Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon – Libye: Médias : la situation d’Africa n° 1 s’aggrave

Auteur/Source: · Date: 12 Mai 2011
Catégorie(s): Afrique,Médias

La radio Africa n° 1 n’est plus diffusée sur le continent. En cause : l’actionnaire majoritaire LJBC, qui ne peut plus honorer ses engagements en raison de la crise libyenne. Explications.

Depuis deux semaines, Africa no 1 a cessé d’émettre sur le continent. Son signal a été une nouvelle fois suspendu par l’opérateur satellite Eutelsat, auquel la radio internationale gabonaise doit environ 200 millions de F CFA (environ 300 000 euros) de factures et de pénalités. La station continue cependant à être diffusée en Île-de-France.

Africa n° 1 a été créée en 1981 par l’État gabonais, avec la participation d’un holding français, Sofirad, et d’investisseurs privés. Depuis 2006, elle est entrée dans une phase de re­structuration marquée par l’arrivée de la Libyan Jamahiriya Broadcasting Corporation (LJBC), désormais actionnaire principal à hauteur de 52 %, alors que le Gabon détient 35 % des parts, le reste revenant à des privés.

Le 4 mai, le conseil d’administration de l’entreprise s’est réuni à Libreville. Selon le compte rendu qui a été fait au personnel, LJBC, organisme dépendant du gouvernement libyen, n’est plus en mesure d’honorer ses engagements. Raison invoquée : la guerre en Libye rend toute transaction financière avec l’extérieur impossible. L’État gabonais a promis de payer son dû à Eutelsat, afin que « les émissions reprennent dans les prochains jours », confie un cadre de la radio.

Lire l’article sur Jeuneafrique.com : Médias : la situation d’Africa n° 1 s’aggrave | Jeuneafrique.com – le premier site d’information et d’actualité sur l’Afrique  


SUR LE MÊME SUJET
La radio panafricaine Africa N°1, qui connaissait de nombreuses difficultés financières notamment en raison de la situation en Libye, son premier actionnaire, a été "mise mardi en redressement judiciaire", a appris mercredi l'AFP auprès de la direction. La radio, qui touche 20 millions d'auditeurs dans une vingtaine de pays africains, a été "mise en redressement judiciaire par le tribunal de première instance de Libreville" et un "administrateur judiciaire a été nommé", a précisé Jean-Nativité Ongala, directeur général adjoint de la radio. "Si l'Etat a pris la décision de mettre Africa N°1 en redressement judiciaire, c'est certainement pour reprendre le contrôle de la ...
Lire l'article
Les auditeurs de radio Gabon, le décrochage de la ville de Makokou (nord-est) ont déploré lundi, les conditions difficiles dans lesquelles les communicateurs de la localité exercent leur métier, à l’occasion de la journée internationale de la presse, célébrée chaque 3 mai à travers le monde. A Makokou, chef-lieu de la province de l’Ogooué-Ivindo, les communicateurs de travaillant à la station locale de Radio Gabon et ceux du bureau de l’AGP subissent des traitements frôlant humiliation. Ils sont souvent lors des missions officielles effectuées à l’intérieur de la province relégués à occuper des places de fortunes dans les véhicules alors que ...
Lire l'article
OVAN (AGP) - Les émissions de la RTG 1, chaîne officielle de radio et télévision, sont de nouveau suivies à Ovan, ainsi que celles des chaînes privées de télévision TV+ et Téléafrica, à la grande satisfaction des populations, a-t-on appris jeudi du correspondant local de l'AGP. L'antenne relais de radio, qui est implantée dans la localité, tombée en panne depuis plus de 5 ans, a été remise en état par des techniciens du ministère de la communication, dépêchés spécialement. Les habitants n'ont pas manqué d'exprimer leur gratitude au ministre délégué aux affaires étrangères et fils de la localité, Noël Nelson Messone pour ...
Lire l'article
La ministre gabonaise de la Communication, Laure Olga Gondjout, a reçu le 10 février dernier à Libreville l’ambassadeur libyen, Abdel Hakim Al Cherif, pour faire le point sur la situation de la radio Africa n°1, dont les Libyens sont détenteurs de 52% des parts depuis 2006. Le rachat de la radio panafricaine avait entraîné de nombreuses protestations suite à la violation du protocole d’accord signé entre les employés et le comité de privatisation, qui n’avait finalement versé que moins de 10% du montant prévu pour les primes de licenciement des agents. L’ambassadeur de Libye au Gabon, Abdel Hakim Al Cherif, ...
Lire l'article
La question de relance de la Radio panafricaine « Africa N°1 » a été au centre des entretiens, ce lundi à Libreville, entre le ministre gabonais de la Communication, Laure Olga Gondjout et l'Ambassadeur de Libye au Gabon, Abdel Hakim Alchérif, a constaté sur place un journaliste de GABONEWS. « La radio est en bonne santé. C’est vrai qu'il y a de petits problèmes de budget et d’actionnaires. Mais tout cela va trouver des solutions », a déclaré l'Ambassadeur Libyen. « Les deux pays mettent tout en œuvre pour voir cette Radio se remettre en marche », a indiqué ...
Lire l'article
Deux journalistes des médias privés gabonais ont été arrêtés et puis détenus dans les locaux de la police judiciaire (PJ) depuis mardi soir, a appris l'AGP vendredi de sources concordantes. Gaston Asseko, journaliste et directeur technique à radio Sainte-Marie et Léon Dieudonné Koungou, du journal Tendance Gabon, ont été arrêtés après avoir été convoqués au B2 (2ème Bureau des services de renseignements de l'armée gabonaise), a expliqué l'équipe de la rédaction de Radio Sainte-Marie. ''Depuis mardi, les services de sécurité et des renseignements les ont embarqués pour le B2, avant de les conduire à la PJ'', a affirmé un journaliste de la ...
Lire l'article
Un colloque international sur l’avenir des médias en Afrique a été ouvert le 13 octobre à Libreville par les responsables du mensuel Africa international à l’occasion du 50e anniversaire de ce magazine. Des responsables de médias internationaux, africains et locaux ont été invités à réfléchir aux moyens d’arrimer le secteur africain de la communication aux évolutions technologiques et marketing des standards internationaux. Les travaux ont été clôturés le 14 octobre par le lancement officiel d’un nouveau magazine «Ici les gens du Gabon». Libreville a planché sur l’avenir des médias en Afrique les 13 et 14 octobre dernier à l’occasion d’un ...
Lire l'article
Le groupe de presse Africa Internationl présidé par Marie Roger Biloa célèbre ses 50 ans d’existence à Libreville depuis lundi et ce jusqu’à mardi soir autour des conférences axées sur l’avenir des médias africains. L’objectif de ces assises est de permettre au continent africain de projeter sa propre histoire au monde, sachant qu’il y a des places à prendre dans la sphère médiatique mondiale. Il en ressort que les structures de presse, agences, journaux écrits, télévisions, radio doivent se constituer en groupes afin de mieux supporter les différents coûts. Un journal écrit pour mieux générer de l’argent se doit d’avoir ...
Lire l'article
La ville d'Okondja, dans le département de la Sébé-brikolo à plus de 135 km au Nourd-ouest de Franceville dans la province du Haut-Ogooué (Sud-est), sera bientôt dotée d'une radio communautaire, apprend-on jeudi de source proche des initiateurs du projet. Dans cette perspective, des jeunes gens, recrutés localement, suivent depuis un mois une formation de base de journaliste et de technicien radio. ''Ces jeunes gens que vous avez ont été retenus à l'issue d'une série de test, nous leur donnons une formation pratique, mais nous ne retiendrons en définitive que les meilleurs'', a confié le formateur, Alexis Pierre Nzatsi. Le projet, parrainé par le ...
Lire l'article
La Commission nationale de la carte de presse, a procédé mardi et mercredi dernier à la visite des différents organes de presse, en vue de sensibiliser les journalistes, les techniciens, les cameramen et autres acteurs de la communication, sur l’importance de la carte nationale de presse. En effet, cette commission s’est rendue tour à tour à la Radio télévision gabonaise (RTG1) radio et télé, au siège du journal gouvernemental « l’Union » et à l’agence gabonaise de presse (AGP). La carte de presse existante a une validité d’un an renouvelable et représente un « passeport » pour tout homme de presse, lui ...
Lire l'article
Gabon – Libye : mise en redressement judiciaire de la radio Africa N°1
Ogooué-Ivindo-médias : Des auditeurs déplorent les conditions de travail des communicateurs à Makokou
Ogooue-Ivindo-médias : La RTG I, TV+ et Téléafrica de nouveau suivies à Ovan
Gabon : La Libye s’exprime sur Africa n°1
La situation d’Africa N°1 évoquée par Laure Olga Gondjout et l’Ambassadeur de Libye au Gabon
Gabon: Médias : Deux journalistes des médias privés en détention depuis mardi à Libreville
Gabon : Africa international questionne l’avenir des médias africains à Libreville
Gabon: Africa International célèbre ses 50 ans autour des Réflexions sur l’avenir des médias en Afrique
Gabon: Médias : Bientôt une radio communautaire à Okondja
Gabon: Les Hommes des médias sensibilisés sur l’importance de la carte nationale de presse


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 12 Mai 2011
Catégorie(s): Afrique,Médias
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Une Réponse à Gabon – Libye: Médias : la situation d’Africa n° 1 s’aggrave

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*