Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Mort d’hommes dans les cachots de Bitam

Auteur/Source: · Date: 16 Juin 2011
Catégorie(s): Divers,Société

La ville de Bitam dans le Nord du Gabon, s’est réveillée le 16 juin avec des rumeurs faisant état de près d’une dizaine de morts dans les cachots de la brigade locale de gendarmerie. Ce qui a battu le rappel du maire, du préfet et du procureur de la République venu d’Oyem, et généré une marche de protestation de la communauté Ouest-africaine de la ville. Le bilan non officiel fait état de trois morts.

Trois personnes sont décédées à Bitam, ville septentrionale de la province du Woleu-Ntem, entre la nuit d’hier et ce jeudi 16 juin 2011, selon des sources concordantes dignes de foi. Dans la matinée, une rumeur s’est répandue faisant état de six ou sept morts et causant aussi bien l’émoi que les commentaires les plus saugrenus dans la ville.

Une source journalistique de la ville indique que suite à un contrôle de routine opéré, il y a trois jours, par la gendarmerie locale, 23 expatriés ont été interpellés pour défaut d’identité. On y dénombrait 19 Maliens, 6 Burkinabè et un Guinéen. Tous ont été entassés dans une cellule que l’on dit être de 5,5 m2.

Selon le journaliste local joint au téléphone, ces personnes étaient «privées d’eau et de nourriture. Ce qui a conduit à leur déshydratation. Les gendarmes de garde n’ont pas tenu compte du martèlement d’alerte auquel ces détenus préventifs se sont livrés durant de longs moments. La situation s’est empirée et a conduit au décès, en cellule, de l’un d’entre eux dont la nationalité n’a pas été communiquée.»

Face à cette situation, les cellules ont été ouvertes et une partie de ces prisonniers temporaires a été conduite dans la nuit, plus précisément à 5h30, au centre médical de Bitam, selon des sources concordantes. «A son arrivée, le médecin a constaté de la diarrhée auprès de certains et de la déshydratation et asthénie, pour les autres», raconte le journaliste local avant d’ajouter : «Deux autres de ces personnes sont décédées dans la journée au centre médical tandis que les autres ont été gardées en observation.»

Le maire de la ville et le préfet de la localité avaient fait le déplacement du centre hospitalier de Bitam ainsi que le Procureur de la République, venu d’Oyem, chef-lieu de la province, pour s’enquérir de la situation.

La nouvelle de ces décès a provoqué une colère sans précédent des ressortissants Ouest-africains de Bitam. Quelques centaines d’entre eux ont organisé spontanément une marche de protestation en direction de la brigade où leurs “frères” ont trouvé la mort. «Nous voulons la vérité», scandaient-ils comme s’ils soupçonnaient les autorités de vouloir cacher le nombre réel de morts.

Un Gabonais, Jean Francois Mve Abessoslo, féru de photographie et de communication, a été arrêté par des gendarmes alors qu’il filmait la manifestation. La marche a été dispersée au niveau de la gendarmerie où ont été observées quelques interpellations de ressortissants Ouest-africains qui ont ensuite été relaxés.

Dans ce contexte, Bitam est restée ville morte toute la journée. De nombreuses sources à Libreville ont indiqué la préparation d’un communique du gouvernement faisant état de la situation.
 


SUR LE MÊME SUJET
Comme annoncé, une enquête a été ouverte pour déterminer les conditions de détention des trois immigrés décédés le 16 juin à Bitam et de leurs codétenus, à Bitam. A cet effet, le ministère de la Défense a annoncé, le 26 juin, la suspension de trois officiers supérieurs de la gendarmerie, par mesures conservatoires. Suite à l’incarcération d’une vingtaine d’immigrés clandestins et au décès de trois d’entre eux le 15 juin 2011 à Bitam, une enquête vient d’être ouverte par la gendarmerie nationale pour déterminer les conditions dans lesquelles ces personnes ont été détenues, a annoncé le ministère de la Défense, ...
Lire l'article
Face aux spéculations générées par les décès, le 16 juin à Bitam, de ressortissants étrangers, le gouvernement a tenu à faire le point sur le déroulement de ces évènements tragiques. Dans leur communication conjointe, datée du 17 juin, les ministres de la Défense nationale et de l’Intérieur prévoient également des enquêtes afin de «clarifier la situation sanitaire à l’origine des symptômes ayant provoqué les décès constatés». COMMUNICATION DU GOUVERNEMENT Dans le cadre de leurs missions régulières, les éléments de la Brigade de Gendarmerie du département du Ntem à Bitam ont été informés de la présence suspecte d’un groupe ...
Lire l'article
Des informations en provenance de la ville de Bitam dans la province septentrionale du Gabon, font état d’une manifestation, le lundi 31 janvier, de soutien à André Mba Obame, l’homme qui s’est autoproclamé président élu du Gabon. Encadrée par les forces de l’ordre, la marche pacifique s’est terminée par une projection du film de la prestation de serment du secrétaire exécutif de l’ex-Union nationale (UN). Relayé par Radio France International (RFI) dans la matinée du 1er février et confirmé par des sources internes de l’Union nationale (UN) -formation politique dissoute le 28 janvier-, des militants et sympathisants d’André Mba Obame ...
Lire l'article
Selon les nouvelles très fraiches qui nous reviennent du Nord du GABON, plus de 2000 personnes manifestent en ce moment (ce lundi 31/01/2011) dans la ville de BITAM. Ils auraient fait deux tours de ville et seraient actuellement au siège local de l’Union Nationale pour suivre le film de la prestation de serment d’André MBA OBAME, le seul Président Légitime du Gabon. Ainsi, nous assistons progressivement à un effet de contagion des évènements de Rio qui va inexorablement faire tâche d’huile dans tous le Gabon. La Révolution est un bras de fer qui oppose une dictature à un peuple. A ...
Lire l'article
Libreville, 30 aout (GABONEWS) – La télévision Nationale a débuté la publication des résultats très partiels de la présidentielle anticipée à tour unique organisée ce dimanche avec en course 17 prétendants à la magistrature suprême. Il apparaît ainsi sous réserve d’homologation de la Commission Electorale Nationale Autonome et Permanente (CENAP), que : Deux candidats, le porte-étendard du Parti Démocratique Gabonais (PDG), Ali Bongo et l’indépendant André Mba Obame, sortent du lot dans la localité de Bitam dans la province du Wolem Ntem, sans que les écarts entre leur nombre de voix respectifs ne soient considérables. Néanmoins, l’indépendant André Mba ...
Lire l'article
Le ministre de la Jeunesse et des Sports, René Ndemezo’o Obiang, député de la commune de Bitam, a offert à la mairie de cette localité un important lot de matériel destiné à l’assainissement et à la propreté de la ville. Fer de lance de sa campagne électorale en avril dernier, la propreté des villes de provinces, selon le député nécessitaient de telles initiatives individuelles pour accompagner les efforts du gouvernement. Tête de liste du PDG à Bitam lors des dernières élections locales, le ministre de la Jeunesse et de Sports, René Ndemezo’o Obiang, a honorer ses promesses électorales relatives à ...
Lire l'article
Le ministre de l’Education nationale et de l’Instruction civique, Michèle Menga M’Essono, a procédé jeudi, au quartier Bilone de Bitam, dans la province du Woleu Ntem (Nord -Gabon), à la pose de la première pierre en vue de la construction d’un nouveau lycée. « C’est en vue de palier le manque de structures scolaires dans cette localité qu’un nouveau lycée verra le jour ici à Bilone, car environ 700 élèves éprouvent des difficultés à accéder au lycée faute de structures et de moyens », a déclaré le ministre Menga. Pour Mathias habitant de Bitam, « ce projet de grande importance viendra ...
Lire l'article
Le nouveau maire de la ville de Bitam, dans le département du Ntem (Woleu-Ntem - Nord), Emmanuel Edou Eyéné, a pris officiellement ses fonctions vendredi dernier, en présence du ministre de la Jeunesse, des Sports, des Loisirs, chargé de la Vie associative, Porte parole du gouvernement, René Ndémezo’Obiang. Le nouveau maire à promis d’instaurer la transparence dans la gestion, optimiser les recettes de la ville en vue de rendre les conditions de vie de ces concitoyens meilleurs.
Lire l'article
Ouvert depuis 7 heures du matin, les bureaux de vote dans la province du Woleu Ntem (Nord du pays) en général et à Bitam en particulier enregistrent peu d’engouement pour l’heure, raison évoquée, les différents militants ont préféré se rentre dans les différents lieux de culte, avant de commencer à arriver petit à petit pour accomplir leur devoir citoyen ce 27 avril, cependant, pour les premières personnes ayant effectué le déplacement des centres de vote, tout se déroule dans de très bonnes conditions dans cette ville et l’on espère que d’ici l’après midi, il y aura plus d’engouement, a appris ...
Lire l'article
Les épreuves d’éducation physiques et sportives (EPS) battent leur plein dans la ville de Bitam, une ville de la province du nord du pays, avec des disciplines inconnues des élèves, parce que non enseignés par les professeurs d’EPS, à l’instar du lancé du javelot, du saut en longueur,… ce qui entraîne l’indignation, mais surtout la colère des parents qui estiment que les encadreurs n’ont pas suffisamment fait leur travail pour la préparation de ces enfants en vue de la pratique de ces disciplines qui sont susceptibles d’augmenter les points aux élèves en cas de ballottage à l’issue des délibérations, appris ...
Lire l'article
Gabon : Trois gendarmes suspendus à Bitam
Gabon : Enquêtes sur les morts de Bitam
Gabon : Manifestation de soutien à Mba Obame dans la ville de Bitam
Les Nouvelles de la Révolution Gabonaise : çà bouge à BITAM (Woleu Ntem) en ce moment
Gabon: Présidentielle 2009 / Tendances dans la localité de Bitam dans la province du Woleu Ntem
Gabon : Ndemozo’o Obiang veut assainir Bitam
Gabon: La première pierre d’un nouveau lycée posée à Bitam
Gabon: Emmanuel Edou Eyéné prend ses fonctions à la mairie de Bitam
Gabon: Locales 2008: peu d’affluence dans les centres de votes à Bitam au nord du pays
Gabon: Bitam / Plus de 264 candidats au certificat d’étude primaire élémentaire passent les épreuves d’EPS


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 16 Juin 2011
Catégorie(s): Divers,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*