Socialisez

FacebookTwitterRSS

TNT Africa couvre 70% de la population gabonaise

Auteur/Source: · Date: 10 Août 2011
Catégorie(s): Economie,Médias

La direction générale de la société Digital TV, principale diffuseur au Gabon, de TNT Africa, a indiqué lors d’une mise au point sur l’implantation et le développement de la télévision numérique terrestre (TNT) dans le pays, que 70% de la population gabonaise accèdent à une information diversifiée à travers sa nouvelle technologie spécialisée et diffusée par elle seule dans le pays. En campagne promotionnelle depuis quelques jours, la rencontre entre la direction générale de TNT Africa avec la presse a permis d’apprécier à sa juste valeur les efforts déployés par les responsables de cette entité marques aujourd’hui par la réception de plus de 60 chaines nationales et internationales, captées sans antenne parabolique à partir de 2500 francs CFA, le bouquet.
« Notre mission est de permettre l’accès à l’information diversifiée, qu’elle soit nationale ou internationale, privée ou gratuite, à la grande majorité de la population gabonaise, et ce, à moindre coût », a rappelé Kamelan Dhemissi (directeur exécutif de TNT Africa), qui a promis communiqué ultérieurement sur les chiffres.

Selon ce dernier, l’avancée notable à ce jour, demeure la couverture totale de la ville de Port-Gentil depuis novembre 2010, après avoir conquis un an plutôt (2009) la capitale gabonaise avec des investissements importants en matière d’équipements techniques visibles à N’kolgoum, au PK7 (6ème arrondissement), sur le mont le plus élevé de Libreville, où une visite guidée a été organisée à l’endroit de la presse.

Sur les perspectives de développement de TNT Africa au Gabon, l’objectif, a dit Kamelan Djemissi, est de couvrir, à court, moyen et long terme l’ensemble du territoire national. Un des défis que s’est fixé la société en vue de permettre à l’ensemble des populations gabonaises de suivre sans inquiétude les matchs de la prochaine Coupe s’Afrique des Nations de football (CAN).

La partie technique, pour mieux comprendre et maitriser l’utilisation du modulateur TNT a été expliquée par Edgar Tougouma, consultant technique TNT.

La société Digital TV, demeure le premier fournisseur privé de la TNT fonctionnant à l’aide d’une simple antenne extérieure que dispose déjà la majorité des ménages gabonais.

Le Gabon devient ainsi le premier pays dans la sous région et le quatrième en Afrique à s’arrimer à cette technologie depuis le 9 octobre 2009.

D’ici 2015, au Gabon et dans le monde, la télévision numérique terrestre (TNT) est appelé à remplacer l’actuel programme de diffusion en analogique. 


SUR LE MÊME SUJET
Les autorités gabonaises ont décidé d'organiser une enquête pour connaître l'état de santé de la population en ce qui concerne l'anémie, le VIH/SIDA et la teneur en iode du sel de cuisine consommé au Gabon. "Nous organisons cette enquête pour connaître l’état de santé de la population gabonaise de 1,5 million d’habitants. C’est le seul moyen que nous avons pour connaître la situation sanitaire et démographique du pays", a expliqué le directeur général de la statistique, M. Francis-Thierry Tiwinot. "Si nous ne connaissons pas le nombre de personnes qui sont malades, nous ne pouvons pas leur envoyer les médicaments", a ajouté ...
Lire l'article
Pourquoi Africa n° 1 a (brièvement) cessé d’émettre
Pourquoi le signal de la radio Africa n° 1 a-t-il été interrompu, les 2 et 3 novembre, par Eutelsat ? Le fournisseur français de services par satellite souhaitait manifestement obtenir le paiement de plusieurs factures de location du satellite que la radio panafricaine tarde à acquitter. À Libreville, on invoque tout au plus une « négligence ». En réalité, la vraie raison du retard serait le peu d’empressement à signer les chèques manifesté par les deux représentants de l’actionnaire majoritaire libyen : le directeur général, Louis-Bartélemy Mapangou, et le directeur général adjoint libyen chargé des questions financières. « L’argent était pourtant disponible ! », ...
Lire l'article
La carence en sel non iodé est responsable de 17% des cas de goitre dans la population gabonaise, selon les statistiques publiées en 2001 par le ministère gabonais de la santé. Outre le goitre, le sel ordinaire est le responsable de plusieurs maladies ‘’graves’’, crétinisme, baisse du quotient intellectuel, retard mental, nanisme, avortement spontané, selon les experts du ministère de la santé. Autant de pathologies qui justifient la décision du ministère du commerce de retirer du marché national le sel ordinaire au profit du sel iodé. ‘’Les maladies causées par la consommation de sel ordinaire se situe actuellement autour ...
Lire l'article
Deux des agents de la télévision privée gabonaise "Télé Africa" ont entamé une grève de la faim pour donner plus d'écho à la grève générale des employés qui paralyse ce média depuis le 23 octobre dernier, a appris l'AGP. "Nous sommes entrés en grève de la faim pour attirer l'attention des autorités et de notre hiérarchie sur nos conditions de vie et de travail", a expliqué un des grévistes de la faim, le journaliste Ludovic Nziengui, dénonçant les dysfonctionnements au sein de la station. "Ici, nous avons des agents qui travaillent depuis des décennies sans être intégrés, des stagiaires de longue durée ...
Lire l'article
L’Opérateur de téléphonie mobile ‘’Zain’’, leader des quatre que compte l’espace gabonais en la matière, à travers un communiqué parvenu à la rédaction de GABONEWS et que nous publions in-extenso, apporte d’importantes précisions relatives à la vente de Zain Africa BV à Bharti Airtel S.A TEXTE INTEGRAL « Faisant suite à l’annonce faite par Mobile Télécommunications Company KSC, "Zain", le 16 février 2010, concernant la vente de son Groupe Afrique "Zain Africa BV" à Bharti Airtel SA, la société confirme que le Conseil d’Administration de Zain s’est réuni au Koweït, mercredi 24 mars 2010, afin de passer en revue les derniers développements ...
Lire l'article
Les chercheurs de l'IRD et du MnHn décrochent des chauves-souris à Lambaréné au Gabon, avant de les placer dans des sacs individuels et d'effectuer des analyses virologiques. Des fruits avec des traces de salive de chauves-souris ; ces fruits consommés ensuite par des habitants des régions forestières du Gabon : résultat, ces Gabonais seraient immunisés contre le redoutable virus Ebola, selon la toute dernière étude concernant ce virus, étude qui vient d'être publiée dans la revue scientifique américaine PLoS ONE. Une part étonnamment élevée de la population gabonaise serait immunisée contre le virus Ebola, probablement après avoir consommé des fruits sur ...
Lire l'article
La ministre gabonaise de la Communication, Laure Olga Gondjout, a reçu le 10 février dernier à Libreville l’ambassadeur libyen, Abdel Hakim Al Cherif, pour faire le point sur la situation de la radio Africa n°1, dont les Libyens sont détenteurs de 52% des parts depuis 2006. Le rachat de la radio panafricaine avait entraîné de nombreuses protestations suite à la violation du protocole d’accord signé entre les employés et le comité de privatisation, qui n’avait finalement versé que moins de 10% du montant prévu pour les primes de licenciement des agents. L’ambassadeur de Libye au Gabon, Abdel Hakim Al Cherif, ...
Lire l'article
Certains agents de la radio africaine Africa N°1 s’impatientent quant au paiement de leurs décomptes finals par le nouvel acquéreur de cette chaîne de radiodiffusion continentale rachetée par la Libyan Jamahiriya Brodecasting (LGB). Selon certains journalistes, qui essaient d’analyser froidement et rationnellement la situation, aucun licenciement collectif n’a été opéré à Africa N°1, comme tentent de faire croire leurs collègues. « Il faut d’abord reconnaître qu’une certaine presse à sensation a fait état d’un licenciement collectif. Il ne s’agit pas d’un licenciement massif en tant que tel. Il s’agit par contre d’un licenciement de fait parce qu’Africa N°1 a été rachetée ...
Lire l'article
Le Conseil d’administration de la filiale parisienne d’Africa N°1, se tient depuis mardi dernier à Paris en France en présence des administrateurs d’Africa N°1 Gabon. Rachetée par la Libyan Jamahiriya Brodcasting (LJB), une société libyenne détenant environ 52% des parts, la radio continentale Africa N°1 est en pleine mutation. L’Etat gabonais y détient 35 % des actions tandis que les privés gabonais, représentés par les sociétés Sons et Image ainsi que Koussou, se partagent 13% des parts. Rappelons que le nouveau propriétaire d’Africa N°1, LJB, a un plan de développement qui vise une large extension de la diffusion des programmes de cette ...
Lire l'article
Le Gabon célèbre le 18 mai prochain, la 25ème journée mondiale en vue de la commémoration des malades et des victimes du Sida et à cette occasion les différentes ONG gabonaises de lutte contre la pandémie, invitent la population gabonaise à allumer une flamme d'espoir pendant un heure pour marquer leur solidarité à ces personnes disparues et à celles vivant avec la maladie. Dès samedi, dans le cadre de cette journée, une table ronde sera organisée à la première chaîne de télévision gabonaise (RTG1), en présence de tous les partenaires impliqués dans la lutte contre le Sida au Gabon. Durant ce ...
Lire l'article
Une enquête pour connaître l’état de santé de la population gabonaise
Pourquoi Africa n° 1 a (brièvement) cessé d’émettre
La carence en sel non iodé responsable de 17% des cas de goitre dans la population gabonaise
Gabon: Grève des agents de Télé Africa à Libreville
Zain : Communiqué au sujet de la vente de Zain Africa BV à Bharti Airtel SA
Une partie de la population gabonaise immunisée contre le virus Ebola
Gabon : La Libye s’exprime sur Africa n°1
Gabon: Grogne à Africa N°1
Gabon: Les administrateurs de la Radio panafricain, Africa N°1, à Paris pour un Conseil d’administration
Gabon: En mémoire à toutes les victimes du Sida, la population gabonaise invitée à allumer une flamme d’espoir


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 10 Août 2011
Catégorie(s): Economie,Médias
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*