Socialisez

FacebookTwitterRSS

Deux jeunes « délinquants » effectuent une descente musclée dans une église à Nzeng-Ayong

Auteur/Source: · Date: 17 Sep 2011
Catégorie(s): Culture,Société

Deux jeunes gabonais, certainement habités par de mauvais esprits ont effectué une descente musclée, il y a deux jours, dans une église au quartier Nzeng-Ayong (6ème arrondissement de la commune de Libreville), en vue d’interrompre le bon déroulement du culte et semer le trouble et la panique, sans motif apparent, selon les fidèles de l’église.

Selon des témoignages recueillis, les chrétiens de l’église « Pierre de Faîte Tabernacle » suivaient leur culte du soir lorsque soudain, pénétra dans l’église un jeune aux allures douteuses.

« Une fois dans le temple du Seigneur, ce jeune n’a pas attendu longtemps pour traduire en acte ses intentions malveillantes. Il a commencé par menacer le prédicateur du soir avant de fracasser quelques chaises », a expliqué un diacre de l’église ajoutant « que nous l’avons sorti de force ».

Ce dernier poursuit que le jeune délinquant ne s’est pas arrêté-là et aurait continué de menacer l’église hors du temple avec le concours d’un autre.

« Les menaces verbales n’étant pas suffisantes, il a commencé par lancer des projectiles dans l’église avant d’en venir aux mains avec les huissiers de l’église. A l’arrivée de la police, l’auteur de ces actes a pris la poudre d’escampette et a laissé son compère qui s’est fait attraper par les éléments des forces de sécurité », a poursuivi la même source soulignant que les jeunes ‘’bandits’’ étaient dans un état d’ébriété à cause de la drogue. L’altercation aurait fait un blessé du côté de l’église.

Au lendemain de l’incarcération de l’un des auteurs de ces actes de violences, le Pasteur de l’église assaillie, Guy Calvin Lébama, dans sa volonté de faire triompher la justice, s’est rendu au commissariat à l’effet de demander la libération du ‘’gangster’’ qui était sur le point de comparaitre au parquet du tribunal de première instance de Libreville.

« Dieu reste notre justice. J’ai fait libérer ce jeune à la demande et supplication de sa famille », a déclaré le Pasteur Lébama précisant que ces jeunes ‘’délinquants’’ ne sont pas connus de l’église et n’auraient aucun antécédent avec elle.

L’église « Pierre de Faîte tabernacle », est une congrégation religieuse ayant obtenu le droit d’organiser des cultes et autres manifestations religieuses sur l’ensemble du territoire national 


SUR LE MÊME SUJET
Les échangeurs des Charbonnages, Nzeng-Ayong et IAI seront livrés à la circulation à compter du 10 janvier 2012 a annoncé le ministre de l’Equipement, des Infrastructures et de l’Aménagement du territoire, le Pr Léon Nzouba à l’issue d’une visite de chantiers « satisfaisante ». C’est en compagnie de son ministre délégué, Jean Richard Syllong, que le ministre de l’Equipement, des Infrastructures et de l’Aménagement du territoire a passé en revue les différents ouvrages en construction et dont l’achèvement et la mise en circulation fera le bonheur des usagers. « Nous sommes satisfaits de l’état d’avancement des travaux et nous osons ...
Lire l'article
Inquiétés par l’interruption brusque des travaux liés à l’embellissement du rond-point de Nzeng-Ayong (6ème arrondissement de la commune de Libreville), les habitants dudit quartier, notamment des jeunes, en maque de lieu de loisirs, ont unanimement dénoncé, lors d’un passage des reporters de GABONEWS, la lenteur observée dans l’avancement de ce chantier. « Pour moi, les travaux avancent du moment où je vois les gens trainer par là. Cet espace permet de se récréer car, c’est un lieu de repère et de rendez-vous », analyse Léonce Moutounéné (20ans, élève). « Je trouve qu’il y a un léger retard et on voit que le ...
Lire l'article
Des braqueurs se sont emparés de 30 millions de francs CFA après une descente musclée au domicile du Directeur des Douanes de l’Estuaire, Brice Adandé, rapporte ce mercredi à Libreville le quotidien l’Union. Selon notre source, avant de commettre leur forfait, ont d’abord maitrisé le haut fonctionnaire et sa femme à qui ils ont donné une peur bleue. Les victimes avaient été menacées de mort; une menace qui devrait être mise en exécution après le forfait des bandits. Outre les 30 millions de franc CFA, la femme de la principale victime, a été dépossédée de la somme de 500.000 francs CFA. Une enquête ...
Lire l'article
Le père d’un élève est descendu ce lundi matin dans une école primaire privée du 1er arrondissement de Libreville, pour agresser physiquement l’enseignant de son fils, rapportent des témoins. Les faits se sont produits vendredi dernier dans une école primaire d’enseignement privé, située dans la zone des Charbonnages (1er arrondissement de la commune de Libreville). Selon les collègues de l’instituteur, ce dernier aurait, il y a trois jours, sanctionné pour indiscipline le fils du papa « mécontent », âgé de 9 ans et élève en 5ème année, en lui administrant une paire de gifles. L’élève « indiscipliné » serait ...
Lire l'article
Les femmes commerçantes déguerpies récemment par l'opération coup de point de la mairie de Libreville, reviennent peu à peu sur les lieux en procédant une novelle fois à l'occupation anarchique du Rond point et du feu tricolore de Nzeng-Ayong dans le 5ème arrondissement. « Nous ne pouvons pas rester simplement à la maison car la majorité des femmes que nous sommes ici, a des charges », a déclaré l’une des femmes commerçantes. « On ne fait pas un bras de fer avec les autorités de la mairie, mais on déplore leur manière de faire. Avant de nous chasser, il fallait d'abord ...
Lire l'article
La mairie centrale de Libreville a une fois de plus demandé lundi, aux commerçantes installées anarchiquement aux feux tricolores, et au Rond point de Nzeng-Ayong, dans le 6ème arrondissement de Libreville, de regagner le marché construit à cet effet dans le quartier." Il est vrai que le marché est construit avec des étales, mais il manque encore beaucoup de chose à ce endroit. Et le plus gênant, c’est l’emplacement de ce marché qui fait que les clients éprouvent souvent des difficultés à faire ce détour pour s’y rendre. Du coup, nous ne vendons presque rien là-bas », a déclaré Marie ...
Lire l'article
Les commerçantes du quartier Nzeng-Ayong, dans le 6e arrondissement de Libreville ont brûlé mardi, des objets de toutes natures sur la voie express, au niveau du feu tricolore de ce quartier pour protester contre le déguerpissement brutal effectué par les agents municipaux.Ces commerçants déguerpis occupaient anarchiquement certains trottoirs, causant l'embouteillage et l'insalubrité au feu tricolore et au rond point de Nzeng-Ayong. D'après les autorités compétentes, les occupants de cette zone avaient été avertis et il est question désormais de détruire les petits marchés qui encombrent les abords des routes et de les obliger à occuper les marchés construits par la mairie ...
Lire l'article
Un Centre pour enfants déshérités est actuellement en construction dans le 6ème arrondissement de Libreville. Cette initiative est l’œuvre de la sénatrice Victoire Lasséni Duboze, qui veut à travers cet acte soulager les enfants de cette zone, en difficulté. Le bâtiment déjà sortit de terre a été béni à l'occasion d'une cérémonie religieuse officiée dimanche, en fin d’après midi par le révérend Gaspard Obiang, en présence du promoteur et de plusieurs notables de cet arrondissement, l'un des plus vaste et plus peuplé de la capitale gabonaise. Le bâtiment de plusieurs pièces, composé d’un dortoir d’une capacité de dix lits, d’un grand réfectoire, ...
Lire l'article
Le tribunal correctionnel de Koulamoutou a condamné à 10 ans d’emprisonnement ferme, deux jeunes bandits récidivistes ayant participé au cambriolage du Trésor public de cette ville. En effet, c’est à la suite d’une enquête de la Police judiciaire que les deux malfaiteurs ont été pris, quelques mois après la casse du Trésor Public où ils avaient emporté avec eux, la somme de 800.000 francs CFA.
Lire l'article
Une centaine de jeunes du quartier Nzeng Ayong, dans le 6ème arrondissement de Libreville, a décidé de combattre l’insalubrité. Un objectif unique anime les jeunes habitants : faire de Nzeng Ayong le quartier le plus propre de la capitale. Cette vaste opération d'assainissement et de sensibilisation a été lancée par le maire de cet arrondissement Maurice Obiang. Les jeunes volontaires, munis de pelles, de râteaux et de machettes procèdent au débouchage des caniveaux, au désherbage, et à la destruction des gîtes larvaires. Cette opération, dénommée « partenariat autour d'une riposte citoyenne face à l'insalubrité et à la prolifération des gîtes larvaires à ...
Lire l'article
Infrastructures / Les échangeurs des Charbonnages, IAI, Nzeng-Ayong opérationnels à compter du 10 janvier
Les jeunes de Nzeng-Ayong dénoncent la lenteur dans l’exécution de l’édifice du rond-point
Des braqueurs s’emparent de 30 millions après une descente musclée chez le Directeur des Douanes de l’Estuaire
Gabon: Descente musclée d’un parent dans une école pour « corriger » l’enseignant de son fils
Gabon: Les commerçants regagnent peu à peu le Rond point et le feu tricolore de Nzeng-Ayong
Gabon: La mairie somme les commerçantes de Nzeng-Ayong d’occuper le marché
Gabon: Les commerçantes de Nzeng-Ayong protestent contre le déguerpissement brutal de la mairie
Gabon: Un Centre pour enfants abandonnés en construction à Nzeng-Ayong dans le 6ème arrondissement
Gabon: 10 ans d’emprisonnement ferme pour 2 jeunes délinquants récidivistes à Koulamoutou
Gabon: Les jeunes de Nzeng Ayong luttent contre l’insalubrité


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 17 Sep 2011
Catégorie(s): Culture,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*