- Bongo Doit Partir - https://www.bdpgabon.org -

Le budget 2012 arrêté à 2.453 milliards de FCFA

[1]Le budget 2012 de l’Etat gabonais sera de 2.453 milliards de FCFA contre 2.370 milliards de FCFA en 2011, soit une hausse de 82 milliards de FCFA, selon un projet de loi de finances adopté jeudi dernier par le gouvernement réuni en conseil des ministres à Mouila (444 km au sud de Libreville).

La dette publique engloutira quatre cent vingt quatre milliards cent quatre vingt dix millions deux cent soixante dix neuf mille huit cent (424.190.279.800) francs CFA.

Les charges de fonctionnement de l’Etat (salaires et autres dépenses publiques) s’élèvent à un mille milliard soixante sept millions (1.067.000.000) francs CFA.

Le budget d’investissement est plafonné à six cent quatre vingt dix neuf milliards trois cent soixante dix millions neuf cent quatre vingt dix huit mille trois cent quarante six (699.370.998.346) francs CFA.

Les prêts, avances et dépôts s’établiront à deux cent soixante deux milliards cinq cent trente huit millions six cent quatre vingt et un mille six cent cinquante sept (262.538.681.657) francs CFA.
Le gouvernement n’a pas donné d’indications sur les sources de financement de ce budget. Le pétrole supporte traditionnellement le budget de l’Etat gabonais à plus de 60%. La bonne tenue des cours ces dernières années a permis au pays d’engranger des recettes additionnelles pour financer son développement.

Compte tenu de la baisse de la production, le Gabon, soutenu par le FMI et d’autres bailleurs de fonds, a mis en place une politique de diversification de son économie, trop dépendante de l’or noir.

Yves Laurent GOMA 


SUR LE MÊME SUJET
Le conseil des ministres de l'Union économique de l'Afrique centrale (UEAC) qui vient de se tenir, a arrêté le budget exercice 2012 de la Communauté économique et monétaire d'Afrique centrale (CEMAC), en recettes et en dépenses, à près de 60 milliards FCFA (environ 115 millions USD). Ce budget, en baisse de 8% par rapport au budget antérieur, porte essentiellement sur la mise en œuvre des projets du plan opérationnel 2011-2012, du programme économique régional (PER) de la CEMAC. Par ailleurs, des mesures de rigueur et de compression des charges ont été demandées à la Commission de la CEMAC pour financer certaines ...
Lire l'article [2]
Le budget 2012 de l’Etat gabonais enregistre une hausse de 82 milliards de FCFA
Le budget de l’Etat gabonais pour l’exercice 2012, arrêté à la somme de 2.453 milliards de FCFA contre 2.370 milliards de FCFA en 2011, serait en hausse de 82 milliards de FCFA d’après le gouvernement rendant public le projet de loi de finances adopté lors du dernier Conseil des Ministres délocalisé de Mouila (Ngounié). Selon le gouvernement, 424.190.279.800 de francs CFA seront affectés au titre de remboursement de la dette publique de l’Etat gabonais. Mille milliard soixante sept millions (1.067.000.000 francs CFA), constitueront les charges de fonctionnement et autres dépenses publiques dont les salaires contre six cent quatre-vingt-dix- neuf milliards trois ...
Lire l'article [3]
Le budget de la mairie de Libreville pour l’exercice 2010 a été revu à la hausse de près de 4 milliards de FCFA par un conseil municipal extraordinaire réuni sous la présidence de M. Jean François Ntoutoume Emane, maire de Libreville. Le nouveau budget a été arrêté en recettes et en dépenses à la somme de 19,704 de FCFA, en augmentation de 3,578 milliards de FCFA par rapport au budget initial qui était de 16,125 milliards de FCFA. La hausse substantielle du budget est le résultat du travail de recouvrement des recettes propres et la maîtrise de la ...
Lire l'article [4]
Le Conseil des ministres réuni, lundi, autour du président de la République, chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, a adopté le projet de loi de Finances de l’année 2011 qui s’ « établirait en recettes et en dépenses à 2.230,2 milliards de FCFA, indique le communiqué final. Présenté par le ministre du Budget, des Comptes Publics, de la Fonction Publique, chargé de la Réforme de l’Etat, « le projet de loi de finances est marqué par la poursuite de la mise en œuvre du projet de société "l’Avenir en Confiance" sur la base duquel le Président de la ...
Lire l'article [5]
Le budget du Gabon pour l'année 2010 a été arrêté à 2.214,5 milliards de francs CFA, soit 118,6 milliards de plus que celui que l'année 2009, selon le projet de loi de Finances rectificative adopté mardi en Conseil des ministres, indique un communiqué publié ce mercredi à Libreville. L'année dernière, le budget s'élevait en effet à 2.095,9 milliards de FCFA, une augmentation qui, selon le communiqué gouvernemental, provient de la plus value pétrolière et d'un meilleur recouvrement des recettes douanières. Le communiqué indique que 118,6 milliards de FCFA seront consacrés à certaines dépenses urgentes et sensibles comme le recrutement de 1.772 enseignants ...
Lire l'article [6]
Le conseil municipal de Libreville, présidé mercredi lpar le maire Jean François Ntoutoume Emane a voté le projet du budget, exercice 2010, en dépenses et en recettes à la somme de 16.125.900.963 de CFA, contre 16.476.573.312 FCFA l’année dernière, soit une diminution de 350.672.349f CFA présidé es travaux du conseil municipal de la capitale gabonaise dont l’ordre du jour était axé l’examen du budget de cette institutionainsi que sur un certain nombre de projets de textes relatifs aux recettes municipales. Pour cette année donc, le projet Ce budget inclus, bien évidemment, les dépenses de fonctionnement liées par exemple à l’achat des ...
Lire l'article [7]
La loi de finances de l’année 2009 repose sur les principales hypothèses suivantes : une production pétrolière de 12,542 millions de tonnes, un prix du baril de pétrole brut gabonais de 60 dollars américains et un taux de change du dollar à 530 francs CFA. En matière de politique économique du gouvernement, cette loi visait les principaux objectifs suivants : la poursuite des efforts entrepris sur la gestion budgétaire et les réformes structurelles ; la diversification de la base productive ; le développement des infrastructures de base. Du fait du changement de l’environnement macroéconomique qui nécessitait la redéfinition de nouvelles hypothèses, ...
Lire l'article [8]
Le budget primitif, exercice 2009, du conseil municipal de Ngouoni dans le département de la Lekabi-Lewolo (37 km de Franceville) a été fixé samedi en recettes et en dépenses à la somme de 75.038 102 FCFA à l’unanimité des conseillers présents, rapporte lundi le correspondant de l’AGP. Toutefois, une hausse d’un peu plus de 10 millions a été enregistrée. L’essentiel de ce budget, à l’instar des autres conseils, sera consacré au traitement du personnel, au paiement des indemnités des président et vice-président et à l’entretien du patrimoine. Les conseillers souhaitent l’application de la loi 15/96 pour trouver un volet qui permettra d’inscrire le ...
Lire l'article [9]
Le budget du conseil départemental de Mougoutsi dans la Nyanga (Sud) pour l’année 2009, a été estimé à 50,2 millions de FCFA à l’issue d’un conseil ordinaire, rapporte mardi le correspondant locale de l’AGP. Ce budget connaît une baisse par rapport à l’année dernière de plus d’un million de FCFA En ouvrant les travaux, le président du conseil, Louis Marie Mabika Nzamba, s'est dit inquiet du plafond budgétaire par rapport aux attentes du département devant 16 dès 19 conseillers du conseil départemental. '' Notre budget (…) ne permettra pas à l'Institution de répondre aux attentes et exigences de l'heure '', a affirmé M. ...
Lire l'article [10]
Le porte parole du gouvernement, René Ndemezo'Obiang, a annoncé mardi à Libreville, dans un communiqué à l'issue du Conseil des ministres la hausse du budget 2009 qui est passé à 2.485,5 milliards contre 1.798,1 milliards en 2008. Cette amélioration résulterait de l'augmentation conjuguée de 597,5 milliards de francs CFA des recettes pétrolières et de 87,3 milliards de francs CFA des recettes hors pétrole. Selon le communiqué gouvernemental, les recettes pétrolières, évaluées à 1.621,4 milliards de francs CFA seraient en hausse de 597,5 milliards de francs CFA par rapport au niveau arrêté dans la loi de finances 2008.
Lire l'article [11]
Le budget 2012 de la CEMAC évalué à près de 60 milliards FCFA
Le budget 2012 de l’Etat gabonais enregistre une hausse de 82 milliards de FCFA
Le budget de la mairie de Libreville en hausse de près de 4 milliards de FCFA
ECONOMIE/ Plus de 2.230 milliards de FCFA pour le budget 2011
Le budget 2010 du Gabon porté à 2.214,5 milliards de francs CFA
Conseil municipal de Libreville: Le budget de l’exercice 2010 arrêté à plus de 16 milliards de Fcfa
Gabon : L’exécution du budget et de la dette pour 2009
Gabon: Haut-Ogooué : Le budget du conseil municipal de Ngouoni arrêté à 75 millions de FCFA
Gabon: Le budget du conseil départemental de Mougoutsi arrêté à 50,2 millions de FCFA
Gabon: Le budget 2009 en hausse de 687,4 milliards de FCFA