Socialisez

FacebookTwitterRSS

Palestiniens à l’ONU: Bosnie, Gabon et Nigeria en première ligne

Auteur/Source: · Date: 3 Oct 2011
Catégorie(s): Coopération,Monde

La Bosnie, le Gabon et le Nigeria vont par leur vote décider au Conseil de sécurité du sort de la demande d’adhésion des Palestiniens à l’ONU, même si en dernier recours elle risque de se heurter à un veto américain.

Ces trois pays sont ardemment courtisés par la direction palestinienne d’un côté, et de l’autre par les Etats-Unis et Israël qui s’opposent à l’entrée des Palestiniens aux Nations unies en tant qu’Etat membre à part entière.

Les Palestiniens ont besoin de neuf voix sur les quinze pays du Conseil de sécurité pour que leur candidature puisse être validée. Jusqu’à présent, six pays ont déclaré leur soutien et six vont vraisemblablement voter contre ou s’abstenir.

Même si les Etats-Unis mettent à exécution leur veto comme ils l’ont déjà annoncé, réunir une majorité de neuf votes au Conseil de sécurité serait une victoire morale pour le président palestinien Mahmoud Abbas. Le Conseil de sécurité, qui compte 10 membres non permanents remplacés chaque année, devrait prendre plusieurs semaines avant d’arrêter une décision sur la demande remise le 23 septembre par M. Abbas.

Le ministre des Affaires étrangères palestinien Riyad al-Malki a indiqué la semaine dernière qu’il comptait déjà sur huit votes et qu’il tentait de convaincre un neuvième pays pour ainsi remporter la majorité nécessaire et forcer les Etats-Unis à opposer leur veto.

Les six pays qui ont dit vouloir voter pour sont le Brésil, la Chine, l’Inde, le Liban, la Russie et l’Afrique du Sud.

Mis à part les Etats-Unis, les pays occidentaux du Conseil n’ont pas encore annoncé dans quel sens ils allaient voter mais, selon des diplomates, la Grande-Bretagne, la France, l’Allemagne, le Portugal vont soit s’abstenir soit voter contre, de même que la Colombie.

Cela laisse le jeu entre les mains des gouvernements bosniaque, gabonais et nigérian.

Le chef de la diplomatie palestinienne doit se rendre en Bosnie, où la présidence tripartite représentant les communautés du pays est divisée sur ce dossier. D’autres délégations palestiniennes doivent visiter le Gabon et le Nigeria, même si M. Malki a dit qu’il avait reçu des assurances d’un vote positif de ces pays.

Les trois pays qui feront la différence reconnaissent déjà la Palestine comme Etat indépendant, mais ils sont confrontés à une offensive diplomatique de la part des Etats-Unis.

En Bosnie, les co-présidents musulman et croate Bakir Izetbegovic et Zeljko Komsic soutiennent la candidature palestinienne, mais le serbe Nebojsa Radmanovic est contre. Les votes de la Bosnie sont généralement décidés par consensus. Des diplomates estiment ainsi que les divisions et les liens étroits avec les Etats-Unis conduiront ce pays à l’abstention.

“Ma sympathie va aux Palestiniens et à l’Etat de Palestine. Mais la politique n’est pas seulement une question de sympathie”, a souligné vendredi M. Komsic au journal Dnevi Avaz.

Le Gabon pourrait soit voter pour, soit s’abstenir, selon une source proche de la présidence gabonaise.

Le ministre des Affaires étrangères du Nigeria, Olugbenga Ashiru, a fait connaître son soutien personnel à la candidature palestinienne, sans dire clairement toutefois comment le pays le plus peuplé d’Afrique allait voter.

La moitié des 150 millions d’habitants est musulmane et le Nigeria est un pays sur lequel les Etats-Unis exercent une influence plutôt limitée. Mais ce pays sera dans une position délicate car il assure la présidence tournante du Conseil de sécurité en octobre.

Si les Palestiniens ne réussissent pas à obtenir leur adhésion au Conseil de sécurité, ils pourraient se tourner directement vers l’Assemblée générale où ils trouveront une majorité confortable pour y obtenir un statut amélioré intermédiaire “d’Etat observateur non membre”. 


SUR LE MÊME SUJET
Dans la perspective de l’arrivée des observateurs internationaux dans le cadre des Législatives du 17 décembre prochain, le président de la Commission Spéciale chargée de l’accueil et de l’encadrement des observateurs internationaux, le Professeur Daniel Franck Idiata a, au cours d’un entretien accordé à notre consœur « L’Union », donné quelques précisions sur la façon dont les choses s’organisent à ce niveau. « L’Union » : A quelques heures de la tenue du scrutin, y-a-t-il un réel engouement des observateurs internationaux pour ce vote qui va marquer le renouvellement de l’Assemblée Nationale ? Pr Daniel Franck Idiata : « Oui, le Gabon ...
Lire l'article
Le Parti Démocratique Gabonais (PDG au pouvoir) qui a ouvert sa campagne mercredi à Libreville a saisi cette occasion pour présenter à ses militants et sympathisants, les 18 candidats investis par ce parti politique dans la province de l’Estuaire et pour lesquels, il faudra voter le 17 décembre prochain, afin d’assurer une majorité au chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba à l’Assemblée nationale et poursuivre avec assurance la mise en œuvre du programme de société « l’Avenir en Confiance ». La présentation de ces candidats a été faite par le membre du bureau politique, Jean François Ntoutoume Emane. Avant cette ...
Lire l'article
Tel que conclu entre le groupe Microsoft et le ministère gabonais de l’Education en septembre dernier à Bruxelles (Belgique), les responsables de l’Education de Microsoft Afrique Centrale et de l’Ouest ont présenté et proposé ‘’GEDUC@Ligne’ pour un Gabon éducatif en ligne. Présents à Libreville, dans le cadre d’une présentation des TICE, aux responsables du ministère en charge de l’Education et des universités, du Gabon, Microsoft, qui ambitionne d’aider la communauté de l’Education à partager, communiquer et s’informer à travers des services numériques de qualité, a fait la proposition de ‘’GEDUC@Ligne’’, soit : Gabon éducation en ligne. Proposé sous forme ...
Lire l'article
Le Gabon a officiellement occupé mardi au siège des Nations unies à New York (Etats-Unis) le fauteuil de président du Conseil de sécurité de l’Organisation mondiale, une fonction assumée en fait depuis le 1er juin dernier par son ambassadeur aux Nations unies, M. Noël Nelson Messone. Le diplomate gabonais a d’ailleurs présidé la 28ème session du conseil de sécurité, ouverte mardi en présence notamment du Secrétaire général de l’ONU Ban Ki Moon et du président gabonais Ali Bongo Ondimba, arrivé dimanche dernier aux Etats-Unis. Au cours de ce mandat rotatif à la présidence du conseil de sécurité de ...
Lire l'article
Le Coordonnateur de US Global AIDS Eric Goosby a annoncé ce mardi, à New-York, que les États-Unis , sous la direction du président Obama et Mme Clinton , secrétaire d’Etat, vont octroyer 4 milliards de dollars américains ( plus de 2 mille milliards de francs CFA) au Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme pour la période 2011-2013 ; ce qui représente l’engagement est le plus important jamais effectué par un donateur au Fonds mondial, souligne un communiqué reçu par GABONEWS. Ce premier engagement pluriannuel des États-Unis au Fonds ...
Lire l'article
« Conseil de sécurité des Nations-Unies : Ali Bongo Ondimba pour une autre approche » ; «Gabon-Congo/Union Africaine des Télécommunications : Renforcer lacoopération sud-sud » ; « Alain Claude Bilié Bi Nzé : « La liste électorale est l’œuvre d’André Mba Obame » ; « Libreville tient ses parts d’Eramet » ; « Ramener le trophée à Libreville », sont quelques uns des articles que propose ce vendredi la presse quotidienne et en ligne gabonaise, dont voici le condensé. « Conseil de sécurité des Nations-Unies : Ali Bongo Ondimba pour une autre approche », titre le quotidien ...
Lire l'article
On l'espère depuis des décennies, il existera peut-être dans quelques années. Pour la première fois dans l'histoire de la médecine, un candidat vaccin contre le paludisme est entré, depuis presque un an, en phase 3 d'essais cliniques en Afrique. Cette vaccination expérimentale, menée sous l'égide de l'organisation de santé internationale à but non lucratif PATH, a porté dans un premier temps sur une cohorte d'enfants âgés de 5 à 17 mois ; elle démarre actuellement sur une deuxième cohorte de nourrissons âgés de 6 mois. Le suivi durera deux ans et portera au total sur 16 000 enfants. Si cette étape cruciale ...
Lire l'article
Le Nigeria peine à retrouver la quiétude. Après les violences de ce week-end, les organisations internationales craignent de nouvelles représailles. Le calme a succédé aux tensions, la peur aux violences. L'Etat du Plateau compte ses morts. Les affrontements de ce week-end auraient fait plus de 500 morts selon un bilan dimanche. La police a revu ce chiffre à la baisse, une centaine, mercredi. Les Nations unies, les Etats-Unis, Human Rights Watch et des hommes politiques d'opposition ont exhorté les autorités nigérianes à traduire en justice les responsables des attaques. Les craintes restent vives. Les attaques de ce week-end, attribuées à ...
Lire l'article
L'ambassadeur du Gabon aux Nations unies, Issoze-Ngondet, va assurer la présidence tournante du Conseil de sécurité pour le mois de mars, remplaçant son homologue français, Gerard Araud. La présidence du conseil de sécurité est occupée tour à tour par les membres de l'organe suivant l'ordre alphabétique anglais. Le Gabon, la Bosnie Herzégovine, le Brésil, le Liban et le Nigeria ont été récemment élus membres du Conseil de sécurité pour un mandat de deux ans.
Lire l'article
Libreville, 26 août (GABONEWS) - L’ambassadeur du Gabon au Nigéria, Corentin Akendengué, a indiqué ce mercredi à GABONEWS qu’il avait « bel et bien réceptionné ce jour le matériel électoral en vue de la présidentielle du 30 août » tout en constant l’absence sur place des membres de la mission consulaire de la CENAP en charge de l’organisation du scrutin dans ce pays. Selon monsieur Corentin Akendengué, « les modalités pratiques du vote de la diaspora au Nigeria ne sont pas connues à quatre jours du vote et la Communauté gabonaise ne cesse d'interpeller l'ambassade du Gabon au ...
Lire l'article
Législatives 2011 au Gabon : Les Etats-Unis en première ligne des missions d’observation
Les 18 candidats du PDG de l’Estuaire sur la ligne de départ
Société / «GEDUC@Ligne », pour un Gabon éducatif en ligne
Le Gabon à la présidence du conseil de sécurité de l’ONU pour le mois de juin 2011
Une première dans l’histoire du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme : les États –Unis s’engagent à hauteur de
Revue des titres de la presse quotidienne et en ligne de ce vendredi
Dernière ligne droite pour un vaccin antipaludisme
La tension perdure au Nigeria
Le Gabon assure la présidence tournante du Conseil de sécurité de l’ONU
Gabon: Présidentielle 2009 / « Arrivée du matériel électoral au Nigeria sans représentants de la CENAP », (L’ambassadeur Akendengué)


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 3 Oct 2011
Catégorie(s): Coopération,Monde
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*