Socialisez

FacebookTwitterRSS

Des Universitaires écologistes du monde se réunissent à Franceville

Auteur/Source: · Date: 23 Mai 2011
Catégorie(s): Education,Environnement

L’atelier consacré à l’évolution et la conservation de la diversité biologique en Afrique, en vue de trouver de nouvelles approches et des possibilités de coopération internationale en la matière, organisé par l’Université des Sciences et techniques de Masuku (USTM) et l’Université de Nouvelle Orléans (New Orléans) des Etats Unis d’Amérique (USA) s’est ouvert ce lundi à Franceville.

Cette rencontre internationale à l’USTM, qui s’est ouvert en présence de nombreux universitaires venus des USA, de l’Europe et de l’Afrique, ainsi qu’en présence des autorités administratives de cette grande école et de la province du Haut Ogooué ambitionne de discuter de des avancées réalisées dans le monde en matière de protection de l’environnement et de trouver de nouvelle stratégies pour rendre la lutte efficace dans la durée.

Devant le gouverneur du Haut-Ogooué, Bertrand Moudounga qui présidait cette cérémonie d’ouverture, le recteur de l’USTM, monsieur Isaac Mouragadja a indiqué que « la biodiversité est menacée principalement par l’activité humaine et les problèmes de changement climatique qu’elle entraine ».

Dans ce contexte, le patron de responsable de l’USTM a poursuivi en stipulant que « le bassin du Congo n’est pas à l’abri de ces menaces ». Dès lors, a-t-déclaré, « si rien n’est fait pour préserver cet environnement qui est considéré aujourd’hui comme le poumon écologique de la planète, la responsabilité de cette dérive humanitaire nous incombe ».

Monsieur Mouragadja a ainsi engagé chacun à prendre ses responsabilités et à œuvrer à sa manière à la promotion et surtout à la protection des écosystèmes.

Au participants notamment, il a souligné que « l’enjeu est de taille et la contribution de tous est nécessaire car, dans le cadre de la mondialisation, il n’y a pas de cas isolé surtout quand il s’agit de la vie de tous sur la planète ».

Les thématiques abordés lors de cet atelier reposent sur les ‘’approches intégratives pour contrôler, suivre et cartographier la biodiversité biologique’’ ; ‘’les études génétiques au niveau locale au service de l’écologie de la gestion de la conservation’’ et la ‘’ phytogéographie comparative de l’étude du paysage’’.

Ces thématiques devraient, in fine, permettre « d’associer la recherche évolutive aux enseignements pédagogiques » ; de « traduire la science en action pratique de conservation de la biodiversité », et « surtout d’envisager des perspectives originales maîtrisables localement et très fructueuses pour l’avenir dans le domaine de la conservation durable de la biodiversité ».

Au –delà de cette organisation, le Recteur de l’USTM a tenu à rendre un hommage à feu le président Omar Bongo Ondimba qui « s‘est investi sans réserve » pour la protection de l’environnement en créant de nombreux parcs à travers tout le pays.

Le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba a également été gratifié puisque poursuivant la voie tracée par son prédécesseur. En effet, le président de la République, à son accession à la magistrature suprême, a « placé la biodiversité au cœur de sa politique d’Emergence en mettant un accent particulier sur le Gabon vert et en prônant une gestion plus raisonnable des écosystèmes pour développement économique harmonieux, dans un environnement sain ».


SUR LE MÊME SUJET
Les travaux du 1er conseil scientifique de l’Ecole doctorale régionale de l’Afrique centrale (EDR) s’achèvent, vendredi à Franceville, chef-lieu de la province du Haut-Ogooué, à plus de 650 km au sud-est de Libreville, où est basée cette institution universitaire spécialisée dans les infections tropicales. A l’ouverture des assises de trois jours, mercredi dernier, le directeur de l’EDR, le Pr Jacques Lébibi, a déclaré que le premier champ thématique d’ouverture de l’école doctorale s’inscrit pleinement dans les priorités de développement des pays de la sous-région, dont la constante demeure la recherche de la qualité des soins apportés aux ...
Lire l'article
L’ambassadeur des Etats-Unis au Gabon, M. Eric D. Benjaminson, s’est rendu la semaine dernière à Franceville, chef-lieu de la province du Haut-Ogooué, dans le sud-est du Gabon, pour visiter les projets financés par son pays dans cette localité. Il s’agit notamment du Centre Info-Sida de la région militaire de Franceville, de l’Initiative pour le développement et études pour tous (IDEST), de l’association Amour et services pour l’environnement (ASE), des plantations communautaires de la Base aérienne 02... La visite du diplomate américain, qui était à la tête d’une forte délégation, avait pour objectif de se rendre compte de l’utilisation ...
Lire l'article
Une brigade mobile de surveillance des aires protégées a officiellement démarré ses activités vendredi à Tchibanga, chef-lieu de la province de la Nyanga, dans le sud du Gabon, dans le cadre du projet ‘’Global environnement found’’ (DEF), a constaté un journaliste de l’AGP. La Brigade doit empêcher le braconnage, l’exploitation forestière illégale et l’orpaillage dans la périphérie du parc national de Moukalaba Doudou Les activités de la Brigade mobile de surveillance des activités extractives illégales dans la périphérie du parc national s’inscrivent dans le cadre des objectifs définis par le gouvernement en matière de gestion durable des ressources forestières, ...
Lire l'article
La politique de conservation de la diversité biologique et la création des parcs nationaux ont entraîné de profondes mutations dans l'industrie touristique gabonaise, a indiqué une source proche du ministère gabonais du tourisme. "Longtemps concentrée sur le tourisme d’affaires et de Congrès, l’industrie touristique gabonaise connaît aujourd’hui de profondes mutations qui trouvent leur fondement dans la politique de conservation de la diversité biologique et la création des parcs nationaux’’, a déclaré le Directeur général du Tourisme, Léonard Nguema Ondo, à l’occasion de la célébration, vendredi à Libreville, de la journée internationale du tourisme. "La politique de conservation de ...
Lire l'article
Les cours ont repris le lundi 25 octobre dernier, après deux mois de vacances, à l'Ecole Polytechnique de Masuku, une institution de l'Université des sciences et techniques de Masuku (USTM) basée à Franceville, chef-lieu de la province du Haut-Ogooué, dans le sud-est du Gabon. ( La cérémonie officielle de rentrée académique a été supervisée par un Directeur des Etudes de l'établissement, M. Rodrigue Safou Tchiama qui, dans son adresse aux étudiants, a insisté sur la discipline, l'assiduité aux cours, un climat sain et une bonne ambiance au sein du campus universitaire. M. Safou Tchiama, qui a mis ...
Lire l'article
Les fossiles découverts à Franceville, exposés au Musée d’histoire naturelle de New-York
En marge de l’Assemblée Générale de l’Organisation des Nations-Unies (ONU) sur les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD), qui s’achève , du reste, ce jour, à New-York (Etats-Unis d’Amérique), le Musée d’histoire naturelle de cette ville expose , dès ce mercredi, les 250 fossiles récemment découverts dans la région de Franceville (Haut-Ogoouésud-est), au sud-est du Gabon , a-t-on appris de source officielle. A cette occasion, la présentation de ces fossiles sera effectuée par le Professeur Abderrazak El Albani, sédimentologue du laboratoire CNRS Hydrasa et coordonnateur de l’équipe de chercheurs internationaux, qui ont effectué la découverte en 2008, ...
Lire l'article
Les ministres africains de l'environnement ont décidé, samedi à Libreville, de renforcer la mise en œuvre des programmes forestiers adéquats et plus ambitieux telles que la muraille verte, en vue de conserver la biodiversité, de lutter contre le changement climatique et la dégradation des terres. Selon la déclaration de Libreville adoptée à l issue de la conférence panafricaine de haut niveau sur la biodiversité et la lutte contre la pauvreté en Afrique (16-17 sept), les ministres africains se sont engagés à œuvrer à l évaluation des services écosystémiques et des ressources tirées de la biodiversité. Ils ont également préconisé la mise en ...
Lire l'article
Les ingénieurs agronomes de la 7e promotion de l’institut national supérieur d’agronomie et de biotechnologies (INSAB) ont soutenu lundi et mardi leurs thèse de mémoire de fin de cycle à Franceville, a constaté sur place un journaliste de l’AGP. 9 d’entre eux ont soutenu leur mémoire en production végétale et 6 en production animale. Les thèmes de cette soutenance ont un lien avec le développement de la banane, du manioc, du café, de l’hévéa, mais aussi de l’élevage de cobaye et des brebis… aussi bien au Gabon que dans les pays de la sous-région d’Afrique Centrale. Les 14 ingénieurs constituent une aubaine ...
Lire l'article
FRANCEVILLE (AGP) – Les résultats du second groupe du baccalauréat au centre de Franceville ont donné 54,8 % de réussite après l’affichage jeudi dans la soirée, a constaté sur place le correspondant local de l’AGP. Quelques 781 candidats se sont démarqués des 1 425 présentés. Les 644 autres devront revenir l’année prochaine. Au premier tour, ils étaient 19,3 % à se détacher du lot. L’année dernière le centre n’a fait mieux que 50,9 % de réussite. Les meilleurs résultats demeurent ceux de 2003 (57 %) puis 2004 (58 %) sur deux sessions. 201 ans après la création du baccalauréat, ce diplôme conserve encore ...
Lire l'article
Les agents et responsables du Centre des œuvres universitaires de l’université Omar Bongo (COU-UOB) nommés lors du Conseil des ministres du 7 août dernier, ont procédé à la passation de service, mardi après-midi, au siège de ladite entité. En effet, Louis Elvis Engozo, ancien directeur général du COU-USTM, remplace Brigitte Kouma, nommée secrétaire général de l’Institut universitaire de secrétariat et des sciences de l’organisation (IUSSO), à la tête du COU-UOB. Il aura pour adjoint monsieur Jovins Makaya Makanga nommé en lieu et place de Gomez Agathe, appelée à d’autres fonctions. Eienne Mboyi, quant à lui cède le poste de Chef de ...
Lire l'article
Fin à Franceville du 1er conseil scientifique de l’Ecole doctorale de l’Afrique centrale
L’ambassadeur des Etats-Unis visite les projets financés par son pays à Franceville
Une brigade mobile de surveillance des aires protégées dans la Nyanga
L’industrie touristique influencée au Gabon par la politique de conservation de la biodiversité
Gabon: Début des cours à l’Ecole Polytechnique de Masuku à Franceville
Les fossiles découverts à Franceville, exposés au Musée d’histoire naturelle de New-York
Afrique: Soutien accru aux programmes forestiers ambitieux
Enseignement supérieur: La 7e promotion des ingénieurs agronomes de l’INSAB soutient à Franceville
Gabon: Plus de 50% d’admis au bac au second tour au centre de Franceville
Gabon: Enseignement supérieur/ Passations de service au Centre des œuvres universitaires de l’UOB

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 23 Mai 2011
Catégorie(s): Education,Environnement
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*