Socialisez

FacebookTwitterRSS

Ultimatum du gouvernement gabonais aux compagnies aériennes pour se mettre en règle

Auteur/Source: · Date: 10 Juin 2011
Catégorie(s): Economie

Le ministre gabonais des transports Julien Nkoghé Bekalé a donné un ultimatum de trois mois aux compagnies aériennes opérant au Gabon pour se mettre en règle, au lendemain du crash d’un avion Antonov survenu lundi dernier à Libreville.

Au cours d’une renconrtre avec les responsables des compagnies aériennes, jeudi, M. Nkoghé Bekalé, a également attiré leur attention sur les nombreux désagréments causés par les aéronefs souvent vieillissants ne répondant plus aux normes de navigation aérienne.

Lundi dernier, quelques heures après le crash d’un avion Antonov 26 exploité par la société Solenta Aviation, le gouvernement gabonais avait déjà interdit, jusqu’à nouvel ordre, le vol et le survol de l’espace aérien gabonais, à tous les avions de types Antonov 12, 24 et 26.

Dans un communiqué, le ministère des transports avait annoncé la mise en place d’une commission d’enquête pour déterminer les circonstances et les causes de l’accident de l’avion immatriculé TR-LII, qui s’est abîmé en mer, lundi dernier, aux abords de l’ancien “hôtel Dialogue”, sur la route de l’aéroport international Léon Mba.

Le crash n’a fait aucune victime parmi les quatre personnes qui se trouvaient à bord de l’avion, dont trois membres d’équipage (un Bulgare et deux Ukrainiens) et un pasager de nationalité gabonaise.

Plusieurs compagnies aériennes gabonaises figurant sur la liste noire de l’Union européenne (UE) sont frappées d’une interdiction formelle de survoler son espace aérien, à l’exception d’Afrijet, la Nouvelle Air affaire Gabon (N2AG) et Gabon Airlines qui sont soumis à des conditions strictes d’exploitation du ciel européen.

M. Nkoghé Bekalé, a lancé cet ultimatum aux responsables des compagnies aériennes au cours d’une réunion et attiré leur attention quant aux nombreux désagréments causés par les aéronefs souvent vieillissants ne répondant plus aux normes de navigation aérienne.

Un avion Antonov 26 de la société Solenta aviation et affrété par DHL colis effectuant la liaison de Port-Gentil, la capitale économique et Libreville a effectué un atterrissage forcé sur une plage située non loin d’un grand lycée de Libreville blessant les quatre occupants de l’appareil dont trois européens de l’est, membres de l’équipage (un bulgare et deux ukrainiens) et un passager de nationalité gabonaise.

Suite à ce crash, les autorités gabonaises ont interdit le vol et le survol de son territoire par les avions Antonov 12, 24 et 26 de fabrication soviétique pour une durée indéterminée.

Plusieurs sociétés aériennes gabonaises ont été classées dans une liste noire par l’Union européenne (UE) et interdit de survoler son espace aérien, à l’exception d’Afrijet, la Nouvelle Air affaire Gabon (N2AG) et Gabon Airlines qui sont soumis à des conditions strictes d’exploitation du ciel européen.


SUR LE MÊME SUJET
Face aux diverses interrogations autour de la suspension de six compagnies aériennes nationales le 7 juillet dernier, l’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC) tente de lever le doute. Dans un communiqué publié ce 29 juillet, elle annonce la levée de suspension de trois compagnies aériennes, remontant ainsi le nombre total des compagnies en activité à cinq. L’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC) est sortie de sa réserve après les questions suscitées par la suspension de six compagnies aériennes nationales le 7 juillet dernier. «Conformément aux instructions du ministre des Transports à la suite de l’accident du 6 juin 2011 de ...
Lire l'article
La suspension de six des huit compagnies aériennes annoncée mercredi soir par le ministère des Transports a provoqué des perturbations dans le ciel gabonais et la colère des compagnies, a constaté un journaliste de l'AFP. Trouver des places disponibles, notamment, pour Port-Gentil, la capitale pétrolière est devenu problématique. A l'aéroport de Libreville, une importante queue s'était formée devant Allegiance, un des deux compagnies à avoir échappé à la suspension. On n'a pas le choix, affirme Ossinga Simplice, ce qui est dommage, c'est qu'on ne sait pas si les compagnies sont suspendues pour des impayés de redevances ou parce que ce ...
Lire l'article
Le ministère des Transports a rendu son verdict au terme des audits réalisés, du 15 au 29 juin, par l’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC) auprès des huit compagnies aériennes nationales. Selon un communiqué publié le 6 juillet, «deux ont vu le maintien de leur certificat de transporteur aérien, les six autres sont suspendues jusqu’à à la levée des non-conformités constatées». Sur instructions du ministre des Transports, l’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC) a effectué du 15 au 29 juin 2011 des audits sur les compagnies aériennes gabonaises. Ces audits ont porté sur les aspects ayant des conséquences directes sur ...
Lire l'article
Après le crash d’un Antonov 26, le 6 juin à Libreville, le gouvernement avait commandité un audit complet de recertification auprès des 7 compagnies aériennes nationales. Selon une proche de l’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC) cité par le quotidien "L’union", cinq des sept compagnies présenteraient des défaillances techniques et sécuritaires. Dans sa livraison du 6 juillet, le quotidien "L’union", citant une source de l’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC), relève que «seules les compagnies aériennes Allegiance et Afrijet seraient désormais autorisées à exploiter l’espace aérien national. Le reste des compagnies (Gabon Airlines, 2AG, Sky Services, Afric Aviation et la ...
Lire l'article
Le Ministre des Transports, Julien Nkoghé Békalé, a réuni à son cabinet de travail les responsables des compagnies aériennes nationales en vue de les interpeller sur les mesures relatives au renforcement de sécurité des aéronefs, à la suite de l’amerrissage d’un avion de DHL survenu, il y a quatre jours sur les côtes de la capitale gabonaise. Le double objectif de cette réunion, selon le patron en charge de la politique des Transports au Gabon, visait à attirer l’attention des responsables des compagnies aériennes nationales sur les conditions de sécurité d’exploitation des aéronefs puis à leur annoncer ...
Lire l'article
Le Ministre des Transports, Julien Nkoghé Békalé, a réuni à son cabinet de travail les responsables des compagnies aériennes nationales en vue de les interpeller sur les mesures relatives au renforcement de sécurité des aéronefs, à la suite de l’amerrissage d’un avion de DHL survenu, il y a quatre jours sur les côtes de la capitale gabonaise. Le double objectif de cette réunion, selon le patron en charge de la politique des Transports au Gabon, visait à attirer l’attention des responsables des compagnies aériennes nationales sur les conditions de sécurité d’exploitation des aéronefs puis à leur annoncer ...
Lire l'article
La Commission européenne a adopté la 17è mise à jour de la liste des compagnies aériennes faisant l'objet d’une interdiction d'exploitation au sein de l'Union européenne. Certaines compagnies du Gabon, notamment Afrijet, Gabon Airlines et SN2AG, en font partie. Se fondant sur l'avis unanime du comité de la sécurité aérienne, la Commission européenne a adopté, le 19 avril dernier, la 17ème mise à jour de la liste noire des compagnies aériennes faisant l'objet d’une interdiction d’exploitation dans l'Union Européenne. La Commission européenne a donc établi 2 listes : La première comprend toutes les compagnies aériennes dont l’exploitation est ...
Lire l'article
L’Union européenne (UE) a maintenu sept compagnies aériennes gabonaises de ne pas survoler son espace aérien, selon une liste noire établie par l’institution européenne et réactualisée mercredi dernier, a appris l’AGP de source sûre. La liste cite Air Services SA, Air Tourist (Allegiance), la Nationale, Nouvelle Air Affaires Gabon CDC Aviation, Sky Gabon et Solenta Aviation Gabon. Par ailleurs l’UE aautorisé seulement deux compagnies aériennes gabonaises à desservir le ciel européen, Gabon Airlines pour ses vols passagers avec son unique Boeing 767-200. La compagnie a dissout ses vols frets pour l’Europe étant donné que son unique Antonov est frappé par cette interdiction ...
Lire l'article
Le ministre gabonais des Transports et de l'Aviation civile, Jean Boniface Assélé, s'est entretenu avec les responsables des compagnies aériennes gabonaises pour réfléchir aux moyens d’arrimer les opérateurs locaux de l’aviation civile aux nouvelles normes sécuritaires internationales en vigueur. Cette rencontre fait suite à l’actualisation de la liste noire de la commission européenne en juillet dernier, qui avait interdit sept des neuf compagnies aériennes gabonaises de survoler l’espace européen. Cette séance de travail a également permis d’évoquer le projet de construction du nouvel aéroport international de Libreville.Les responsables des compagnies aériennes gabonaises Afrijet, Gabon Airlines, 2AG, Air Service et Allegiance ...
Lire l'article
Seules deux des neuf compagnies aériennes gabonaises, Gabon Airlines et Afrijet, sont désormais autorisées à survoler l'espace communautaire européen. La Commission européenne a adopté le 24 juillet dernier la 8e mise à jour de la liste noire interdisant de vol au-dessus de l'espace communautaire européen les compagnies aériennes n'offrant pas toutes les garanties en matière de sécurité. Sept pays, dont cinq africains, sont touchés par une interdiction totale. L'Union européenne a trié les mauvais élèves de la sécurité aérienne avec l'actualisation le 24 juillet de la liste noire répertoriant les compagnies aériennes interdites de vol au dessus de l'espace communautaire ...
Lire l'article
Gabon : Cinq compagnies aériennes en activité
Gabon: perturbations et colère après la suspension de six compagnies aériennes
Gabon : Six compagnies aériennes suspendues
Gabon : Hypothétique interdiction de vol pour cinq compagnies aériennes
Le Ministre des Transports appelle les responsables des compagnies aériennes au renforcement de sécurité
Le Ministre des Transports appelle les responsables des compagnies aériennes au renforcement de sécurité
Gabon : Trois compagnies aériennes indexées par l’Union Européenne
Sept compagnies aériennes gabonaises interdites de voler en Europe
Gabon : Assélé au chevet des compagnies aériennes évincées de l’espace européen
Gabon : Des compagnies aériennes sur la liste noire de l’UE

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 10 Juin 2011
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*