Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon – Les groupes pétroliers reprennent la production

Auteur/Source: · Date: 5 Avr 2011
Catégorie(s): Economie

Les groupes pétroliers présents au Gabon prévoient un retour à la normale de leur production de brut dans le pays dans les jours qui viennent après la décision du syndicat des salariés du secteur de mettre fin à une grève qui durait depuis quatre jours, ont annoncé mardi des porte-parole de ces groupes.
La grève à l’initiative du syndicat ONEP pour réclamer davantage d’embauches locales dans le secteur de l’énergie, avait démarré vendredi et paralysé samedi après-midi la production de brut du pays estimée à 240.000 barils par jour (bpj).

Royal Dutch Shell (RDSa.L: Cotation), Total (TOTF.PA: Cotation) et Tullow (TLW.L: Cotation) font partie des principaux producteurs d’énergie du Gabon.

Les leaders syndicaux ont appelé à la fin du mouvement lundi soir après être parvenus à un accord avec le gouvernement au sujet des exigences de recrutements locaux.

“Un avis de fin de grève a été envoyé par le syndicat au personnel hier soir. A la suite de cet accord, le personnel syndiqué reprend le travail ce matin”, a déclaré un porte-parole de Shell.

“Cela prendra quelques jours pour un retour à la normale de la production”, a-t-il ajouté. Shell a produit 34.000 bpj au Gabon en 2010 à partir de 11 concessions.

Un porte-parole de Total a indiqué que la production du groupe français de 67.000 bpj retrouverait ses pleines capacités jeudi après le redémarrage de lundi soir.

En fin de journée lundi, Vaalco Energy (EGY.N: Cotation) a dit qu’il s’attendait à revenir à la production complète, terrestre comme maritime, d’ici 24 heures.

Personne n’était disponible dans l’immédiat chez Tullow pour commenter.

Le Gabon est le septième pays producteur de pétrole d’Afrique. Le syndicat ONEP, qui a un long passé de revendications concernant les pratiques d’embauches et de rémunérations, représente environ 4.000 des 5.000 salariés du secteur pétrolier dans le pays.

Fin 2010, le gouvernement avait accepté de prendre en compte les demandes pour limiter à 10% les embauches d’étrangers dans le secteur pétrolier national et pour attribuer tous les postes exécutifs à des Gabonais, mais n’a jamais ratifié la loi.

Le secteur pétrolier gabonais est l’un des plus développés d’Afrique mais décline à un rythme régulier depuis son pic de production de 370.000 bpj atteint en 1997.

Les recettes issues de l’énergie représentent quelque 40% du budget du Gabon.

(Nia Williams, Florent Le Quintrec pour le service français, édité par Danielle Rouquié)


SUR LE MÊME SUJET
La direction générale de Perenco Gabon SA et le syndicat des travailleurs de cette société ont trouvé un terrain d’entente à l’issu de la grève déclenchée le 25 octobre par les employés pour demander l’harmonisation des salaires et autres avantages sociaux au sein de l’entreprise. La direction générale de Perenco Gabon SA et le syndicat des employés de la société sont parvenus, le 26 octobre dernier en présence du ministre des Hydrocarbures, Alexandre Barro Chambrier, à la signature d’un accord d’étape ouvrant la voie à la négociation portant sur l’harmonisation des salaires et autres avantages sociaux. Cet accord qui intervient un ...
Lire l'article
Le ministre des Mines, du Pétrole et des Hydrocarbures, Alexandre Barro Chambrier s'est dit mercredi optimiste quant au dialogue avec l'Organisation nationale des employés du pétrole (Onep), qui a déposé mardi un préavis de grève générale illimitée à partir du 6 novembre. Je suis raisonnablement optimiste (...) le gouvernement de la république a la volonté de poursuivre les discussions, de poursuivre les réformes qui sont de toutes façons nécessaires dans ce secteur, notamment en ce qui concerne l'embauche de main d'oeuvre étrangère et la gabonisation des postes demandée par l'Onep, a déclaré à l'AFP M. Chambrier. Selon le préavis de grève ...
Lire l'article
Le groupe pétrolier français Total SA a confirmé l'arrêt ce vendredi de sa production au Gabon, à la suite de la grève lancée le même jour dans ce pays par les employés du secteur pétrolier, qui réclament davantage de recrutements locaux. «Nous avons arrêté la production aujourd'hui pour la mise en sécurité des installations», a déclaré un porte-parole du groupe à Paris, ajoutant qu'il ne savait pas quand la production reprendrait. otal a produit l'an dernier 67.000 barils de pétrole par jour en moyenne au Gabon. Le secrétaire général du syndicat Onep, qui représente 80% des 5.000 salariés du secteur, a déclaré ...
Lire l'article
Le groupe pétrolier Maurel & Prom a annoncé mercredi que sa production au Gabon avait dépassé les 16.000 barils par jour depuis le début du mois de juillet. "Le niveau de la production opérée au Gabon est légèrement supérieur à 16.000 barils par jour depuis le début du mois de juillet 2010", a déclaré le groupe dans un communiqué. Le 8 avril dernier, le président-directeur général du groupe Jean-François Hénin avait affirmé que la production de Maurel & Prom au Gabon devrait atteindre 22.000 barils par jour à la fin 2010. Après la cession de ses actifs en Colombie, le ...
Lire l'article
SEPLAT, la société de droit nigérian dans laquelle Maurel et Prom détient 45% d'intérêt, a été informée que la production de pétrole brut des OML 4, 38 et 41, actuellement opérés par SPDC Shell Nigéria, avait redémarré, annonce Maurel & Prom dans un communiqué mercredi soir. La procédure d'approbation de la Nigerian National Petroleum Corporation (NNPC, Compagnie nationale pétrolière) ainsi que celle du gouvernement fédéral du Nigéria, visant au transfert des intérêts de ces trois OML au bénéfice de SEPLAT est en cours. Concernant le Gabon, le mouvement de grève générale déclaré par l'ONEP a entraîné un arrêt de production de 24 ...
Lire l'article
Le Gabon, septième producteur de pétrole africain, offre à la prospection 42 sites pétroliers en eaux profondes et ultra-profondes, a annoncé le gouvernement vendredi. Le pays, qui produit environ 250 000 barils de pétrole brut par jour et dont la moitié du PIB est tributaire du secteur énergétique, souhaite que les offres soient remises le 5 mai. Le secteur pétrolier gabonais est en déclin depuis la fin des années 1990. À l’époque la production dépassait 350 000 barils par jour.
Lire l'article
(Dans une dépêche publiée à 16h13, l'heure de parution du chiffre d'affaires de Maurel et Prom était erronée. La dépêche corrigée figure ci-dessous.) Ets Maurel et Prom SA (MAU.FR) : chiffre d'affaires de l'exercice 2009 Publication : le mardi 2 février après la clôture des marchés Prévisions recueillies par FactSet Estimates auprès de six analystes Chiffre d'affaires 2009 : -51% à EUR189 mlns (EUR385,2 mlns en 2008 en données publiées, EUR74,4 mlns en données retraitées de la cession des activités colombiennes) PARIS (Dow Jones)--Le chiffre d'affaires 2009 de la compagnie pétrolière sera nettement inférieur à celui de l'année précédente en données publiées, ...
Lire l'article
Le gouvernement a enfin accepté de satisfaire leurs revendications. Le personnel de santé, en grève depuis 4 mois, a repris le travail ce lundi dans l’ensemble des hôpitaux publics du pays. Les primes de servitudes et de risques sanitaires leurs seront accordées dès la fin de ce mois. La reprise du travail du personnel de santé résulte de la promesse du gouvernement d’accorder dès le 25 de ce mois les primes de servitudes et de risques sanitaires à tous les personnels du secteur de la santé. Le secrétaire général du syndicat national des personnels de santé, Serges Mickala, s’est dit heureux dimanche ...
Lire l'article
Les enseignants gabonais, en grève depuis la rentrée du 6 octobre, ont décidé à l’issue d’une assemblée générale tenue le 19 novembre à Libreville, de suspendre pour trois semaines le mot d’ordre de grève sur l’étendue du territoire national. Cette trêve devrait permettre de suivre la mise en œuvre du chronogramme arrêté par le gouvernement pour le traitement des revendications inscrites au cahier des charges de la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (CONASYSED). La suspension du mot d’ordre de grève intervient suite à l’accession du gouvernement à deux des revendications des enseignants : le paiement effectif des ...
Lire l'article
Les négociations entrep rises samedi entre le gouvernement et l'Organisation nationale des employés du Pétrole (ONEP), pour éviter une grève générale dans le secteur, ont été poursuivies ce lundi sans qu'un accord sur les préalables posés par l'ONEP ait été trouvé, a appris la PANA de source officielle. L'ONEP fait pression sur le gouvernement afin que tous les employés des sociétés pétrolières totalisant plus de deux années d'ancienneté soient embauchés par leur entreprise et exige que trois sièges lui soient attribués dans le conseil d'administration de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS). "Nous voulons voir consigner sur le procès verbal de ...
Lire l'article
Gabon : Les activités reprennent à Perenco Gabon
Gabon/menace de grève des syndicats pétroliers: le ministre optimiste
Total arrête sa production au Gabon à cause d’une grève
MAUREL ET PROM : production au Gabon dépasse 16.000 barils/jour
MAUREL ET PROM : production a redémarré au Nigéria et au Gabon
Le Gabon propose 42 sites pétroliers offshore à la prospection
Maurel & Prom: CA 09 vu à EUR189 mlns (montée en puissance de la production sur ses champs pétroliers au Gabon)
Gabon : les blouses blanches reprennent le travail
Gabon : Les enseignants reprennent les cours
Pas d’accord entre le gouvernement et les pétroliers au Gabon

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 5 Avr 2011
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*