Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Un Programme national pour la bonne gouvernance

Auteur/Source: · Date: 16 Nov 2011
Catégorie(s): Economie,Politique

En raison de la non application du Plan d’action du Programme National de Bonne Gouvernance, proposé pour le quinquennat 2008-2012, un atelier a lieu à Libreville, pour essayer d’apporter des mesures correctives.

Cet atelier sera donc consacré à recadrer les choses de manière à adopter un autre Plan d’action intégrant des propositions tirées du Plan stratégique « Gabon Emergent ». Ainsi s’étant basé sur le document réalisé il y a 4 ans, un nouveau rapport a été élaboré pour la bonne marche de la gouvernance gabonaise. A cet effet le pays a mis tout en œuvre pour faire de sorte que tout ce qui peut concourir à la Bonne Gouvernance soit identifié, pris en compte et appliqué. Un des partenaires techniques de ce projet de gouvernance n’est rien d’autre que le PNUD, dont les axes d’interventions majeurs du programme d’action sont la Gouvernance démocratique, économique et sociale. Pour la mise en place de ce programme de gouvernance, le pays aura besoin de près de 6 milliards de FCFA sur la période de 2012 à 2016.

En revanche les résultats escomptés en valent la chandelle puisque les actions prévues conduiront à renforcer l’Etat de droit, promouvoir la modernisation de l’appareil de l’Etat et l’approfondissement du processus de décentralisation, renforcer l’amélioration des instruments de pilotage de l’économie et la gestion des finances publiques, soutenir l’amélioration de l’environnement des affaires et renforcer les capacités de la société civile. Ce nouveau programme constitue également un levier de relance économique basé sur la diversification et le management de l’économie nationale. Il mettra donc l’accent sur les actions de renforcement de la Bonne Gouvernance au Gabon et permettra à ce pays de sortir de sa stagnation économique. 


SUR LE MÊME SUJET
Le Conseil National de la Lutte Contre l’Enrichissement Illicite (CNLCEI) et les Forces de Police Nationales ont convenu d’œuvrer ensemble dans le renforcement de la bonne gouvernance en luttant contre la corruption et les crimes économiques. La convention a été paraphée hier entre le Président de la CNLCEI, Vincent Lebondo Le-Mali et le Commandant en Chef des Forces de Police Nationale, le Général Antoine Embinga. Cette convention est un soutien de taille pour la CNLCEI dans ses missions premières de lutte contre l’enrichissement illicite. La présence de la Police auprès de la CNLCEI vise à renforcer davantage l’efficacité en termes d’investigations, ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a adopté jeudi dernier à Libreville le projet de décret portant modification de certaines dispositions du 14 décembre 2004 portant création, attributions et organisation du Conseil national de bonne gouvernance, et abrogation du décret du 17 février portant institution et organisation d’un Secrétariat national pour le renforcement des capacités (SENAREC). Pris en application de l’article 51 de la Constitution, le décret susvisé renforce et harmonise les compétences exercées d’une part par le Secrétariat exécutif du Programme national de bonne gouvernance (SEPNBG), et d’autre part par le SENAREC. Ainsi, le Conseil national de la bonne gouvernance (CNBG), désormais placé ...
Lire l'article
L'Union pétrolière gabonaise (UPEGA) se félicite de la volonté impulsée par les pouvoirs publics d'intégrer la dynamique de bonne gouvernance, tout en s'inscrivant à la mettre en conformité avec leurs pratiques au quotidien, a appris la PANA lundi de source patronale. L'UPEGA qui avait récemment organisé un séminaire autour du thème : "La bonne gouvernance, l'éthique et la conformité des pratiques", a salué l'unanimité du secteur productif pour son engagement à cette vision. Son président, Jean Claude Alevina, a indiqué que "l'industrie pétrolière gabonaise joue déjà sa partition de transparence par son adhésion aux côtés de l'Etat à l'initiative pour la transparence ...
Lire l'article
Après sa sévère mise en garde aux hauts cadres de l'Administration, le chef du gouvernement, Jean Eyeghé Ndong, invite l'ensemble des administrations à s'adapter à l'exigence de la bonne gouvernance. C'était à l'ouverture, le 16 septembre, des travaux de l’atelier de validation du Programme national de bonne gouvernance (PNBG) qui doit marquer le saut qualitatif de l’administration vers une gestion efficace et transparente du pays. Quelques heures après sa volée de bois vert en direction de hauts cadres de l'Administration qui à force de clientélisme, de lourdeur, de gabegie, d'arrogance, etc. ont rendu l'appareil administratif improductif, Jean Eyéghé Ndong a ouvert ...
Lire l'article
A l’issue d’un consensus entre la Société civile, les différents experts et le Secrétariat général de la Commission de tutelle, le plan d’action du programme national de bonne gouvernance (PNBG) a été validé mercredi, au sortir de deux jours d’ateliers à Libreville. Le PNBG aura plusieurs composantes réparties en sous-programmes, qui sont axés sur : l’amélioration des instruments de pilotage de l’économie et de la gestion des finances publiques, l’amélioration de l’environnement des affaires en vue d’une meilleure diversification de l’économie, le renforcement des capacités de la société civile. Comme objectifs prioritaires, ce programme se chargera de renforcer l’État de droit en ...
Lire l'article
Lors de la présentation du Rapport portant sur le plan d’action du programme national de bonne gouvernance (PNBG) en atelier de validation mercredi, les experts par la voix du secrétaire exécutif du PNBG, Arsène Meye, ont tracé les repères susceptibles de conduire à la réussite dudit programme. Selon Arsène Meye, il faut un programme transversal, multisectoriel et complexe. Aussi est-il nécessaire de mettre en exergue un leadership et un cadre institutionnel opérationnel. De plus, la mise en œuvre exigeante de l’implication de l’État, du secteur privé et des partenaires au développement est plus qu’urgente aux affaires publiques. De fait, toutes les parties sociales ...
Lire l'article
Au cours de l’atelier sur la validation du Programme national de la bonne gouvernance (PNBG), la société civile a exprimé lundi, son désaccord, indiquant que ce document ne prend pas en compte les réformes sociales qui s’imposent, a-t-on appris mardi. Selon Marc Ona, secrétaire général de la coalition ‘’ Publiez ce que vous payez ‘’, la société civile déplore le fait que les acteurs sociaux notamment les responsables des ONG n’aient pas été conviés officiellement. Or, pour lui, le constat est que les associations présentes sont celles, politisées. Le changement de mentalités est au cœur de la bonne gouvernance, affirme M. Marcel. ...
Lire l'article
Le Représentant résidant du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD-Gabon), Bintou Djibo, a affirmé mardi, l’engagement de l’organe onusien à favoriser la validation du plan d’action du Programme national de bonne gouvernance (PNGB) au cours de l’atelier de qui s’est ouvert à Libreville. Selon Bintou Djibo, la volonté du gouvernement gabonais d’impliquer les partenaires au développement dans cette initiative sensible et ambitieuse dénote la reconnaissance du rôle que ces derniers peuvent jouer dans ce processus. A cet effet, et au regard de l’importance stratégique de ce plan d’action, déclare-t-elle, « nous souhaiterons réitérer la volonté des partenaires techniques et financiers ...
Lire l'article
La capitale gabonaise abrite un atelier de validation du plan d’action du programme national de bonne gouvernance (PNGB) dont les travaux ont été ouverts ce mardi par le premier ministre gabonais, Jean Eyeghe Ndong. Pendant deux jours, les experts et les représentants de la société civile vont étudier l’adoption et la mise en œuvre des politiques et normes visant à promouvoir la bonne gouvernance, la création de meilleures conditions d’expression et d’exercice de la bonne gouvernance politique, institutionnelle, économique et locale dans le pays. Selon le secrétaire exécutif du PNGB, Arsène Meye, cette rencontre pourra également favoriser la mise en œuvre effective ...
Lire l'article
Le ministère gabonais de l'Aménagement du territoire organise dans la capitale gabonaise, le 22 juillet prochain, un séminaire sur la bonne gouvernance dans les collectivités locales. Ce séminaire qui intervient un mois après la prise de fonction des maires permettra de concevoir un dossier de bonne gouvernance dans les collectivités locales, a indiqué la même source. Le dossier issu de cette rencontre permettra aux administrateurs municipaux de porter des décisions qui conduiront à une gestion normale de ces structures, indique la source.
Lire l'article
Bonne gouvernance / La CNLCEI soutenu par les FNP dans la lutte contre la corruption
Vers la révision du Conseil national de bonne gouvernance
Gabon: Les pétroliers adhèrent au programme national de bonne gouvernance
Gabon : Le gouvernement fixe le cap de la bonne gouvernance
Gabon: Le plan d’action du programme national de bonne gouvernance validé après consensus
Gabon: Les repères de réussite du Programme National de Bonne Gouvernance tracés par des experts
Gabon: La société civile récuse le document du programme national de la bonne gouvernance
Gabon: Le Programme des Nations Unies pour le développement veut la bonne gouvernance au Gabon
Gabon: La bonne gouvernance au Gabon examinée au centre d’un atelier à Libreville
Gabon: Les gestionnaires des collectivités locales à l’école de la bonne gouvernance


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 16 Nov 2011
Catégorie(s): Economie,Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

2 Réponses à Gabon : Un Programme national pour la bonne gouvernance

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*