Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Le sort définitif de l’Union nationale attendu le 28 juillet

Auteur/Source: · Date: 27 Juil 2011
Catégorie(s): Politique

Dissoute le 27 janvier par un arrêté du ministère de l’Intérieur, l’Union nationale (UN, opposition) avait saisi, en avril dernier, le Conseil d’Etat en vue de la levée de cette sanction qu’elle juge anticonstitutionnelle et en porte-à-faux avec de nombreuses dispositions juridiques. Selon toute vraisemblance le Conseil d’Etat rendra son verdict le 28 juillet, après l’audience contradictoire tenue le 26 juillet à Libreville.

La décision du Conseil d’Etat sur la saisine introduite par le président de l’Union nationale (UN, opposition), Zacharie Myboto, après la dissolution de son parti le 27 janvier par l’arrêté N°001/MISPID/SG du ministère de l’Intérieur, sera rendue le 28 juillet. La juridiction n’a pas pu trancher lors de l’audience contradictoire opposant le gouvernement aux dirigeants du parti, qui s’est tenue le 26 juillet à Libreville.

En effet, au cours de cette audience, les deux parties ont simplement assisté à la lecture du rapport du Commissaire général à la loi et celui du magistrat de siège, qui ont exposé les éléments fournis par l’UN, partie défenderesse, et ceux présentés par le ministère de l’Intérieur. Après lecture, le président du Conseil d’Etat, Martin Akendengué, a décidé de la mise en délibéré de l’affaire pour le 28 juillet à 10 heures.

Martin Akendengué saura-t-il dire le droit et rien que le droit ? Une question d’autant importante que le blog “lvdpg.com” a alerté, dans une brève publié le 22 juillet, que le président la Cour d’Etat est «menacé de mort à cause réhabilitation de l’Union Nationale».

Rappelons que l’Union nationale a été dissoute pour non respect des principes démocratiques, atteinte à la forme républicaine de l’Etat, atteinte à la souveraineté nationale et trouble à l’ordre public, après la prestation de serment, le 25 janvier dernier, du secrétaire exécutif de ce parti, André Mba Obame.


SUR LE MÊME SUJET
L’Union nationale gabonaise, le parti d’André Mba Obame, doit être fixée sur son sort ce jeudi
Au Gabon, ce jeudi 28 juillet 2011, l'Union nationale présidée par Zacharie Myboto sera fixée sur son sort. Le parti dissous le 27 janvier 2011 par le ministère de l'Intérieur pour non-respect des principes démocratiques, atteinte à la souveraineté nationale et trouble à l'ordre public a introduit un recours devant le conseil d'Etat qui doit donc rendre sa décision dans la journée. Pour mémoire l'Union nationale a été dissoute deux jours après que l'opposant André Mba Obame, secrétaire exécutif du parti, se soit autoproclamé président. Mercredi soir, l'Union nationale a souhaité mettre en garde le conseil d'Etat des conséquences d'une ...
Lire l'article
Ben Moubamba: Union nationale – La réforme ou la mort
Au sortir des tragiques élections gabonaises d’août 2009, l’ensemble des candidats « malheureux » du scrutin présidentiel, ont tenté  de créer une synergie au sein d’un Front du Refus du Coup d’État Électoral. C’est ce processus qui a conduit certains acteurs politiques à mettre en place une Coalition de partis d’Opposition et d’autres (dont j’en suis) à créer le nouveau Parti Union Nationale. De fait, l’Union Nationale s’est dotée d’un Président entouré de Vice-présidents et d’un Secrétariat Exécutif. Lancé tambour-battant le parti UN (1) a rapidement capitalisé autour de fortes ressources humaines et le Peuple Gabonais a repris espoir. Tout ne pouvait être ...
Lire l'article
Le Comité d’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations (COCAN) Guinée Equatoriale conduit par son Président d’honneur est attendu à Libreville le 27 juillet prochain pour une visite de travail qui entre dans le cadre des rencontres de mises au point et de suivi des avancées des chantiers de la Coupe d’Afrique des Nations que le Gabon et la Guinée Equatoriale co-organiseront du 21 janvier au 12 février prochains. La délégation du COCAN Guinée Equatoriale séjournera ainsi dans la capitale gabonaise du 27 au 29 juillet prochain. Selon le programme parvenu à la rédaction de GABONEWS, il est prévu une visite du ...
Lire l'article
Gabon : Déchirement au sein de l’ex Union Nationale, Ben Moubemba perce l’abcès
Les propos de Bruno Ben Moubamba ne laissent personne indifférent. « Ce qui est désolant c’est que l’Union Nationale est devenue une sorte de secte à la gloire d’un homme. Ce n’est pas ce qui était prévu. Un co-fondateur de l’UN comme moi doit absolument s’aligner derrière un Grand Stroumpf. Mais ils vont bientôt redécouvrir que j’ai de la ressource et que personne ne me fait peur. On ne me verra jamais aller me ridiculiser pour un homme fut-il le Pape », a déclaré Bruno Ben Moubamba. Et de poursuivre : « Ma belle mère est fang et ma soeur est fang-punu, ...
Lire l'article
Lundi, la Cour constitutionnelle a rendu publique la décision prise lors de sa séance plénière du 28 février dernier indiquant que les élus de l’Union nationale (UN, parti de l’opposition dissout après l’auto proclamation et la prestation de serment d’André Mba Obame en tant que président de la République le 25 janvier dernier, suivi de la nomination d’un contre gouvernement), conservent leur mandat électif « à titre individuel ». « Les élus de l’ancien parti politique dénommé Union Nationale conservent leurs mandats à titre individuel, sans préjudice de la constatation de la déchéance de l’un quelconque de ces élus dans ...
Lire l'article
Indignez-vous donc, Mesdames et Messieurs du PDG ! Dans un communiqué publié dans le journal L’Union du lundi 3 janvier 2011, relatif aux détournements constatés à la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), le gouvernement « de l’émergence » a franchi un pas supplémentaire dans la désinformation, le ridicule et l’amalgame, en essayant d’établir une connivence imaginaire entre les dirigeants de l’Union Nationale et des médias étrangers, contre de supposés intérêts du Gabon et du peuple gabonais. En réalité, ce gouvernement ne fait que révéler au grand jour sa fébrilité, sa vacuité, son irresponsabilité et son incompétence proverbiale. Oui, ...
Lire l'article
En voulant défendre le maire de Moanda incarcéré depuis un certain temps à la maison d’arrêt de Franceville, les patrons de l’Union nationale se sont visiblement trompés d’interlocuteur. oanda, Jean Rémy Lépémengoye a été écroué à la prison centrale de Franceville, les responsables de l’Union nationale qui avaient gardé un silence de mort sur cette embarrassante affaire, sont sortie de leur réserve. En effet, les responsables de l’UN étaient, lundi dernier, rencontrer le ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou, pour évoquer l’incarcération à la prison centrale de Franceville, du maire de la cité minière à qui il est reproché d’importantes malversations ...
Lire l'article
L'actualité de ces derniers jours amène l’Union Nationale, après analyse minutieuse, à faire la déclaration suivante :L’Union Nationale tient à rappeler au peuple gabonais que Ali Bongo Ondimba, dans sa volonté de vouloir mystifier l’opinion qui commençait à s’interroger sur les capacités réelles des nouveaux dirigeants à conduire les affaires du pays, s’était engagé à dresser le premier bilan de l’action gouvernementale à la date butoir du 1er juillet 2010. Alors que les Gabonais restent dans l’attente de ce bilan, le gouvernement, après avoir évoqué la fumeuse théorie du « retard utile », se lance dans une campagne de désinformation et ...
Lire l'article
Le parti regroupant les candidats déchus de la précédente élection présidentielle vient d’être porté sur les fonts baptismaux au Quartier Général de l’Union Gabonaise pour la Démocratie et le Développement (UGDD), avec la dénomination « Union Nationale (UN) », et ayant pour président l’ancien leader de l’UGDD, Zacharie Myboto en l’occurrence, a constaté GABONEWS. Le président de « Union Nationale » est assisté de cinq Vice-présidents qui ont pour noms : Casimir Oyé Mba, Jean Eyeghé Ndong, Pierre Claver Nzeng Ebome, Jean Ntoutoume Ngouah et Bruno Ben Moubamba. L’ancien ministre de l’Intérieur et deuxième dauphin du porte-étendard du Parti Démocratique ...
Lire l'article
Gabon: Politique: l’UNPR et le PDS, toujours en attente de récépissé définitif
Selon un communiqué rendu public mercredi soir, par le ministère de l’intérieur, des collectivités locales, de la Décentralisation, de la Sécurité et de l'Immigration dans lequel le département ministériel a annoncé le refus de délivrer le récépissé définitif de reconnaissance officielle à l’Union pour la nouvelle République (UNPR) de Me Louis Gaston - Mayila et au Parti pour la démocratie sociale et la solidarité (PDS) de Me Alexandre Ndaot-Rilogue, la procédure de vérification du nombre de militants dont ils se réclament, n’aurait pas été à l’avantage de l’UNPR et du PDS, ce dernier n’en compterait même pas dans au moins ...
Lire l'article
L’Union nationale gabonaise, le parti d’André Mba Obame, doit être fixée sur son sort ce jeudi
Ben Moubamba: Union nationale – La réforme ou la mort
Le COCAN Guinée Equatoriale attendu à Libreville le 27 juillet prochain
Gabon : Déchirement au sein de l’ex Union Nationale, Ben Moubemba perce l’abcès
Politique / Malgré la dissolution l’Union nationale, ses élus à l’Assemblée Nationale conservent leur mandat
Gabon : Union Nationale(UN) le mensonge d’Etat érigé en morale de gouvernement
Union nationale: Se tromper d’interlocuteur
Gabon : Déclaration de l’Union Nationale du 23 juillet 2010
« Union Nationale (UN) »est la dénomination du « Grand parti », créé ce mercredi, par la coalition des candidats perdants de la présidentielle
Gabon: Politique: l’UNPR et le PDS, toujours en attente de récépissé définitif

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 27 Juil 2011
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*