Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Bilan d’étape pour le Conseil national climat

Auteur/Source: · Date: 12 Mai 2011
Catégorie(s): Environnement

La deuxième réunion du Conseil national climat s’est tenue le 11 mai dernier à Libreville. Il s’est agit de faire le point sur les progrès accomplis dans l’acheminement vers les objectifs fixés quant à la lutte contre les changements climatiques, plus précisément au sujet de l’avancement du plan climat que présentera le Gabon à Durban en décembre 2011.

Dans un discours tenu le 25 mai 2010 à l’occasion de la première réunion du Conseil national climat, le président Ali Bongo avait spécifié que «la principale mission du Conseil national climat sera de formuler le Plan climat qui devra permettre de garantir la bonne coordination et l’efficacité des réponses que notre pays entend apporter au double défi que posent les conséquences du changement climatique, d’une part, des mesures adéquates d’adaptation et, d’autre part des similaires d’atténuation.» Un an après, la deuxième réunion du Conseil national climat permettant de faire le point sur les progrès accomplis dans l’acheminement vers les objectifs fixés, s’est tenue le 11 mai dernier au palais présidentiel de Libreville.

Enjeu planétaire

La problématique du réchauffement climatique et son ingestion par le Gabon impliquent une douzaine de ministères dont les détenteurs de portefeuille ont assisté à cette réunion du Conseil national climat, en tête desquels le Premier ministre Paul Biyoghé Mba. On notait également la présence des présidents des institutions constitutionnelles, des chefs de missions diplomatiques accréditées au Gabon, de représentants de la société civile, des représentants du secteur privé et des partenaires au développement.

La cérémonie a d’ailleurs été relevée par l’intervention de deux éminents membres du corps diplomatique : l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire des Etats-Unis d’Amérique auprès du Gabon, Eric Benjaminson, et l’ambassadeur haut-représentant de la République française auprès de la République gabonaise, Jean-François Desmazières. Se félicitant tous deux du positionnement du Gabon sur l’enjeu planétaire du changement climatique, ils ont promis une assistance technique et financière en vue du renforcement des capacités des acteurs. Les Etats-Unis ont sélectionné Gabon dans le cadre du programme LEDS (Amélioration de la capacité d’élaboration de stratégies de développement à faible émissions) tandis que France participe à la mise en place de l’Agence gabonaise d’études et d’observation spatiale (AGEOS).

L’exposé du Comité de gestion du Conseil National Climat

Après la projection d’un film portant sur la problématique du changement climatique, le gros œuvre de l’événement a consisté en l’exposé d’Etienne Massard Kabinda, conseiller spécial du chef de l’État et président du Comité de gestion du Conseil National Climat. Soutenu par la projection d’un power-point aux graphiques forts éloquents, cette communication a permis de faire le tour de la question.

Elle a notamment porté sur les impacts et conséquences du réchauffement climatique. Si de nombreux exemples prouvant le réchauffement climatique et justifiant l’élaboration d’un plan climat ont été avancés, on retiendra le cas de l’érosion côtière qui menace Port-Gentil. Cette ville sur laquelle l’océan a gagné 4 mètres par an de 1958 à 2008, soit 200 mètres en 50 ans. Les projections tablent d’ailleurs sur un recul du trait de côte pouvant atteindre 10 mètres par an si le réchauffement climatique venait à s’accentuer. Le Gabon disposant d’une façade maritime de plus de 800 kilomètres, l’île Mandji n’est pas la seule zone en proie à la montée des eaux. Il faut, par conséquent, repenser la politique la politique d’urbanisation et le plan d’occupation des sols.

Lors d’un conclave tenu la veille avec la presse, Etienne Massard Kabinda a expliqué qu’il existe une multitude de raisons pouvant déterminer la mise en place d’un plan stratégique de lutte contre le changement climatique : La vulnérabilité du territoire qui nécessite une adaptation rapide pour protéger le territoire et les populations ; les opportunités économiques liées à la création de nouvelles activités induites par le changement du climat, le respect des engagements internationaux, etc. Par voie de conséquence, les objectifs du plan stratégique à élaborer sont donc de remédier et anticiper à la vulnérabilité du territoire et des populations aux effets des changements climatiques ; lutter contre ces changements ; suggérer au gouvernement une approche de développement intégré et l’aider à tenir les engagements pris devant la communauté internationale à ce sujet.

Validation en décembre 2011 au plus tard

Un calendrier d’élaboration du plan climat a donc été présenté sur lequel six phases restent à réaliser et des outils de suivi/évaluation sont à mettre en place. Notamment, l’outil bilan carbone d’évaluation des projets ; l’Agence gabonaise d’études et d’observation spatiale (AGEOS) et le modèle national de prévision des émissions de gaz à effet de serre.

Si le président de la République, dans son allocution, a réaffirmé sa «détermination à mettre sur pied une politique de lutte contre le changement climatique et ses effets néfastes», il a également noté «que dans l’exercice en cours, nous avons pris du retard. Nous devons rattraper le temps perdu afin de ne pas nous éloigner de nos objectifs. (…) Je veux bien comprendre que l’exercice soit complexe, qu’il a nécessité un temps d’adaptation et un temps d’apprentissage. Néanmoins, j’attends d’ici le mois de décembre 2011, que notre plan climat soit validé, parce que nous devons être prêts pour la conférence de Durban qui aura lieu en décembre 2011.»
 


SUR LE MÊME SUJET
Gabon : Ali Bongo Ondimba pour la création d’un Conseil National du Dialogue Social
Les confédérations syndicales et patronales se sont soumises à leur tour, le mercredi 4 janvier dernier à Libreville, à la traditionnelle présentation des vœux au Chef de l’Etat Gabonais. A constaté Infos Gabon. Martin Alini a, au nom des syndicats, plaidé pour la poursuite et l’achèvement des projets entamés qui vont, selon lui, concourir à doter le Gabon d’une économie solide et améliorer la qualité de la vie des populations. Au titre des priorités, le leader syndical a énuméré : l’emploi, l’habitat et l’amélioration des conditions des transports, la fourniture en eau potable entre autres. Il a invité le Gouvernement à ...
Lire l'article
Brigitte Anguille Diop a été installé ce mardi, dans ses nouvelles fonctions de Secrétaire Général du Conseil National de la Communication (CNC) par le Président de ladite institution, Jean Ovono Essono, en présence de tous les conseillers et membres du CNC. Procédant officiellement à cette installation, Jean Ovono Essono a, dans un premier temps, félicité la nouvelle promue non sans lui souhaiter la bienvenue dans la grande maison ‘’Communication’’ qu’est le CNC. Le Président du CNC n’a pas manqué de présenter l’immensité de la tâche qui attend le nouveau Secrétaire Général. Selon Jean Ovono Essono, « les nouvelles fonctions de Brigitte Anguillé, ...
Lire l'article
Le chef de l'Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, a présidé ce mercredi au palais de la présidence la deuxième réunion du Conseil national climat élargi cette fois à tous les départements ministériels et en présence des partenaires au développement avant d'appeler à la mutualisation des efforts pour « rattraper le temps perdu » dans l'intégration accrue des problématiques concernant les changements climatiques dans son projet de société, a-t-on constate. « J'attends d'ici le mois de décembre 2011, que notre plan Climat soit valide, parce que nous devons être prêts pour la conférence de Durban (Afrique du Sud) qui aura lieu ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a adopté jeudi dernier à Libreville le projet de décret portant modification de certaines dispositions du 14 décembre 2004 portant création, attributions et organisation du Conseil national de bonne gouvernance, et abrogation du décret du 17 février portant institution et organisation d’un Secrétariat national pour le renforcement des capacités (SENAREC). Pris en application de l’article 51 de la Constitution, le décret susvisé renforce et harmonise les compétences exercées d’une part par le Secrétariat exécutif du Programme national de bonne gouvernance (SEPNBG), et d’autre part par le SENAREC. Ainsi, le Conseil national de la bonne gouvernance (CNBG), désormais placé ...
Lire l'article
Le Conseil des ministres tenu ce jeudi a adopté le projet de décret portant réorganisation du Conseil National de la Communication (CNC), qui prendra désormais en compte dans ses missions, les spécificités du domaine des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication, tout en renforçant le rôle dirigeant des pouvoirs publics. Selon le rapport final de ce tour de table, « le présent texte prend en compte les spécificités du domaine des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication dans les missions du CNC, tout en renforçant le rôle dirigeant des pouvoirs publics ». Le texte souligne également que « ...
Lire l'article
Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba est arrivé mercredi à 10h (8h GMT) à Oslo (Norvège) où s’ouvrira jeudi, la conférence sur la déforestation et le climat, a constaté l’envoyé spécial de l’AGP. Le président Ali Bongo Ondimba a quitté Libreville dans la nuit de mardi à mercredi après avoir reçu en audience, le président de la Fédération internationale de football association (FIFA), Joseph Sepp Blatter, arrivé dans la capitale gabonaise mardi. La conférence de la capitale norvégienne a pour objectif, d’établir un partenariat intérim pour permettre la réduction des émissions de gaz à effet de serre provenant de la déforestation et ...
Lire l'article
La première réunion du comité ad hoc chargé de finaliser le processus de création du Groupe d’Experts d’Afrique Centrale sur le Climat (GEAC), s’est tenue du 19 au 20 mai avec pour recommandation principale le renforcement de la recherche sur le climat dans les pays de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC), a-t-on appris de source officielle. Après l’ouverture des assises, mercredi dernier, par le Directeur du Commerce et des Douanes de la CEEAC, Carlos Bonfim, cinq exposés ont meublé les échanges entre les experts, le jour suivant. Ainsi, au titre des contributions, l’on retiendra notamment celle du Dr ...
Lire l'article
Le Conseil des ministres de jeudi dernier a adopté, le projet de décret portant création, attributions, organisation et fonctionnement du Conseil National sur les changements climatiques, désigné « Conseil Climat », placé sous l’autorité de Son Excellence, Monsieur le Président de la République , Chef de l’Etat. Le « Conseil Climat » aura pour mission l’élaboration et l’orientation stratégique de la politique nationale en matière de changements climatiques ; politique devant se traduire par l’élaboration d’un plan Climat National. Il sera présidé par le Chef de l’Etat et comme Vice- Président, Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement. Cette nouvelle entité aura entre autre membres, ...
Lire l'article
Les antennes port-gentillaises du Mouvement Gabonais pour le Bien-être Familial (MGBEF) et du Mouvement d’action des jeunes (MAJ) ont élu, samedi, à Port-Gentil, leurs représentants au Conseil national qui est l’organe qui délibère sur les grandes orientations de cette ONG, rapporte le correspondant de l’AGP. Fidèle AFANOU, pour le MGBEF, et Patrick Mboumbou, pour le MAJ, ont été élus par leurs pairs respectifs au cours d’une assemblée générale convoquée à cet effet. Ils accompagneront les membres des bureaux des antennes port-gentillaises du MGBEF et du MAJ lorsqu’il s’agira de prendre part aux travaux du Conseil National, qui se tiennent généralement au siège ...
Lire l'article
La Coalition Gabonaise du Refus et de Salut National a publié mercredi 10 juin son « Plan de Paix et de Réconciliation Nationale » pour le Gabon, un plan de paix que la Coalition définit comme une Proposition de Paix et de Réconciliation Nationale à l’endroit du Gouvernement, des Institutions et des membres de la société civile et politique gabonaise. La publication de ce « Plan de Paix » de 21 pages fait suite au meeting de la Coalition à Bruxelles les 30 et 31 mai 2009, meeting au cours duquel les membres de la Coalition ont planché pendant deux jours ...
Lire l'article
Gabon : Ali Bongo Ondimba pour la création d’un Conseil National du Dialogue Social
Brigitte Anguillé Diop installée dans son fauteuil de Secrétaire Générale du Conseil National de la Communication
Ali Bongo Ondimba à la deuxième réunion du Conseil national climat appelle à rattraper le « temps perdu »
Vers la révision du Conseil national de bonne gouvernance
Vers la réorganisation du Conseil National de la Communication (CNC)
Ali Bongo Ondimba à Oslo pour la conférence sur la déforestation et le climat
Le GEAC souhaite le renforcement de la recherche sur le climat dans les pays de la CEEAC
Création du Conseil Climat placé sous l’autorité du chef de l’Etat
Ogooué-Maritime : Les antennes port-gentillaises du MGBEF et du MAJ élisent leurs représentants au conseil national
Plan de Paix


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 4,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 12 Mai 2011
Catégorie(s): Environnement
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Une Réponse à Gabon : Bilan d’étape pour le Conseil national climat

  1. Marc ENGANGOYE

    4 Nov 2011 a 09:41

    Bonne restitution de la situation sur les mesures a prendre pour lutter contre les changements climatiques, si vous pouviez vous arreter a ce niveau qui est important pour nous tous, au lieu de nous degouter avec vos grafitis sur le President de la Rep.
    Vous semblez ignorer qu’il est et breste le Maitre inconteste et incontestable pour parachever ce grand projet REDD+.

    Merci et accompagnons notre President.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*