- Bongo Doit Partir - https://www.bdpgabon.org -

La police disperse dans le calme des militants de l’opposition à Franceville

La police a dispersé mercredi à Franceville (sud est), sans heurts, des militants de l’opposition qui ont tenté d’organiser une marche non autorisée dans cette ville, a appris Gabonactu.com de source bien informée.

Un petit groupe d’environ cinquante personnes se réclamant être des partisans d’André Mba Obame, l’ex candidat à l’élection présidentielle du 30 août 2011 qui s’est auto proclamé président de la République le 25 janvier dernier a investi le quartier commerçant de Potos. Ils ont tenté de marcher en direction du gouvernorat avant d’être stoppés net par les forces de l’ordre.

Selon des témoins, joints au téléphone depuis Libreville, quelques leaders de la manifestation ont été interpellés et seraient entendus par les services spéciaux de la ville.

Une autre source a confié à Gabonactu.com que les manifestants répondaient à un appel de Michel Ongoudou, un fil s de la localité nommé ministre de la Défense dans le gouvernement parallèle formé par André Mba Obame dans la foulée de son auto proclamation et auto investiture à la magistrature suprême.

Des forces de sécurité ont quadrillé la ville où le calme règne.

Des incidents se seraient également produits à Libreville en début de soirée dans les quartiers Nkémbo et Cocotier, selon l’AFP. Des militants proches de Mba Obame se seraient opposés à la police qui a empêché une marche non autorisée en direction de l’Assemblée nationale.

Les militants souhaitaient marcher en guise de soutien à leur chef volontairement réfugié avec son gouvernement au siège du bureau local du PNUD. Son parti a été dissout, son immunité parlementaire pourrait être levée par l’Assemblée nationale alors qu’un procès pour haute trahison pèse contre lui et ses « acolytes », selon une décision du gouvernement.
source: gabonactu.com 


SUR LE MÊME SUJET
Le président gabonais Ali Bongo Ondimba a appelé mardi à voter dans le "calme" pour les élections législatives du 17 décembre, et à ne pas se laisser "intimider" par l'appel de l'opposition à empêcher les élections, dont elle réclame le report. "Ce n'est pas la guerre et c'est librement que vous allez choisir (les candidats aux élections législatives), (...) il est important que ces élections se passent dans le calme", a déclaré le président Ali Bongo Ondimba dans un discours prononcé à Ntoum (40 km de Libreville), diffusé mardi à la chaîne de télévision nationale RTG1. "Votre voix est importante (...), personne ...
Lire l'article [1]
Quelques jours après avoir annoncé sa volonté de participer aux élections législatives du 17 décembre prochain, le secrétariat exécutif de l’Union du Peuple Gabonais (UPG, opposition), réuni le week-end écoulé a tenu à rassurer ses militants sur le bienfondé de cette décision. Expliquant cette décision, le secrétaire exécutif de l’UPG, Matthieu Mboumba a rassuré les militants de l’UPG. Il est hors de question de trahir la mémoire ou de brader l’héritage politique du Président, Pierre Mamboundou. « Bien au contraire, a-t-il souligné, cette décision permettra au parti de garder la tribune de l’Assemblée Nationale afin de continuer à faire entendre ...
Lire l'article [2]
De nouvelles violences ont éclaté samedi soir, pour la 3e nuit consécutive, à Port-Gentil, la capitale économique du Gabon placée sous couvre-feu. "Nous sommes en train de disperser des pillards", indique une source militaire. Des groupes de pillards ont en outre érigé des barricades sur les principales routes pour empêcher les voitures de police de circuler. Peu avant ces violences, le président nouvellement élu Ali Bongo a dit qu'il voulait "absolument" un retour à la normale. Même si le calme est revenu dans la matinée, de nombreux habitants ont commencé à quitter la ville. Source: TSR Info
Lire l'article [3]
MOUILA (sud), (AGP) - Les éléments des Forces de sécurité et de maintien de l'ordre ont stoppé mercredi après-midi à Mouila une marche non autorisée des militants et sympathisants de l'Alliance pour le changement et la restauration (ACR), a constaté l'AGP sur place. La marche dite ''de protestation'' est partie du siège de l'Union du peuple gabonais (UPG, opposition) en direction du gouvernorat, pour protester contre ''l'accaparement'' de la victoire de l'élection présidentielle de dimanche dernier par le candidat du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), alors que les résultats du vote n'étaient pas encore rendus officiels par les instances habilitées. Près ...
Lire l'article [4]
Ali Bongo, fils aîné du défunt resté 41 ans au pouvoir, le candidat du parti officiel (le Parti démocratique gabonais, PDG), a mis de son côté toutes les chances pour se faire élire : campagne tous azimuts, promesses de rupture d’avec les pratiques de l’ère Bongo père. A l’occasion du scrutin, les frontières terrestres et maritimes du Gabon ont été fermées vendredi soir et le demeureront jusqu’à jeudi, selon un arrêté du ministre de l’Intérieur. Autre mesure gouvernementale, la décision d’interdire aux journalistes l’accès aux bureaux de vote, sauf le temps du vote d’un candidat ou d’une personnalité politique de haut rang. ...
Lire l'article [5]
Libreville, 26 août (GABONEWS) – Le chef de l’Etat, madame Rose Francine Rogombe, lors du Conseil des ministres de ce jeudi, a lancé un appel à tous les électeurs « à voter dans le calme afin que le scrutin se passe dans sérénité », a annoncé jeudi le porte parole du gouvernement, René Ndemezo’Obiang, rendant public le communiqué final. Actualité du :26/08/2009 Le porte parole du gouvernement a également indiqué que le Conseil a exhorté les « électeurs ayant accompli leur devoir électoral à s’éloigner des lieux de vote », d’autant que ...
Lire l'article [6]
Gabon: La Police disperse (de nouveau) un meeting du BDP-Gabon Nouveau à Libreville
La conférence de presse organisée ce samedi 27 juin par la Coordination Nationale du BDP-Gabon Nouveau au quartier Akébé-Ville à 15h00 a été dispersée par la police. Au moment même où, devant plus de 200 personnes, y compris quelques journalistes tels ceux de la nouvelle chaîne de télévision  RTL, venus à cette conférence de presse que la Coordination Nationale du BDP-Gabon Nouveau avait rendue publique tout au long de la semaine par la distribution de près de 10.000 fascicules dans les quartiers de Libreville, la conférence de presse débutait à 16h30, des contingents de policiers antiémeutes armés de lance-grenades lacrymogènes et embarqués dans des fourgonnettes ...
Lire l'article [7]
Au moins cinq militants de la société civile ont été interpellés par la police, mercredi matin dans la capitale gabonaise, selon des témoignages. L’un de ces militants est lié aux organisations Transparency International et Sherpa qui avaient déposé, début décembre à Paris, des plaintes portant sur « les conditions dans lesquelles un très important patrimoine immobilier et mobilier a été acquis en France » par trois présidents africains, dont celui du Gabon, et leur entourage. Depuis le 22 décembre, ces deux organisations sont visées par une plainte déposée par la Fondation Omar Bongo Ondimba.    Selon l'organisation des Acteurs libres de la ...
Lire l'article [8]
Pierre Mamboundou (UPG) Le président de l'Union du Peuple Gabonais (UPG) principal parti politique de l'opposition gabonaise, Pierre Mamboundou, a reçu samedi à Libreville, les vœux de nouvel an de ses militants et sympathisants au cours d'une crémonie organisée au centre sportif de la zone industrielle d'Oloumi. La présentation des vœux au président de l'UPG a été précédée par une prière faite par une militante qui a imploré le Tout-puissant pour qu'il comble de bienfaits, les membres de cette famille politique, avec pour ambition, la conquête du pouvoir dans les formes et les normes démocratiques. Les allocutions de la coordination générale de ce ...
Lire l'article [9]
Le président de l'Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD), Zacharie Myboto, a reçu samedi à l'esplanade de Gabon Expos àLibreville, les vœux de nouvel an de la part de sa base politique, a constaté GABONEWS.  Après trois ans d'activité dont le bilan s'avère positif, les militants de l'Union gabonaise pour la démocratie et le développement, entendent accompagner leur président pour des résultats plus satisfaisants. Ils lui ont souhaité des vœux, les meilleurs, de santé, de prospérité pour l'année 2008. Le président Zacharie Myboto a, pour sa part, rassuré les militants que 2008 sera l'année du renforcement de la bonne ...
Lire l'article [10]
Législatives au Gabon : Le président appelle à aller voter “dans le calme”
Politique / Opposition : Le secrétariat exécutif de l’UPG rassure ses militants
Gabon: nouveaux pillages dans la nuit à Port-Gentil, alors qu’Ali Bongo lance un appel au calme
Gabon-présidentielle: La police interdit à Mouila une marche de protestation des militants de l’ACR
Politique/présidentielle : Les gabonais votent en masse dans le calme à Libreville
Gabon: Rose Francine Rogombe appelle à « voter dans le calme afin que le scrutin se passe dans la sérénité »
Gabon: La Police disperse (de nouveau) un meeting du BDP-Gabon Nouveau à Libreville
Gabon: La police interpelle des militants de la société civile
Gabon: Le président de l’UPG (opposition gabonaise) reçoit les v?ux de nouvel An de ses militants
Gabon: Le président de l’UGDD (Opposition) reçoit les civilités des militants à l’occasion des v?ux de nouvel an