Socialisez

FacebookTwitterRSS

Des vedettes pour renforcer la lutte contre la pêche illégale et le braconnage au Gabon

Auteur/Source: · Date: 18 Avr 2011
Catégorie(s): Développement,Société

Le ministère de l’Agriculture, de l’Elevage, de la Pêche et du Développement Rural a renforcé les capacités opérationnelles de la Direction générale de la pêche et de l’Agriculture par l’octroie de neuf vedettes qui devront permettre d’accroitre l’efficacité dans la lutter contre la pêche illégale et le braconnage sur le territoire national.

Cette dotation est le résultat du partenariat entre le Gabon et la Banque Africaine de Développement (BAD) pour la réalisation d’une gestion rationnelle et durable des ressources halieutiques et fauniques.

En réceptionnant ce matériel, le Directeur de la Pêche et de l’Aquaculture, Guy Anicet Rérambyah a déclaré que ce matériel sera affecté aux contrôles dans les différentes zones en proie à une activité illégale. « Ce matériel sera utilisé pour la surveillance côtière et celle des aires protégées ».

Dans ce sens, 4 vedettes seront envoyées à Mayumba, Port-Gentil, Libreville et Cocobeach pour la surveillance maritime. Les Cinq autres iront à Omboué, Lambaréné, Makokou, Kango et Gamba pour mieux lutter contre le braconnage.

A Mayumba, Gamba, Libreville et Makokou, les agents de la pêche vont travailler en synergie avec les conservateurs des différents parcs nationaux pour lutter contre le braconnage des espèces emblématiques telles que les éléphants, les gorilles, les chimpanzés, les tortues marines.

Longue de 800 kilomètres de côte, la façade maritime du Gabon regorge d’énormes potentialités ichtyologiques et souvent mal exploitées par certains opérateurs économiques de la filière pêche au Gabon. Cela favorise une certaine anarchie dans les eaux gabonaises et pour y remédier, le gouvernement est en train de doter les structures de base en matériel adéquat.


SUR LE MÊME SUJET
150 défenses d'éléphants et 200 fusils de chasse saisis pendant plusieurs années par les services provinciaux des forces de sécurité, du WWF et des Eaux et Forêt du Woleu-Ntem ont été recensés, immatriculés, mesurés et prélevés en début de semaine au tribunal de première instance d'Oyem par des service agrées de l'Agence nationale des parcs nationaux (ANPN) du Gabon. Cette opération qui a enregistré la participation du conservateur du parc de Minkébé, Hérvé Ndong Allogho et de son adjoint Honoré Nguele Nguele, ainsi que du greffier en chef du tribunal d'Oyem, responsable des saisies, Adrienne Nkili, vise l'élaboration d'outils permettant à ...
Lire l'article
Donnant suite à la prolifération sans précédent du braconnage au Gabon, la direction des Eaux et Forêts, sous la houlette de Paul Koumba Zaou son DG, a organisé le 21 juin dernier à Kango, l’atelier inaugural d’une stratégie de lutte contre le braconnage. Des experts, des ONG, des autorités locales et représentants des populations autochtones ont pris part à ces travaux portant sur la vulgarisation de la loi faunique et placé sous le thème des "Enjeux de la conservation et de lutte contre le braconnage au Gabon". La ville de pour Kango, à 100 km de Libreville sur la route ...
Lire l'article
Le Président de la République Gabonaise, Ali Bongo Ondimba, a annoncé le 14 avril dernier « la création immédiate d’une unité militaire de 240 hommes au sein de l’Agence Nationale des Parcs Nationaux (ANPN); baptisée « la brigade de la jungle ». Selon le communiqué rendu public, « cette unité aura pour mission de sécuriser les parcs du Gabon et de protéger la faune et la flore sauvage, notamment contre le braconnage et le trafic illégal d’ivoire ». Cette mesure fait suite à la découverte, le 6 avril dernier par des agents de l’ANPN, d’une trentaine de carcasses d’éléphants de forêt qui ...
Lire l'article
La direction générale des pêches et d’aquaculture (DGPA) du ministère gabonais des eaux et forêts vient de se doter de neuf vedettes, dans le cadre de la surveillance côtière et de la lutte contre la pêche illicite dans les eaux territoriales gabonaises, a appris l’AGP. Cinq embarcations serviront à la surveillance côtière et quatre à la surveillance fluviale qui sa se dérouler sur les fleuves Ogooué, le plus long du pays (1200 km), la Nyanga et les lagunes telles que la Banio ainsi que dans la région du Fernand-Vaz (sud), dans la province de l’Ogooué-Maritime (ouest). Les neuf ...
Lire l'article
Le président gabonais Ali Bongo Ondimba a annoncé la création d'une unité militaire de 240 hommes, la "brigade de la jungle", qui aura pour mission de lutter contre le braconnage et le trafic illégal d'ivoire, selon un communiqué de la présidence jeudi. "Le président (...) vient d'annoncer la création immédiate d'une unité militaire de 240 hommes au sein de l'Agence nationale des parcs nationaux (ANPN)", indique le communiqué. "Baptisée +la brigade de la jungle+, cette unité aura pour mission de sécuriser les parcs du Gabon et de protéger la faune et la flore sauvage, notamment contre le braconnage et le trafic illégal ...
Lire l'article
Les autorités Gabonaises en charge du département de la pêche et de l’aquaculture vont lancer au mois de mai prochain, une formation axée sur la lutte contre la pêche illégale et non règlementée. Cette formation qui va s’étendre sur deux semaines s’articulera autour d’une série d’ateliers qui permettront aux stagiaires désignés par les agences concernés de débattre de l’importance de l’élaboration d’une action coordonnée et ciblée, dans le but de renforcer la sécurité maritime et la gestion des activités liées à la pêche. Selon les experts, les activités de pêche illégale non déclarées et non règlementées sont une menace pour la ...
Lire l'article
Les autorités gabonaises et camerounaises ont convenu d’organiser chaque trimestre des missions transfrontalières de 15 jours pour combattre le braconnage qui prende de l'ampleur dans le parc national de Minkébé, situé au nord-est du Gabon, à la frontière avec le Cameroun et le Congo-Brazzaville. La décision a été prise à l’issue d’une mission d’une semaine, du 7 au 15 mars, effectuée au sud Cameroun par l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN) et le Fonds mondial pour la nature (WWF), afin de rechercher, avec les autorités de ce pays voisin, les voies et moyens de mettre un terme ...
Lire l'article
128 élèves officiers de police judiciaire de l’école nationale de gendarmerie du Gabon ont été formés, lundi à Libreville, aux techniques de lutte contre le braconnage en vue de préserver la faune. Organisé par le ministère des Eaux et forêts en partenariat avec l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN), le séminaire de formation a permis de renforcer les capacités des gendarmes, afin de leur permettre de mener une lutte efficace contre la chasse illicite et le commerce des espèces animales protégées. Ils ont ainsi pu acquérir des rudiments de connaissances sur la loi sur la faune et le ...
Lire l'article
Les ministres en charge de l’Economie forestière, du Tourisme et des parcs nationaux, Emile Doumba et Yolande Bikè, unissent désormais leurs forces en faveur d’une lutte plus efficace contre le phénomène du braconnage en nette augmentation ces derniers temps, ce en dépit des efforts fournis par les services compétents sur le terrain. Les aires protégées qui constituent un facteur important dans le développement économique du Gabon sont malheureusement la cible des braconniers qui opèrent en toute quiétude, de jours comme de nuit. Des espèces dites protégées sont donc massacrées chaque jour par les braconniers qui bafouent toute interdiction de chasse dans ...
Lire l'article
Le département ministériel en charge de l’Economie forestière et la société d’exploitation du Transgabonais (SETRAG), ont signé une convention lundi, au cabinet de Travail du ministre de tutelle, en présence des responsables des deux institutions, ainsi que de quelques représentants des organismes militant en faveur de la protection de la nature, à l’instar du WWF; accord dont l’objectif final est la lutte contre le braconnage sous toutes ses formes, compte tenu de ce que la Gabon s’est engagé depuis quelques temps à œuvrer pour la protection de certaines espèces animales et végétales. Très souvent indexé d’être de connivence avec les braconniers ...
Lire l'article
Lutte contre le braconnage : 150 défenses d’éléphants et 200 fusils de chasse saisis par le tribunal d’Oyem
Gabon : Les enjeux de la conservation et de la lutte contre le braconnage
« La brigade de la jungle » pour lutter contre le braconnage au Gabon
Le Gabon acquiert neuf vedettes pour la lutte contre la pêche illicite
Gabon: le président Bongo créé une unité militaire contre le braconnage
Société / Vers la réglementation de la pêche au Gabon
Patrouilles conjointes pour lutter contre le braconnage dans un parc situé à la frontière du Gabon et du Cameroun
128 gendarmes gabonais formés aux techniques de lutte contre le braconnage
Gabon: La lutte contre le braconnage: une synergie des équipes sur le terrain s’impose
Gabon: Le ministère de l’Economie forestière et la SETRAG de concert dans la lutte contre le braconnage

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 18 Avr 2011
Catégorie(s): Développement,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*