Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Le PNBG se cherche un nouveau souffle

Auteur/Source: · Date: 5 Juil 2011
Catégorie(s): Economie,Politique

L’atelier de révision du Plan d’action national de bonne gouvernance (PNBG) s’est ouvert le 4 juillet à Libreville sous la présidence du Premier ministre gabonais, Paul Biyoghé Mba. Ces travaux permettront notamment de créer des espaces thématiques de dialogue franc et approfondi sur les nouvelles orientations du Gabon en matière de gouvernance institutionnelle, économique et locale.

Le Premier ministre, Paul Biyoghé Mba, a ouvert le 4 juillet à Libreville les travaux de l’atelier sur la révision du Plan d’action national de bonne gouvernance (PNBG), un organe placé sous sa tutelle. ONG, acteurs de la société civile et membres des organes en charge de la promotion de la bonne gouvernance prennent par cet atelier, qui bénéficie du soutien technique du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD).

Ces travaux permettront notamment de créer des espaces thématiques de dialogue franc et approfondi sur les nouvelles orientations du Gabon en matière de gouvernance institutionnelle, économique et locale. «Les enjeux de la bonne gouvernance permettront d’atteindre un développement durable, une croissance économique soutenue et l’éradication de la pauvreté», a déclaré Paul Biyoghé Mba dans son discours d’ouverture, cité par le quotidien Gabon Matin

«Le présent atelier s’inscrit dans une dynamique de recherche de mécanismes permettant de rendre les institutions et règlements plus efficaces et performants afin d’arriver à une situation où l’équité, la transparence, la participation, la réactivité et la responsabilité sont présentes», a expliqué pour sa part Bakary Dosso, conseiller économique du PNUD, rapporte le même quotidien.

Le processus d’élaboration du PNBG a été initié et conduit par son secrétariat exécutif, avec l’appui technique et financier du PNUD et la Banque africaine de développement (BAD), de décembre 2006 à novembre 2007. Il a pour objectif de définir les actions à mener dans le but de consolider l’Etat de droit et de développer de nouvelles pratiques de gestion des deniers publics.

Publié le 05-07-2011 Source : Gabon Matin Auteur : Gaboneco  


SUR LE MÊME SUJET
Le ministre gabonais de l’Economie, Magloire Ngambia, et le représentant résident du Programme des Nations unies (PNUD) au Gabon, Nadir Hadj Hammou, ont signé, vendredi dernier à Libreville, le nouveau Plan cadre des Nations unies pour l’aide au développement (UNDAF) pour la période 2012-2016. D’un montant de 15 milliards de FCFA, l’UNDAF est destiné à soutenir les efforts du Gabon dans la réalisation de ses priorités et stratégies de développement. Le plan concerne cinq secteurs : l’amélioration de la gouvernance économique, la consolidation de la gouvernance démocratique, la croissance, la diversification de l’économie et la promotion du développement ...
Lire l'article
Dans le cadre des opportunités liées à la Loi sur la croissance des possibilités économiques en Afrique (AGOA), un atelier sur les échanges commerciaux a démarré ce 10 juin à Libreville pour relancer les exportations africaines vers les USA. Organisé par le ministère gabonais de l’Economie, l’ambassade des Etats-Unis au Gabon et le Centre Ouest-africain pour le commerce, en partenariat avec le Chambre de Commerce du Gabon, un atelier sur le commerce international s’est ouvert ce 10 juin à Libreville. S’inscrivant dans le cadre la Loi sur la croissance des possibilités économiques en Afrique (AGOA), cette rencontre vise à planifier une ...
Lire l'article
Le président gabonais Ali Bongo est arrivé à Tanger, dans le Nord du Maroc, dans l’après midi du 15 mars, où il a été reçu avec force honneurs par le roi Mohammed VI et les officiels marocains. Accompagné d’une forte délégation ministérielle, le chef de l’Etat gabonais devrait défricher chez le partenaire marocain de nouvelles pistes de coopération économique. De nombreux officiels marocains sont venus saluer le chef de l’Etat gabonais et sa délégation à leur arrivée à Tanger, dans le Nord du pays, dans l’après midi du 15 mars. Le roi Mohammed VI et ses héritiers ...
Lire l'article
Le premier Conseil interministériel de la recherche scientifique (CIMIR) a été ouvert le 26 novembre à Libreville par le Premier ministre dans le cadre de la relance des activités de ce département ministériel. Suite au regroupement des activités de recherche de chacun des départements au sein du ministère de la Recherche scientifique, les acteurs scientifiques et administratifs de ce domaine doivent définir le cadre et le cap de la recherche scientifique gabonaise pour la mettre effectivement au service d’un développement cohérent. Les cadres scientifiques et administratifs de la Recherche scientifique planchent à Libreville depuis le 26 novembre pour couler les fondations ...
Lire l'article
Le gouvernement et la société civile se sont accordés, à l’issue des travaux de validation sanctionnant la validation du Programme national de bonne gouvernance (PNBG), du 16 et 17 septembre dernier, sur l’institutionnalisation d’un cadre de concertation, du rapport final des travaux. Pour Gervais Owanga-Biye rapporteur des travaux, « les experts se sont convenus de l’institutionnalisation d’un cadre de concertation entre le gouvernement et la société civile sur la gestion du pays au sein du Programme national de bonne gouvernance (PNBG) ». Pour cela, a-t-il affirmé, « le gouvernement gabonais devrait consentir 1% du budget national à la société civile en vue ...
Lire l'article
Après sa sévère mise en garde aux hauts cadres de l'Administration, le chef du gouvernement, Jean Eyeghé Ndong, invite l'ensemble des administrations à s'adapter à l'exigence de la bonne gouvernance. C'était à l'ouverture, le 16 septembre, des travaux de l’atelier de validation du Programme national de bonne gouvernance (PNBG) qui doit marquer le saut qualitatif de l’administration vers une gestion efficace et transparente du pays. Quelques heures après sa volée de bois vert en direction de hauts cadres de l'Administration qui à force de clientélisme, de lourdeur, de gabegie, d'arrogance, etc. ont rendu l'appareil administratif improductif, Jean Eyéghé Ndong a ouvert ...
Lire l'article
A l’issue d’un consensus entre la Société civile, les différents experts et le Secrétariat général de la Commission de tutelle, le plan d’action du programme national de bonne gouvernance (PNBG) a été validé mercredi, au sortir de deux jours d’ateliers à Libreville. Le PNBG aura plusieurs composantes réparties en sous-programmes, qui sont axés sur : l’amélioration des instruments de pilotage de l’économie et de la gestion des finances publiques, l’amélioration de l’environnement des affaires en vue d’une meilleure diversification de l’économie, le renforcement des capacités de la société civile. Comme objectifs prioritaires, ce programme se chargera de renforcer l’État de droit en ...
Lire l'article
Lors de la présentation du Rapport portant sur le plan d’action du programme national de bonne gouvernance (PNBG) en atelier de validation mercredi, les experts par la voix du secrétaire exécutif du PNBG, Arsène Meye, ont tracé les repères susceptibles de conduire à la réussite dudit programme. Selon Arsène Meye, il faut un programme transversal, multisectoriel et complexe. Aussi est-il nécessaire de mettre en exergue un leadership et un cadre institutionnel opérationnel. De plus, la mise en œuvre exigeante de l’implication de l’État, du secteur privé et des partenaires au développement est plus qu’urgente aux affaires publiques. De fait, toutes les parties sociales ...
Lire l'article
Au cours de l’atelier sur la validation du Programme national de la bonne gouvernance (PNBG), la société civile a exprimé lundi, son désaccord, indiquant que ce document ne prend pas en compte les réformes sociales qui s’imposent, a-t-on appris mardi. Selon Marc Ona, secrétaire général de la coalition ‘’ Publiez ce que vous payez ‘’, la société civile déplore le fait que les acteurs sociaux notamment les responsables des ONG n’aient pas été conviés officiellement. Or, pour lui, le constat est que les associations présentes sont celles, politisées. Le changement de mentalités est au cœur de la bonne gouvernance, affirme M. Marcel. ...
Lire l'article
Pour le Représentant régional résidant du bureau régional de la Banque africaine de développement (BAD) au Gabon, Bassary Touré, le Programme national de bonne gouvernance (PNBG) doit servir d’aiguillon au gouvernement gabonais et à tous les partenaires de développement. Selon Bassary Toure, le plan d’action du PNBG visant à rendre opérationnelle les orientations de politiques publiques en matière de gouvernance est « comparable à une boussole qui guide le gouvernement gabonais et à tous les partenaires de développement ». En effet, explique-t-il, « le PNBG a pour objectifs de renforcer l’Etat de droit, de rationaliser les fonctions et missions des institutions publiques, ...
Lire l'article
Un nouveau plan cadre des Nations unies pour l’aide au développement du Gabon
Gabon : AGOA se cherche un nouveau souffle à Libreville
Gabon : L’axe Libreville-Rabat cherche des voies d’expansion
Gabon : La recherche scientifique se cherche un renouveau
Gabon: Le gouvernement et la société civile s’accordent sur l’institutionnalisation d’un cadre de concertation
Gabon : Le gouvernement fixe le cap de la bonne gouvernance
Gabon: Le plan d’action du programme national de bonne gouvernance validé après consensus
Gabon: Les repères de réussite du Programme National de Bonne Gouvernance tracés par des experts
Gabon: La société civile récuse le document du programme national de la bonne gouvernance
Gabon: « Le PNBG est comparable à une boussole qui guide le gouvernement et ses partenaires au développement », Bassary Touré


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 5 Juil 2011
Catégorie(s): Economie,Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*