Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Direction Bikélé pour les déguerpis de Kinguélé

Auteur/Source: · Date: 5 Mar 2011
Catégorie(s): Société

Au lendemain du début des indemnisations des déguerpis de Kinguélé le 1er mars, le ministre de l’Habitat, Blaise Louembé, a annoncé que les familles concernées seront relogés à Bikélé, à l’Est de Libreville.
Les familles déguerpies dans la perspective du démarrage des travaux de réhabilitation des voies et de désenclavement du quartier Kinguélé, seront relogées à Bikélé. Il s’agit notamment des ayant-droits recensés par la commission interministérielle d’Evaluation du cadre bâti situé dans l’emprise des tronçons ancienne pharmacie de Kinguélé-Gaboprix de Belle-vue 2 (voie N°1) et petit marché de Kinguélé-voie express (voie N°2)», dont le gouvernement a débloqué 300 millions de francs CFA au titre de leur indemnisation.

«Nous sommes en train de faire des zones de relogement à Bikélé qui a été spécialement affectée aux habitants de Kinguélé. Elle est en train d’être viabilisée et dans quelques mois, nous l’aurons finie. Nous avons une autre possibilité de relogement dans la zone Nord de Libreville pour ceux qui le souhaitent», a affirmé le ministre de l’Habitat, Blaise Louembé.

«Les premiers déguerpis ne portent que sur l’emprise de la route, sur les deux voies. Nous allons faire un autre déguerpissement d’envergure pour faire partir tout le quartier de Kinguélé de façon à faire de cette zone un endroit de merveilles», a-t-il poursuivi.

Certes, le gouvernement a prévu une zone de relogement pour ces familles, mais quand ces parcelles seront-elles mises à la disposition des déguerpis ? Par ailleurs cette mesure salutaire pourrait faire des lésés dans les populations. En effet, aucune mesure de relogement n’a été prise pour les expropriés de la Nationale 1 ou ceux du boulevard triomphal et Sotega, pour ne citer que ces deux exemples.
 


SUR LE MÊME SUJET
Plus de deux mois après leur déguerpissement du quartier dit du Pont Nomba, dans la commune d’Owendo, en vue de la construction sur ce site, de plusieurs logements modernes, les déguerpis ont exprimé récemment leur ras-le-bol face à l’attente interminable en rapport avec leur relogement tel que convenu par les autorités compétentes. Selon M. Moukouami, le porte parole du collectif des déguerpis de la Nomba, « cette situation n’est pas du tout claire. Les personnes chargées du dossier ne communiquent pas avec les déguerpis, et du coup, ce comportement des autorités suscite de nombreuses interprétations, parfois sans fondement. Ce que nous ...
Lire l'article
« Les compatriotes déguerpis et complètement désemparés veulent absolument que le Gouvernement entende raison pour, à la fois, discuter avec eux et voir ensemble comment des solutions peuvent être trouvées », a confié jeudi à la presse, le président de l'Union du Peuple gabonais (UPG, opposition), Pierre Mamboundou qui devisait avec les concernés. C'est au siège de son parti au quartier Awendjé, dans le 3ème arrondissement de Libreville, que le leader de l'Union du Peuple Gabonais a rencontré hier jeudi une délégation des déguerpis de certaines zones de la capitale gabonaise, pour faire le point de la situation par ...
Lire l'article
Les déguerpis de Bikelé rail et du village Essassa sur la nationale 1, à une vingtaine de kilomètres de Libreville, ne savent plus à quel saint se vouer à la suite de l’opération de destruction de leurs lieux d’habitants, amorcée par la société OLAM dans le cadre de l’extension de la route nationale 1. Les habitants de ces quartiers à la périphérie de Libreville, la capitale gabonaise, estiment qu’ils sont perdus puisqu’ils ne maitrisent ni ne comprennent rien du processus amorcé par la société OLAM, gestionnaire de la Zone économique spéciale de Nkok, en vue d’étendre la route nationale N°1. « ...
Lire l'article
Le ministre gabonais de l’habitat et de l’urbanisme, Blaise Louembé, a affirmé que le gouvernement a prévu des zones de relogement pour les habitants de certains quartiers de Libreville, objets de déguerpissement pour cause d’utilité publique. ‘’Il faut que les populations nous fassent confiance. Le président de la République n’a pas été élu pour casser les maisons et mettre les gens à la rue’’, a déclaré M. Louembé, dans une interview au quotidien L’Union. ‘’Il y aura un programme de casse et un autre de relogement qui seront en étroite adéquation. On va progressivement casser au moment où on va également ...
Lire l'article
Le gouvernement vient de débloquer 572 millions de francs de francs CFA pour indemniser les 430 familles propriétaires des plantations de Nkok-Essassa, à une trentaine de kilomètres de Libreville, où doit être érigé zone économique industrielle. 572 millions de francs CFA, c’est l’enveloppe qui a été débloquée par le gouvernement gabonais en faveur de plus de 400 familles des propriétaires plantations de Nkok-Essassa, localité située sur la route Ntoum, à une trentaine de kilomètres de la capitale gabonaise. Cette localité doit abriter la zone économique industrielle. Si les principaux bénéficiaires se déclarent satisfaits de la matérialisation de cette promesse, on note ...
Lire l'article
Le gouvernement a récemment décidé de la construction de deux routes nécessaires au désenclavement du quartier populaire Kinguélé, dans le troisième arrondissement de la Libreville, a-t-on appris de source officielle. Cette décision fait suite à la visite inopinée du président de la République Ali Bongo Ondimba, au mois d’avril dernier, suis un mois après de celle du premier ministre, Paul Biyoghé Mba, dans ce quartier populaire de la capitale gabonaise. Des visites très saluées par la population qui reconnaît désormais l’attention que lui porte l’exécutif.  En effet, à la suite de la visite du Chef de l’Etat à Kinguelé, le premier ...
Lire l'article
Deux mois après la visite du président Ali Bongo au quartier Kinguélé, au centre de Libreville, le gouvernement a décidé de construire deux routes pour désenclaver cette zone. Pour libérer les habitants de Kinguélé et arrimer ce quartier au développement socio-économique voulu pour Libreville, le gouvernement vient de décider d’ouvrir deux nouvelles routes dans ce quartier central de la capitale gabonaise. Après la visite du Chef de l’Etat en avril dernier, «le gouvernement a décidé de construire deux routes nécessaires au désenclavement de Kinguélé ; la première allant de Kinguélé-petit marché à la voie express, la seconde de pharmacie ...
Lire l'article
Le paiement des indemnités aux 156 familles recensées et déguerpies du site sur lequel sera construit le stade de football de la coopération sino-gabonaise d’Angondjé a été fixé du17 au 19 mars prochains par les ministres de la Culture , de la Jeunesse , des Sports et des Loisirs, René Ndemezo’o Obiang et du Logement, de l’Habitat et de l’Urbanisme, Rufin Pacôme Ondzounga, au cours de la réunion d’information tenue ce vendredi à Libreville, a constaté GABONEWS. En effet, l’urgence de la réalisation du terrain de football de la coopération sino-gabonaise comptant pour la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2012, ...
Lire l'article
Le ministre de la Jeunesse et des Sports, René Ndemezo’o Obiang, et son homologue du Logement, de l’Habitat et de l’Urbanisme, Josué Mbadinga, ont convié le 3 décembre les occupants du site d’Angondjé pour leurs expliquer les modalités de déguerpissement et d’indemnisation. Un montant de 780 millions de francs CFA est d’ores et déjà disponible à la Trésorerie provinciale de l’Estuaire pour le dédommagement des déguerpis de cette banlieue nord de Libreville et une cellule de veille a été mise sur pied à la direction générale de l’Habitat pour les omissions et les réclamations. Les occupants du site d’Angondjé retenu ...
Lire l'article
Les habitants de Kinguélé, un quartier sous intégré du 3e arrondissement de Libreville, se sont réunis le 22 juin dernier pour mettre en place une force de surveillance autonome pour lutter contre la recrudescence de la criminalité et de l’insécurité dans ce quartier. Au terme de cette réunion, une milice a été formée regroupant des riverains volontaires pour surveiller le quartier et traquer les criminels. Les habitants de Kinguélé s’organisent contre la criminalité. Réunis le 22 juin autour du chef de quartier, Maxime Nzambé, les habitants ont mis sur pied une milice de riverains pour lutter contre l’insécurité galopante dans ...
Lire l'article
Les déguerpis de la Nomba réclament un site de relogement
Affaire des Déguerpis de Libreville: le président de l’UPG, Pierre Mamboundou plaide pour une concertation entre le Gouvernement et les déguerpis
Débandade chez les déguerpis de Bikélé rail et d’Essassa sur la nationale 1
Des zones de relogement prévues pour les déguerpis des quartiers de Libreville, selon le ministre de l’habitat
Gabon : 572 millions de FCFA pour les déguerpis de Nkok-Essasa
Infrastructures / Démarrage imminent de la construction de deux routes pour désenclaver Kinguélé
Gabon : Deux nouvelles routes pour désenclaver Kinguélé
Près de 900 millions de francs pour indemniser les déguerpis du site devant abriter le stade sino-gabonais à Angodjé
Gabon : 780 millions de FCFA pour les déguerpis d’Angondjé
Gabon : Une milice pour combattre la criminalité à Kinguélé


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 5 Mar 2011
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*