Socialisez

FacebookTwitterRSS

Onze prisonniers graciés à Tchibanga

Auteur/Source: · Date: 5 Sep 2011
Catégorie(s): Société

Onze détenus de droit commun de la prison centrale de Tchibanga, chef lieu de la province de la Nyanga (sud), n’ayant subit aucune sanction disciplinaire durant leur détention dont sept ont été relaxés, au bénéfice d’une grâce présidentielle.

Parmi les détenus qui ont recouvrés la liberté, l’on dénombre six gabonais et une congolaise de la République démocratique du Congo (RDC), alors que les quatre autres vue leur peine d’emprisonnement écourtée.

Le procureur de la République près du Tribunal de première instance de Tchibanga, Raphaël Mangouka a invité aux anciens détenus de conserver leur liberté, tout en leur exhortant à ne plus revenir en prison.

Pour sa part, le gouverneur de la province de la Nyanga, Joseph Guebote Mbote s’est indigné que certains de ses compatriotes emprisonnés soient des mauvais citoyens pour avoir transgressé la loi, et leur a exhorté à se ressaisir en prenant conscience des motifs et autre faiblesses les ayant conduits en prison.

‘’ Tout notre souhait est de plus vous revoir ici, partez pour toujours, et soyez un nouveau modèle car, le Gabon a besoin de tous ceux qui y vivent, aux fins de participer à l’œuvre de construction nationale dans la nouvelle donne du Président de la République qui a bien voulu vous gracier ‘’ a-t-il dit.

Instituée par la loi 11/65 du 3 décembre 1965, modifiée par l’ordonnance 17/68 du 9 avril 1968, la grâce présidentielle est généralement accordée aux détenus, à l’occasion du nouvel an ou de la fête nationale, le 17 août. 


SUR LE MÊME SUJET
L’Organisation non gouvernementale, "La voix des oubliés", a été présentée par sa présidente, Maître Solange Yenou samedi à Lambaréné, capitale provinciale du Moyen-Ogooué, aux autorités locales, notamment le sous-préfet du district d’Aschouka, Edmond Jérôme Mabacka Mapoba et du 1er vice-président du Tribunal de première Instance de Lambaréné, M Jean Bedel Moussodou. L’ONG créée il y a un (1) an à Port-Gentil (sud ouest), lutte pour la défense des libertés et des personnes présumées innocentes détenues au delà des délais légaux et dépourvues de finances pour payer un avocat. "La voix des oubliés" compte vulgariser les droits de détenus par la publication ...
Lire l'article
Trente - huit (38) prisonniers viennent de recouvrer leur liberté à Oyem, chef-lieu provincial du Woleu-Ntem (nord), à la faveur d’une grâce présidentielle portant remise gracieuse de peine. Sur les 38 détenus figuraient 8 étrangers. La cérémonie placée sous l’autorité du gouverneur de province, Gustave Meviane, a permis à l’autorité administrative de prodiguer de sages conseils à ces ex prisonniers. S’adressant aux forces de sécurité, le gouverneur les a exhorté à accentuer leurs investigations dans le canton Kyè, une localité réputée dans la vente et la consommation du cannabis dans la province.
Lire l'article
Cinquante trois détenus ont bénéficié, vendredi, à la prison centrale de Port-Gentil, chef-lieu de la province de l'Ogooué-maritime (sud-ouest), de la grâce présidentielle. Si dix parmi eux ont vu leur peine être allégée, quarante-trois ont recouvré liberté au terme d’une cérémonie organisée en présence du gouverneur de la province de l’Ogooué Maritime, Léonard Diderot Moutsinga Kébila, du maire du 3ème arrondissement, Guy-Roger Réténo Ndiaye et du procureur de la République, Patrick Ropona. Le directeur de la prison centrale de Port-Gentil, Jean de Dieu Ngoundou Bouka, a révélé que ces mesures sont l’application du décret pris par le Chef de l’Etat le ...
Lire l'article
Le nouveau directeur de la prison de Tchibanga, chef-lieu de la province de la Nyanga (sud), le régisseur major Marcel Maganga, a officiellement pris ses fonctions vendredi dernier, en remplacement du régisseur Pierre Marie Djamendongo, muté à Koula-Moutou, dans l’Ogooué-Lolo (sud-est), a constaté un journaliste de l'AGP. Le gouverneur de la Nyanga, Joseph Guebote Mbote a assisté à la passation de service entre le nouvel administrateur de la maison d’arrêt de Tchibanga, nommé le 13 octobre dernier, et son prédécesseur, supervisée par le commandant en second de la Sécurité pénitentiaire, le général de brigade Martial Lemboumba. Précédemment rattachée au ministère de l’Intérieur, ...
Lire l'article
Une coalition de 11 candidats à l’élection présidentielle anticipée du 30 aout au Gabon a dénoncé au cours d’une conférence de presse jeudi à Libreville des ’’injustices’’ dont ils sont victimes de la part du pouvoir. Selon ce collectif, le président de la République ferait la part belle au candidat du Parti démocratique gabonais (PDG). Le candidat indépendant Casimir Oyé Mba, reprenant les propos de Mme Rose Francine Rogombé a rappelé que madame le président de la République avait demandé à tous les prétendants à l’élection de rendre le tablier ministériel après publication de la liste des postulants retenus par la ...
Lire l'article
Le ministre de l'Intérieur, André Mba Obame, dans un point de presse tenu ce vendredi à Libreville, a indiqué qu'une quarantaine de prisonniers est à l'origine de la mutinerie qui s’est déclarée lundi dernier à la prison centrale de Libreville. « Cet événement regrettable est survenu suite à une tentative d'évasion d'une quarantaine de prisonniers. Ce qui a entrainé comme conséquence deux morts et neuf blessés », a déclaré André Mba Obame. Selon lui, une enquête est en cours pour s’assurer de l’effectivité de la culpabilité des meneurs de cette mutinerie avant de les trainer dans les tribunaux. Pour le ...
Lire l'article
Le bilan, après la prise d’otages par un groupe de détenus inconnus de la prison centrale de Libreville, s’établissait lundi à 3 morts et 7 blessés, côté prisonniers, a annoncé un responsable de prison sous couvert d’anonymat. ’’Le bilan provisoire faisait état de 3 détenus tués après les échanges de coups de feu de ce matin (lundi) et 7 autres sont blessés’’, a indiqué la source qui ne donne pas plus de détails. Une gardienne de prison, enceinte de 4 mois, aurait été aussi violée, a ajouté ce haut responsable, expliquant que les détenus ne veulent négocier qu’avec le chef de l’Etat ...
Lire l'article
Dix sept prisonniers de la prison centrale de Tchibanga chef lieu de la province de Nyanga (Sud), ont bénéficié de la grâce présidentielle conformément à un décret rendu public samedi dernier. Parmi les graciés, sept ont recouvré la liberté, les dix autres ont bénéficié d’une remise de peine. « En partant, ne vous retournez pas. Soyez conscients de ce que la vie passe vite et qu’il est agréable de jouir de sa liberté, respectez désormais la loi et ses règles et personne ne vous ôtera plus votre liberté » a déclaré le procureur du tribunal de 1ère instance de Tchibanga, Richard Bongo ...
Lire l'article
Soixante et un sur cent vingt un prisonniers ont été graciés ce mercredi à la prison centrale d’Oyem (nord du Gabon) conformément à un décret présidentiel rendu public chaque année au Gabon, rapporte la radio nationale. Au total 45 gabonais et 16 étrangers ont été libérés grâce à la qualité de leurs délits jugés selon le droit de « délit mineur ». Le Gouverneur, Jean Gustave Méviane M'Obiang, a exhorté l’ensemble des graciés à tout faire pour ne plus avoir des problèmes avec la justice.
Lire l'article
ACTION URGENTE La version originale a été publiée par Amnesty International,                                   Secrétariat international, 1 Easton Street, Londres WC1X 0DW, Royaume-Uni. La version française a été traduite et diffusée par Les Éditions Francophones d'Amnesty International - ÉFAI - Vous pouvez consulter le site Internet des ÉFAI à l'adresse suivante : http://www.efai.org AU 240/03         Avertissement :  Amnesty International défend des individus sans prendre position ni sur leurs idées ni sur les organisations auxquelles ils pourraient adhérer. PRISONNIERS D'OPINION GABON  cinq membres du parti Bongo Doit Partir (ou BDP-Gabon Nouveau) : Hughes Bessacque (h), 33 ans Brice Obanda (h), 30 ans Gervais Amogo (h), 32 ans Abdul Allogo Mintsa (h), 23 ans environ Pascal Nkoulou (h) ? faites ...
Lire l'article
Une ONG de protection des droits des prisonniers présentée aux autorités locales de Lambaréné
Trente – huit (38) prisonniers bénéficient de la grâce présidentielle à Oyem
Grâce présidentielle pour 53 prisonniers dans l’Ogooué-Maritime
Un nouveau directeur à la prison centrale de Tchibanga
Gabon: Onze candidats à l’élection présidentielle du 30 aout dénoncent des ’’injustices’’ dont ils sont l’objet
Gabon: Une quarantaine de prisonniers à l’origine de la mutinerie de lundi à la prison centrale (ministre de l’intérieur)
Gabon: Mutinerie : Prise d’otages à la prison de Libreville : 3 morts et 7 blessés (bilan provisoire)
Gabon: 17 prisonniers bénéficient de la grâce présidentielle à Tchibanga
Gabon: 61 prisonniers graciés à Oyem
Communiqué Amnesty: Prisonniers d’opinion au Gabon


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 5 Sep 2011
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*