Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Trois jours de finance islamique par la B.I.D

Auteur/Source: · Date: 4 Juil 2011
Catégorie(s): Economie

En collaboration avec le ministère gabonais de l’Economie et en partenariat avec la Chambre de Commerce, sur recommandation du conseil des ministres du 26 mai 2011, la Banque islamique de développement (BID) organise à Libreville, les 5, 6 et 7 juillet, un séminaire sur la Finance Islamique suivi d’une journée de la BID. Cette démarche concrétise l’engagement de la BID à se positionner comme un partenaire économique de l’Etat et du milieu des affaires gabonais sur le long terme.

Libreville accueille du 5 au 7 juillet courant un séminaire sur la finance islamique avec une journée consacrée à Banque islamique de développement (BID). Organisée en collaboration avec le ministère gabonais de l’Économie et en partenariat avec la Chambre de Commerce, ce séminaire a reçu l’onction du conseil des ministres du 26 mai dernier.

Dans un contexte de crise financière internationale qui complique les choses et fait s’envoler les taux d’intérêts, la finance islamique est une véritable aubaine pour les économies en développement qui recherchent les financements internationaux aux taux d’intérêts les moins onéreux.

En accord avec le droit musulman, la finance islamique est basée sur deux principes : l’interdiction de l’intérêt et la responsabilité sociale de l’investissement. Elle lie plus étroitement la rentabilité financière d’un investissement avec les résultats du projet concret associé. Car, dans son dogme, l’Islam interdit les transactions tant civiles que commerciales faisant recours à l’intérêt (ribâ), à la spéculation (gharar) ou au hasard (maysir). Aujourd’hui, La finance islamique se chiffre à mille milliards de dollars sur le marché mondial et, pour la seule France, elle devrait peser 120 milliards en 2020.

Partenaire économique de l’État et du milieu des affaires gabonais, la BID soutien de nombreux plans de développement socio-économiques du pays. Son président, le Docteur Ahmad Mohamed Ali, a notamment été reçu par le président Ali Bongo en mars dernier à Libreville. On notait alors que le total des financements accordés par la BID au Gabon s’élève à plus de 421 millions de $, dont 94 % ont été consacrés au secteur des transports et de la communication.

La BID intervient d’ailleurs au Gabon depuis 1996. On se souvient notamment du prêt octroyé à Telecel Gabon ; du financement de l’achat de bus pour la Sogatra ; du financement de la construction du Lycée d’Excellence de Franceville livré en 2000 ; du prêt additionnel pour la construction de la route Franceville-Léconi ; de l’accord de financement du tronçon routier Koumameyong-Ovang-Makokou et du financement des études pour la réalisation du port en eaux profondes de Mayumba.

Durant les trois jours du séminaire, les participants vont réfléchir sur les “enjeux et opportunités de la finance islamique”, “la finance islamique au service de l’économie réelle”, “stratégie pour le développement de la finance islamique au Gabon”. Tous ces thèmes comportent des sous-thèmes forts intéressants pour les opérateurs économiques et promoteurs d’affaires de tous les niveaux. Un point presse animé par le vice-président de la BID, le président de la Chambre de Commerce du Gabon et un représentant du Gouvernement clôturera ces journées.


SUR LE MÊME SUJET
Dans le prolongement de la rencontre intitulée ‘’séminaire sur la finance islamique’’ axée sur le thème « enjeux et les opportunités de la finance islamique en zone CEMAC » qui s’est déroulée du 5 au 6 juillet dernier, organisé par la Banque islamique de développement (BID), le ministère gabonais du Commerce et la Chambre du Commerce du Gabon, s’est ouvert ce jeudi dans la capitale gabonaise une Journée Portes ouvertes pour mieux présenter les produits de cette institution bancaire, mais aussi pour « marquer une nouvelle étape » de la coopération avec le Gabon. Après les travaux de deux jours ...
Lire l'article
Objet d’un séminaire et d’une journée de la Banque Islamique de développement (BID) organisés à Libreville du 5 au 7 juillet courant, la Finance Islamique est un concept relativement inconnu des Gabonais. Dans l’interview ci-après, Anouar Hassoune, directeur général de Real Economy Partners, professeur à l'Université Paris Dauphine et expert en Finance Islamique, explicite les principes et le fonctionnement de ce type de financement ainsi que les bénéfices que peut en tirer le Gabon. Chaque question est le prétexte d’une petite leçon permettant de mieux cerner cette opportunité bancaire. Quels sont les principes qui différencient la finance islamique des autres ...
Lire l'article
Les cadres supérieurs affiliés à l’Union internationale des télécommunications (UIT) se réunissent à Libreville du 22 au 24 juin, dans le cadre de l’atelier sous régional axé sur « le renforcement des capacités humaines (HCD) pour les pays de l’Afrique francophone, hispanophone et lusophone », organisé par le ministère de la communication, de la Poste et de l’Economie numérique, a-t-on appris de source officielle. Selon la note parvenu à GABONEWS, ces assises de Libreville font suite au forum africain sur le renforcement des capacités humaines, organisé les 8, 9 et 10 juillet 2009 à Kampala en Ouganda. Il s’agira donc, à Libreville, ...
Lire l'article
La communauté musulmane du Gabon, par l’entremise du président du Conseil Supérieur des Affaires Islamiques du Gabon a reçu une importante dotation en manuels didactiques, des mains du représentant personnel du Directeur Général de l’Association Mondiale pour l’Appel Islamique (AMAI), Mohamed Al Hakimi, à la tête d’une délégation actuellement en séjour de quelques jours au Gabon. Le président du Conseil Supérieur des Affaires Islamiques du Gabon, l'imam Osseni, recevant ce don constitué de livres dans plusieurs domaines, notamment, en économie, agriculture, commerce, santé, ainsi que les Saints Coran, a dit toute sa reconnaissance au donateur, pour cette action humanitaire à ...
Lire l'article
Les employés du ministère de l’Energie, des Ressources hydrauliques et des Nouvelles énergies ont déclenché mardi une grève d’avertissement de trois jours pour réclamer les acquis sociaux, a constaté un reporter de GABONEWS. Ces derniers réclament le droit de formation, une fois par année et les fonds d’incitation, une fois par trimestre. « Nous venons de perdre 50% de nos acquis et pourtant, nous sommes entrain de rembourser nos maisons à la cité d’Agondjé pour un montant de 25 000 000 francs CFA. Comment ferons-nous pour rembourser tout cela ? », s’est interroger Joèl Nkegna, délégué du personnel. « On va arrêter ...
Lire l'article
Les agents du ministère gabonais de l'Energie, des Ressources hydrauliques et des Nouvelles énergies ont entamé mercredi à Libreville, une grève d'avertissement de trois jours pour protester contre la ''perte brutale de leurs acquis sociaux'', a constaté sur place l'AGP. '' C'est justement une grève d'avertissement, le portail de notre ministère n'a pas encore été barricadé et nous attendons jusqu'à vendredi prochain, date butoir que nous avons fixée à la tutelle'', s'est expliqué le président du Collectif des agents grévistes, Joël Nkegna. De même, a-t-il dit, cette grève d'avertissement se transformera en un véritable débrayage au cas où aucune solution ne serait ...
Lire l'article
Dernier virage de la campagne avant l’élection partielle des 17 conseillers du 2ème arrondissement de la commune d’Oyem, dans la province du Woleu-Ntem( nord). Pour ce scrutin à la proportionnelle du 23 novembre, 6 candidats portent les couleurs du Parti Démocratique Gabonais, ( PDG, majorité), du Rassemblement Pour le Gabon ( RPG, majorité), du Morena Unioniste ( majorité) , de l’Union gabonaise pour le Développement et la Démocratie ( UGDD, opposition) ,du Forum Africain pour la Reconstruction , ( FAR, opposition) et d’un indépendant . Depuis le début de la semaine, les responsables des différentes formations en compétition séjournent dans la ...
Lire l'article
La Cellule nationale de la promotion de la micro-finance au Gabon boucle son périple entamé au mois de mai dernier à travers le pays , avec l’ultime étape de l’Estuaire marquée par la tenue d’un forum de sensibilisation et de vulgarisation de la micro-finance à l’intention des opérateurs économiques et partenaires au développement impliqués dans ce secteur, a constaté GABONEWS. La cellule nationale de la promotion de la micro-finance se charge de promouvoir le développement de la finance de proximité avec une triple mission: favoriser la formation des opérateurs du secteur, mobiliser les ressources en démarchant auprès des bailleurs ...
Lire l'article
Les promoteurs de la micro-finances et agents des administrations de Lastourville et Koulamoutou ont suivi respectivement, vendredi et samedi à Lastourville puis à Koulamoutou, un séminaire de formation animé par les experts du ministère gabonais des finances […], sur la promotion de l’activité de la micro-finance, en branle depuis 2005. Après avoir expliqué le bien-fondé ce cette activité là où il n’y a pas de banque et sa relation avec le développement d’un pays, l’un des experts, Jean Baptiste Ngolo Allini, a exhorté les séminaristes à créer des activités génératrices de ressources allant dans le sens du développement de l’économie, car ...
Lire l'article
Le vice-président de la Banque islamique de développement (BID), Dr Amadou Boubacar Cissé a été reçu le 8 février dernier à Libreville par le chef de l'Etat gabonais El Hadj Omar Bongo Ondimba. L'audience du 8 février à Libreville entre le chef de l'Etat gabonais El Hadj Omar Bongo Ondimba et le vice président de la Banque islamique de développement (BID), Dr Amadou Boubacar Cissé a permis aux deux personnalités d'examiner la coopération entre le Gabon et la BID. La Banque islamique de développement qui intervient dans le secteur des infrastructures, a mis l’accent, cette année au Gabon, sur le programme d’aménagement ...
Lire l'article
Une Journée portes ouvertes de la Banque islamique de développement à Libreville pour marquer une nouvelle étape de la coopération avec le Gabon
Gabon : Six leçons de finance islamique par Anouar Hassoune
Les acteurs sous régionaux de l’UIT à Libreville pour trois jours de renforcement de leur capacité
La communauté Islamique du Gabon reçoit une dotation de Saints Coran et d’autres manuels de l’AMAI
Gabon: Grève d’avertissement de trois jours au Ministère de l’Energie, des Ressources hydraulique
Gabon: Les agents du ministère de l’énergie en grève d’avertissement de trois jours.
Gabon: Le RPG part divisé à trois jours des partielles.
Gabon: La Cellule nationale de promotion de la micro-finance boucle son périple à travers le pays
Gabon: Economie :Formation des promoteurs et agents de la micro-finance à Lastourville et Koulamoutou
Gabon : Le vice-président de la Banque islamique de développement reçu par Omar Bongo Ondimba

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 4 Juil 2011
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*