunt obligataire d’ici à la fin de l’année. Cet emprunt dont l’objectif est d'augmenter le portefeuille de financement des projets de la banque, sera lancé sur le marché ...
Lire l'article [4]
Le Président Directeur Général de Pétro – Gabon, Jean Baptiste Bikalou, dont les capitaux de l’entreprise sont détenus essentiellement par des gabonais et occupe la place de leader dans la distribution du gaz et la seconde dans la vente des produits pétroliers dans le pays, a annoncé, récemment, devant la presse, l’entrée officielle sur le marché boursier de la structure dont il a en charge avec un emprunt de 7 milliards FCA, levé à la Bourse. L'emprunt libellé au taux de 6% brut couvre la période 2010-2017 via une émission de 10.000 FCFA, par placement ...
Lire l'article [5]
Le Gabonais Michaël Andadé devrait, dans les prochains jours, effectuer le déplacement de Brazzaville en République du Congo pour sa prise de fonction comme nouveau président de la Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC), rapporte ce vendredi nos confrères du quotidien l’Union. Michaël Andadé, la cinquantaine, devrait rapidement être installé dans ses fonctions à Brazzaville, la capitale congolaise, qui abrite le siège de l’Institution financière sous régionale. L’homme qui fut secrétaire général du ministère de l’Economie forestière, et Conseiller des affaires économiques à la primature remplacera, à la présidence de la BDEAC, le centrafricain, Anicet-Georges ...
Lire l'article [6]
Les engagements de la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) au profit de ses six Etats membres vont se chiffrer à 220 milliards de FCFA au cours de la période 2008-2012, a annoncé l’institution financière sous-régionale, dans un communiqué de presse publié le 14 novembre à Brazzaville. La BDEAC a décidé de mettre à la disposition des six pays membres de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) une enveloppe de 220 milliards de FCFA pour le financement de leurs projets d'ici à 2012. Selon le communiqué de l'institution, «l’objectif de la banque pour la période ...
Lire l'article [7]
En séjour à Libreville depuis quelques jours, une délégation de la Banque de développement des Etats d’Afrique centrale (BDEAC), conduite par son président Anicet Georges Dologuélé, a organisé le 21 mai dernier un atelier à l’intention des opérateurs économiques sur les possibilités de financement du secteur privé. Dans le cadre de la relance de ses lignes de crédits depuis 2003, la Banque de développement des Etats d’Afrique centrale (BDEAC) a mandaté une délégation dans la capitale gabonaise pour sensibiliser les opérateurs économiques du secteur privé sur l’accès au financement de la banque. A cet effet, la délégation, ...
Lire l'article [8]
Le capital social de la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) a connu une augmentation, passant de 81,450 milliards de francs CFA à 94 milliards de francs CFA. Cette hausse est essentiellement due à l’accroissement des parts de la Guinée Equatoriale et du Tchad. Institution en charge du financement du développement des pays membres de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC), la BDEAC a tenu son premier conseil d’administration de l’année en mars dernier à Douala au Cameroun. L’accroissement des parts de la Guinée Equatoriale et du Tchad a permis de rendre effectif le principe d’égalité ...
Lire l'article [9]
Le Gabon a décidé de proroger jusqu’au 8 janvier prochain le délai de souscription à l’emprunt obligataire pour lever une somme de 100 milliards de FCFA sur le marché financier de la CEMAC, à la Bourse des valeurs mobilières de l’Afrique centrale (Bvmac) basée à Libreville. Lancée le 10 décembre dernier, la souscription à cet emprunt obligataire devrait être close le 31 décembre. Selon des sources proches du dossier le délai initialement prévu pour cette opération s’est avéré trop court pour collecter les 100 milliards de FCFA. Selon ces sources, «la période de fin d’année choisie pour lancer l’opération n’était ...
Lire l'article [10]
Un emprunt obligataire de la BDEAC cotée à la bourse régionale de l’Afrique centrale à Libreville
La BDEAC lance son premier emprunt obligataire sur le marché financier de la CEMAC
Petro Gabon lance un emprunt obligataire de 7 milliards FCFA
Economie : La BDEAC lance son emprunt obligataire
Pétro Gabon lève un emprunt obligataire de 7 milliards de CFA à la BVMAC
Le Gabonais Michaël Andadé attendu à Brazzaville pour sa prise de fonction à la tête de la BDEAC
CEMAC : La BDEAC injecte 220 milliards de FCFA pour la période 2008- 2012
Gabon : La BDEAC se positionne en partenaire du secteur privé
CEMAC : Le capital de la BDEAC revu à la hausse
Gabon : Libreville proroge son emprunt de 100 milliards de FCFA