Socialisez

FacebookTwitterRSS

Politique / Communiqué du Ministère de la Justice, Garde des Sceaux

Auteur/Source: · Date: 11 Fév 2011
Catégorie(s): Communiqués,Politique

« Je rappelle à la connaissance de l’opinion nationale et internationale ce, en ma qualité de porte-parole du ministère de la Justice, Garde des Sceaux, les faits commis par certains de nos compatriotes.

Le 25 janvier 2011, les responsables de l’ex-parti politique l’Union Nationale en l’occurrence, André MBA OBAME, Zacharie MYBOTO, Casimir OYE MBA, Paulette MISSAMBO, Jean EYEGHE NDONG, Chantal MYBOTO, Pierre-Marie GONDJOUT… pour ne citer que ceux-ci, ont rassemblé leurs militants et sympathisants à leur ancien siège sis au quartier ancienne SOBRAGA à Libreville .

Ce jour-là, Monsieur André MBA OBAME s’est autoproclamé président de la République Gabonaise, a prêté serment devant témoins, notamment Monsieur Jules BOURDES OGOULIGUENDE, président du CDJ et consorts, formé et présenté un gouvernement. A la fin de cette manifestation, les compatriotes cités et bien d’autres ont organisé une marche en direction du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), situé à moins de 500 mètres du siège de l’Union Nationale où ils se sont ensuite refugiés dans des conditions qui seront éclaircies ultérieurement. Leurs partisans ont dressé quelques temps après leur entrée au siège du PNUD des tentes et des sièges sur l’axe qui y conduit perturbant gravement la circulation sur cette voie.

Compte tenu des désagréments causés par les manifestants, les forces de sécurité ont procédé à l’évacuation des lieux.

Les 27 et 28 janvier 2011, constatant que l’ordre public a été gravement troublé, le procureur de la République a instruit les unités de police aux fins de l’interpellation de Monsieur André MBA OBAME et les 19 personnes figurant dans le prétendu gouvernement, ainsi que les dirigeants de l’Union Nationale désormais dissoute en application des lois en vigueur en République Gabonaise.

Dans l’après-midi du samedi 29 janvier 2011 pour leur part et sans autorisation du Ministère de l’Intérieur, Messieurs JOCKTANE Micke et BEKALE Georges Bertrand tous deux partisans de Monsieur André MBA OBAME ont rassemblé leurs partisans à la permanence de Monsieur Jean EYEGHE NDONG à Nkembo à Libreville en vue d’une marche illégale en direction du carrefour Rio. Au cours de cette manifestation, les participants ont provoqué la destruction d’un bus de la police et d’autres biens appartenant à autrui. Par ailleurs, un agent de sécurité a été grièvement blessé de leur fait.

Le 02 février 2011, au quartier Nkembo, un groupuscule a organisé une nouvelle marche qui n’a pas non plus prospéré.

Devant les échecs répétés de leurs manifestations illégales, ces quelques compatriotes ont saisi l’occasion pour incendier des véhicules.

Tout ceci ajouté de façon ostensible au trouble à l’ordre public.

Par conséquent, les agents de la force publique ont interpellé et entendu sur proc-s-verbal les individus qui ont pris part à ces attroupements.

Leurs auteurs ont été déférés au parquet où ils ont été inculpés par le procureur de la République et laissés en liberté provisoire.

Lors de l’audience du 8 février 2011, au cours de laquelle tous les prévenus ont comparu, leurs avocats ont sollicité un renvoi pour préparer la défense de leurs clients.

A cet effet, cette affaire sera examinée le 17 février 2011.

Le ministre de la Justice saisit cette occasion pour réaffirmer que tous ces faits sont constitutifs de troubles avérés et que s’agissant d’un trouble à l’ordre public, cette affaire sera strictement traitée conformément aux dispositions du code pénal.

En d’autres termes, aucune procédure ne sera envisagée.

Pour le ministre de la Justice, Garde des Sceaux

Le Conseiller en Communication

Roger MICKALA MANFOUMBI »


SUR LE MÊME SUJET
Gabon: la dépouille d’un politique amène un chirurgien en garde à vue
Un chirurgien gabonais réputé a été placé en garde à vue pour avoir refusé d'autopsier Pierre Mamboundou, leader historique de l'opposition au Gabon. Le sort de la dépouille de l'opposant historique Pierre Mamboundou, décédé à la mi-octobre, a donné lieu à un ballet insolite et lugubre, orchestré par Mme Owe, procureure de la République de Libreville. Dans la nuit du 27 au 28, soit douze jours après le trépas, celle-ci somme un chirurgien réputé, Ronsard Ndzigue Mba, de procéder de toute urgence à l'autopsie du fondateur de l'Union du peuple gabonais. Invoquant le respect des procédures légales et des usages, ...
Lire l'article
COMMUNIQUÉ: Santé de M. André MBA OBAME
Le 13 mai 2011, Monsieur André MBA OBAME a été examiné par un Neurologue. Une IRM demandée en urgence a été réalisée le 14 mai 2011 à la Polyclinique EL RAPHA de Libreville. Cet examen radiologique a mis en évidence la présence d’une hernie discale postéro-latérale qui a entrainé une sciatique paralysante et hyperalgique. Le traitement de cette pathologie est chirurgical. Le 26 mai 2011, l’évolution de l’état de santé de Monsieur André MBA OBAME a amené le Médecin à conclure à la nécessité et à l’urgence d’une évacuation sanitaire pour une intervention en milieu spécialisé. Dans les prochains jours, l’état de ...
Lire l'article
Dans un communiqué parvenu ce mardi soir à la Rédaction de Gabonews, le Gabon prend acte de la situation politique actuelle en Côte d’Ivoire qui a abouti au retrait du Président sortant Monsieur Laurent Gbagbo le lundi 11 Avril 2011. Ggabonews, livre in extenso, la teneur du communiqué rendu public sur les média nationaux. « Le Gabon, à l’instar de la Communauté internationale, prend acte de la situation politique actuelle en Côte d’Ivoire qui a abouti au retrait du Président sortant Monsieur Laurent Gbagbo le lundi 11 Avril 2011. Suivant avec une extrême attention l’évolution de la nouvelle situation politique, institutionnelle et militaire ...
Lire l'article
Le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Ida Reteno Assonouet a reçu ce lundi en audience le syndicat national des greffiers (SYNAGREF), en vue d’examiner la question de leur statut particulier qui est à l’origine de la récente grève. A côté du principal point d’achoppement, les deux parties ont aussi parlé de l’octroi d’une indemnité conséquente de logement et de la violation des dispositions de la loi 29/93 du 27 aout 1993. La revendication liée aux fonds communs également revendiquée par les greffiers avait trouvé une solution favorable auprès du ministre de la Justice. Cette énième rencontre fait suite à la ...
Lire l'article
L’opposant André Mba Obame et certains de ses compagnons demeurent à la disposition de la justice gabonaise devant laquelle ils devront répondre de leurs actes à tout instant, a annoncé le gouvernement gabonais, dans un communiqué publié lundi par voie de presse. ‘’Le gouvernement de la République tient à rappeler fermement que le Gabon est un Etat de droit. Par conséquent, M. Mba Obame et les autres compatriotes ayant porté atteinte à l’ordre public par leurs agissements subversifs et illégaux’’, indique le communiqué, publié à la suite d’une requête de l’ONU, après des entretiens à New York entre ...
Lire l'article
Après les sorties médiatiques de l’ex-premier ministre, Casimir Oyé Mba, hiérarque de l’Union nationale (UN, parti de l’opposition dissout) en vue de poser des pistes de réflexion et d’appeler au dialogue en vue de sortir la classe politique gabonaise de l’atmosphère délétère actuelle, le Parti démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir) est également monté au créneau pour réaffirmer sa main tendue, mais surtout pour poser des questions de confiance à « ces ex-camarades » de l’opposition. Casimir Oyé Mba, ancien gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), à travers une Tribune Libre publiée mardi dernier dans le quotidien ...
Lire l'article
Le ministère gabonais de la Défense nationale a mis en garde toute personne qui troublerait l’ordre public, indique vendredi un communiqué de presse de ce département ministériel, faisant une mise au point suite aux propos tenus par André Mba Obame, candidat malheureux à la dernière élection présidentielle par ailleurs, secrétaire exécutif de l’Union nationale (UN, opposition), un parti non encore légalisé lors d’une conférence de presse à l’étranger. ‘’Nous mettons en garde toute personne qui troublerait l’ordre public, la rendons responsable devant l’opinion nationale et internationale des conséquences qui pourraient en découler et appelons tous les militaires à la vigilance’’, indique ...
Lire l'article
Le Conseiller en Communication du ministre de l’Intérieur, Jean Eric Nziengui Mangala, rendant public ce jeudi sur la premier chaîne de radio télévision nationale (RTG1), un communiqué émanant de ce ministère, dans le journal de 20 heures, a déclaré que « l’organisation de toutes réunions publiques est assujettie à l’autorisation préalable du ministère de l’Intérieur et non à une simple information ». « Au terme des dispositions de la loi du 8 juin 1960 sur les réunions publiques, l’organisation de toutes réunions publiques est assujettie à l’autorisation préalable de son département ministériel et non à une simple information », a-t-il indiqué. « ...
Lire l'article
L’affaire du vol de grumes par la compagnie forestière Corà Wood à Ogooué Wood&Food Trading dans la province du Moyen-Ogooué a été tranchée le 7 avril dernier par la ministre de la Justice, Pierrette Djouassa, qui a plaidé pour un arrangement amiable. La compagnie italienne a été exemptée des saisies bancaires mais devra encore payer plus de 23 millions de francs CFA pour les grumes volées. Corà Wood s’en tire bien grâce à la médiation de la ministre de la Justice, Pierrette Djouassa, dans une affaire où elle était inculpée pour vol de grumes à la compagnie forestière Ogooué Wood&Food ...
Lire l'article
Le ministère de l’Education nationale et de l’Instruction civique attend, dans les tous prochains jours, procéder à des nouvelles inspections des établissements d’enseignement privés de Libreville et de l’intérieur du pays, identifiés hors normes par le Conseil des ministres en séance du 4 octobre 2007, auxquels un sursis de fonctionnement d’une année scolaire avait été accordé pour améliorer la qualité de leurs structures, a constaté GABONEWS.
Lire l'article
Gabon: la dépouille d’un politique amène un chirurgien en garde à vue
COMMUNIQUÉ: Santé de M. André MBA OBAME
« Le Gabon prend acte de la situation politique actuelle en Côte d’Ivoire», communiqué
Justice: le statut particulier des greffiers au centre d’une rencontre entre le Garde des Sceaux et le Synagref
Mba Obame et certains de ses compagnons demeurent à la disposition de la justice (communiqué officiel)
Politique / Le PDG garde la main tendue, mais pose des questions de confiance à l’opposition
Gabon: Le ministère de la Défense nationale met en garde toute personne qui troublerait l’ordre public
Gabon: « L’organisation de toutes réunions publiques est assujettie à l’autorisation préalable du ministère de l’Intérieur et non à une simple information », Communiqué du
Gabon : Cora Wood sauvé par le gong du Garde des Sceaux
Gabon: Le ministère de l’Education nationale met en garde les responsables et promoteurs des établissements privés

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 11 Fév 2011
Catégorie(s): Communiqués,Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*