Socialisez

FacebookTwitterRSS

Environnement / Le chef de l’Etat exige la fermeté vis –à-vis les braconniers de tout acabit

Auteur/Source: · Date: 14 Avr 2011
Catégorie(s): Environnement,Société

Lors du Conseil des ministres qui s’est tenu ce jeudi au palais de la présidence de la République à Libreville, le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, fustigeant avec « vive indignation » les actes de braconnage perpétrés dans les parcs nationaux du pays, et qui entachent le développement du Gabon Vert, a instruit le gouvernement de « sensibiliser les missions diplomatiques et postes consulaires sur les agissements des ressortissants de leurs pays respectifs », mais aussi de faire preuve de fermeté à l’endroit des nationaux complices des braconniers.
Le positionnement de cette question dans l’ordre du jour du Conseil des ministres de ce jeudi peut indiquer clairement l’intérêt que revêt la protection de la nature au plus haut niveau de l’Etat gabonais.

En effet, si le chef de l’Etat, qui prône un Gabon vert, durable, est sorti de ses gonds, c’est le récent événement dans le parc national de la Wonga- Wongué où l’on a annoncé la tuerie de plusieurs éléphants qui l’a amené à siffler la récréation en invitant le gouvernement à prendre des mesures opportunes pour punir les indélicats et les complices de la destruction massive de nos écosystèmes.

A l’ouverture des travaux donc, rapporte le communiqué final du Conseil, « le Président de la République Chef de l’Etat, Son Excellence Ali Bongo Ondimba, a exprimé au conseil sa vive indignation au regard des actes de braconnage perpétrés dans nos Parcs Nationaux ».

Aussi, l’on note que « ces actes organisés par des immigrés avec vraisemblablement la complicité de quelques nationaux, risquent de porter entrave à la politique du “Gabon Vert” que nous sommes en train de mettre en place et qui commence progressivement à porter ses fruits ».

Le Communiqué indique que le président de la République a instruit le Gouvernement, qui en a pris bonne note : «

– de sensibiliser les missions diplomatiques et postes consulaires sur les agissements des ressortissants de leurs pays respectifs ;

– d’intensifier les contrôles aux frontières et les sanctions à l’endroit des exploitants illégaux des espèces animales et végétales en général et des espèces intégralement protégées en particulier ;

– d’appliquer rigoureusement et même de faire évoluer, les dispositions du code forestier, du code de l’environnement et du code minier ;

– d’interdire toute activité d’exploitation forestière dans tous les parcs nationaux et notamment entre Wonga-Wongué et Libreville ;

– de faire preuve de fermeté à l’endroit des nationaux complices des braconniers ;

– d’interdire l’implantation anarchique des antennes de communication dans les aires protégées, support idéal pour faciliter le trafic des produits illégaux et coordonner les activités criminelles ».

Enfin, a précisé la note parvenue à la Rédaction de GABONEWS, « le Chef de l’Etat a rappelé que le Gabon qui fait partie du bassin du Congo a une responsabilité mondiale dans la gestion de l’écosystème et la survie de l’humanité. Aussi, le Gouvernement doit tout mettre en œuvre pour assurer une gestion méticuleuse de nos ressources naturelles ».

GN/DCD/11

Mis à jour ( Vendredi, 15 Avril 2011 20:41 )
 


SUR LE MÊME SUJET
Les éléments de la Brigade mobile de surveillance du parc national de Moukalaba Doudou, dans la province de la Nyanga, dans le sud du Gabon, viennent de réaliser une importante saisie de gibier sur des braconniers, au cours d’un contrôle de routine, a appris l’AGP. Depuis l’ouverture de la chasse sur toute l’étendue du territoire national, le 15 mars dernier, la brigade a intensifié ses rondes autour et dans le parc de la Moukalaba, qui fait partie des treize aires protégées, interdites de chasse et représentant 11% du territoire national, créées au Gabon en 2002, dans le cadre de la ...
Lire l'article
Des experts gabonais et étrangers planchent depuis ce mercredi à Libreville sur les options du profil de la future fondation des parcs nationaux du Gabon à la faveur d’un atelier d’échanges. L’objectif visé par ces assises qui se sont ouvertes lundi dernier par une journée d’information consiste à inviter les différents acteurs (administrations, secteur privé…) à explorer les enjeux et opportunités de mise en place de la future fondation, conformément à la législation nationale et aux opportunités actuelles et de financement internationaux de la conservation. A cet objectif global s’ajoute l’objectif particulier du projet de création de la fondation parcs nationaux ...
Lire l'article
Fier de procéder, ce mercredi, à l’inauguration des extensions et équipements du groupement d’Intérêt Economique (GIE) Ediprint composé des sociétés Sonapresse, Multipress-Gabon et Edig, le Chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, a déclaré pour la circonstance que « c’est un retour en arrière qui m’a permis d’apprécier tout le chemin mené ». L’inauguration des extensions des locaux « modernisés et agrandis » de 3000m2 portant dorénavant la surface totale des bâtiments destinés à l’imprimerie et aux activités annexes à 10.000m2, par le numéro un , s’est déroulée devant les membres du Gouvernement le ministre de la Communication, de ...
Lire l'article
Nous avons rencontré le père Paul Mba Abessole, le président du RPG, qui a bien voulu réagir à la suite de la création de l’union nationale, un parti politique né de la fusion de trois mouvements politiques que sont l’UGDD de Zacharie Myboto, le MAD de Pierre Claver Zeng Ebome et le Rassemblement National des Républicains de Gérard Ella Nguéma. Gabon Matin : Monsieur le Président du RPG, l’Opposition vient d’enregistrer un nouveau parti politique appelé Union Nationale. Que vous inspire cet événement? Père Paul Mba Abessole : Sur la dénomination, on peut trouver à redire. Cette dénomination avait été envisagée ...
Lire l'article
Le chef du Laboratoire géomantique du Cap Estérias, Dr Francis Bourobou a sollicité l’implication personnelle du chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba pour sauver la forêt classée de la Mondah (nord de Libreville) qui subit d’énormes pressions anthropiques. Le Dr Bourobou a dit qu’il faut un plan d’aménagement pour la forêt classée de la Mondah avec une gestion qui implique les populations locales, l’administration des Eaux et forêts, les responsables politiques. Il a précisé que l’implication du chef de l’Etat gabonais pourrait permettre de sauver cette espace protégé de la forêt du Cap Estérias. Le chef du laboratoire géomantique a demandé que ...
Lire l'article
L'opposition guinéenne a exigé mardi 6 octobre le "départ du chef de la junte", le capitaine Moussa Dadis Camara, comme préalable à toute discussion. Le Forum des forces vives de Guinée – partis d'opposition, syndicats, organisations de la société civile – a également exigé "la dissolution du Conseil national pour la démocratie et le développement – junte – et la mise en place d'un organe de transition qui désignera un gouvernement d'union nationale". Le président burkinabé, Blaise Compaoré, médiateur dans la crise guinéenne, avait proposé, lundi à Conakry, à la junte et à l'opposition de se rencontrer dans les jours à ...
Lire l'article
Les éco gardes de l’ONG environnementale internationale World Wide Fund (WWF) et du ministère gabonais des Eaux et Forêts en patrouille dans le parc de Minkébé, dans le Nord du pays, ont récemment été victimes d’une attaque armée d’un groupe de chasseurs qu’ils tentaient d’interpeller. Les éco gardes, qui sont finalement parvenus à maîtriser les braconniers, ont découvert que ces hors-la-loi projetaient d’assassiner la patrouille de surveillance afin de pouvoir se livrer librement au braconnage des espèces protégées. Les braconniers ont à nouveau agressé des éco gardes dans la parc de Minkébé au Nord du Gabon, où une patrouille d’agents ...
Lire l'article
Les membres de l’ONG Muyissi Environnement, conduite par leur Vice-présidente, Viviane Sandza, ont entamé samedi dernier une campagne de sensibilisation sur l’état d’insalubrité qui gagne du terrain dans l’ensemble de la commune de Mouila; le marché central dans le premier arrondissement à constitué la première étape de cette campagne, rapporte le correspondant de GABONEWS. « Quelle désolation de voir notre grand marché dans un état d’insalubrité avancée que l’on ne peut imaginer à distance », a déclaré la vice-présidente très choquée par le spectacle découvert durant tout le parcourt de ce grand espace commercial de la ville. Pendant l’opération de sensibilisation, l’on ...
Lire l'article
Le président gabonais, Omar Bongo Ondimba a condamné ce mercredi, l’assassinat du chef de l’Etat bissau-guinéen, Joao Bernardo Vieira ainsi que celui du chef d’état-major de l’armée, le général Batista Tagma Na Waié à travers une note publiée dans le quotidien national « L’Union » paru ce jour. « Pour cet attentat qui porte un nouveau coup à la démocratie dans votre pays et suscite l’émotion et l’indignation de tous, le Gabon condamne avec vigueur et fermeté, tout comme il condamne l'assassinat du chef d'état-major de l'armée le général Tagmé Na Waié », a écrit Bongo Ondimba. « Je souhaite que l'ordre ...
Lire l'article
La Secrétaire d’Etat adjointe des Etats-Unis chargée des Océans et des Affaires écologiques et scientifiques internationales, Claudia A. McMurray, porteuse d’un message au Chef de l’Etat gabonais, Omar Bongo Ondimba, a été reçue lundi par la patronne de la diplomatie gabonaise, Laure Olga Gondjout. Les questions environnementales ont constitué l’essentiel de la rencontre. Arrivée en terre gabonaise depuis dimanche, le séjour de Mme Claudia A. McMurray, s’achève vendredi prochain (12 septembre). Son séjour sera sanctionné par la visite des 13 parcs nationaux du Gabon créée en 2002 par le Chef de l’Etat. Pour appuyer la volonté du n°1 gabonais dans la préservation ...
Lire l'article
Des braconniers interpellés avec une importante quantité de gibier dans un parc national dans le sud Gabon
Environnement / Vers la création d’une fondation des parcs nationaux au Gabon
Economie/ Inauguration des extensions de Multipress : « C’est un retour en arrière qui m’a permis d’apprécier tout le chemin mené », Ali Bongo Ondimba
Interview de Paul Mba Abessole (RPG): “Je suis prêt à rencontrer tout le monde, ces néo-opposants, et même l’actuel chef de l’Etat.”
Environnement: Appel au chef de l’Etat pour la sauvegarde de la forêt classée de la Mondah
Guinée : l’opposition exige le départ de Dadis Camara comme préalable à tout dialogue
Gabon : Les braconniers attaquent une patrouille du WWF à Oyem
Gabon: L’ONG Muyissi Environnement découvre le marché central de Mouila dans un état d’insalubrité avancée
Gabon: Le président Omar Bongo Ondimba condamne avec « vigueur et fermeté » l’assassinat du président Viéira
Gabon: Coopération / Environnement: Washington réaffirme son soutien à l’Etat gabonais


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 14 Avr 2011
Catégorie(s): Environnement,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*