Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Chronique d’une abstention électorale annoncée

Auteur/Source: · Date: 18 Déc 2011
Catégorie(s): Politique

Ainsi que le laissait entrevoir l’absence d’engouement lors de la campagne électorale de dix jours qui l’a précédée, les élections législatives de ce 17 décembre ont littéralement été snobées par les populations. Si aucun incident majeur n’a émaillé le scrutin, il ne s’agit en tous cas pas d’un succès. Surtout que, du fait de l’appel de l’opposition à boycotter, voire à entraver son organisation, l’un des enjeux de ces élections était le taux de participation.

A l’issue d’une journée sous haute surveillance militaire et sans incident majeur signalé, les bureaux de vote se sont fermés à 18 heures ce 17 décembre, jour des premières élections législatives de la présidence d’Ali Bongo. Sur l’ensemble du territoire gabonais, 746 000 étaient appelés aux urnes, disposés dans 2 633 bureaux de vote, pour l’élection de 120 députés à l’Assemblée nationale.

Ainsi que le laissait présager la campagne électorale qui n’a enregistré que peu d’engouement, l’affluence aux urnes n’était pas au rendez-vous. A Libreville, la plupart des bureaux de vote ont ouvert avec une ou deux heures de retard et toute la journée, les rares électeurs sont arrivés au compte-goutte.

Un tour effectué dans la capitale gabonaise a permis de constater une relative affluence dans certains bureaux de vote postés dans des quartiers traditionnellement acquis au Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir). A l’instar du bureau de vote d’Akébé-frontière et d’un autre à la cité Damas.

Dans les centres de vote «n°1 et 2 de Libreville, seuls 61 votants avaient exprimé leur suffrage sur 704 inscrits», rapporte l’AFP, qui cite Germaine Mianga, contrôleuse de la commission électorale nationale autonome et permanente (Cénap). On a noté 27 votants à l’école de Bellevue 1 à Libreville sur un peu plus de 500 inscrits. De même, le bureau de vote du lycée Nelson Mandela n’a enregistré que 33 votants sur 500 inscrits. L’AFP a également noté qu’à Médouneu, ville d’origine de l’opposant André Mba Obame, dans le Nord Gabon, «certains bureaux ont fermé à l’avance pour devancer la tombée de la nuit mais surtout faute d’électeurs».

L’abstention criarde à Libreville n’a cependant pas été la même à l’intérieur du pays, même si à Port-Gentil, capitale économique, le centre de vote de l’école Ngadi, par exemple, n’a vu passer que 78 votants pour 498 inscrits. De même, selon un correspondant de Gaboneco, le bureau de vote de Mavouli à Tchibanga, dans le Sud du Gabon, enregistrait à 17 heures 40 votants sur 500 inscrits et dans de nombreux autres bureaux de cette ville, capitale provinciale de la Nyanga, on n’enregistrait aucun votant jusqu’à 14 heures. Dans d’autres villes de l’intérieur, les bureaux de vote ont enregistré une meilleure participation qu’à Libreville, ainsi qu’en ont témoigné un bon nombre de journalistes joints au téléphone. Certains parmi ceux-ci expliquent le meilleur taux de participation de l’intérieur du pays par le fait que de nombreux candidats ont fait voyager à leurs frais leurs électeurs depuis Libreville où s’agglutine plus de la moitié de la population du pays.

De menus incidents ont tout de même émaillé le scrutin, ainsi qu’on a pu le constater au bureau de vote de l’école de Louis à Libreville où le candidat dans la circonscription du Bloc démocratique chrétien (BDC, majorité présidentielle) était en colère du fait que ses représentants n’ont pas été admis, par la Cénap, à superviser le scrutin. Quelques électeurs ont également poussé de violents coups de gueule pour avoir été empêchés de voter sur la base des pièces d’identités présentés alors que d’autres ont pu voter sans carte d’électeur devant les observateurs venus des Etats-Unis. Des cas similaires ont également été enregistrés dans de nombreux bureaux de vote à Lambaréné. A Popa, dans la province de l’Ogooué-Lolo, les partisans du candidat du Cercle des libéraux réformateurs (CLR, majorité républicaine), Jean Mindoungani, ont bloqué un bon moment le déroulement du scrutin en tentant d’emporter l’urne.

D’une manière générale, le taux d’abstention a été très élevé. Ce qu’à dû reconnaître la première chaine de Radiodiffusion télévision gabonaise (RTG 1) qui organisait une soirée électorale sur son plateau. De même, le Premier ministre Paul Biyoghe Mba a reconnu, à la faveur d’une déclaration sur les antennes de RTG, que l’appel au boycott lancé par l’opposition a éventuellement influencé la participation au scrutin, non sans évoquer la plausibilité d’autres facteurs déterminants. L’opposition qui annonçait dans un premier temps que le scrutin ne devait pas se tenir avant de battre campagne pour l’abstention, a annoncé une conférence de presse le lendemain du scrutin, 18 décembre. Une première conférence de presse, donnée par le PDG, parti majoritaire, a été programmée dans la soirée du 17 décembre.

Le dépouillement des votes a débuté dès la fermeture des bureaux et chaque candidat a pris connaissance de ses résultats dès la fin des opérations. Il faudra tout de même attendre 48 heures au moins pour connaître les résultats officiels.  


SUR LE MÊME SUJET
Au Gabon, la campagne électorale pour le scrutin législatif du 17 décembre s’est ouverte la semaine dernière dans une relative indifférence avec l’apparition d’affiches électorales et de quelques meetings. Le premier ministre du Parti démocratique gabonais au pouvoir a souligné lors d’un meeting que « le vote est une compétition, et contrairement au football, il n’y a pas de match nul ». Les opposants appellent de leur côté au boycott en l’absence de garanties de transparence. L’introduction de la biométrie permettrait d’établir des listes électorales fiables. Mais pour Guy Rossatanga-Rignault, professeur de droit public et de sciences politiques à l’université ...
Lire l'article
Entamée le 21 juillet dernier, la révision de la liste électorale s’achèvera le 3 septembre prochain, avant une deuxième révision qui interviendra à quelques semaines de la tenue du scrutin. A cette occasion, le ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou, a précisé à quels types d’électeurs s’adresse cette seconde opération, qui contrairement à la première, ne concerne pas l’ensemble des citoyens. Le ministre de l’Intérieur, de la Sécurité publique, de l’Immigration et de la Décentralisation a rappelé aux électeurs, dans un communiqué publié ce 27 août, que «la révision de la liste électorale, entamée le 21 juillet 2011 dernier et ...
Lire l'article
FRANCEVILLE, (AGP) – Les électeurs de Franceville se sont rendus massivement vers midi dans les bureaux de vote pour exprimer leur suffrage pour le scrutin qui désignera le prochain Chef de l’Etat gabonais, a constaté sur place un journaliste de l’AGP. Aux premières heures, il n’y avait véritablment pas d’affluence dans les différents centres de vote à l’exception de quelques rares électeurs qui ont tenu à accomplir tôt leur devoir civique. Toutefois plusieurs d’entre eux avaient déjà voté au vu de la contenance des urnes transparentes et des listes affichées. Le scrutin se déroule dans le calme absolu. Votants, représentants des ...
Lire l'article
LIBREVILLE (AGP) – Quatre candidats indépendants à la présidentielle de dimanche prochain ont formellement démenti vendredi s’être ralliés à André Mba Obame, dont les proches ont annoncé qu'il avait reçu le soutien de 11 autres présidentiables, selon l’AFP. Ces affirmations ont été rejetées par les candidats Victoire Lasséni Duboze et Bruno Ben Moubamba, Jules Bourdès Ogouliguendé, ainsi que Casimir Oyé Mba, dont les noms figuraient dans un communiqué issu des concertations lancées par l’ex-Premier ministre Jean Eyéghé Ndong qui se sont achevées vendredi à 03H30 (02H30 GMT), selon la même source. Un proche de Mme Duboze a qualifié de ’’manipulation’’ ces ...
Lire l'article
LIBREVILLE (AGP) – Quatre candidats indépendants à la présidentielle de dimanche prochain ont formellement démenti vendredi s’être ralliés à André Mba Obame, dont les proches ont annoncé qu'il avait reçu le soutien de 11 autres présidentiables, selon l’AFP. Ces affirmations ont été rejetées par les candidats Victoire Lasséni Duboze et Bruno Ben Moubamba, Jules Bourdès Ogouliguendé, ainsi que Casimir Oyé Mba, dont les noms figuraient dans un communiqué issu des concertations lancées par l’ex-Premier ministre Jean Eyéghé Ndong qui se sont achevées vendredi à 03H30 (02H30 GMT), selon la même source. Un proche de Mme Duboze a qualifié de ’’manipulation’’ ces ...
Lire l'article
Libreville, 28 août (GABONEWS)- « C’est un candidat au summum de sa force morale, intellectuelle et de persuasion, mu par une claire vision de son rêve d’un Gabon émergent qui a surpris plus d’un de ses compatriotes par sa maîtrise des dossiers et des enjeux », commente l’un des sites Web « Ali 9 » qui soutient Ali Bongo Ondimba, l’un des 23 postulants à la présidence de la République. Actualité du :28/08/2009 « C’était Mercredi 26 Août de 20h10 à 21h55 sur le plateau de la RTG1, chaîne nationale pour le ...
Lire l'article
Libreville, 26 août (GABONEWS) – Rendant public le rapport final du Conseil des ministres de ce mercredi à Libreville, le dernier avant le scrutin présidentiel du 30 août, le porte parole du gouvernement, René Ndémezo’O Obiang a indiqué que le Conseil a exhorté les « électeurs ayant accompli leur devoir électoral à s’éloigner des lieux de vote ». Cet appel du gouvernement intervient à quelques jours du scrutin, alors que certains candidats, lors de leurs meetings de campagne, demandent à leurs partisans de demeurer devant les bureaux de vote jusqu’à la fin du dépouillement. En outre, le gouvernement a ...
Lire l'article
PORT-GENTIL (AGP) – Affiches et banderoles à l’effigie des candidats au scrutin présidentiel du 30 août prochain n’étaient visibles samedi à Port-Gentil, au premier jour de l’ouverture de la campagne, a constaté un journaliste de l’AGP sur place. La campagne électorale s’est ouverte depuis samedi à minuit sur l’étendue du territoire national et devra s’achever quelques heures avant l’élection, selon le programme officiel établi par la commission électorale. Sur les murs et le long des artères, dans la plupart des quartiers de la ville, seuls des banderoles, drapeaux et autres affiches relatifs à la fête de l’indépendance, dont Port-Gentil et ...
Lire l'article
Les opérations de vote pour les élections sénatoriales se déroulent ‘’ normalement’’ et dans le calme depuis ce dimanche matin à Makokou, chef-lieu de la province de l’Ogooué-Ivindo (Nord-est), a constaté l’AGP. Dans les bureaux de vote de Mbolo 3 pour le compte du département et de l’école communale du centre pour le 1er arrondissement de la commune où l’AGP, s’est rendue, les éléments des forces de sécurité et de défense en faction ainsi que des responsables desdits bureaux ont dit en milieu de matinée que le vote se déroule normalement. Toutefois, les grands électeurs arrivent au compte-goutte, sûrement en raison de ...
Lire l'article
Au cours du scrutin de dimanche, déroulé dans l’ensemble des provinces du Gabon, des cas d’irrégularités ont été dénoncés dans ces certains bureaux de vote du département de Bendjé, dans la province de l’Ogooué Maritime (Nord ouest), qui abrite la capitale économique du pays, Port-Gentil. Selon un observateur qui a suivi de près, le déroulement du scrutin dans l’un des bureaux de vote de Tchéngué, un mini – bus aurait débarqué à cet endroit reculé de la ville avec des électeurs à son bord pour y accomplir leur droit civique. Mais, poursuit la même source, le comportement suspect de ces jeunes citoyens ...
Lire l'article
Le Gabon à l’heure de la campagne électorale
Gabon : Précisions sur la deuxième révision de la liste électorale
Haut-Ogooué : Affluence importante devant les bureaux de vote à la mi-journée
Politique/présidentielle : Flou autour d’une candidature unique de l’opposition annoncée par les pro-Mba Obame
Politique/présidentielle : Flou autour d’une candidature unique de l’opposition annoncée par les pro-Mba Obame
Gabon: Présidentielle 2009/ J – 2: « Chronique d’une raclée annoncée », affichent les partisans d’Ali Bongo Ondimba
Gabon: « Tous les électeurs ayant accompli leur devoir électoral sont conviés à s’éloigner des lieux de vote »
Gabon: Pas de meetings à l’ouverture de la campagne électorale à Port-Gentil
Gabon: Election : Les opérations de vote se déroulent “normalement” à Makokou
Gabon: Locales 2008: des cas d’irrégularités dénoncés dans le département de Bendjé à Port-Gentil


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 18 Déc 2011
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*