Socialisez

FacebookTwitterRSS

Le marché des fournitures scolaires de proximité attirent de nombreux parents d’élèves

Auteur/Source: · Date: 23 Sep 2011
Catégorie(s): Education,Société

Depuis le 19 septembre dernier, date de la rentrée des classes, et même avant, les parents d’élèves se ruent de plus en plus vers les différents marchés de la capitale et de proximité pour acheter les fournitures scolaires de leurs progénitures pour diverses raisons, au détriment des grandes surfaces commerciales de Libreville.

Au carrefour Léon Mba, les vendeurs de fournitures ambulants notamment dans les brouettes sont très sollicités par les parents qui n’hésitent pas à parcourir plusieurs kilomètres pour y faire leurs achats.

« Je suis venu prendre quelques petits produits que je n’ai pas pu trouver dans les grands magasins de la place surtout à cause des prix parfois vraiment hauts. Il s’agit essentiellement des produits tels que les gommes de bonne qualité, les crayons, classeurs ou encore des effaceurs d’encre », a expliqué Hermine, la trentaine révolue et mère de cinq enfants tous scolarisés.

« Les choses coûtent trop chères maintenant », a-t-elle fait remarquer.

Ainsi, du carrefour Léon Mba à Petit Paris, en passant par l’ex-Gare routière, le spectacle est le même, les brouettiers sont à perte de vue avec des marchandises qui les surplombent. Ici, on y retrouve cahiers, classeurs, stylos, règles, protèges cahiers, cartables et sacs, trousses et autres produits scolaires. Les prix de ces produits tournent autour de 100 francs CFA à 1300 francs CFA.

Les commerçants quant à eux, ont confié qu’ils dépensent en moyenne 1.000.000 de francs CFA en fonction de la capacité de chacun pour la rentrée.

« Malgré cette rentrée scolaire qui nous a plus ou moins surprise, nous nous sommes organisés pour avoir de la marchandise et nous espérons simplement que nous rentabiliserons notre investissement. Nous achetons en gros notamment en ballot et nous écroulons en détail », a expliqué Emmanuel, vendeur ambulant de fournitures scolaires au marché de Mont-Bouët.

Ces parents font des bénéfices de 100 ou 200 francs CFA par produit par rapport aux grandes surfaces. D’autres par contre expliquent cette ruée vers ces marchés par la proximité et la possibilité du marchandage.

« Je suis venu acheter les fournitures scolaires ici au marché parce que je n’habite pas loin. Je suis venu en réalité faire des courses et j’en profite puisque j’ai vu des fournitures scolaires à bon marché », a précisé pour sa part Armand, 35 ans, père de famille.

La rentrée scolaire a été avancée au mois de septembre pour des raisons d’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations en 2012 au Gabon et en Guinée Equatoriale. 


SUR LE MÊME SUJET
L'absence d'un transport exclusivement réservé aux élèves de la capitale gabonaise, comme cela se faisait il y a quelque temps, constitue une véritable "épine dans le pied" de nombreux parents d'élèves qui éprouvent toutes les peines du monde à financer le transport de leur progéniture chaque jour de classes. Nombreux sont ces parents qui déboursent entre 5 000 et 10 000 FCFA par jour, voir plus, uniquement pour assurer le transport de leurs enfants de la maison à leur établissement et vice versa. Compte tenu de l’importance des sommes déboursées quotidiennement par les parents dont plusieurs sont issus des couches défavorisées ...
Lire l'article
La longueur des listes de fournitures, très souvent coûteux pour de nombreux parents, de plus en plus en vogue ces derniers temps dans les écoles maternelles de Libreville, constitue aujourd’hui un véritable frein à l’accès dans ces classes d’apprentissage pour les enfants des parents à faibles revenus. Oscillant autour de trente, cinquante voire quatre vingt mille francs CFA, l’achat des fournitures élèves des classes de la maternelle cause de plus en plus problèmes pour bon nombre de parents qui ne comprennent toujours pas la motivation, quand au choix du matériel qualifié de cher, pour l’apprentissage de ces jeunes enfants. Pour plusieurs parmi ...
Lire l'article
Plus de 800 élèves recensés à travers les trois fédérations du 1er siège du troisième arrondissement de la commune de Libreville, ont reçu samedià Libreville, des kits scolaires offerts par l’élu du siège, le député du Parti démocratique gabonais (PDG, au Pouvoir), Vincent De Paul Gondjout, en vue d’alléger un tant soit peu les parents d’élèves ayant du mal à joindre les deux bouts en cette période de rentrée scolaire. L’école pilote urbaine du centre, sise au quartier neuf étages, a prêté son cadre à cette cérémonie rehaussée par le membre du bureau politique, Laure Olga Gondjout. Unique intervenant lors de cet ...
Lire l'article
Comparativement aux préparatifs des rentrées des classes des années précédentes, il n’y a pas de grandes bousculades dans les librairies et autres établissements commerciaux de Libreville, exerçant dans la vente des fournitures scolaires, a-t-on constaté. Cette situation, expliquent de nombreux parents, se justifie par le manque d’argent disponible en cette période du mois. « Sans vous mentir, il est de plus en plus compliqué de faire un véritable trousseau scolaire à son enfant à un coût raisonnable à Libreville. Cela est dû à l’augmentation du coût de la vie qui gagne tous les domaines de la société. Ajouter à cela, il ...
Lire l'article
En se rendant dans les différents magasins de la capitale gabonaise en vue de faire les trousseaux scolaires de leur progéniture, certains parents d'élèves ont été confrontés et freinés par les coûts de ces articles qu'ils trouvent assez élevés dans la majeure partie des espaces commerciaux de Libreville. « J'ai déjà fais trois magasins, et le constat est la même. Les fournitures scolaires disponibles dans ces espaces commerciaux sont trop chères. C’est à croire que les prix sont revus à la hausse chaque jour dans notre pays. Qu’allons-nous faire avec tout ce que nous auront à acheter ! », a déclaré ...
Lire l'article
De nombreux parents d’élèves investissent depuis quelques jours les différents magasins de la capitale gabonaise afin de faire les trousseaux scolaires de leurs progénitures à quelques semaines de la rentrée scolaire 2011-2012, sur l’étendue du territoire national. D’un magasin à un autre, le spectacle est le même. Les uns et les autres se succèdent devant les rayons afin de procéder aux achats des fournitures scolaires. Cartables, cahiers, trousse, stylos, crayons, papier canson, manuels scolaire, cutters, colle, taille crayons, calculatrices, pots de peintures, bouteilles de gouaches, sont autant de produits qui colorent actuellement les magasins et dont les parents se bagarrent pour s’en ...
Lire l'article
À l’approche de la rentrée des classes au Gabon fixée au 6 octobre prochain, de nombreux parents d’élèves font déjà recours aux livres et autres manuels scolaires de seconde main. Un comportement qui s’explique par le coût jugé élevé pour la plupart des livres neufs vendus dans les grandes librairies de la capitale gabonaise. « Les ouvrages inscrits au programme par les chargés de cours des lycées et collèges, à l’état neuf sont quelquefois très chers. Alors on fait comme on peut pour les avoir », a déclaré un parent d’élèves à l’ancienne gare routière de Libreville. Exposés et vendus dans des ...
Lire l'article
À l’approche de la rentrée des classes prévue le 6 octobre prochain au Gabon, des parents d’élèves en possession des listes de fournitures de leur progéniture dénoncent la longueur de ces listes dans le pré primaire. « Je pense que c’est exagéré! Voyez-vous, une seule liste devra me coûter la somme de 90.000 francs CFA environ. Donc je dois débourser pour mes deux enfants, au moins 180.000 francs CFA, rien que pour l’achat des fournitures. Pourtant, j’ai la scolarité à payer chaque mois. C’est trop !», a déclaré Rostand Mba, père de famille. Pour certains responsables de ces structures préscolaires: « ce ...
Lire l'article
Plus de soucis pour les manuels scolaires à l'école primaire au Gabon. Pour ce qui est de l'année scolaire 2008-2009, l'opération de distribution gratuite de ces documents didactiques a été lancée le 28 août à Libreville. Cette annonce a été faite mardi à Libreville, par le ministre de l'éducation nationale Michel Menga, au cours d'un point de presse. Le gouvernement a débloqué une subvention d'1 milliard de francs CFA pour assurer l'achat des rames de papiers et la coopérative scolaire que supportaient les parents d'élèves. Michel Menga a tenu à rassurer que d'ores et déjà, toutes les mesures sont prises pour que les ...
Lire l'article
Dans le souci de préparer à l’avance les trousseaux scolaires de leur progéniture, certains parents d’élèves ont été freinés par les coûts de ces articles qu’ils trouvent assez élevés dans la majeur partie des espaces commerciaux de Libreville. « J’ai déjà fais trois magasins, et la constat est la même. Les fournitures scolaires disponibles dans ces espaces commerciaux sont trop chères, c’est à croire que les prix sont revus à la hausse chaque jour dans notre pays. Qu’allons nous faire avec tout ce que nous auront à acheter ! », a déclaré Claude B, parent d’élève. L’une des principales raisons de ...
Lire l'article
Education / L’absence de transports scolaires : véritable casse-tête pour de nombreux parents d’élèves
Les listes des fournitures kilométriques des classes de la maternelle: une inquiétude pour de nombreux parents
Plus de 800 élèves reçoivent des kits scolaires du député Vincent De Paul Gondjout
A J-2 de la rentrée des classes, les espaces de vente des fournitures scolaires de Libreville n’affichent pas d’affluence
A quelques jours de la rentrée scolaire 2011-2012, les parents dénoncent les prix exorbitants des fournitures scolaires
Les parents d’élèves investissent les magasins à l’approche de la rentrée scolaire
Gabon: Rentrée scolaires 2009 / les ouvrages scolaires de seconde main très sollicités par les parents d’élèves
Gabon: Rentrée scolaires 2009 / Les parents d’élèves dénoncent la longueur des listes de fournitures
Gabon: Rentrée scolaire 2008-2009: la gratuité des manuels scolaires, une réalité
Gabon: Rentrée scolaire / Des parents dénoncent déjà les coûts exorbitants des fournitures


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 23 Sep 2011
Catégorie(s): Education,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*