Socialisez

FacebookTwitterRSS

Commercialisation des maillots des Panthères du Gabon: un marché mitigé ‘’pour le moment’’, selon les commerçants

Auteur/Source: · Date: 27 Mai 2011
Catégorie(s): Economie,Sports

A quelques jours de la célébration de la Journée des Panthères du Gabon, prévue le 4 juin prochain sur le territoire national et à quelques mois de l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations de football (CAN Orange 2012) par le Gabon et la Guinée Equatoriale, la commercialisation des maillots de l’équipe nationale, a du mal à décoller, selon certains commerçants installés au marché de Mont-Bouët, le principal de la capitale gabonaise, a constaté GABONEWS.

Les commerçants qui ont pourtant compris la nécessité de mettre en valeur l’équipe nationale gabonaise, qui recevra les autres équipes qualifiées pour la phase finale de la 28ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations, éprouvent actuellement des difficultés à écouler les produits consacrés aux Panthères. Les maillots, casquettes, écharpes, bracelets etc. ne sont presque pas sollicités pour montrer aussi l’attachement que peuvent avoir des supporters face à leur équipe.

Les prix de ces produits varient sensiblement d’un commerçant à un autre. On y trouve ainsi des maillots simples allant de 5000 à 7000 francs CFA, l’unité. Avec 12000 francs CFA l’on peut s’offrir la tenue complète, tandis que le prix de l’écharpe varie entre 3000 et 5000 francs CFA. La casquette quant à elle est à 5000 francs CFA, alors que les bracelets s’achètent à 2000 francs CFA.

Pour ce qui des maillots, on retrouve deux genres sur le marché. Le premier « Airness » semble démodé selon les uns tandis que Puma, le nouveau partenaire des Panthères, est actuellement le plus sollicité.

« Actuellement, c’est difficile mais nous sommes sûrs de vendre ces produits à une vitesse grand V, entre décembre et février. Car il y aura non seulement les Gabonais qui voudront s’identifier à leur équipe mais aussi les visiteurs, sachant que le Gabon est le pays co-organisateur de la CAN Orange 2012 », a déclaré Maurice, commerçant à Mont-Bouët.

« Pour le moment, ce sont plutôt les maillots des clubs européens qui sont bien vendus. Car les clients veulent s’identifier aux meilleurs joueurs professionnels. Lorsqu’ils jouent au quartier, chacun à son pseudonyme et arbore généralement le maillot de son joueur préféré », a-t-il ajouté.

Cependant, un des commerçants sous couvert de l’anonymat a laissé entendre qu’en 2010, lorsque les Panthères étaient en Angola, il a triplé son chiffre d’affaire. « La CAN au Gabon, pour moi c’est une bonne occasion. ».

Les « Montres CAN 2012 », constituent actuellement l’innovation en terme de produits commercialisés au marché de Mont-Bouët. Cette innovation a, d’ailleurs réussi à séduire les jeunes férus du football mais surtout les supporters des Panthères du Gabon.

Vendue entre 4000 et 7000 francs CFA selon que l’on passe d’un commerçant à l’autre, la Montre CAN 2012 ouvre la voie à d’autres produits à venir comme l’a confié André, commerçant Nigérian. « Nous sommes entrain de voir comment travailler avec le COCAN afin que nous puisons fournir certains produits sous label ».

En dépit de toute chose, les commerçants de Mont-Bouët sont conscients du fait qu’ils vendent des produits contrefaits et qu’ils feront une concurrence déloyale au cComité d’organisation de la CAN 2012 et à la CAF.


SUR LE MÊME SUJET
CAN 2012 : Ce Lundi, journée déclarée férié pour soutenir les Panthères
Pour permettre aux supporters d’apporter leur soutien à l’équipe nationale « les Panthères », annonce un communiqué officiel, les journées des 23 et 27 janvier 2012 sont déclarées chômées, payées et récupérables sur toute l’étendue de la Province de l’Estuaire, dont Libreville est le chef-lieu. Pour la poule basée à Franceville, capitale provinciale du Haut-Ogooué (sud-est), les journées des 24 et 28 janvier 2012 sont déclarées fériées, chômées et récupérables sur toute l’étendue de la Province. Il est à noter que les « Panthères » du Gabon entament leur premier match de poule (C), ce lundi 23 janvier 2012 au Stade d’Amitié ...
Lire l'article
Les chances des Panthères de jouer la finale du championnat d'Afrique U23 qualificatif aux JO Londres 2012 sont réelles selon l'entraîneur du Football club 105, Régis Manon. Large vainqueur de la Côte d'ivoire sur la marque de 3-1 en match comptant pour la dernière journée du groupe A, le Gabon affrontera le Sénégal qui a arraché son ticket dans le groupe B. Un match que les Panthères peuvent gagner selon Régis Manon « Les Panthères ont toutes leurs chances de passer. En parvenant à se défaire de la Côte d'ivoire que tout le monde disait imbattable, ils ont prouvé ce dont ...
Lire l'article
Gabon-Brésil / La vente de maillots à la sauvette s’accentue à Libreville
A l’approche du match amical international Gabon-Brésil, qui aura lieu ce 10 novembre à Libreville, la vente à la sauvette des maillots de ces deux équipes nationales s’accentue dans les rues de la capitale gabonaise. Les vendeurs, pour la plus part, marchands ambulants, dont le nombre a tout simplement doublé dans la capitale gabonaise, font tout pour rappeler à la population que nous sommes aux portes de la rencontre qui défraie déjà la chronique à Libreville. Les maillots du quintuple champion du monde, la Seleçao du Brésil et ceux du petit poucet, les Panthères du Gabon, sont ...
Lire l'article
Le syndicat national des commerçants indépendants (SNCI), conduit par son président, André Boukosso, dénonce les contrôles intempestifs dont les opérateurs économiques exerçant au marché Mont-bouët de Libreville et ses environs sont l’objet auprès des différentes administrations concernées. C’est ainsi qu’André Boukosso reçu par Fidèle Ewangou, délégué provincial du commerce de l’Estuaire, a vivement exprimé son mécontentement face aux multiples contrôles que subissent au quotidien les opérateurs économiques sur les marchés. Lors de cette rencontre, M. Boukosso a dénoncé le mauvais comportement des contrôleurs ainsi que le chevauchement des contrôles des différentes administrations. Notamment : la Mairie ...
Lire l'article
Le Professeur Labidi Ahmed, Doyen, enseignant de l’Université Arabe des Sciences de Tunisie, principal animateur du séminaire qui a eu lieu ce vendredi à l’Université arabe des sciences (UAS) de Libreville sur le thème, « l’Afrique après 50 ans d’indépendance, où en est le droit à la dignité dans les constitutions africaines ? », a déclaré qu’« il y a des pays africains qui ont pris pleinement en compte ce droit en le citant aussi bien dans le préambule que le dispositif parmi les droits de l’homme, tandis que d’autres pays africains ne l’ont cité nulle part ». Pour le conférencier, il est important que ...
Lire l'article
Le Maire de Libreville, Jean François Ntoutoume Emane, a déclaré ce lundi, à l’issue d’une audience avec le président de la République par intérim, Rose Francine Rogombé, qu’il n’était pas pour le « moment » candidat à la présidentielle anticipée et que le « moment venu », il soutiendra un candidat. Monsieur Jean François Ntoutoume Emane, par ailleurs l’un des vices président du Parti Démocratique Gabonais (PDG au pouvoir) ancien premier ministre dont les propos ont été diffusés dans le journal de 20 heures de la télévision nationale n’a pas révélé l’identité du candidat devant bénéficier de « son ...
Lire l'article
Les commerçants de la commune de Ntoum, à une heure de route de la capitale gabonaise, continuent de bouder le nouveau marché municipal mis à leur disposition il y a plus de dix ans par la mairie, a constaté sur place un journaliste de GABONEWS. Construit il y a plus de dix ans, le marché municipal de Ntoum, qui offre pourtant toutes les garanties de sécurité n’a jamais rencontré l’adhésion des marchandes et marchands, malgré les campagnes de sensibilisations menées par les autorités municipales. Estimant que l’emplacement de ce « nouveau » n’offre aucune visibilité à leur activité et à leurs produits, ...
Lire l'article
Les commerçants de Ntoum, à environ 40 km de Libreville, rechignent à vendre au marché municipal de la ville, à cause de l'insalubrité qui y règne, a constaté lundi le correspondant local de l'AGP. ''Il y a trop de saleté dans ce marché. Si les autorités veulent qu'on y retourne, il faut qu'elles commencent par boucher les flaques d'eau, enlever les ordures qui traînent partout et qu'elles aménagent l'espace'', a déclaré Prisca, une jeune vendeuse de poisson. ''On ne vend pas bien quand on reste dans ce marché. Les clients fuient la saleté et les odeurs'', a ajouté une autre commerçante. Les ...
Lire l'article
Bâtit lors des fêtes tournantes que la province du Woleu-Ntem a abrité en 2005, le marché de la ville de Medouneu dans le département du Haut-komo (Province du Woleu Ntem – Nord), présente plutôt une image d’un hangar abandonné occupé désormais par les animaux domestiques. Selon quelques commerçantes rencontrées dans la ville, la grande activité commerciale s’effectue dans les grandes villes, à savoir Libreville et Oyem entraînant de facto, une situation qui pénalise énormément de nombreux fonctionnaires et autres travailleurs en service à Medouneu. « Ici, tout se passe sur commande et les clients viennent le chercher sur place. Il y ...
Lire l'article
Gabon: Le marché communal de Ntoum toujours déserté par les commerçants
Bâtit au début des années 90, aux normes actuelles et modernes de construction des édifices servant de marchés municipaux au Gabon, celui de la ville de Ntoum, à près de 42 kilomètres de Libreville, dans le département du Komo-Mondah, attend toujours et en vain, de potentiels occupants, entre autres, les commerçantes et commerçants qui préfèrent étaler leurs produits à même le sol, au grand carrefour de la ville, en dépit des risques encourus avec l’intense trafic routier qui a lieu sur ce tronçon de la route nationale N°1, a constaté GABONEWS. Inaugurée le 30 septembre 1993, le marché de ...
Lire l'article
CAN 2012 : Ce Lundi, journée déclarée férié pour soutenir les Panthères
JO Londres 2012 / Demi-finale Gabon-Sénégal : “Les chances des Panthères sont réelles” selon l’ancien international Régis Manon
Gabon-Brésil / La vente de maillots à la sauvette s’accentue à Libreville
Mécontentement des commerçants du marché de Mont-bouët pour contrôles intempestifs : le syndicat s’insurge auprès des administrations concernées
« 50 ans les indépendances, bilan mitigé du droit à la dignité dans les constitutions africaines,» selon Labidi Ahmed
Gabon: « Pour le moment, je ne suis pas candidat. Le moment venu, je soutiendrai un candidat »,(Jean-François Ntoutoume Emane)
Gabon: Les commerçants de la commune de Ntoum boudent toujours le marché municipal
Gabon: Les commerçants de Ntoum boudent le marché municipal
Gabon: Le marché de Medouneu boudé par les commerçants
Gabon: Le marché communal de Ntoum toujours déserté par les commerçants

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 27 Mai 2011
Catégorie(s): Economie,Sports
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*