- Bongo Doit Partir - https://www.bdpgabon.org -

Gabon : 10 milliards de francs CFA pour lancer la CDC

Créée par une ordonnance datant du 12 août 2010, la Caisse des dépôts et consignations (CDC) sera opérationnelle dans quelques mois. Le gouvernement a annoncé ce 22 juillet, la mobilisation de la dotation initiale de 10 milliards de francs CFA nécessaires au démarrage des activités de cet établissement à caractère industriel et commercial.

Dans le cadre de la mise en œuvre de la vision du Chef de l’Etat, visant à doter le Gabon d’un secteur financier de plus en plus performant et à mettre l’innovation financière au service du financement de l’économie, le gouvernement vient d’achever la mobilisation de la dotation initiale de 10 milliards de francs CFA pour le démarrage des activités de la Caisse des dépôts et consignations (CDC), a annoncé le ministère de l’Economie ce 22 juillet.

«La CDC, institution financière, crée sous la forme d’un établissement public à caractère industriel et commercial par ordonnance n°024/PR/2010 du 12 août 2010 va être opérationnelle dans quelques mois après la mise en conformité de son système informatique et la bascule comptable des comptes de l’ancienne Agence centrale comptable de dépôts (ACCD)», poursuit le ministère de l’Economie.

Par ailleurs, conclu le ministère, «dans l’optique d’accroitre et de consolider leur implication mutuelle entre les acteurs du secteur financier de l’Etat dans une collaboration porteuse de valeur, cette dotation qui était initialement domiciliée dans un compte séquestre ouvert dans les livres de la Banques des états de l’Afrique centrale (BEAC), a été momentanément placée par la CDC à la Banque gabonaise de développement, et est productive d’intérêts».

Annoncée lors du premier conseil des ministres délocalisé, le 4 mars à Port-Gentil, la création de la CDC vise la rationalisation des instruments de financement de l’Etat. Le renforcement de la structure de la Banque gabonaise de développement (BGD) par son recentrage sur ses métiers traditionnels ainsi que le transfert des missions, des activités et des ressources du Fonds de Développement et d’Expansion (FODEX) et du Fonds d’Aide et de Garantie (FAGA) aux PME-PMI à la BGD, également décidés à Port-Gentil à la même date, s’inscrivent dans ce sens.  


SUR LE MÊME SUJET
8 milliards de francs CFA pour la SNBG
La Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) vient d’accorder un prêt de 8 milliards francs CFA à la Société nationale des bois du Gabon (SNBG). A l’issue d’un accord signé le 23 janvier à Brazzaville, au Congo, avec le gouvernement gabonais, la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) va octroyer un prêt de 8 milliards de francs CFA à la Société nationale des bois du Gabon (SNBG) pour la construction d’un complexe industriel de transformation de bois à Owendo. «La BDEAC, dont la mission est de financer le développement socio-économique en Afrique centrale, continue d’accompagner les ...
Lire l'article [1]
Après deux ans de crise, la mairie de Port-Gentil a voté, le 22 août, une autorisation spéciale des dépenses de la commune, arrêtées à 4,8 milliards de francs CFA. Deux semaines après l’élection de Bernard Apérano, nouvel édile, l’Hôtel de ville de la capitale économique peut enfin achever plusieurs projets majeurs laissés en suspens. A l’issue du conseil municipal extraordinaire convoqué le 22 août à Port-Gentil par Bernard Apérano, nouveau maire de la ville, les 63 conseillers municipaux ont adopté à l’unanimité le montant de 4,8 de francs CFA correspondant à la partie «investissements» d’un projet de budget primitif rejeté ...
Lire l'article [2]
L’Etat gabonais vient d’achever la mobilisation de la dotation initiale de dix milliards (10.000.000.000) francs CFA pour le démarrage des activités de la Caisse de dépôts et de consignations (CDC), dans le cadre de la mise en œuvre de la vision du chef de l’Etat, visant à doter le Gabon d’un secteur financier de plus en plus performant et de mettre l’innovation financière au service du financement de l’économie, rapporte un communiqué parvenu ce vendredi à la rédaction de GABONEWS. La CDC, institut financière créée sur la forme d’un établissement public à caractère industriel et commercial par ordonnance n°024/PR/2010 du ...
Lire l'article [3]
Le groupe pétrolier français Maurel & Prom a réalisé en 2010 un chiffre d’affaires record de 227 milliards de francs CFA, en hausse de 80% par rapport à celui de 2009, une prodigieuse progression consécutive à la montée de la production de ses champs pétrolifères au Gabon où le groupe réalise désormais les trois quarts de son activité. L’ampleur de la hausse a été accentuée par le changement de méthode comptable et l’impôt sur les sociétés que le groupe paie en nature (pétrole) étant désormais intégré dans le chiffre d’affaires. La production nette de Maurel & Prom au ...
Lire l'article [4]
Le Conseil municipal réuni à Libreville et présidé par le maire central, Jean François Ntoutoume Emane, a adopté vendredi dernier, à l’unanimité le budget de l’exercice 2010 à hauteur de 16.250.900.963 francs CFA, a constaté GABONEWS. Réuni en Commission durant trois jours, les 98 conseillers de la commune de Libreville, en tête desquels l’édile de Libreville a manifesté sa satisfaction devant ce qu’il a qualifié de « devoir accompli ». En effet, le Conseil a mis en place une Commission des finances chargée d’examiner le projet du budget primitif présenté en vue de son adoption, malgré les nombreux amendements fait ...
Lire l'article [5]
Le gouvernement a autorisé, le 10 septembre dernier, l'Etat Gabonais à contracter quatre emprunts d'un montant total de près de 230 milliards de francs CFA pour la réalisation des projets d'infrastructures dans le pays. Le premier prêt de 5,9 milliards de francs CFA est destiné au financement d'une mission de contrôle pour le chantier du barrage hydroélectrique de Poubara, dans l'Ogooué Ivindo, alors que deux autres près d'un montant total de plus de 60 milliards de francs CFA auprès de la Fortis Banque, doit permettre la construction et l'équipement du nouvel hôpital général d'Angondjé. © D.R. L'Etat Gabonais va emprunter ...
Lire l'article [6]
La Banque de l’habitat du Gabon (BHG), filiale de la Banque gabonaise de développement (BGD), a obtenu le 2 avril dernier à Libreville un prêt de 5 milliards de francs CFA auprès de la Banque de développement des Etats d’Afrique centrale (BDEAC). Ces fonds doivent permettre à la jeune institution bancaire de mener à bien ses missions de développement économique et social, notamment dans le domaine de l’habitat, face à la crise du logement latente dans la capitale gabonaise. La Banque de l’habitat du Gabon (BHG) vient d’obtenir une manne de 5 milliards de francs CFA de la Banque de ...
Lire l'article [7]
Les traitements et salaires atteindraient 370 milliards contre 336 milliards de francs CFA pour l’année 2009, soit une augmentation de 34 milliards de francs CFA liée entre autres à l’attribution d’une prime d’incitation au personnel enseignant de l’Education nationale pour un montant de 16 milliards de francs CFA, a rapporté ce jeudi à Libreville, le Porte-parole du gouvernement, René Ndémezo’Obiang, à l’issue du Conseil des ministres. Outre cette augmentation liée à l’attribution d’une prime d’incitation au personnel enseignant de l’éducation nationale, le Porte-parole du gouvernement note également que l’augmentation de l’allocation de rentrée scolaire, dont le coût global est évalué ...
Lire l'article [8]
10 milliards de francs CFA ont été levés sur le marché financier de l’Afrique centrale ce vendredi par la Banque gabonaise de développement (BGD) en vue du financement de l’habitat social au Gabon à travers la Banque de l’habitat (BHG), a-t-on appris d’un communiqué de presse publié à Libreville. « cette opération dénommée emprunt obligataire (6% net 2008-2014) a été réalisée entre août-septembre 2008 sous forme d’émission de titres obligataires. Cette opération s’est déroulée avec le concours et l’expertise de la Société financière africaine (SFA), la société de bourse agréée par la Commission de surveillance du marché financier de l’Afrique centrale ...
Lire l'article [9]
Gabon: L’Etat gabonais et la BID signe une convention de 47 milliards de francs pour l’axe routier Akieni-Okondja
L’Etat gabonais, par le truchement de son ministre d’Etat en charge des Finances, Paul Toungui, et la Banque islamique de développement (BID) à travers son vice-président, Dr Amadou Boubacar Cissé, ont signé vendredi dernier, à Libreville, en présence du chef du gouvernement, Jean Eyéghé Ndong et du président de la République, Omar Bongo Ondimba, une convention de 47 milliards de francs CFA, pour le développement de la route qui demeure une priorité du gouvernement gabonais, notamment le tronçon Akieni-Okondja, dont les terme du contrat stipulent que le remboursement se fera sur 16 ans avec 4 ans de différé et l’apport ...
Lire l'article [10]
8 milliards de francs CFA pour la SNBG
Gabon : 4,8 milliards de francs CFA pour la mairie de Port-Gentil
Dix milliards de francs CFA pour le démarrage des activités de la CDC
Chiffre d’affaires record de 227 milliards de francs CFA pour Maurel & Prom en 2010
Plus de 16 milliards de francs CFA, budget de la mairie de Libreville
Gabon : 230 milliards de francs CFA pour les infrastructures
Gabon : La BDEAC prête 5 milliards de francs CFA à la BHG
Gabon: Les traitements et salaires atteindraient 370 milliards contre 336 milliards francs CFA pour l’année 2009
Gabon: 10 milliards de Francs CFA levés par BGD sur le marché financier de l’Afrique centrale
Gabon: L’Etat gabonais et la BID signe une convention de 47 milliards de francs pour l’axe routier Akieni-Okondja