Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: une usine pilote Eramet en 2014 sur un site riche en terres rares et en niobium

Auteur/Source: · Date: 15 Jan 2012
Catégorie(s): Economie

Le groupe français Eramet, à travers sa filiale Maboumine, va lancer en 2014 une usine pilote en vue de l’exploitation à Mabounié (centre ouest Gabon) d’un gisement important comprenant du niobium, des terres rares, du tantale et de l’uranium, a-t-il annoncé vendredi.

Des représentants d’Eramet et Maboumine ont été reçus vendredi par le ministre des Mines et du pétrole Alexandre Barro Chambrier pour faire le point sur le projet alors que le site est connu depuis des années.

Une usine pilote sera construite sur le site en 2014, a expliqué Philippe Vectren, directeur général délégué d’Eramet, dont la filiale Comilog exploite le manganèse à Moanda (est) depuis les années 1960 et dont l’Etat gabonais est un des principaux actionnaires.

Les ressources sont confirmées, le potentiel est confirmé. Le gisement est très important, mais compliqué avec notamment de l’uranium. Il y a de la radioactivité, ce qui est aussi facteur de complexité. La valorisation de ce minerai demande un procédé totalement innovant qui n’existe pas et que nous sommes en train de mettre au point. (L’usine pilote) C’est essentiel pour la validation du procédé. Elle emploiera 150 personnes très qualifiées, a-t-il ajouté.

Le procédé hydrométallurgique consiste à mettre en solution tous les métaux et les extraire propres (…) tout en obtenant un résidu stable, a précisé M. Vectren, soulignant que les anciens procédés ne permettaient pas l’exploitation du site.

Le gisement intéresse surtout Eramet pour le niobium, utilisé notamment dans la sidérurgie et l’aéronautique, et les terres rares, ainsi que dans une moindre mesure le tantale et l’uranium, selon M. Vectren

Aujourd’hui, on peut dire que l’exploitation sera d’au moins 20-25 ans sur une partie des quatre métaux mais avec le reste du gisement nous osons espérer pouvoir aller jusqu’à 50 ans, a commenté Arthur Nganie, directeur général de Maboumine.

Il est encore trop tôt pour parler de budget, a estimé M. Vectren.  


SUR LE MÊME SUJET
Satisfecit sur l’avancement du projet de gisement de Niobium
Le gouverneur de la province du Moyen-Ogooué, Pascal Yama Lendoye a rencontré dernièrement à Lambaréné, le directeur général de la société Mabounié, Arthur Nganié. L’entrevue entre les deux personnalités portait sur les avancées du projet dont l’autorité locale s’est réjouie des premiers résultats. ’’Je suis satisfait de l’avancement du projet parce qu’il viendra résorber le chômage qui sévit dans la province du Moyen-Ogooué et même à l’échelon national. La Mine va développer la province et sans Mine, il n’y a pas d’industrie’’, a indiqué le gouverneur de province, Pascal Yama Lendoye. En effet, Selon M. Yama Lendoye, la réalisation du ...
Lire l'article
Gabon: le groupe Eramet envisage d’exploiter un nouveau gisement polymétaux
Le groupe minier français Eramet qui produit au Gabon 3,5 millions de tonnes de manganèse par an veut lancer l’exploitation d’un nouveau gisement contenant plusieurs métaux précieux. Une délégation d’Eramet s’est rendue la semaine dernière au ministère gabonais des Mines pour matérialiser son intention d’exploiter le gisement polymétallique de Mabounié, situé à 300 km de Libreville.
Lire l'article
Eramet annonce le démarrage des études d’impacts environnementales sur le gisement de niobium de Maboumine
Le directeur de la branche manganèse d’Eramet, Philippe, a annoncé pour samedi prochain le démarrage des études d’impact environnementale sur le site "Maboumine", dans la province du Moyenne Ogooué (Centre), appelé à être parmi les trois plus importants gisements de niobium au mode. "On va démarrer le 21 janvier les études, ce qu’on appelle, les états initiales. En sollicitant les compétences d’un cabinet spécialisé sur la question, un inventaire sera fait à la fois sur la faune, la flore mais aussi sur l’hydrologie et le social pour l’exploitation des minerais de "Maboumine", a souligné M.Vecten au sortir d’une audience avec ...
Lire l'article
Une deuxième usine d’huile de palme d'une capacité d'un million de tonnes par an, entrera en fonction au Gabon en 2014, à la suite de celle de la Société d’investissement pour l’agriculture tropicale (SIAT GABON) située à Makouké dans la province du Moyen-Ogooué (centre), a appris mercredi l’AGP. Implantée à Kango à une centaine de km au sud de Libreville, l’usine, propriété de la société Olam Palm Gabon, filiale du groupe singapourien Olam international, traitera toute la production provenant de la palmeraie locale qui s’étend sur une superficie de près de 8000 hectares. La période d’avril à septembre 2011 sera consacrée ...
Lire l'article
jEn marge de leurs discussions, le 27 août, à Libreville, concernant le projet d’entrée de l’État gabonais dans le capital d’Eramet (et de la Comilog, sa filiale gabonaise), Patrick Buffet, le PDG du groupe minier, et le président Ali Bongo Ondimba, ont aussi évoqué divers projets communs dans les « terres rares », c’est-à-dire contenant des minerais qui ne le sont pas moins. L’idée est de permettre à la Comilog, qui possède déjà un permis de recherche sur le gisement de Mabounié (niobium, terres rares, tantale et uranium), d’entreprendre des sondages pour évaluer le potentiel d’exploitation du pays.
Lire l'article
En marge de leurs discussions, le 27 août, à Libreville, concernant le projet d’entrée de l’État gabonais dans le capital d’Eramet (et de la Comilog, sa filiale gabonaise), Patrick Buffet, le PDG du groupe minier, et le président Ali Bongo Ondimba, ont aussi évoqué divers projets communs dans les « terres rares », c’est-à-dire contenant des minerais qui ne le sont pas moins. L’idée est de permettre à la Comilog, qui possède déjà un permis de recherche sur le gisement de Mabounié (niobium, terres rares, tantale et uranium), d’entreprendre des sondages pour évaluer le potentiel d’exploitation du pays.
Lire l'article
La Caisse de stabilisation et de péréquation (CAISTAB) ambitionne d’atteindre un production annuelle de 14.000 tonnes de café et de cacao en 2014, a appris lundi l’AGP de source proche de cette institution. Le directeur général de la CAISTAB, Mathias Otounga Ossibadjouo a affiché cet objectif à Okondja (ville située dans la province du Haut-Ogooué, sud-est) lors de la relance des activités de l’usine de traitement de café par voie humide, fermée il y a plus de 20 ans. La réouverture de cette usine a été rendue possible grâce à la modification du circuit d’évacuation des eaux usées. Ce procédé permet de décortiquer ...
Lire l'article
Eramet va débourser environ 200 millions d'euros et recruter un millier de personnes au Gabon pour construire une usine de manganèse, ont annoncé vendredi le groupe minier français et le gouvernement gabonais. Le président Ali Ben Bongo, dont la victoire à la présidentielle d'août dernier a été contestée, a fait de la diversification de l'économie du pays, aujourd'hui dominée par le pétrole, une priorité face au début d'épuisement des réserves. Le manganèse et le bois sont les autres principales ressources naturelles du Gabon. L'usine de Moanda, située à environ 400 kilomètres de la capitale, Libreville, produira 20.000 tonnes de manganèse par an et ...
Lire l'article
Libreville, 30 aout (GABONEWS) – Pascaline Mferri Bongo, ancienne directrice de cabinet de feu Omar Bongo, sœur du porte-étendard du Parti Démocratique Gabonais (PDG), Ali Bongo, a également accompli ce dimanche, son devoir civique au centre de vote de l’école pilote du centre à Libreville. Actualité du :30/08/2009 Son frère, Ali Bongo Ondimba a, quant à lui, fait le déplacement de Franceville dans sa province ancestrale du Haut- Ogooué (Sud-Est) en matinée où il a accompli son vote.
Lire l'article
La responsable culturelle à l’Ambassade d’Allemagne au Gabon, Ada Mezui Zita a visité mardi, le site pilote de l’Association gabonaise des œuvres sociales (AGOS), situé à Kougouleu, sur la nationale 1 (à environ 45km de la capitale environ), tout en procédant à l’évaluation, en longueur, de la nouvelle parcelle de terrain de cette ONG qui s’étant sur plus de 5 km de long et 25 km de profondeur, en vue du financement des structures d’accueils de cette ONG, de l’achat des équipements pour les jeunes et du matériel électrique par l’ambassade d’Allemagne au Gabon, dans le but de favoriser le ...
Lire l'article
Satisfecit sur l’avancement du projet de gisement de Niobium
Gabon: le groupe Eramet envisage d’exploiter un nouveau gisement polymétaux
Eramet annonce le démarrage des études d’impacts environnementales sur le gisement de niobium de Maboumine
Une seconde usine d’huile de palme au Gabon en 2014
Gabon: Eramet sonde les terres rares
Gabon: Eramet sonde les terres rares
Vers une production de 14.000 tonnes de café et de cacao en 2014 au Gabon
Eramet va investir 200 millions d’euros dans une usine au Gabon
Gabon: Pascaline Bongo a voté à l’Ecole Pilote du centre à Libreville
Gabon: La responsable culturelle à l’ambassade d’Allemagne au cœur du projet pilote de l’Agos à Kougouleu


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 15 Jan 2012
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*