Socialisez

FacebookTwitterRSS

Eric Woronko : La vraie fausse arche de Noé

Auteur/Source: · Date: 24 Déc 2011
Catégorie(s): Société

Formellement inculpé pour viol et attentat sur mineure de moins de 15 ans, le Français Eric Joseph Raymond Woronko, Directeur Général d’une société dénommée GESTIM a été mis sous mandat de dépôt à la Prison Centrale de Libreville. Ce, après avoir été entendu, le mercredi 21 décembre dernier par la doyenne des juges d’instruction, assistée par son conseil, Me Jean-Paul Moubembe. A-t-on appris de source judiciaire.

De nombreuses familles gabonaises, écrit le quotidien « L’Union », faisaient confiance au patron de GESTIM, le français Eric Joseph Raymond Woronko, qui se proposait de s’occuper de l’éducation de leurs enfants. Ainsi, elles lui remettaient la garde de leur progéniture. Pourtant, l’altruisme du septuagénaire cachait des visées pédophiles. Les enfants qu’il prenait ici et là constituaient en effet, son vivier de partenaires sexuels, avec lesquels ils pouvaient satisfaire sa libido à volonté. Dans certains milieux, où le sujet revient dans toutes les conversations, telle une litanie, la question que tout le monde se pose est celle de savoir comment des parents ont fait confiance aveuglement à un individu avec lequel ils n’avaient aucun lien de sang.

Or, dans un monde introverti comme celui dans lequel on vit, ils auraient pu être disposés à se méfier d’un tel bienfaiteur dont les propositions étaient souvent très belles pour être sincères, fondées sur des calculs trop artificiels pour être viables. L’affaire du pédophile belge Dutroux, qui a longtemps défrayé la chronique et dont les médias ont fait un large écho, aurait pu éveiller les consciences.

Derrière les visées bienfaitrices de certains ressortissants occidentaux se cachent parfois des manœuvres déloyales aux desseins inavoués.

Certes, les bienfaiteurs n’hésitent pas à proposer des espèces sonnantes et trébuchantes à certaines familles, mais celles-ci doivent-elles sacrifier leurs progénitures sur l’autel des appétits pécuniaires ? Il est imprudent et irresponsable de la part d’un parent de confier son enfant à une personne avec laquelle on n’a aucun lien de parenté. Et même là !

Qui a dit qu’être Blanc signifie forcément être un agneau sans taches ou une personne de bonne foi ? Nombre d’Occidentaux, qui se présentent parfois comme des guérisseurs d’écrouelles en Afrique, ne se sont-ils pas parfois révélé des trafiquants d’enfants ?

Malgré la récurrence de tels faits, force est de constater que de nombreuses familles brillent toujours par une imprudence à la limite de l’ignorance.

Nombreux sont les parents qui donnent souvent un chèque en blanc à des inconnus sur la base de leur race, présentée à tort comme une aubaine. Malheureusement, certains enfants paient d’un prix très élevé l’étourderie et la cupidité de leurs familles. 


SUR LE MÊME SUJET
Le patron de la société GESTIM, le Français Eric Joseph Raymond Woronko, rapporte notre consœur « L’Union », a donc été placé en détention préventive, le mercredi 21 décembre dernier, à la Prison Centrale de Libreville, au terme d’une longue audition au Parquet de la République, où il a été déféré quelques heures plus tôt. De fait, le premier cabinet d’instruction, chargé de l’affaire, a jugé nécessaire de l’écrouer, en attendant les conclusions de l’information judiciaire ouverte contre lui. Au-delà d’une procédure judiciaire normale, l’incarcération du Directeur Général de GESTIM sonne comme un signal fort lancé par les magistrats. A travers ...
Lire l'article
L’affaire du présumé pédophile français vient de connaître un tournant majeur, rapporte notre consœur « L’Union », avec la mise sous mandat de dépôt à la Prison Centrale de Libreville d’Eric Joseph Raymond Woronko, Directeur Général d’une société dénommée GESTIM. Après avoir été entendu, le mercredi 21 décembre dernier par la doyenne des juges d’instruction, assistée par son conseil, Me Jean-Paul Moubembe. Il a été formellement inculpé pour viol et attentat sur mineure de moins de 15 ans. Deux chefs d’accusation graves, prévus et punis par l’article 256 alinéa 2 du Code pénal gabonais. S’il est reconnu coupable, M. Woronko, âgé ...
Lire l'article
Eric Joseph Raymond Woronko, patron de GESTIM (embellissement et pavoisement) a été inculpé par la justice gabonaise pour viol et attentat à la pudeur sur mineure de moins de 15 ans et incarcéré à la prison centrale de Libreville. Il a été entendu par la doyenne des juges d’instruction. Les deux chefs d’inculpation retenus contre lui sont sévèrement punis par la loi gabonaise. Le présumé pédophile Eric Woronko encourt jusqu’à 20 ans de réclusion criminelle. Les faits reprochés à l’homme d’affaires de 74 ans s’apparentent davantage à de la pédophilie mais, en l’état actuel de la législation, il n’existe pas ...
Lire l'article
L’unité anti-émeutes de la gendarmerie nationale a pris position mercredi devant l’entrée de l’université Omar Bongo (UOB) de Libreville croyant à une grève des étudiants. Ceux-ci avaient en effet en vue d’observer un mouvement d’humeur pour dénoncer l’exclusion définitive de huit étudiants de la faculté de droit et sciences économique par les autorités rectorales. L’assemblée générale des étudiants envisageaient de se réunir pour décider de la tenue du mouvement destiné à dénoncer les ‘’exclusions arbitraires’’ des étudiants et attirer l’attention des plus hautes autorités du pays, dont le président Ali Bongo Ondimba, sur ces abus. Le mouvement a été renvoyé à une ...
Lire l'article
Les hommages à leur défunt président terminés, nombre de Gabonais se prennent à rêver, pour tourner la page de l'ère Omar Bongo qui a duré 41 ans, d'une "vraie" élection qui serait déjà une première concrétisation de leur volonté confuse de "changement". Le Premier ministre Jean Eyeghé Ndong a reconnu lundi que la présidentielle ne pourrait avoir lieu avant le 25 juillet conformément aux délais constitutionnels, notamment en raison de la nécessaire révision des listes électorales. Une "concertation" de la classe politique, lancée mardi, devrait permettre de régler cette question. Mais déjà, les esprits sont à la future élection. "On veut le changement", dit ...
Lire l'article
Chers Amis, Présentement à Libreville, pour partager avec mes frères la… bonne, oh pardon… mauvaise nouvelle que nous connaissons, je viens d’apprendre dans TV+ (la télévision de l’autre) que le gouvernement Eyéghe Ndong sera maintenu, et qu’au ministère de l’intérieur, Mba Obame (l’ami de l’autre) et ses agents seraient déjà à pied d’œuvre pour préparer la tenue… de la victoire, oh pardon… des élections présidentielles libres et transparentes, sur toute l’étendue du territoire. André (pour les intimes) a même précisé aux journalistes de… sa chaîne, ah toi aussi… TV+ que la Commission électorale est même déjà fin prête pour cela. Pour ...
Lire l'article
Suite aux plaintes déposées en novembre 2008 par des consommateurs, la Direction générale de la consommation et de la concurrence (DGCC) a intercepté le 12 mars dernier quinze conteneurs de bouteilles d'eau de javel contrefaites qui ne contiennent aucun produit actif. Les enquêtes menées par la DGCC a permis de démanteler un vaste réseau de contrefaçon. Les produits déjà introduits sur le territoire national ont commencé à être retirés du marché et la marchandise saisie est sur le point d'être réexpédiée vers son port d'origine. Un réseau d'acheminement et de distribution de fausse eau de javel sur le territoire national ...
Lire l'article
Il y a huit mois, le journal l’Union, féru des grands titres comme tous les grands quotidiens de notre temps, publie en page une la photo d’un ancien gouverneur du pays, associé selon le quotidien national, à des grands bandits qui se seraient signalés négativement par de multiples braquages, notamment ceux de la Sécurité pénitentiaire et de BGFI Owendo. « Un ancien gouverneur chef d’un gang », titrait le journal favori des gabonais. Le récit de cette affaire ne fait pas clairement état de ce qui est reproché à cet ancien gouverneur. Il est pourtant bien mentionné, les gains que chacun ...
Lire l'article
L'international gabonais, Eric Mouloungui, a offert jeudi des jouets au centre d'accueil pour les enfants abandonnés d'Angondjé, une banlieue de Libreville. Le meneur de jeu des panthères était pour la circonstance escorté par son fan club de Libreville. Ce jeune footballeur de Nice (D1), qui est aujourd’hui l’une des valeurs sûres du football gabonais, a pensé partager ce moment de joie relatif à la fête de la nativité avec les enfants victimes de la précarité. Créé en 1997, le centre pour enfants en difficulté sociale d'Agondjé, sous tutelle du ministère des Affaires sociales, reçoit actuellement une trentaine de pensionnaires dont l'âge varie ...
Lire l'article
Qui paiera les 6,3 millions d'euros de dommages et intérêts dus aux familles des victimes ? demande la presse africaine, unanime pour critiquer vertement la grâce accordée par le président tchadien Idriss Déby aux six membres de l'association. Les six bénévoles de l'association L'Arche de Zoé qui s'étaient illustrés dans une tentative rocambolesque d'enlèvements de 103 enfants au Tchad ont été graciés le 31 mars par le président Idriss Déby et sont sortis des différentes prisons françaises où ils étaient détenus. Condamnés à huit ans de travaux forcés par un tribunal de N'Djamena en décembre 2007, ils sont toujours redevables ...
Lire l'article
Gabon : Un signal fort dans l’Affaire du « pédophile » Eric Woronko
Gabon : Affaire du « pédophile » Eric Woronko
Justice-Pédophilie / Eric Woronko écroué
Fausse alerte à la grève à l’université Omar Bongo de Libreville
Gabon: après Bongo, les Gabonais rêvent d’une “vraie” élection et de “changement”
Rose Rogombé : première fausse note ???
Gabon : La DGCC intercepte 17 000 bouteilles de fausse eau de javel
Mamadou Ntsoumou: La vraie histoire du gouverneur devenu chef d’un gang qu’il ne connaît pas
Gabon: Eric Mouloungui offre des jouets aux enfants abandonnés d’Angondjé
ARCHE DE ZOÉ • L’épilogue de l’affaire fait grincer des dents en Afrique


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 24 Déc 2011
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*