Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Plausibilité de délestages en série sur Libreville

Auteur/Source: · Date: 27 Sep 2011
Catégorie(s): Développement,Société

Le niveau d’eau aux barrages hydroélectriques de Tchimbélé a considérablement baissé, passant à 514 m sur une échelle de mesure de 532 m, depuis plusieurs semaines déjà. Les responsables de la Société d’énergie et d’eau du Gabon expliquent cette situation par la faible pluviométrie dans la vallée de la Mbei.

Un nouveau risque de délestages en série plane sur la capitale gabonaise, Libreville. Une éventualité qui selon les responsables de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) est liée à l’assèchement des barrages de Kinguélé-Tchimbélé qui produisent près de 60% de l’électricité destinée à la capitale.

Depuis juillet, les responsables de la SEEG ont observé une baisse sévère du niveau des eaux qui n’est plus qu’à quelques centimètres au dessus du seuil de sécurité, à savoir 514 mètres sur une échelle de mesure de 532. «Nous ne devons pas l’atteindre, car cela risque de faire entrer l’eau et l’air dans les conduites hydrauliques et poser de sérieux problèmes aux machines», a prévenu un technicien du monopoleur de l’électricité au quotidien “Gabon Matin”.

Selon le responsable de la production hydraulique, Guy Christian Okongo, si la pluviométrie ne s’améliore pas dans les jours ou les semaines à venir, la SEEG pourrait être amenée à entreprendre un plan de délestages tournants pour des raisons de sécurité et de sauvegarde des équipements.

« Nous fonctionnons actuellement à pleine capacité avec les ouvrages thermique d’Owendo. Nous ne pouvons produire à l’ouvrage de Kinguélé qu’une partie de l’eau que l’on sort de cette usine de Tchimbélé. Et celle-ci ne nous permet pas d’évacuer le maximum d’eau dans la situation actuelle. Voila pourquoi nous arrivons à des situations de baisse de capacité de production au point de ne pas pouvoir satisfaire complètement la demande», a poursuivi Guy Christian Okongo.

Dans l’attend d’un retour imminent des pluies, les responsables de la SEEG se sont engagés à limiter la durée et l’étendue du délestage, s’il venait à se produire, à travers un plan d’urgence qui permettra de prendre un certain nombre de dispositions tant au niveau de l’ensemble des moyens de production que de la réduction de la capacité de production. Il s’agit notamment de l’ilotage de certains gros clients, en période de pointe, du transfert de charges de certains départs du poste source de Bellevue sur le poste d’Owendo, de la baisse de la fréquence à 49,5Hz (-1%), de l’élévation de la tension au poste d’Owendo de 90 à 95 Kv, de l’accroissement de la capacité de transit de la ligne 90Kv Owendo-Bisségué.

Dans cette perspective, la SEEG invite les consommateurs à limiter leur consommation au strict minimum afin de contribuer à atténuer ces difficultés. 


SUR LE MÊME SUJET
Une partie de la population de Mouila (sud du Gabon) a dû errer dans la ville pour regarder la retransmission en direct de la rencontre amicale internationale de football qui a opposée jeudi à Libreville le Gabon et le Brésil (0-2), suite aux délestages auxquels fait face cette commune depuis plus de deux semaines. Pour ne pas rater cette rencontre historique, plusieurs personnes ont été contraintes de quitter leurs domiciles coupés d’électricité pour se rendre dans les quartiers voisins. Cette situation a provoqué des attroupements dans plusieurs commerces disposant d’un petit écran. La pluie qui s’est abattu dans la ville à l’heure ...
Lire l'article
Les habitants de la commune de Mouila, chef lieu de la province de la Ngounié (sud du pays), ne savent plus à quel saint se vouer devant les délestages intempestifs de la Société d’ Energie et d’Eau du Gabon (SEEG) et appellent les autorités compétentes à agir au plus vite. Au-delà du constat effectué par notre rédaction, les habitants de la commune de Mouila sont unanimes à dire que cette situation perdure depuis des mois et qu’ils ne maîtrisent pas le plan des délestages suite à un déficit de communication de la SEEG. « Nous sommes dépassés. Tout Mouila n’est éclairé au ...
Lire l'article
Une panne prive les populations des deux provinces du sud du Gabon (Ngounié et Nyanga) d’électricité depuis deux jours selon la Société d’Energie et d’Eau du Gabon (SEEG) qui procède à des délestages réguliers dans cette région. Le communiqué adressé aux clients ne précise pas le type de panne. En revanche, il cite les villes de Mouila, Lébamba, Ndendé dans la province de la Ngounié et Tchibanga dans la Nyanga où les perturbations en fourniture d’électricité sont déjà observées. Le déficit d’énergie se fait d’avantage ressentir entre 18 et 24h d’où la recommandation de l’entreprise de réduire la consommation des ménages ...
Lire l'article
Plusieurs quartiers de Libreville seront privés d’eau le 23 janvier prochain, a annoncé la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG). Une situation consécutive à des travaux de la société sur le réseau de transport d’eau entre Ntoum et Libreville. Dans le cadre de l’amélioration de la desserte en eau de la capitale gabonaise, «la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) va procéder à des travaux sur le réseau de transport d’eau entre Ntoum et Libreville. Ces travaux qui vont se dérouler en deux phases, les 23 et 30 janvier 2011, sur les deux conduites DN1000 ...
Lire l'article
Face à la demande croissante des populations, la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) vient d’acquérir pour près de 12 milliards de francs CFA deux groupes d’une capacité totale de 30 mégawatts pour renforcer ses capacités de production électrique à Libreville et Owendo. Mise en demeure par les autorités gabonaises de renforcer ses capacités, la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) vient de se doter de deux nouveaux groupes d’une puissance cumulée de 30 mégawatts. «L’acquisition de ces deux groupes permettra d’accroître la capacité de production d’électricité de la centrale électrique d’Owendo», a expliqué le directeur général adjoint chargé ...
Lire l'article
Sévèrement mise en demeure par l'Etat gabonais d'assurer une distribution continue et suffisante d'eau et d'électricité à Libreville le 29 décembre, la Société d'eau et d'électricité du Gabon (SEEG) a indexé ce 8 janvier le rôle des autorités gabonaises dans les longs délestages qu'ont subi les populations depuis quelques mois. Après s'être fait remonter les bretelles par les autorités gabonaises le 29 décembre dernier, la Société d'eau et d'électricité du Gabon (SEEG) a pointé du doigt ce 8 janvier la responsabilité de l'Etat dans les insuffisances du réseau d'approvisionnement et de distribution de l'eau et de l'électricité à ...
Lire l'article
Le directeur général de l'école nationale des eaux et forêts (ENEF), Athanase Boussengué, a dit mardi au cours d'un entretien avec la presse, vouloir mettre un terme aux nombreuses coupures de courants au sein de l'établissement et dans la cité universitaire. Selon le directeur général de l'ENEF, les nombreuses coupures de courants constatées dans cette institution, sont causées par la vétusté des groupes électrogènes qui alimentent l'école, les domiciles du personnel de l’administration, ainsi que les maisons des enseignants. M. Boussengué estime que pour venir à bout de ce problème, il faut acheter un nouveau groupe électrogène de 220 KVA, capable de ...
Lire l'article
Une coupure d'électricité qui a durée environ cinq heures de temps (1heure à 4h30 dans la nuit de dimanche à lundi) dans la capitale gabonaise a fortement paralysé la production du quotidien progouvernemental « L'union ». La parution n'a été possible ce lundi matin, au grand dam des lecteurs. Selon une source proche du journal, la principale centrale de production de la Société gabonaise de presse « SONAPRESSE » a été endommagée, mettant à mal le tirage des journaux. Le directeur l'exploitation, Joël Akouango, pense que les choses pourront rentrer dans l'ordre d'ici midi, soulignant que la production va connaître une réduction, ...
Lire l'article
Libreville, la capitale gabonaise vit actuellement au rythme des délestage, à l’instar de la coupure d’électricité enregistrée dans la nuit du dimanche à lundi qui occasionné beaucoup de dégâts matériels dans certains ménages et celle de la coupure d’eau dans la journée de lundi. Cette coupure inopinée d'électricité, intervenue dans la nuit de dimanche et qui a durée plus de 5 heures a occasionné des désagréments, troublant notamment l'enregistrement des bagages des passagers à l'aéroport international Léon Mba de Libreville. Aucun Quartier n’a été épargné par les coupures intempestives d'électricité de la Société d'Energie et d'eau du Gabon (SEEG). Cette situation qui ...
Lire l'article
Il y a quelques jours, la Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG) tenait son Conseil d'Administration avec un bilan plutôt déficitaire, la SEEG qui, par ailleurs, a annoncé avoir investi près de 20 milliards de francs CFA pour le renforcement de ses capacités techniques et l'amélioration de ses services, éprouve des difficultés à satisfaire entièrement une clientèle qui ne cesse de se plaindre. En effet, au sortir de son Conseil d'Administration tenu à son siège de Libreville, la Société d'Energie et d'Eau du Gabon, filiale du Groupe Veolia, depuis sa privatisation en 1997, a affirmé avoir enregistré un déficit de ...
Lire l'article
Les délestages obligent des habitants de Mouila à errer pour regarder le match Gabon – Brésil
La commune de Mouila vit au rythme des délestages
Une panne à l’origine des délestages dans le sud du Gabon
Gabon : Pas d’eau le 23 janvier à Libreville !
Gabon : Plus d’électricité pour Libreville
Gabon : La SEEG charge l’Etat dans l’affaire des délestages
Gabon-enef-électricité : Le directeur général de l’ENEF veut mettre un terme aux nombreux délestages d’électricité dans la cité universitaire
Gabon: Communication / Les délestages de la SEEG paralysent la sortie du quotidien « L’Union » de lundi
Gabon: Libreville, la capitale gabonaise vit au rythme des délestages
Gabon: SEEG : un déficit de 6 milliards en 2007 et l’équation des délestages à résoudre


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 27 Sep 2011
Catégorie(s): Développement,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*