- Bongo Doit Partir - https://www.bdpgabon.org -

Luc Bengone-Nsi écrit au Docteur Moucketou de la Radio INRI

[1]Les auditeurs et les membres du panel gabonais et étrangers de l’émission « Dr MOUKETOU reçoit » ont désigné notre compatriote Luc Bengone-Nsi, Président du Mouvement de Redressement National (MORENA), « homme politique de l’année 2011 » du Gabon. De part le courage de ses actes et la justesse de son combat, le Président Luc Bengone Nsi mérite cette honorable. Et, ce n’est qu’une première étape…

C’est à cette occasion que celui que nous considérons au Gabon comme l’un des hommes les plus intègres de toute la classe politique de notre pays a pris sa plume pour s’adresser au Dr Jean-Aimé Moukétou. Lecture.

Luc Bengone-Nsi, membre éminent de l’opposition gabonaise que beaucoup des gabonais de la diaspora considèrent déjà comme l’un de leurs candidats au poste de Président de Transition après la Conférence Nationale Souveraine. Il aura pour charge historique de mener à terme toutes les reformes institutionnelles nécessaires issues de la volonté populaire, et l’organisation des élections – présidentielle et législatives- libres, transparentes et démocratiques..

Lettre de Monsieur Luc Bengone-Nsi

“C’est avec surprise et émotion que j’ai appris, le jeudi 5 janvier 2012, le grand honneur que les auditeurs et les membres du panel gabonais et étrangers de l’émission « Dr MOUKETOU reçoit » m’ont fait en me désignant « homme politique de l’année 2011 » du Gabon.

Très sensible à cette marque de soutien, je profite de la présente circonstance pour remercier l’ensemble des auditeurs qui ont participé à ce sondage, les responsables d’INRI RADIO TV WASHINGTON, pour le remarquable travail d’information et d’éducation qu’ils font.

Cette désignation est un véritable encouragement, dans un monde où les Hommes politiques qui luttent pour l’indépendance effective des Etats africains et le développement durable du continent sont hélas, souvent marginalisés et considérés comme des hérétiques.

Notre souhait le plus ardent est que nous soyons de plus en plus nombreux, à nous préoccuper du sort de nos Etats. L’avenir de l’Afrique ne doit plus s’écrire sans les africains qui doivent s’approprier leur destin.

Pour terminer, je souhaite au Dr MOUKETOU, à INRI RADIO TV WASHINGTON et à l’ensemble des auditeurs et membres du panel Gabonais et étranger de l’émission « Dr MOUKETOU reçoit » une BONNE et HEUREUSE ANNEE 2012.

Luc BENGONO-NSI
Président du MORENA
Tel (00241) 07 39.46.69/06 24 30 42 ”
 


SUR LE MÊME SUJET
Interrogé ce vendredi par radio-Gabon, l’administrateur Directeur Général (ADG) d’Africa n°1, Elbashir Abubaker a justifié l’arrêt des programmes de la radio-panafricaine par la situation sociopolitique qui prévaut dans son pays, la Lybie. « Nous étions sur le point d’appliquer le plan de relance de la société qui devait prendre effet autour du mois de mars 2011. Or, les évènements survenus en Lybie depuis pratiquement février sont venus nuire à tous ces efforts ainsi qu’à ceux de l’actionnaire majoritaire qui devait trouver des moyens de financement pour la société c'est-à-dire le plan de restructuration », a expliqué l’ADG d’Africa n°1. « A ...
Lire l'article [2]
Le candidat du Mouvement de redressement national (MORENA), l'opposant Luc Bengone Nsi, s’est prêté le 23 août dernier aux questions des journalistes lors des «Débats» de la RTG1, où il a présenté ses «101 propositions pour sauver le Gabon». Le candidat d'un des plus vieux parti de l'opposition a notamment dénoncé le scrutin à un tour et les problèmes de légitimité que cela pourrait engendrer. © D.R. - Le candidat du Mouvement de redressement national (MORENA), l'opposant Luc Bengone Nsi Le président du Mouvement de redressement national (MORENA), Luc Bengone Nsi, ...
Lire l'article [3]
Le président du Mouvement de redressement national (MORENA), Luc Bengone Nsi, a posément exposé le 23 août dernier à l'occasion des «Débats» de la RTG1, les 101 solutions qu'il propose aux Gabonais pour sortir le pays de la situation difficile dans laquelle il se trouve. Le candidat du MORENA originel a introduit de débat en soulignant les carences de la Constitution gabonaise pour l'organisation des élections. «En 1991, l’élection était prévue à deux tours, mais aujourd’hui nous avons une élection à un tour et la conséquence c’est que celui qui risque d’être élu demain n’aura pas toute ...
Lire l'article [4]
Libreville, 24 août (GABONEWS) – Le candidat du Mouvement de Redressement National (MORENA Originel) Luc Bengone Nsi, invité ce dimanche soir sur l’émission « le Débat », en vue de la présidentielle, diffusée sur les chaînes publiques nationales, a observé la nécessité pour les gouvernants d’ « avoir une vision à la fois du souci de l’Etat et du souci du citoyen », ceci dans la perspective l’instauration d’un équilibre national. Favorable à l’organisation d’une conférence nationale aux fins de la refonte de la Constitution et des institutions au service du citoyen, Monsieur Bengone Nsi a par ailleurs ...
Lire l'article [5]
Le président du Morena (Mouvement de Redressement National, opposition), Luc Bengone Nsi a exprimé jeudi à Libreville ses appréhensions de voir l’élection présidentielle se tenir dans une situation de trouble. S’exprimant à la faveur du conseil national de son parti, il a extériorisé les frayeurs de son parti politique de vivre des élections présidentielles entaché d’irrégularités. ‘’ J’ai peur que nous ne soyons amenés à vivre des moments assez difficiles, que l’élection se déroule, comme par le passé, dans la confusion totale’’ a déclaré Bengone Nsi, ajoutant que la liste électorale dont dispose actuellement le ministre de l’intérieur n’est pas fiable. Pour le ...
Lire l'article [6]
Depuis la cessation de diffusion des émissions de la RTG 1, dont Radio Masuku, en direction d'Okondja et de tout le département, la radio Notre Dame du Perpétuel Secours (RNDPS) est devenue la principale source d'informations des populations locales, a constaté un journaliste de l'AGP. Emettant de 4H30 GMT à 20H GMT, la RNDPS (radio Okondja) propose une gamme variée d'émissions et de divertissements à ses auditeurs. Ces derniers avouent ne pas se sentir perdus en dépit de la panne d'émetteurs de radio Masuku qui dure depuis plus de trois mois. La radio fonctionne avec quatre temps forts à savoir la tranche horaire ...
Lire l'article [7]
Suspendues pendant le déclenchement du mouvement d’humeur que les agents de la radio panafricaine viennent d’observer, les programmes de la radio Africa n°1 ont repris ce lundi, conformément à la décision prise de commun accord par les agents grévistes, suite au dénouement heureux qui résulte des pourparlers entamés au début de la semaine dernière entre les responsables du syndicat des agents et le comité de privatisation. Les programmes ont redémarrés très tôt ce lundi, tel que précédemment annoncé par Jean Claude Mihindou, président du collectif des agents de la radio panafricaine. Et à cet effet, plusieurs auditeurs ont déjà exprimé leur ...
Lire l'article [8]
Portail clos, trois banderoles arborant des messages de revendication juste à l'entrée, c'est l'image « désolante » que de nombreux Librevillois observent depuis le déclenchement de la grève, le 1er août dernier par les 93 agents licenciés de la radio panafricaine « Africa N°1 » qui ont préféré suspendre les programmes après le rachat de la radio par le groupe Libyan Jamahiriya Broadcasting. Motifs. Les employés dénoncent le plan social qui a été négocié après le rachat. Les agents licenciés demandent que leurs primes soient revalorisées sur la base de leur rémunération annuelle et non de leur salaire de base. En ...
Lire l'article [9]
Les agents de la radio panafricaine « Africa N°1 », observent depuis jeudi, un mouvement de grève illimité, résultat du licenciement d'environ une centaine d'agents et du non versement de leur droit. Le Syndicat des communicateurs d'Africa n°1 (SYCA), réuni en Assemblée générale mercredi, se révolte contre l'attitude de la cellule de privatisation qui jusque-là ne prend pas en compte les décisions inscrites dans le cahier de charges. Selon Jean Claude Mihindou, président du SYCA, « Les agents réclament un plan social digne. En outre, on constate des erreurs dans les calcules des droits des agents », a-t-il déclaré. Le SYCA a ...
Lire l'article [10]
Le Dr. Daniel Mengara a été interviewé vendredi 9 septembre par la radio internationale américaine, La Voix de L'Amérique (VOA). L'interview portait non seulement sur les manifestations prévues les 14 et 15 septembre prochains à New York et à Paris respectivement, mais aussi sur les conditions de fraude électorale actuellement orchestrée par le régime Bongo pour voler aux Gabonais leur espoir pour le changement véritable. L'interview sera diffusée Lundi matin sur l'émission "Aujour'dhui l'Afrique Centrale" sur La Voix de l'Amérique, radio qui est captée au Gabon sur Ondes Courtes. L'émission, y compris l'interview, passera sur la voix de l'Amérique lundi matin ...
Lire l'article [11]
L’administrateur Directeur général justifie le silence radio de la radio-panafricaine
Gabon : Bengone Nsi, «c’est 50% ou 51% qui donne la légitimité»
Gabon : Bengone Nsi, «c’est 50% ou 51% qui donne la légitimité»
Gabon: Présidentielle 2009 / « Il faut avoir une vision à la fois du souci de l’Etat et du citoyen », (Luc Bengone Nsi)
Gabon: “J’ai peur que l’élection ne se déroule comme par le passé dans la confusion la plus totale” (Luc Bengone Nsi)
Gabon: Radio RNDPS au secours des populations de la Sébé-brikolo
Gabon: Les émissions de la radio panafricaine de nouveau en onde
Gabon: Quand les 93 agents de la radio panafricaine « Africa N°1 » contestent
Gabon: Silence radio à la radio panafricaine « Africa N° I »
Interview du Dr. Daniel Mengara sur la radio internationale américaine, La Voix de L’Amérique