Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Bracelets chromés pour une partie de la bande à “Ze Pequeno”

Auteur/Source: · Date: 4 Oct 2011
Catégorie(s): Divers,Société

Cinq membres de la bande à “Zé Pequeno”, récemment abattu par les éléments de la police judiciaire (PJ) au cours d’un échange de coups de feu dans une broussaille de la zone de Bikélé, viennent d’être mis sous les verrous par les éléments de la Police Judicaire après plusieurs forfaits organisés dans les quartiers de la capitale gabonaise et ceux de la commune voisine d’Owendo.

Constituée uniquement de jeunes Gabonais, violeurs et braqueurs, cinq membres de la bande à “Ze Pequeno” qui sévissaient dans des domiciles privés d’Ozangué, Kinguélé, Cosmopark, Dragon, Bikélé, Akournam, Awoungou et Derrière la Pédiatrie à des heures tardives de la nuit au moyen d’armes de type calibre 12 à canon et à crosses sciés, machettes et autres couteaux, viennent d’être mis hors d’état de nuire.

Selon le quotidien “L’union”, il s’agit de Lionel Angoué, alias Ambé Bitome ; Damas Nziengue, alias Mamadou Tsoumou ; Eric Mboumba, alias Kodjo (repris de justice) ; Gauthier-Christian Tsouka, alias DMX ; Michel Antchouet, alias Mitchel et Wilfried Ipendi, alias Zé Pequeno, chef de la bande qui tenait son surnom d’un personnage violent du film brésilien “La Cité de Dieu”. Cette version gabonaise du cinématographique et sanguinaire adolescent brésilien a été abattue par les éléments de la section criminelle de la police judiciaire (PJ) au cours d’un échange de coups de feu dans une broussaille de la zone de Bikélé.

Au nombre des forfaits commis par la bande à Zé Pequeno dans les communes de Libreville et d’Owendo, on enregistre, le vol d’un coffre fort contenant la somme de 25 millions de francs CFA, le 5 septembre 2010 chez un haut fonctionnaire résidant à Akournam (Owendo) ; la prise d’otage du responsable d’un motel et tout son personnel à Cosmopark (Libreville) en mars 2011 ; le vol d’un véhicule avec un autre coffre fort contenant 30 millions de francs CFA, chez un haut fonctionnaire résidant à Awoungou (Owendo) dans la nuit du 17 au 18 août 2011.

Le 20 août 2011, la même bande subtilise deux calibres 12, une imprimante, un ordinateur et d’autres objets de valeur au domicile d’un cadre du pays, sise à Derrière-la-Pédiatrie (Owendo). On comptabilise également l’abus sexuel sur une dame de ménage et le vol de 8 millions de francs CFA, d’ordinateurs, téléphones portables et autre objets de valeur.

Le mode opératoire de la bande était huilé par Michel Antchouet, alias Mitchel, élève en classe de Terminale au Lycée Assoumou Corine (Sogatol). Celui-ci récoltait le maximum d’informations sur les futures proies au près des jeunes des quartiers où la bande allait sévir. Une fois les informations collectées et l’habitation ciblée, le gang passait à l’action.

«Si nous n’escaladons pas le mur, nous sonnons au portail et, une fois que le gardien pointe son nez dehors, nous le maîtrisons et lui exigeons de nous remettre les clefs de la maison avant d’y accéder, le cas échéant, nous demandons au gardien d’appeler l’un des membres de la famille pour un cas urgent», a déclaré le repris de justice Eric Mboumba, cité par le quotidien “L’union”.

«Les autres membres de ce gang, notamment, Spider, Canabis, Malboro Kobi et bien d’autres courent toujours», selon les enquêteurs relayés par le même quotidien, «une partie de cette bande avait déjà été interpellée, puis déférée devant le parquet le 6 septembre 2011».

Publié le 04-10-2011 Source : L’Union Auteur : Gaboneco
 


SUR LE MÊME SUJET
Une douzaine d’individus encagoulés, armés de fusils, de couteaux et de machettes ont agressé, dans la nuit du mercredi au jeudi, quatre gardiens de la mairie de Port-Gentil, la capitale économique gabonaise (sud ouest), en poste au parc d’exposition municipal, a appris l’AGP. Selon l’un des gardiens, les malfrats sont arrivés aux environs de trois heures du matin, à bord d’un taxi banalisé. Après avoir réussi à les neutraliser et ligoter au mât d’un des chapiteaux, les malfaiteurs se sont dirigés vers un box abritant un salon de massage tenu par des opérateurs chinois. Ils en sont ressortis avec deux cartons dont ...
Lire l'article
Pourquoi PIÉRRE MAMBOUNDOU, M’BA ABÉSSOLO et ANDRÉ M’BA OBAME ne dorment-ils plus? La diaspora gabonaise aux États-unis explique: IL faut préciser d’entrée que chacun a eu un itinéraire particulier et particularisé avec des bonnes ambitions au départ, celles de servir son pays le Gabon et non de se servir en faisant fi du peuple gabonais. Mais comment alors ce changement s’est-il opéré dans les consciences: La diaspora gabonaise aux États-unis tente d’élucider le mystère, l’énigme, la ‘’philosophie’’ du ventre? On peut penser que l’une des erreurs de ceux qui sont devenus les disciples des Bongo soient à l’usure, c’est le cas ...
Lire l'article
La bande à zozo du PNUD au Gabon
Depuis bientôt un mois , une vingtaine de nos compatriotes désespérés et déséquilibrés ont inauguré une forme inédite dans notre pays de contestation ( pour ne pas dire d'existence politique , selon la vieille formule des soixante-huitard : je conteste donc j'existe ! ) en investissant honteusement les locaux d'un organe Onusien le Pnud. Ils vivent une exemplarité monacale dans l'indifférence des Gabonais et de la communauté internationale sur la quelle ils avaient naïvement juré , avant d'agonir d'injures le Sécrétaire générale de l'ONU Ban Ki Moon, lequel est désormais accusé par eux d'essayer de les livrer à la ...
Lire l'article
TEXTE INTEGRAL Le Ministre de la Communication, de la Poste et de l’Economie Numérique Vu la Constitution ; Vu le décret n00804/PR du 19 octobre 2009, fixant la composition du Gouvernement de la République, ensemble les textes modicatifs subséquents ; Vu le décret n° 0035/PR/MCPEN du 16 février 2010 portant attributions et organisation du Ministère de la Communication, de la Poste et de l’Economie Numérique ; Vu la loi n° 005/2001 du 27 juin 2001 portant réglementation du secteur des Télécommunications en République Gabonaise, ensemble les textes modicatifs subséquents ; Vu le décret n° 00540/PR/MPT du 15 juillet 2005 fixant les modalités d’interconnexion des réseaux ...
Lire l'article
Depuis plusieurs semaines, une bande de braqueurs trouble la sécurité des usagers de la voie publique et des patients en semant la terreur, tous les soirs, entre 24 et 5 heures du matin, au niveau des feux tricolores, situés en face de l’hôpital Jeanne Eborie, en dépouillant des passagers, chauffeurs de taxi jusqu’aux aux particuliers, piétons, sans en être inquiétée. Selon une employée de l’hôpital Jeanne Eborie, de garde jeudi dernier, entre 20 et 8 heures du matin, ces bandits armés d’armes blanches (bouteilles, couteaux, barres de fers etc.…), repliés sous le pont situé aux feux tricolores de l’hôpital Jeanne Eborie ...
Lire l'article
Une convention de 49 millions de francs CFA a été signée le 3 août à Libreville entre l’ambassade du Japon et la direction de l’école publique d’Awoungou, à Owendo. Cette enveloppe est destinée à financer les travaux de l’extension de cette école. Le gouvernement japonais va financer à hauteur de 49 millions de francs CFA le projet d’extension l’école publique d’Awoungou à Owendo. Une initiative matérialisée le 3 août à Libreville par la signature d’une convention entre l’ambassadeur nippon au Gabon, Motoi Kato, et le directeur de cette école, Jean-Jacques Ikapi Mbadinga. «Ce don est une contribution à l’amélioration de ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a décidé de financer 15 milliards de FCFA pour améliorer la distribution de l’eau dans la partie nord de Libreville, au terme d’une convention signé lundi à au palais présidentiel, en présence du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondiimba. Une partie du financement soit 9 milliards de FCFA sera injectée grâce à un prêt contracté auprès de l’Agence française de développement (AFD). L’accord pour cet apport a été paraphé entre le Premier ministre, Paul Biyoghé Mba et l’ambassadeur de France au Gabon, Jean Roisin, représentant l’AFD. Le remboursement de prêt sera fait par la Société d’énergie et d’eau du Gabon ...
Lire l'article
La première bande dessiné du récit épique, Mvet, tiré des rites et traditions de la culture des peuples Fang du septentrion du Gabon, est désormais disponible dans les kiosques pour ouvrir cette histoire qui fonde l’âme de ce peuple à l’espace francophone, a indiqué Privat Ngomo, promoteur de l’œuvre qui a fait le déplacement de GABONEWS samedi. Selon le promoteur de cette bande dessiné intitulée « Alum Ndong Minko, l’affront », l’œuvre met en évidence des personnages des légendes du Gabon ayant écrit ou contribué, à leur manière, à façonner l’histoire du pays à travers « leurs pouvoirs mystiques ». Ainsi raconte ...
Lire l'article
Raconter sa propre vie en tant qu'immigré gabonais arrivé à Paris pour faire ses études... C'est l'idée de Patrick Essono qui y a consacré de nombreuses planches. Patrick Essono, allias Pahé, est dessinateur d’origine gabonaise. A son arrivé en France, plus exactement à Massy-Palaiseau, en banlieue parisienne, il devient étudiant à l’Institut Supérieur d’Art et de Publicité (ISAP). S’en suivent de nombreuses péripéties allant de son « intégration », à sa vie étudiante en passant par ses amours. C’est en tout cas ce qu’il a décidé de livrer à travers sa bande dessinée, intitulée « la vie de Pahé ». Les ...
Lire l'article
Après six mois de cavale et des préjudices évalués à près de 70 000 euros, une gabonaise d’une quarantaine d’années a été entendue le 7 mai dernier par le tribunal correctionnel du Mans pour avoir commanditer une large série de fraudes bancaires et usage de faux à travers toute la France avec des complices espagnols. Onze comptes bancaires ouverts entre fin 2007 et mai 2008 dans dix départements, plus de 350 chèques dispersés dans la nature dont une partie a déjà servi à acheter du matériel audiovisuel, des écrans plasma, des ordinateurs et du mobilier ensuite revendus contre de l’argent ...
Lire l'article
Quatre gardiens de la mairie de Port-Gentil agressés par une bande armée
Les Prostitués Politiques de l’histoire du Gabon (Partie 2)
La bande à zozo du PNUD au Gabon
Communiqué du Ministère de la Communication, de la Poste et de l’Economie Numérique relatif à l’accès à la bande passante internationale du câble sous-marin SAT3
Fait divers / Une bande de braqueurs sème la terreur aux feux tricolores de l’hôpital Jeanne Eborie
Gabon : 49 millions de FCFA pour l’école d’Awoungou
Gabon: 15 milliards de FCFA pour améliorer l’adduction d’eau dans la partie nord de Libreville
Gabon: Culture: Le Mvet en bande dessinée pour s’ouvrir à l’espace francophone
“La vie de Pahé”, la bande dessinée qui part du Gabon à..Massy
France : Arrestation d’une gabonaise à la tête d’une bande d’escrocs


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 4 Oct 2011
Catégorie(s): Divers,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*