Socialisez

FacebookTwitterRSS

Sit-in des enseignants privés de la PIFE devant le gouvernorat à Franceville

Auteur/Source: · Date: 2 Juin 2011
Catégorie(s): Education,Société

1200 enseignants privés de la Prime d’incitation à la fonction enseignante (PIFE) ont organisé mercredi un sit-in devant le gouvernorat à Franceville, chef-lieu de la province du Haut-Ogooué, dans le sud-est du Gabon.

Les manifestants entendaient protester pour avoir été écartés du bénéfice de la PIFE au titre de l’année 2011.

Nombre d’entre eux ont en effet été surpris de constater que leurs noms ne figuraient pas sur la liste des ayants-droits, mais plutôt sur celle des dossiers rejetés, faute d’informations sur la situation administrative de l’enseignant ou pour cause d’erreurs sur le numéro matricule.

Même le directeur d’académie provinciale du Haut-Ogooué, Gaston Kantoubou, figure sur la liste des enseignants privés de la PIFE, qui comprend également plusieurs moniteurs, quelques enseignants du secondaire et très peu de personnel de l’administration.

A l’issue d’une rencontre avec le gouverneur du Haut-Ogooué, Bertrand Moundounga, les plaignants ont dressé une liste qui a été envoyée à Libreville pour une éventuelle réparation.

Le directeur de Cabinet du ministre de l’Education nationale aurait reconnu en effet que 4.000 enseignants se trouvaient dans la même situation sur toute l’étendue du territoire national.

Ceux en poste dans le Haut-Ogooué concernés par le problème se sont donné rendez-vous le 13 juin prochain à Franceville pour se rendre compte de l’évolution du dossier, une véritable patate chaude à quelques jours des examens de fin d’année.

Dans un communiqué rendu public le 25 mai dernier à Libreville, le ministère gabonais du Budget, des comptes publics (…) a annoncé que le gouvernement avait débloqué 15 090.240.00 FCFA pour payer la PIFE au titre de l’année 2011.

Le communiqué précisait que seuls les enseignants affectés aux ministères des Affaires sociales, de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Jeunesse et sports ont droit à la PIFE.

Sur 19321 enseignants tous départements ministériels confondus recensés, 14.688 ont été jugés éligibles à la PIFE par le ministère du Budget, qui a rejeté 4633 dossiers pour doublons, matricules erronés ou non renseignés, nationalité incompatible, position incompatible ou encore pour des problèmes d’état-civil, indique le communiqué.

L’institution d’une prime d’incitation à la fonction enseignante a été obtenue à la suite d’une longue grève de la Convention nationale des syndicats des enseignants du secteur éducation (CONASYSED) qui avait paralysé le système éducatif national pendant plus de six mois lors de l’année scolaire 2008-2009.

Payable une fois l’an, le montant de la PIFE varie en fonction de la catégorie de l’enseignant dans la fonction publique.

Il est de 100 000 FCFA pour les enseignants des catégories A1 et A2, 80.000 F.CFA pour ceux de la catégorie B et à 60.000 FCFA pour la catégorie C.


SUR LE MÊME SUJET
Des enseignants séjournant à Mouila, chef-lieu de la province de la Ngounié, dans le sud du Gabon, dans le cadre d'un séminaire multidimensionnel initié par le ministère de l'Education nationale, ont organisé un sit-in mardi devant le gouvernorat pour réclamer le paiement de leurs frais de mission. "La journée de mercredi ne verra personne en salle de classe comme ça été le cas mardi", a déclaré un manifestant du groupe comprenant des enseignants du premier et second degrés ainsi que des responsables administratifs des établissements scolaires. A l’origine du mouvement d’humeur, le non paiement mardi de leurs perdiems par le Trésor ...
Lire l'article
Le ministre Gabonais de l’Education nationale, de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche scientifique, de l’Innovation et de la Culture, Séraphin Moundounga a éclairé l’opinion sur les raisons qui ont conduit à l’élargissement de la PIFE (prime incitative à la fonction enseignante) aux autres enseignants nommés ou admis en stage. Attribuée dans un premier temps aux seuls enseignants exerçants dans les établissements scolaires, cette mesure excluait du champ des bénéficiaires, le enseignants admis en sage, notamment ceux qui réussissaient au concours d’entrée à l’Ecole Normale des Instituteurs (ENI), pour la formation en interne, ceux qui s’admettaient au concours d’entrée à l’Ecole ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a débloqué 15 090.240.00 FCFA pour payer la Prime d’incitative à la fonction enseignante (PIFE) au titre de l’année 2011, a annoncé mercredi à Libreville le ministère du Budget, des comptes publics (…), dans un communiqué dont copie est parvenue à l’AGP. Selon le communiqué, seuls les enseignants affectés aux ministères des Affaires sociales, de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Jeunesse et sports ont droit à la PIFE. Sur 19321 enseignants tous départements ministériels confondus recensés, 14.688 ont été jugés éligibles à la PIFE par le ministère du Budget, qui a rejeté ...
Lire l'article
En partenariat avec l’Institut gabonais d’appui au développement (IGAD), la Caisse de stabilisation et de péréquation (CAISTAB) et le Centre d’application agropastoral de Franceville (CAAF), la Société forestière Rougier-Gabon développe un programme d'initiation aux métiers de la terre depuis le début de l’année scolaire 2010-2011, à l'intention des écoliers de la circonscription académique du Haut-Ogooué. Ce programme, intitulé «Jardins et pépinières en milieu scolaire», ambitionne de favoriser la maîtrise et l'appropriation des techniques et gestes agrestes élémentaires par les écoliers, en se basant sur le postulat selon lequel l'autosuffisance alimentaire pourrait être atteinte à terme, à condition que chaque citoyen ...
Lire l'article
Les membres de la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (Conasysed), réunis au cours d’un point de presse ont à nouveau interpellé le gouvernement. Les engagements pris par ce dernier ne sont toujours pas traduits en actes. La Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED) ne souhaite pas relâcher la pression sur le respect du protocole d’accord signé avec le gouvernement en janvier dernier. Un document sensé échelonner la satisfaction des revendications des enseignants. La CONASYSED a interpellé le gouvernement le 27 décembre sur plusieurs points. Il s’agit notamment de l’absence de cahiers de situations cibles, la ...
Lire l'article
Alors que le paiement de la Prime d’incitation à la fonction d’enseignante (PIFE) est effectif depuis le 1er juin, le ministère du Budget a clairement défini les conditions à remplir pour bénéficier de cet avantage. Qui a droit à la Prime d’incitation à la fonction enseignante (PIFE) ? Pour dissiper le flou relatif à cette interrogation, le ministère du Budget vient de spécifier les principes pour empocher plus value. Dans son communiqué du 1er juin, le ministère du Budget précise d’abord que «la PIFE a pour finalité de susciter la vocation en attirant les bonnes volontés vers la fonction enseignante, ...
Lire l'article
Suite à la grève d’avertissement de trois jours dans le secteur de l’Education nationale déclenchée le 31 mai, entraînant l’annulation des épreuves sportives du baccalauréat en début de semaine, l’Etat a décidé depuis le 1er juin de payer la Prime d’incitation à la fonction enseignante (PIFE) pour le compte de l’année 2010. Ça y est, depuis le 1er juin l’Etat a décidé de satisfaire l’une des principales revendications des enseignants en payant la Prime d’incitation à la fonction enseignante (PIFE) comptant pour l’année scolaire 2009-2010. Une décision motivée par la grève d’avertissement de trois jours des enseignants déclenchée le 31 mars, ...
Lire l'article
L’inspecteur de la circonscription du Haut-Ogooué Sud, Noël Poupy a demandé mardi aux enseignants relevant de sa zone de faire leur grève avec la manière afin de ne pas exposer les apprenants, a constaté un journaliste de l’AGP. « Vos revendications sont fondées, mais vous devez avoir le souci des enfants, dès lors que le gouvernement de la République vous a donné des garanties pour la résolution des points inscrits dans votre cahier de charges », a déclaré Noël Poupy. Cet appel aux bonnes manières a été lancé lors de la visite qu’il a effectuée sur le terrain pour se rendre compte ...
Lire l'article
Le gouvernement Gabonais a demandé mardi aux enseignants grévistes réunis au sein de la convention nationale des syndicats de l’Education (COSYNED), de lever leur mouvement de grève, en vue d’ouvrir les négociations. La COSYNED avait lancée samedi dernier, un mot d’ordre de grève pour le jourde la rentrée des classes, le lundi 6 octobre, estimant que le gouvernement n'avait pas pris en considération leur plate forme revendicative. Les enseignants avaient déposé au mois d’Août dernier,un cahier de charg qui demandait notamment une amélioration de sconditions de travail ainsi que l'harmonisation des primes et des salaires,l'augmentation de la prime de transport. Le premier ministre ...
Lire l'article
Les enseignants du premier et du second degré ont manifesté, mercredi, leur mécontentement et solliciter de meilleurs conditions de vie et de travail en barricadant les voies d’accès au ministère de l’Education nationale et à d’autres institutions situées dans la même zone du centre ville de la capitale gabonaise, a constaté GABONEWS. Selon les enseignants en colère, le mouvement d’humeur entre dans le cadre de la revendication de l’amélioration des conditions de vie et de travail, car, à ce qui parait, ces derniers travaillent au quotidien dans des conditions précaires et certains ne sont pas intégrés à la fonction publique ...
Lire l'article
Des enseignants en séminaire à Mouila organisent un sit-in devant le gouvernorat
La PIFE désormais élargie aux stagiaires et aux enseignants nommés aux fonctions hiérarchiques
Le gouvernement gabonais débloque plus de 15 milliards de FCFA pour payer la PIFE
Education: Initiation aux métiers agrestes pour les écoliers de Franceville
Gabon : Les enseignants montent au créneau
Gabon : L’Etat cible les bénéficiaires de la PIFE
Gabon : L’Etat paye la PIFE pour enrayer la grève des enseignants
Gabon: Education :Un inspecteur demande aux enseignants de sa zone de faire grève avec la manière
Gabon: Enseignants: Le gouvernement gabonais invite les enseignants à lever la grève pour de nouvelles négociations
Gabon: Les enseignants du premier et second degré de l’Education nationale protestent devant le ministère

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 2 Juin 2011
Catégorie(s): Education,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*