Socialisez

FacebookTwitterRSS

Une taxe d’occupation du domaine public contestée au Cap Estérias

Auteur/Source: · Date: 17 Mar 2011
Catégorie(s): Société

La municipalité du Cap Estérias vient d’instaurer une taxe d’occupation du domaine public fixée par an à 15.000 FCFA le m2, a appris l’AGP.

Les opérateurs économiques locaux contestent l’institution d’une telle taxe qu’ils estiment, de surcroît, trop élevée pour une petite bourgade comme le Cap Estérias, localité balnéaire située à une trentaine de km de Libreville.

‘’Nous souhaitons que cette taxe soit revue à la baisse afin d’attirer les investisseurs dans la ville, a déclaré Jean Mombo, un homme d’affaires. ‘’Il ne faut pas tuer la poule aux œufs d’or’’, a ajouté M. Mombo.

Pour les autorités municipales, il n’est pas question pour le moment de revoir la taxe à la baisse. ‘’Elle a été fixée par les responsables financiers eux-mêmes et nous ne faisons que l’appliquer’’, a indiqué une source municipale, invitant les opérateurs économiques et les habitants de la localité à s’adapter à la nouvelle donne en vue de la modernisation de la contrée.

Les observateurs estiment eux aussi trop élevée la taxe d’occupation du domaine public qui risque de décourager les investisseurs potentiels.


SUR LE MÊME SUJET
Destruction des commerces construits autour du domaine public des 3 quartiers à Libreville
L’initiative est la direction des patrimoines administratifs, des charges communes, un service décentralisé du ministère gabonais du budget qui avait pris la décision il y a trois jours de déguerpir du domaine public toute les personnes qui se sont installées sur ces endroits de manière illégale, au grand dam des commerçants installés sur les lieux. "Nous avons perdu notre argent ici. Nous avons payé des loyers pour trois mois sans pourtant atteindre un mois, qui va nous rembourser tout ce que nous avons investi ici, et pire encore ils donnent un délai de trois jours. La marchandise va être jetée", a ...
Lire l'article
Face à l’occupation anarchique et illégale du domaine public et à l’insalubrité des quartiers de Libreville, le gouvernement sur instruction du président de la République, a entamé le week-end dernier l’enlèvement et la destruction des éléments qui encombrent les rues de la capitale. Débarrasser les voies publique des épaves de voitures abandonnées, des dépôts de matériaux de construction et d’autres installations anarchiques, ainsi que les ordures ménagères aux abords des voiries était l’objectif de l’opération conjointe menée par les ministres des Travaux publics, Léon N’zoumba et celui du l’Intérieur, Jean François Ndongou, le 22 octobre dernier. «Notre présence sur le terrain ...
Lire l'article
Les préparatifs vont bon train dans la ville du Cap Estérias, située à une trentaine de km de Libreville, pour la journée mondiale du tourisme qui sera célébrée mercredi prochain. La municipalité entend se saisir de l’opportunité de cette manifestation axée cette année sous le thème ‘’Le tourisme et le rapprochement des cultures’’ , pour examiner les stratégies à mettre en place, afin d’attirer le maximum de visiteurs, lors de la 28ème Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football qui démarre en janvier prochain au Gabon et en Guinée Equatoriale. Dans une note publiée vendredi dernier, le maire de la localité, ...
Lire l'article
Le Conseil de l’Union du Peuple Gabonais (UPG, parti de l’opposition) de Pierre Mamboundou, lors d’une réunion tenue le week-end dernier à son siège d’Awendjé, dont le but était de se prononcer sur l’actualité politique et sociale du pays, a demandé la suppression de la nouvelle taxe exigée à tous les voyageurs à la sortie de Libreville. Instituée au mois de février dernier par la municipalité de Libreville, la nouvelle taxe est imputable à tous les voyageurs de quelque nature que ce soit, à la sortie de la capitale Gabonaise, à raison de 500frans CFA par personne, toute chose que l’UPG, ...
Lire l'article
Une taxe sur le transport terrestre et maritime des personnes et des marchandises est effective au Gabon depuis ce vendredi au profit des collectivités locales, rapporte un communiqué de la Mairie de Libreville parvenu ce jour à la rédaction de GABONEWS. Les sociétés de transport terrestre et autres transporteurs urbains ou suburbains exerçant sur le territoire national se verront ainsi prélever la somme de 500 francs CFA par personnes et 1500 francs CFA par tonne de marchandises, tandis que sur l’international, les montants s’élèvent à 1000 francs CFA par personne et 2000 francs CFA par tonne de marchandises. En ...
Lire l'article
Les conseillers départementaux du Cap Estérias, dans le nord de Libreville, se sont plaints de la baisse de 17 millions de FCFA du budget du conseil départemental pour l’exercice 2011, arrêté à la somme de 74 millions de FCFA, contre 91 millions de FCFA pour celui du précédent exercice. ‘’Le budget est trop maigre’’ pour permettre des investissements à caractère social’’, ont indiqué les responsables du bureau du conseil départemental. ’’On aurait souhaité construire des écoles ou aider à l’aménagement des routes, mais nos moyens sont très limités’’, a souligné Roger Kadima, vice-président du conseil départemental du Cap ...
Lire l'article
Le bureau du conseil municipal conduit par le maire de la commune de Port-Gentil, André Jules Ndjambé, a inspecté lundi dernier à Port-Gentil, le domaine public communal, rapporte le correspondant de l'AGP. Les élus communaux ont effectué plusieurs itinéraires à pied, afin de se rendre compte, par eux-mêmes, des situations d'occupation anarchique du domaine public. De nombreux opérateurs, notamment les garagistes, exercent leurs activités en violant les trottoirs et les espaces réservés à la circulation piétonne, causant ainsi des dommages aux autres usagers. Pour M. Ndjambé, des déguerpissements devraient suivre cette visite de terrain. '' A défaut, ils devront payer l'occupation du domaine public, ...
Lire l'article
Le maire de la commune d’Okondja, Christian Justin Elingui a décidé la semaine dernière de l’instauration d’une taxe municipale sur les transports en commun dans la ville dont il est l’édile, a constaté un journaliste de l’AGP. Il est, depuis cette date, exigé aux transporteurs le déboursement d’une somme équivalant au ticket du trajet de la desserte pour un passager. Ainsi, les transporteurs de l’axe Okondja-Franceville doivent payer 3 000 Fcfa ; ceux d’Okondja-Ambinda 700 FCFA; Okondja-Makokou 6000 FCFA etc. La mairie compte de cette manière renflouer son compte au Trésor local. Mais la mise en place de cette taxe qui a fait l’objet ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a récemment créé une "Taxe sur les transferts de fonds" dont le taux est de 1,5% des montants transférés du Gabon vers l'extérieur, a rapporté mercredi le journal en ligne "Gabonpage" citant une source officielle. La taxe est applicable depuis le 1er janvier dernier, selon un communiqué de la direction générale des impôts. Elle est perçue sur les opérations de transfert à distance effectuées au Gabon, à destination de l'étranger et réalisées par tout moyen ou support technique laissant trace, notamment par voie électronique, ...
Lire l'article
Les enseignants regroupés au sein de la Convention nationale des syndicats du secteur de l’Education (CONASYSED), ont fustigé lundi au cours de leur Assemblée générale dite de la « Détermination » à Libreville, le comportement de leurs collègues qui continuent à faire cours dans les établissements du pays. Plus de 15.000 sur 20.000 enseignants exerçant sur le territoire national seraient concernés par les différents problèmes et revendications. Or, actuellement, une grande partie de ces enseignants vaque à leur activité quotidienne depuis le 6 octobre, date du lancement de la grève par la Convention. « Ce n’est pas normal que certains de ...
Lire l'article
Destruction des commerces construits autour du domaine public des 3 quartiers à Libreville
Gabon : Le gouvernement met fin à l’occupation anarchique du domaine public
Journée mondiale du tourisme : le Cap Estérias va examiner les stratégies pour attirer le maximum de visiteurs lors de la 28ème CAN
L’UPG exige la suppression de la taxe de sortie de la capitale instituée par la mairie de Libreville
Economie / Une taxe sur le transport des personnes et des marchandises instituées au Gabon
Cap Estérias : les conseillers départementaux se plaignent de la modicité du budget 2011
Gabon: Le bureau du conseil municipal de Port-Gentil inspecte le domaine public communal
Gabon: Instauration à Okondja de la taxe municipale sur les transports
Le gouvernement gabonais crée une taxe sur les transferts de fonds
Gabon: La CONASYSED fustige le comportement des enseignants qui vaquent encore à leur occupation

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 17 Mar 2011
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*