Socialisez

FacebookTwitterRSS

Réouverture de 45 cliniques privées fermées à Libreville et Owendo

Auteur/Source: · Date: 4 Avr 2011
Catégorie(s): Santé

L’inspecteur général de la santé (IGS) du ministère gabonais de la Santé, le Dr Stéphane Iloko Boussiengui, procède actuellement à la réouverture des 45 cliniques privées fermées aux mois de novembre et décembre 2010 à Libreville et à Owendo, dans la banlieue sud de la capitale, pour non-conformité à certaines règles propres à la santé, a appris l’AGP.

Conformément à une décision du ministre de la Santé, Flavien Nziengui Nzoundou, le Dr Iloko Boussiengui, procède à la levée des scellés posés aux portails des 45 cliniques réhabilitées dont les responsables ont bénéficié d’une campagne d’information et de sensibilisation.

Menée le 24 mars dernier, l’opération était animée par l’IGS, l’inspecteur régional Libreville-Owendo, Anasthase keba et l’inspecteur chef de division médecine, Martin Bingouré.

Face à la prolifération des structures sanitaires privées illicites et la pratique illégale de la médecine, les autorités gabonaises ont lancé en novembre dernier une opération de recensement et de contrôle des officines.

Sur un total de 95 structures sanitaires privées contrôlées, 40 ne répondant pas aux normes du ministère de la santé ont été fermées tandis que trois faux médecins ont été débusqués.


SUR LE MÊME SUJET
Démarrage effectif de la campagne de vaccination contre la Rougeole à Libreville et Owendo
Comme annoncé il y a quelques jours, par le ministère Gabonais de la santé, la campagne de vaccination contre la rougeole, a démarré ce lundi matin dans les différents sites retenus sur Libreville et Owendo, où sont reçus, plusieurs enfants ayant entre 0 et 5 ans. Dès les premières heures ouvrables de cette matinée de lundi, les différents centres de Santé Maternelle et Infantile et protection Maternelle et Infantile (SMI et PMI), de Libreville et Owendo, reçoivent les enfants, en vue de leurs administrer la dose de vaccin nécessaire contre la Rougeole, ainsi que la dose des vitamines A et K, ...
Lire l'article
En raison de l’organisation des élections législatives, les frontières terrestres et maritimes seront temporairement fermées du vendredi 16 décembre à 00h00 au samedi 17 décembre 2011 à 24h00. Durant cette période, aucune autorisation d’entrée ou de sortie du territoire national ne sera délivrée. La gendarmerie et la police ont été chargées de veiller à l’application de cette décision.
Lire l'article
L’inspecteur régional de santé (IRS) du Woleu-Ntem, dans le nord du Gabon, Pierre N’nang Obame, a placé les cliniques, les cabinets médicaux, les unités de soins, les pharmacies et les dépôts pharmaceutiques sous étroite surveillance. ‘’Vous avez jusqu’au mercredi 1er décembre pour régulariser vos structures et les dossiers des personnels qui y exercent’’, a déclaré M. N’nang Obame, au cours d’une réunion à Oyem avec les propriétaires des cliniques, officines et autres structures de soins. L’ultimatum concerne également les laboratoires, les écoles de formation du domaine de la santé, les maisons des pompes funèbres ainsi que les entreprises disposant d’infirmeries, telles ...
Lire l'article
Face à la prolifération des structures sanitaires privées illicites et la pratique illégale de la médecine par des personnes non autorisées, les autorités entendent sévir par la fermeture des différentes officines, a-t-on appris. Cette décision a été communiquée aux médecins, infirmiers, sages-femmes, entre autres (issus du secteur public et privé), exerçant, à Libreville et ses environs, à la faveur d’une réunion dirigée, lundi, par l’Inspecteur Général de la Santé (IGS), le Dr Stéphane Germain Iloko Boussengui. Elle découle d’une inspection menée par le patron de l’IGS et qui a révélé des disfonctionnements énormes dans la pratique de la ...
Lire l'article
par Pierre Eric Mbog Batassi Trois faux médecins ont été emprisonnés à Libreville, a annoncé mercredi l’inspecteur général de la Santé, Stéphane Iloko. Une opération de lutte contre la pratique illégale de la médecine moderne et la prolifération incontrôlée des cliniques privées à Libreville a débuté au mois de septembre dernier. De notre correspondant Trois faux médecins expatriés qui exerçaient clandestinement le métier viennent d’être écroués à la maison d’arrêt de Libreville pour usurpation de titre, a révélé le 17 novembre l’inspecteur général de la Santé, Stéphane Iloko. Ce dernier a annoncé également la fermeture de 30 cliniques privées de la capitale ...
Lire l'article
Le centre communautaire d’Owendo est actuellement en campagne pour la survie de l’enfant. Cette initiative du ministère de la Santé vise notamment la promotion de l’allaitement maternel et le dépistage du VIH Sida. Le ministère de la Santé en partenariat avec le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) a lancé depuis le 31 août à Owendo la semaine pour le suivie de l’enfant. Les agents de la santé sont déployés sur le terrain pour sensibiliser toutes les populations de la Commune d’ Owendo sur les différents maux qui affectent leur santé quotidienne, notamment celle des enfants. La promotion de la santé ...
Lire l'article
Une opération d’immatriculation de tous les employés des structures sanitaires privées, à savoir des officines et des entreprises exerçant dans le département de l’Ivindo, a débuté le 28 juin pour s’achever le 26 juillet prochain, à la demande de l’inspecteur régional de santé pour l’Ogooué-Ivindo (Sud-est), Jean Prosper Mba Ebyaghe. Les employés concernés doivent fournir deux photos d’identité, une copie de l’acte de naissance ou de la carte nationale d’identité et un diplôme justifiant l’exercice de leurs activités. En sus, ils devront verser une somme de 20.000 fcfa. Ceci devra à terme, permettra d’établir une sorte de ‘’carte des employés sanitaires du ...
Lire l'article
A l’occasion des cérémonies de présentation des vœux au chef de l’Etat le 7 janvier à Libreville, le président Ali Bongo a annoncé l'inscription de 35 milliards de francs CFA dans la loi de finances 2010 pour les commune de Libreville et Owendo. Cette enveloppe doit notamment servir aux travaux de réhabilitation des voiries de ces communes pour les festivités du 50e anniversaire de l’accession du pays à l’indépendance le 17 août prochain. 35 milliards de francs CFA ont été inscrits dans la loi de finances 2010 pour les communes de Libreville et d’Owendo, a annoncé le 7 janvier dernier le ...
Lire l'article
Les fontaines publiques de Kango, localité située à 100 km de Libreville, sont toujours fermées depuis environ quatre ans par la Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG), a constaté le correspondant local de l'AGP. Aucune goutte d'eau ne coule de la borne fontaine du quartier administratif, ni du centre médical de la ville, encore moins des pompes installées aux quartiers Kouané et Nzogomitang. La SEEG avait fermé ces pompes par mesure de rétorsion, ayant constaté un gaspillage permanent d'eau par les populations riveraines.
Lire l'article
Le ministère de la Santé publique et de l'Hygiène publique, en collaboration avec le l’Organisation des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) et l'Organisation mondiale de la santé, a lancé jeudi à Libreville et Owendo (Sud de Libreville) une campagne de vaccination accélérée en vue de lutter contre les hépatites B, la rougeole, la poliomyélite et la tuberculose.Cet important programme qui se déroule dans les centres de santé et dans les quartiers des différents arrondissements de Libreville et Owendo concerne les bébés dont l'âge est compris entre 0 et 11 mois, mais également toutes les femmes enceintes. Les bébés sont vaccinés contre ...
Lire l'article
Démarrage effectif de la campagne de vaccination contre la Rougeole à Libreville et Owendo
Gabon : Les frontières terrestres et maritimes fermées le 17 décembre 2011
Cliniques privées et pharmacies sous étroite surveillance dans le nord du Gabon
Santé / Fermeture attendue des structures sanitaires privées illicites
Chasse aux faux médecins au Gabon: Arrestations d’usurpateurs et fermetures de cliniques à Libreville
Gabon : Owendo en croisade pour la survie de l’enfant
Immatriculation des employés des structures sanitaires privées
Gabon : 35 milliards de FCFA pour les mairies de Libreville et Owendo
Gabon: Les fontaines publiques de Kango toujours fermées
Gabon: Santé / Lancement d’une campagne de vaccination à Libreville et Owendo

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 4 Avr 2011
Catégorie(s): Santé
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*