Socialisez

FacebookTwitterRSS

L’ONG « Afrique Horizons » interpelle le gouvernement sur la nécessité d’appliquer les décisions de justice à tous

Auteur/Source: · Date: 28 Sep 2011
Catégorie(s): Politique,Société

L’Ong Afrique Horizons qui lutte contre l’enrichissement illicite et prône la bonne gouvernance au Gabon, entend saisir le gouvernement gabonais pour que les décisions de justice soient appliquées, concernant le règlement définitif du litige opposant deux PME gabonaises.

Selon le président de l’ONG Afrique Horizons, Alain Moupopa, les décisions de justice rendues en faveur du responsable de la PME (MCE), dirigée par Vincent Ndong, actuellement opposé à une autre petite entreprise appartenant à un ressortissant malien, feraient l’objet d’une corruption et d’une manipulation qui ne dit pas son nom, à en juger par la tournure des évènements sur le terrain.

« Etant donné que nous axons notre lutte contre la corruption et l’enrichissement illicite, nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir avec l’aide des autorités compétentes, pour que la justice soit appliquée à tous. Et concernant le litige qui oppose Mr Ndong Vincent à son collègue, nous avons des preuves que des pots-de-vin ont été versés dans cette affaire, vue que toutes les décisions qui avaient été rendues en faveur de Vincent Ndong, ne sont toujours pas appliquées », a déclaré Alain Moupopa, président de l’ONG Afrique Horizons.

Signalons que les deux PME exercent dans le secteur de l’extraction du sable dans la zone du Cap Estérias. Et selon Vincent Ondo, responsable de MCE BTP, « il subsiste un point d’ombre sur la décision de justice rendue il y a quelques semaines car que je continue à subir des menaces sur le terrain qui m’empêchent de faire convenablement mon travail. Mes travailleurs et moi-même sommes agressés ».
Rappelons que la PME( MCE BTP) existe depuis 1984, a été légalisée sous le N° 100022/85 et qu’elle emploie 40 jeunes gabonais à ce jour. 


SUR LE MÊME SUJET
Contentieux législatives 2011: Les premières décisions attendues ce vendredi
C’est ce vendredi 10 février que pourraient être rendu publiques les premières décisions de la Cour Constitutionnelle sur le contentieux né des élections législatives du 17 décembre dernier. Sur les 45 recours déposés au greffe de cette institution, la Cour Constitutionnelle a déjà fait entendre lors des audiences publiques débutées jeudi dernier, plusieurs dossiers dont 18 pour la journée du 2 février et 15 pour la séance du 6 du même mois. Pour cette journée, l’on peut citer les affaires concernant Fidèle Waura de l’UPG contre André Dieudonné Berre au 2ème siège du premier arrondissement de Libreville, Claudio Ndembi Nzinga ...
Lire l'article
Le Secrétaire Permanent des partis politiques de la Majorité Républicaine et du Parti Démocratique Gabonais, Faustin Boukoubi a, au nom de ce bord politique, exhorté « le gouvernement et la Commission Electorale Nationale Autonome et Permanente (CENAP) à appliquer strictement les dispositions en vigueur, en vue d’assurer toutes les conditions de transparence au cours des élections législatives à venir », ce vendredi au cours d’une conférence de presse. C’est aux côtés des présidents et représentants des partis politiques membres de la Majorité Républicaine (CLR, RDP, le Parti Travailliste, le Front Démocratique et Culturelle, entre autres) que le Secrétaire permanent ...
Lire l'article
Chaque premier lundi du mois d’octobre, Cours et Tribunaux procèdent à la relance de leurs activités. La tradition a été respectée. En effet, le premier président de la Cour des Comptes, Gilbert Ngoulakia a présidé lundi dernier à dans la salle d’audience du Tribunal de Première Instance de Libreville, la cérémonie solennelle de rentrée des Cours et Tribunaux pour l’exercice 2011-2012, en présence du Chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, par ailleurs Président du Conseil Supérieur de la Magistrature. A constaté un journaliste d’Infos Gabon. Pour Gilbert Ngoulakia, l’année judiciaire écoulée s’est déroulée normalement en dépit de quelques difficultés rencontrées ...
Lire l'article
Le 4 octobre dernier, pour répondre à un rituel qui se déroule depuis de nombreuses années, en cette période, le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, en présence des présidents des institutions républicaines, des invités de marque et des membres du gouvernement, a assisté à la cérémonie solennelle de la rentrée judicaire au tribunal de Libreville où les magistrats ont, dans leur propos, voulu l’émergence d’une justice pour tous. En effet, ce dessein participe, de fait, à l’envie de s’arrimer au contexte actuel, prôné par le président de la République, qui veut inscrit le Gabon dans le giron des ...
Lire l'article
En procédant à la clôture de leur deuxième session ordinaire de l’année ouverte le 7 septembre dernier, annoncent une source gouvernementale, les conseillers membres du Conseil Economique et Social (CES) ont interpellé le Gouvernement sur la nécessité de mettre en place une véritable politique de transport en République gabonaise. Antoine De Padoue Mboumbou Miyakou, président du CES a présenté le contenu de la réflexion des conseillers deux semaines durant sur la problématique du transport au Gabon. Il s’agissait pour le premier responsable de cette institution de la République gabonaise, de mettre à la disposition de l’exécutif, le résultat d’un diagnostic effectué ...
Lire l'article
Les organisations syndicales gabonaises ont invité ce vendredi à Libreville le gouvernement à mettre sur pied les instruments appropriés pour promouvoir la justice sociale, s'exprimant à l'occasion de la célébration de la fête du travail, le 1er mai. ''Nous invitons le gouvernement à mettre en place sans délai le conseil national du dialogue social, à réactualiser les conventions collectives sectorielles, à ratifier les conventions internationales de l'OIT (...) et à améliorer les conditions de travail dans la fonction publique'', a déclaré le secrétaire général de la confédération gabonaise du travail (CGT), Etienne Moussavou, lisant le manifeste de circonstance. ''Monsieur le Premier ministre, ...
Lire l'article
Cinq magistrats promus à la Cour de cassation, dont deux présidents et trois conseillers, ont pris leur fonction ce vendredi à la faveur d’une cérémonie solennelle organisée au tribunal de première instance de Libreville. Jean Marie Ntoutoume et Mme Mbazabany Nelmatha entrent à la Cour de cassation en qualité de présidents et les autres membres en tant que conseillers. L'année judiciaire écoulée a été marquée par l'absence de cohésion dans la prise de décision entre les magistrats et les auxiliaires de justice d'une part, et entre les magistrats et les officiers de police judiciaire, d'autre part. En 2007, la Cour de cassation ...
Lire l'article
Le Premier ministre gabonais a ouvert mercredi à Libreville, les premières rencontres Afrique-Europe des huissiers de justice, sur le thème : ''L'huissier de justice tradition et modernisme'', a constaté l'AGP. ''Ces travaux vous permettront d'échanger d'expériences. Il importe à l'huissier de reconnaître les prérogatives que lui confère la loi'', a déclaré le premier ministre. Pour sa part, la présidente de la chambre nationale des huissiers de justice du Gabon, Eliane Oberdeno a indiqué que le présent forum prévu pour durer trois jours servira à réfléchir sur les échanges réguliers visant à améliorer l'expertise des membres de l'Union internationale des huissiers de justice. ''Il ...
Lire l'article
L’Organisation gabonaise des consommateurs (OGC), via son président, Ibrahim Tsiendjiet – Mboulou, a interpellé le Gouvernement jeudi pour qu’il somme les société de téléphonie mobile, telles Celtel – Gabon, Libretis et Moov à revoir les coûts pratiqués depuis quelques jours au grands dame des consommateurs. Lors de ce plaidoyer, Ibrahim Tsiendjiet – Mboulou, s’est dit non seulement surpris, mais aussi choqué du silence observé par le Gouvernement. « Son silence traduit un paradoxe inexplicable quand on sait que le Conseil des ministres du jeudi, 24 avril 2008 avait pris de mesures visant la protection du pouvoir d’achat des Gabonais », a souligné ...
Lire l'article
Le Programme des nations unies pour le développement (PNUD - Gabon), a édifié le public, mercredi au Centre culturel français de Libreville (CCF), par la voix du conseiller au programme gouvernance de cette institution, Hamidou Okaba, lors de la deuxième Journée portes ouvertes lancées mardi, sur la question de la crédibilisation des institutions étatiques en Afrique. Pour lui, les mesures susceptibles de crédibiliser les institutions étatiques africaines passent nécessairement par les capacités, la responsabilité, la transparence et la participation des acteurs non étatiques. C’est pourquoi, les Etats doivent investir dans le développement de leur capacité, améliorer les stratégies de transparence, encourager ...
Lire l'article
Contentieux législatives 2011: Les premières décisions attendues ce vendredi
Le PDG exhorte le gouvernement et la CENAP à appliquer strictement la loi pour garantir la transparence électorale
Gabon: Pour une justice à l’abri des tentations
Politique / Pour la Première rentrée judiciaire d’Ali Bongo Ondimba, les magistrats souhaitent l’émergence d’une justice pour tous
Gabon : Le Gouvernement interpellé sur la nécessité de mettre en place une véritable politique de transport
Gabon: 1er mai :Les centrales syndicales invitent le gouvernement à mettre sur pied les instruments de justice sociale
Gabon: Justice: la Cour de cassation se renforce avec l’arrivée de cinq membres
Gabon: Justice : Le Premier PM ouvre les premières rencontres Afrique-Europe des huissiers de justice
Gabon: L’OGC interpelle le gouvernement sur l’augmentation des coûts de Téléphonie mobile
Gabon: Le PNUD interpelle la société civile sur la crédibilisation des institutions étatiques en Afrique


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 28 Sep 2011
Catégorie(s): Politique,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*