Socialisez

FacebookTwitterRSS

Ali Bongo Ondimba indigné par le braconnage dans les parcs nationaux

Auteur/Source: · Date: 15 Avr 2011
Catégorie(s): Environnement,Société

Le président gabonais Ali Bongo Ondimba s’est indigné, jeudi à Libreville, du braconnage qui sévit dans les parcs nationaux du Gabon, au risque de porter entrave à la politique du ‘’Gabon vert’’ que le gouvernement est en train de mettre en place.

‘’Le président de la République a exprimé sa vive indignation au regard des actes organisés par des immigrés avec vraisemblablement la complicité de quelques nationaux, qui risque de porter entrave à la politique du ‘’Gabon vert’ que nous sommes en train de mettre en place, et qui commence à porter ses fruits’’, indique le communiqué final publié à l’issue du conseil des ministres.

Selon le communiqué, le chef de l’Etat a instruit le gouvernement de sensibiliser les missions diplomatiques et les consulats sur les agissements des ressortissants de leurs pays respectifs, et d’intensifier les contrôles aux frontières.

Il a par ailleurs exigé que des sanctions soient prises à l’endroit des exploitants illégaux des espèces animales et végétales en général, et des espèces intégralement protégées en particulier.

En outre, le chef de l’Etat a demandé au gouvernement d’appliquer rigoureusement et même de faire évoluer les dispositions du code forestier, du code de l’environnement et du code minier, d’interdire toute activité d’exploitation forestière dans tous les parcs nationaux, notamment dans le parc de Wonga-Wongué, une réserve située sur le littoral ouest de Libreville.

Il a également invité le gouvernement à faire preuve de fermeté à l’endroit des nationaux complices des braconniers et d’interdire l’implantation anarchique des antennes de communication dans les aires protégées, support idéal pour faciliter le trafic des produits illégaux, ainsi que de coordonner les activités criminelles.

Le président Ali Bongo Ondimba a en outre rappelé que le Gabon qui fait partie du bassin du Congo, a une responsabilité mondiale dans la gestion de l’écosystème et la survie de l’humanité.

Le 6 avril dernier, le personnel de l’agence nationale des parcs nationaux a découvert 30 carcasses d’éléphants dans la réserve de Wonga-Wongué, considéré comme l’un des derniers refuges où les éléphants peuvnt circuler librement.

L’année dernière, trente pointes d’ivoire avaient été saisies au parc national de Minkebe (nord-est). Le braconnage sévit également avec acuité dans les autres parcs nationaux comme Mwagna et Ivindo (nord-est), qui font partie d’un réseau de 13 aires protégées, représentant 11% du territoire national, crée en 2002 par le gouvernement gabonais, pour le développement, entre autres, de l’écotourisme comme alternative économique à l’exploitation des ressources naturelles et la sauvegarde des écosystèmes.

Le 8 avril dernier, le directeur général de l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN), Lee White, a affirmé que le braconnage constituait un frein considérable au développement écotourisme au Gabon.

Selon lui, le phénomène du braconnage s’est intensifié ces dernières années dans les aires protégées en raison du manque de moyens alloués aux départements chargés de la surveillance de ces parcs nationaux.


SUR LE MÊME SUJET
150 défenses d'éléphants et 200 fusils de chasse saisis pendant plusieurs années par les services provinciaux des forces de sécurité, du WWF et des Eaux et Forêt du Woleu-Ntem ont été recensés, immatriculés, mesurés et prélevés en début de semaine au tribunal de première instance d'Oyem par des service agrées de l'Agence nationale des parcs nationaux (ANPN) du Gabon. Cette opération qui a enregistré la participation du conservateur du parc de Minkébé, Hérvé Ndong Allogho et de son adjoint Honoré Nguele Nguele, ainsi que du greffier en chef du tribunal d'Oyem, responsable des saisies, Adrienne Nkili, vise l'élaboration d'outils permettant à ...
Lire l'article
150 défenses d'éléphants et 200 fusils de chasse saisis pendant plusieurs années par les services provinciaux des forces de sécurité, du WWF et des Eaux et Forêt du Woleu-Ntem ont été recensés, immatriculés, mesurés et prélevés en début de semaine au tribunal de première instance d'Oyem par des service agrées de l'Agence nationale des parcs nationaux (ANPN) du Gabon. Cette opération qui a enregistré la participation du conservateur du parc de Minkébé, Hérvé Ndong Allogho et de son adjoint Honoré Nguele Nguele, ainsi que du greffier en chef du tribunal d'Oyem, responsable des saisies, Adrienne Nkili, vise l'élaboration d'outils permettant à ...
Lire l'article
Des éléments de l'armée et de la police gabonaise ont été dépêchés dans le parc national de Minkebe situé à la frontière entre les provinces du Woleu-Ntem (nord) et de l'Ogooué-Ivindo (nord-est) pour une '' guerre sans merci contre le braconnage'' et le pillage des ressources naturelles perpétrés aussi bien par les nationaux que des expatriés entrés illégalement sur le territoire national, a annoncé mercredi le président Ali Bongo Ondimba à l'occasion de sa visite dans la province de l'Ogooué-Lolo, au centre-est du pays. ''Je vous annonce qu'en ce moment l'armée et la police se trouvent sur place, à Minkebe ...
Lire l'article
Le Gabon veut mettre sur pied une fondation pour le financement des treize parcs nationaux représentant 11% du territoire national, érigés dans le pays 2002, a appris l’AGP. L’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN), avec l’aide des experts camerounais et péruviens, a entamé lundi à Libreville, une réflexion en vue de la création de la fondation. ‘’Les objectifs visés par ces rencontres sont multiples et consistent à inviter les différents acteurs (administration, secteur privé, etc.) à explorer les enjeux et les opportunités de la mise en place de la fondation, conformément à la législation nationale et aux opportunités ...
Lire l'article
Des experts gabonais et étrangers planchent depuis ce mercredi à Libreville sur les options du profil de la future fondation des parcs nationaux du Gabon à la faveur d’un atelier d’échanges. L’objectif visé par ces assises qui se sont ouvertes lundi dernier par une journée d’information consiste à inviter les différents acteurs (administrations, secteur privé…) à explorer les enjeux et opportunités de mise en place de la future fondation, conformément à la législation nationale et aux opportunités actuelles et de financement internationaux de la conservation. A cet objectif global s’ajoute l’objectif particulier du projet de création de la fondation parcs nationaux ...
Lire l'article
Le directeur de l’Agence Nationale des Parcs Nationaux (ANPN), Lee White, a affirmé vendredi à Libreville que le braconnage freine le développement du tourisme au Gabon. En 2002, le pays s’est doté de 13 parcs nationaux représentant 13% du territoire national pour favoriser l’écotourisme comme alternative économique à l’exploitation des ressources naturelles et pour la sauvegarde des écosystèmes. Selon M. Lee White, le développement touristique des parcs nationaux nécessite des investissements financiers, afin des les doter d’infrastructures répondant aux besoins des touristes. Ces investissements peuvent s’obtenir grâce à l’implication des autorités locales, des bailleurs de fonds et des privés, a-t-il dit, ajoutant ...
Lire l'article
128 élèves officiers de police judiciaire de l’école nationale de gendarmerie du Gabon ont été formés, lundi à Libreville, aux techniques de lutte contre le braconnage en vue de préserver la faune. Organisé par le ministère des Eaux et forêts en partenariat avec l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN), le séminaire de formation a permis de renforcer les capacités des gendarmes, afin de leur permettre de mener une lutte efficace contre la chasse illicite et le commerce des espèces animales protégées. Ils ont ainsi pu acquérir des rudiments de connaissances sur la loi sur la faune et le ...
Lire l'article
L'essor du braconnage constaté au Gabon en particulier dans les territoires des aires protégées ressemble beaucoup plus à un refus systématique des populations locales de la politique des parcs nationaux menée actuellement par les gouvernants de ce pays. Je me permets en ce jour d'apporter une réflexion sur cette question qui semble être absente des débats nationaux et citoyens. Il ne s'agit pas de s'inscrire dans une logique contestataire mais dans une posture descriptive de la réalité sociale et culturelle de l'arrière pays pour une meilleure gestion de ces espaces. L'expérience acquise sur le terrain en France (parc des Cévennes, ...
Lire l'article
A l'occasion du lancement le 25 août dernier de la session de formation de la 3e promotion d'éco gardes pour la surveillance des aires protégées, le ministre du Tourisme, Idriss Ngari, a procédé à la dotation d'un important lot d'équipements pour le travail de terrain des éco gardes. Le renforcement des capacités de surveillance dans les 13 parcs nationaux du pays devrait permettre de valoriser les aires protégées dans le cadre de la politique de diversification de l'économie gabonaise. Pour relever les défis du développement du secteur du tourisme et valoriser le riche patrimoine naturel gabonais, le gouvernement a doté ...
Lire l'article
Lutte contre le braconnage : 150 défenses d’éléphants et 200 fusils de chasse saisis par le tribunal d’Oyem
Lutte contre le braconnage : 150 défenses d’éléphants et 200 fusils de chasse saisis par le tribunal d’Oyem
Le chef de l’Etat annonce ”une guerre sans merci contre les auteurs de braconnage” dans les parcs nationaux
Le Gabon veut se doter d’une fondation pour le financement de ses treize parcs nationaux
Environnement / Vers la création d’une fondation des parcs nationaux au Gabon
Le braconnage, un frein à la promotion du tourisme au Gabon, selon l’Agence des parcs nationaux
128 gendarmes gabonais formés aux techniques de lutte contre le braconnage
Bongo Doit Partir
La politique des parcs nationaux au Gabon : l’essor du braconnage à qui la faute ?
Gabon : Le gouvernement renforce la surveillance des parcs nationaux

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 15 Avr 2011
Catégorie(s): Environnement,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*