Socialisez

FacebookTwitterRSS

Des femmes font un Sit-in à Libreville pour dénoncer la destruction d’un temple d’un rite traditionnel

Auteur/Source: · Date: 28 Sep 2011
Catégorie(s): Culture,Société

Des femmes, une cinquantaine environ ont observé mercredi à Libreville, un sit-in pour exprimer leur colère après la destruction d’un temple d’un rite traditionnel gabonais dénommé ‘’Ndjembè’’.

Ces femmes toutes disciples de rite, vêtues de pagnes blancs brandissaient des plancardes sur lesquels l’on pouvait lire : ‘’Ici nous respectons les rites et traditions des autres, respecter les nôtres à Libreville’’.

Le courroux de ces femmes s’exprimait également par des chants et autres incantations visant à attirer l’attention du gouvernement contre ce qu’elles ont qualifié de profanation d’un lieu de dévotion.

La semaine dernière, le ministère de l’Habitat a procédé à la destruction des maisons et autres édifices sur un espace décrété d’utilité publique à Agondjé un quartier situé au nord de Libreville et non loin du nouveau stade en construction devant accueillir les matchs de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football prévue du 21 janvier au 12 février 2012.

Le ‘’Ndjembè’’ est un rite féminin pratiqué sur une bonne partie du littoral gabonais, notamment à Libreville et ses environs. 


SUR LE MÊME SUJET
Destruction des commerces construits autour du domaine public des 3 quartiers à Libreville
L’initiative est la direction des patrimoines administratifs, des charges communes, un service décentralisé du ministère gabonais du budget qui avait pris la décision il y a trois jours de déguerpir du domaine public toute les personnes qui se sont installées sur ces endroits de manière illégale, au grand dam des commerçants installés sur les lieux. "Nous avons perdu notre argent ici. Nous avons payé des loyers pour trois mois sans pourtant atteindre un mois, qui va nous rembourser tout ce que nous avons investi ici, et pire encore ils donnent un délai de trois jours. La marchandise va être jetée", a ...
Lire l'article
Elles sont enceintes et pourtant elles font la queue. Ce matin, en passant par le trésor de l’Hôtel de ville, GABONEWS a constaté que des femmes enceintes ont été contraintes de faire comme tout le monde pour percevoir leurs salaires. Cette situation, moins rare qu’il le faudrait, pose la problématique de l’accueil dans les lieux publics et les administrations gabonaises. Dans ce cas précis, l’agent de sécurité leur aurait demandé de « libérer la porte » au motif que « la grossesse n’est pas une maladie ». Comment demander à ces femmes, au vue de leur état physique, de faire la queue ...
Lire l'article
Les femmes du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) de Makokou, capitale provinciale de l’Ogooué Ivindo (nord ouest), se mobilise pour recevoir le n°1 de ce parti, Faustin Boukoubi attendu lundi prochain dans la ville. Secrétaire général du PDG va se rendre dans la localité pour présenter les candidats de cette formation politique qui vont défendre les couleurs du parti aux législatives de décembre prochain. Pour ce faire, la coordinatrice provinciale de l’Union des femmes du PDG (UFPDG) de l’Ogooué-Ivindo, Rosalie Myéné Minso a réuni dimanche les femmes adhérentes des différentes structures de base locales du parti, afin de les sensibiliser ...
Lire l'article
Les femmes gabonaises, engagées dans les affaires, ont échangé lundi, autour du thème « Femmes et entreprenariat », à la résidence de l’ambassadeur des Etat Unis d’Amérique à créditer au Gabon, Eunice S. Reddick, à l’occasion de la célébration, en différée, de la Journée internationale de la femme qui avait cette année 2009 pour thème, « Femmes et Hommes, Unis pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes et des filles ». Pour le Représentant de Washington à Libreville, Eunice Sharon Reddick, « le but de cette rencontre, visait à cerner certains contours en matière d’entreprenariat chez les, en ...
Lire l'article
L'archevêque de Libreville, Mgr Basile Mvé Engone, a ordonné dimanche la fermeture de la chapelle du Village Evinayong à Kango après que celle-ci a accueilli des danseurs de ''Bwiti'' (rite initiatique et ésotérique au Gabon réservé aux hommes), rapporte le correspondant de l'AGP. La veillé qui s'est déroulée dans la nuit de samedi à dimanche a été organisée par une famille, ayant invité les danseurs de Bwiti, et habitant l'église. Alerté par les responsables locaux de l'église catholique, Mgr Mvé Engone a aussitôt ordonné dans un communiqué la fermeture de cette église. Les danseurs ont été ensuite mis en examen. Le Bwiti est ...
Lire l'article
La Brigade provinciale de contrôle des denrées alimentaires et phytosanitaire du Moyen-Ogooué (Centre) a procédé mercredi dernier, à Lambaréné, à la destruction des produits alimentaires avariés, en présence du substitut du procureur près du tribunal de Lambaréné, rapporte lundi le correspondant de l’AGP. Cette destruction fait suite à la saisie de ces produits par une opération de contrôle menée simultanément à Ndjolé et Lambaréné du 6 au 27 janvier dernier. Lors de l’opération ce sont des boîtes de tomate, jus de fruits, déodorants etc, dont les dates de prescriptions largement dépassées qui ont été saisies. A l’issue de la destruction, le substitut du ...
Lire l'article
L’étude statistique réalisée par le cabinet Sud Init démontre que le taux de chômage à Libreville s’élève cette année à 36,9% chez les hommes et 41,3% chez les femmes. Les conclusions de l’étude réalisée par le cabinet Sud Init sont implacables. Le taux de chômage par sexe est inégalement reparti à Libreville; les femmes pointent à hauteur de 41,3% au registre de demandeurs d’emplois. A l’inverse les hommes le sont pour 36,9% à être à la recherche du premier boulot. La gravité de la situation n’a pas empêché le secrétaire permanent des Travaux d’Intérêt Public pour la Promotion de l’Entreprenariat et ...
Lire l'article
L'Association ''CRI de FEMMES'', réunie samedi en Assemblée générale à la Chambre de commerce de Libreville, a annoncé par la voix de sa présidente, Geneviève Olui Assengone, une grande campagne de sensibilisation pour l'autonomisation des femmes et des jeunes. ''CRI de FEMMES'' a pour objectifs, l'implication de la femme dans le processus de prise de décision, de lancer des campagnes de sensibilisations auprès de la gent féminine en vue de son autonomisation, de lutter contre la précarité dans laquelle vie la femme gabonaise. Elle préconise une citoyenneté responsable par les formations, des séminaires, des campagnes d'information et de sensibilisation pour l'autonomisation des ...
Lire l'article
Le Bwiti, un rite initiatique et ésotérique formellement réservé aux hommes, du moins à l’origine car un des aspects de cette religion concerne le souvenir des ancêtres ayant préservé depuis la nuit des temps cette religion qui semble aussi vieux que le monde et dont la base réside dans l’absorption de la plante l’Iboga appelée l’arbre de la connaissance ou de la science aux vertus incommensurables qui révèle tous les mystères de l’existence de l’univers. Si certains disent qu’il est difficile de déterminer l’origine du Bwiti, d’autres par contre expliquent que le Bwiti viendrait des Tsogo ou des Apindji (Peuples du ...
Lire l'article
L’opération de destruction de des locaux de l’ancien immeuble « Dialogue » ont débuté lundi à Libreville, pour permettre dans les mois à venir, la construction d'un complexe hôtelier ultra moderne, une structure qui prendra la place de l'ancien Hôtel Dialogue au bord de mer, a constaté GABONEWS. Ce projet qui est financé par la filiale gabonaise du groupe libyen Laaïco, comprend plusieurs bâtiments et espaces aménagés pour des usages touristiques, hôteliers, administratifs, commerciaux et résidentiels dans un cadre luxueux et attractif. Sur une superficie de 35 000 m2 sera construit: des immeubles de plusieurs étages, une marina, des ...
Lire l'article
Destruction des commerces construits autour du domaine public des 3 quartiers à Libreville
Société / Ces femmeS enceintes qui font la queue dans les administrations
Les femmes du PDG de Makokou se mobilisent pour accueillir Faustin Boukoubi
Gabon: « Femmes et entreprenariat »: thème abordée par les femmes à la résidence de l’Ambassadeur des USA
Gabon: L’archevêque de Libreville ferme une chapelle pour ”sorcellerie”
Gabon: Destruction des produits alimentaires avariés à Lambaréné
Gabon: Le taux de chômage à Libreville est de 41,3% chez les femmes et 36,9% pour les hommes
Gabon: ”CRI de FEMMES” s’annonce dans la lutte pour l’automatisation des femmes
Gabon: Un week-end sur la route du Bwiti, un rite traditionnel sacré du Gabon
Gabon: Opération de destruction de l’ancien immeuble « Dialogue » pour la construction d’un complexe hôtelier ultra moderne à Libreville


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 28 Sep 2011
Catégorie(s): Culture,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*