Socialisez

FacebookTwitterRSS

Economie / Une taxe sur le transport des personnes et des marchandises instituées au Gabon

Auteur/Source: · Date: 11 Fév 2011
Catégorie(s): Economie,Société

Une taxe sur le transport terrestre et maritime des personnes et des marchandises est effective au Gabon depuis ce vendredi au profit des collectivités locales, rapporte un communiqué de la Mairie de Libreville parvenu ce jour à la rédaction de GABONEWS.

Les sociétés de transport terrestre et autres transporteurs urbains ou suburbains exerçant sur le territoire national se verront ainsi prélever la somme de 500 francs CFA par personnes et 1500 francs CFA par tonne de marchandises, tandis que sur l’international, les montants s’élèvent à 1000 francs CFA par personne et 2000 francs CFA par tonne de marchandises.

En ce qui concerne le transport national par voie maritime, ce sont 250 francs CFA qui seront prélevés par personne alors que 1000 francs CFA seront prélevés par tonne de marchandises.

Cette taxe concerne également le transport international par voie maritime où l’on prélèvera 2500 francs CFA par personne et 2000 par tonne de marchandises.

Le communiqué poursuit que « cette taxe est exigible dans tous les ports et gares routières de la capitale gabonaise ».

Une mesure qui n’arrange pas les choses pour les usagers de la route, notamment les piétons qui devront en réalité payer le lourd tribut de cette mesure municipale. A Libreville, la capitale, les transporteurs urbains qui croupissent déjà sous le joug de nombreuses autres taxes parfois informelles ont saucissonné les trajets et les usagers sont les principaux victimes au regard de la cherté du kilomètre de transport dans la ville.


SUR LE MÊME SUJET
Le problème de transport, comme à chaque rentrée scolaire dans la capitale gabonaise, s’est encore posé avec acuité, constituant finalement pour certains parents, rencontrés dans un embouteillage au carrefour Nzeng-Ayong, dans le 6ème arrondissement de Libreville, un talon d’Achille. Déjà compliquée en période de vacances scolaires, la bataille des taxis s'est davantage accentuée dans la capitale gabonaise avec le début des cours ce lundi sur l'ensemble du territoire national. Pour de nombreux travailleurs, ce matin n'a pas été comme les autres. Les péripéties de transport se sont multipliées avec le retour des élèves mêlés à leurs parents (travailleurs) et tous confrontés à ...
Lire l'article
Le Conseil d’administration du Fond d’entretien routier de 2ème génération qui a eu lieu mercredi a permis aux administrateurs d’examiner et d’adopter le budget de l’exercice 2011 qui s’élève en ressources et en emplois à la somme de 42,7 milliards de francs CFA. A l’issue de ce Conseil, il ressort que les ressources prévisionnelles pour l’année 2011 proviennent essentiellement de la redevance d’usure de la route (RUR), de la taxe complémentaire sur salaire (TCS), de la taxe sur les assurances (TA) et du report de trésorerie (RT). Cette année, les ressources affectées de l’Etat sont en augmentation de 15%, passant de ...
Lire l'article
Le Conseil de l’Union du Peuple Gabonais (UPG, parti de l’opposition) de Pierre Mamboundou, lors d’une réunion tenue le week-end dernier à son siège d’Awendjé, dont le but était de se prononcer sur l’actualité politique et sociale du pays, a demandé la suppression de la nouvelle taxe exigée à tous les voyageurs à la sortie de Libreville. Instituée au mois de février dernier par la municipalité de Libreville, la nouvelle taxe est imputable à tous les voyageurs de quelque nature que ce soit, à la sortie de la capitale Gabonaise, à raison de 500frans CFA par personne, toute chose que l’UPG, ...
Lire l'article
La municipalité du Cap Estérias vient d’instaurer une taxe d’occupation du domaine public fixée par an à 15.000 FCFA le m2, a appris l'AGP. Les opérateurs économiques locaux contestent l’institution d’une telle taxe qu’ils estiment, de surcroît, trop élevée pour une petite bourgade comme le Cap Estérias, localité balnéaire située à une trentaine de km de Libreville. ‘’Nous souhaitons que cette taxe soit revue à la baisse afin d’attirer les investisseurs dans la ville, a déclaré Jean Mombo, un homme d’affaires. ‘’Il ne faut pas tuer la poule aux œufs d’or’’, a ajouté M. Mombo. Pour les autorités municipales, ...
Lire l'article
La commune de Tchibanga, chef-lieu de la province de la Nyanga (sud) acquérra un bus afin d’assurer le transport urbain, rapporte vendredi le correspondant de l’AGP. L’acquisition de ce moyen de transport avait été décidée lors de la session ordinaire du conseil municipal en octobre dernier. En attendant l’arrivée de ce bus, la mairie procède déjà à la construction des abris sur les trajets qu’empruntera ce moyen de locomotion. ‘’ Nous avons pris l’engagement pour honorer l’une des attentes de nos concitoyens ‘’, a affirmé le maire, le Pr. Jérôme Kwenzi Mikala, vers qui les populations ont dirigé les plaintes, du fait du ...
Lire l'article
Le maire de la commune d’Okondja, Christian Justin Elingui a décidé la semaine dernière de l’instauration d’une taxe municipale sur les transports en commun dans la ville dont il est l’édile, a constaté un journaliste de l’AGP. Il est, depuis cette date, exigé aux transporteurs le déboursement d’une somme équivalant au ticket du trajet de la desserte pour un passager. Ainsi, les transporteurs de l’axe Okondja-Franceville doivent payer 3 000 Fcfa ; ceux d’Okondja-Ambinda 700 FCFA; Okondja-Makokou 6000 FCFA etc. La mairie compte de cette manière renflouer son compte au Trésor local. Mais la mise en place de cette taxe qui a fait l’objet ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a récemment créé une "Taxe sur les transferts de fonds" dont le taux est de 1,5% des montants transférés du Gabon vers l'extérieur, a rapporté mercredi le journal en ligne "Gabonpage" citant une source officielle. La taxe est applicable depuis le 1er janvier dernier, selon un communiqué de la direction générale des impôts. Elle est perçue sur les opérations de transfert à distance effectuées au Gabon, à destination de l'étranger et réalisées par tout moyen ou support technique laissant trace, notamment par voie électronique, ...
Lire l'article
Le Gabon vit en grande partie des ressources miniers et de grumes et 90% du commerce extérieur du pays s’opère par voie maritime, selon des sources portuaires du port de Libreville. Selon une source bien renseignée du port de Libreville, l’Etat de santé économique du Gabon se mesure principalement dans trois ports. A Libreville: la zone portuaire d’Owendo comprend un grand port à bois, un port de marchandises (destinées à recevoir des conteneurs), et un port minéralier par lequel transite la totalité de la production de manganèse de Moanda (Haut – Ogooué). A Port – Gentil, à l’ouest du Gabon, ...
Lire l'article
La Société gabonaise de transport (SOGATRA), par la voix d’un de ses responsables, entend ouvrir d’ici la fin du mois de juillet 2008, une ligne devrant relier Libreville au célèbre marché camerounais communément appelé «Mondial». Des bus disposant d’une capacité de 35 places assises déjà aménagées à cet effet, partiront de Libreville chaque vendredi matin moyennant 25.000 francs CFA pour un aller-retour par passager et pour revenir dimanche dans la soirée. Par ailleurs, SOGATRA couvre déjà la ligne Libreville-Ntoum moyennant 300 francs CFA, un trajet qui coûte d’habitude 500 francs CFA chez les privés.
Lire l'article
Les populations vivant à Libreville et ses environs éprouvent de plus en plus, particulièrement aux heures de pointe, de nombreuses difficultés à se déplacer suite aux nombreux embouteillages d’une part, et aux itinéraires déviés ou « saucissonnés » par les taximen ou « clandos », d’autre part, qui en profitent pour doubler voire tripler le prix normal du transport urbain ou périurbain, a constaté GABONEWS. « Entre 11h45 et 14h30 et de 17h30 à 19h30, il devient très difficile de monter dans un taxi ou dans un clando. Et lorsqu’on y arrive, il faut affronter les bouchons qui, a ...
Lire l'article
Problèmes de transport: talon d’Achille de la rentrée des classes 2011-2012
Economie / 42,7 milliards de francs CFA de budget 2011 pour le Fer 2
L’UPG exige la suppression de la taxe de sortie de la capitale instituée par la mairie de Libreville
Une taxe d’occupation du domaine public contestée au Cap Estérias
Nyanga-transport : La mairie de Tchibanga compte acquérir un bus pour assurer le transport urbain
Gabon: Instauration à Okondja de la taxe municipale sur les transports
Le gouvernement gabonais crée une taxe sur les transferts de fonds
Gabon: Economie: les ports gabonais, des ports d’exportation
Gabon: Transport: bientôt une ligne SOGATRA Libreville-Marché Mondial
Gabon: Les Librevillois de plus en plus confrontés aux difficultés de transport

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 11 Fév 2011
Catégorie(s): Economie,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*