Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : L’ACR a un nouveau président

Auteur/Source: · Date: 25 Jan 2012
Catégorie(s): Politique

Le président de l’Union pour la Nouvelle République (UPNR), Louis Gaston Mayila vient d’être porté par ses pairs de l’opposition à la tête de l’Alliance pour le Changement et la Restauration (ACR). Il remplace à ce poste Pierre Mamboundou décédé le 15 octobre dernier.

Il a promis de faire une campagne de sensibilisation dans les capitales provinciales dès la fin de la CAN 2012, en vue d’expliquer les nouvelles ambitions de ce regroupement de partis aux militants et sympathisants. Les préparatifs des locales de 2013 seront également entre autres l’un des sujets que l’homme politique abordera avec ses camarades.

L’ACR regroupe 4 partis de l’opposition, entre autres l’UPG, l’UPNR et le PSD. 


SUR LE MÊME SUJET
Louis Gaston Mayila porté à la tête d’un ACR en décadence
La conférence des présidents membres de l’Alliance pour le changement et la restauration (ACR) vient de porter à la tête de ce bloc de l’opposition, le leader de l’Union pour la nouvelle république (UPNR), Louis Gaston Mayila, candidat malheureux aux législatives de décembre dernier. Le leader de l’Union pour la nouvelle république (UPNR), Louis Gaston Mayila, candidat malheureux aux législatives du 17 décembre dernier, est le nouveau président de l’Alliance pour le changement et la restauration (ACR), à l’issue d’un choix porté sur sa personne par les pairs de ce bloc de l’opposition. L’avenir de l’ACR suscite cependant des interrogations. La disparition ...
Lire l'article
Gabon : Cassure de l’union sacrée de l’opposition
L’opposition gabonaise est totalement divisée sur la question de sa participation ou non aux législatives du 17 décembre 2011. Pendant qu’au quartier Petit-Paris à Libreville, Jules Aristide Bourdès Ogouliguendé et ses alliés des partis de l’opposition réaffirment leur décision de ne pas prendre part au scrutin de décembre prochain, à Montagne Sainte, Louis Gaston Mayila annonce officiellement la décision de sa formation politique de participer au scrutin. La confusion et le flou s’installent au sein de l’union sacré de l’opposition gabonaise qui, il y a quelques temps refusait la participation à ces législatives pour réclamer l’introduction de la biométrie dans ...
Lire l'article
L’union pour la nouvelle république (UPNR) de Louis Gaston Mayila participera aux législatives du 17 décembre prochain. L’annonce a été faite mardi dernier par Me Mayila lui-même, au cours d’une conférence de presse qu’il a donnée à sa résidence à Montagne Sainte, à Libreville. L’opposition gabonaise est totalement divisée sur la question de la participation ou non aux législatives du 17 décembre 2011. Alors que le secrétaire général du Congrès pour la Démocratie et la Justice (CDJ), Jules Aristide Bourdès Ogouliguendé a réaffirmé mercredi la décision de son parti et ses alliés de ne pas prendre part au scrutin de décembre ...
Lire l'article
Le leader de l’Union pour la nouvelle République (UPNR, opposition) Louis Gaston Mayila, ancien baron du régime du président Omar Bongo Ondimba, a annoncé, mercredi à Libreville, que son parti allait participer aux élections législatives du 17 décembre prochain. "Nous avons décidé d’aller aux élections, nous UPNR, car tout bien considéré, la politique de la chaise vide n’a jamais été payante pour personne", a déclaré Me Mayila, au cours d’une conférence de presse. "Nous disons que c’est une profession de notre fois dans l’avenir, qui nous conduit à aller nous battre avec d’autres partis, pour que pendant les cinq ans à ...
Lire l'article
La Loi sur les caractère des données biométriques devrait être désormais appelée : « La Loi Pierre Mamboundou », a annoncé lors de la lecture de l’oraison funèbre Maître Louis Gaston Mayila, compagnon politique de l’illustre disparu. Selon lui, le défunt Pierre Mamboudou aura été l’initiateur de ce combat qui participe à l’amélioration du système électoral au Gabon. Pour Louis Gaston Mayila, parler de biométrie rappelle forcement le défunt qui s’était engagé dans ses derniers jours à accroitre la campagne de l’introduction de la biométrie au côté de la société civile et des partis politiques de l’opposition tous regroupés ...
Lire l'article
Dans une déclaration lue ce vendredi soir à la télévision nation, à quelques heures du meeting qu’organisent des partis de l’opposition gabonaise, quatre autres formations politiques, membres de l’Alliance pour la restauration et le changement (ACR) ont rejoint l’Union du peuple gabonais (UPG), en indiquant qu’elles ne participeront pas à cette manifestation de samedi dans la capitale gabonaise. Avec l’UPG, le PDS, le PSG, l’ANB et le Cercle Omega, ce sont maintenant cinq partis de l’ACR qui se sont refusé d’aller à cette marche et à ce meeting qu’organise la Coalition des Partis Politiques pour l'Alternance (CPPA) dont est membre ...
Lire l'article
Le président de l’Union pour la nouvelle République (UPNR), maître Louis Gaston Mayila, a été reçu par le chef de l’Etat le 17 novembre à Libreville, suite à la légalisation officielle de son parti par le ministère de l’Intérieur. Le président de l’UPNR a manifesté son intention de rallier la majorité présidentielle, au sein de laquelle il compte apporter une analyse complémentaire en se gardant des positions partisanes fertiles pour le développement du pays. Après un laborieux processus de légalisation de son parti, qui l’aura privé des élections locales d’avril dernier, l’Union pour la nouvelle République (UPNR) souhaite intégrer la majorité ...
Lire l'article
Le nouveau président du Centre de la francophonie des Amériques, (CFA), Jean-Louis Roy, ancien secrétaire général de l'Agence intergouvernemental de la Francophonie (AIF), tiendra mardi prochain dans la capitale gabonaise une conférence de presse sur le thème ''Quel avenir de la langue française ?'', a-t-on appris auprès du Centre culturel français (CCF) de Libreville. La conférence de presse s’effectuera en présence de quelques responsables du ministère des Affaires étrangers du Gabon et des membres de la direction régionale de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF), dont le siège se trouve au Gabon. Le thème abordé interpelle la population gabonaise en ce sens ...
Lire l'article
Deux partis politiques et un indépendant se lancent à l'assaut du siège de député laissé vacant par le président de la Commission de l'Union africaine, Jean Ping, au 1er siège du département d'Etimboué, à Omboué, dans l'Ogooué maritime. Si le Parti démocratique gabonais (PDG), souhaite préserver ce siège, l'Union pour la nouvelle République (UPNR) de Maître Louis Gaston Mayila espère entrer au parlement à travers ce siège. La course à la conquête du siège de député du premier siège du département d'Etimboué laissé vacant par Jean Ping, après son élection à la présidence de la Commission de l'Union africaine (UA) ...
Lire l'article
Me Louis-Gaston Mayila effectue un nouveau départ après avoir contourné bien des embûches et pris à partie par certains de ses anciens collègues du gouvernement. Maître Louis Gaston Mayila est sorti du gouvernement alors qu’il y occupait le poste de Vice Premier Ministre, ministre de la Solidarité nationale, des Affaires sociales, du Bien-être et de la lutte contre la Pauvreté. Promu à ce poste, M. Mayila récoltait le fruit de ses efforts continus et sa détermination à œuvrer pour le bien-être des Gabonais afin qu’une meilleure distribution des ressources permettent à tout les citoyens de ce pays de participer ou d’être ...
Lire l'article
Louis Gaston Mayila porté à la tête d’un ACR en décadence
Gabon : Cassure de l’union sacrée de l’opposition
Législatives 2011 au Gabon : l’opposition en ordre dispersé
Me Mayila annonce la participation de son parti aux élections législatives
Politique / La loi sur la biométrie devrait être rebaptisée loi Pierre Mamboundou
Politique / Marche de l’opposition: le PDS, le PSG, l’ANB et le Cercle Omega se désistent
Gabon : L’UPNR frappe à la porte de la majorité présidentielle
Gabon: Le nouveau président du CFA tient une Conférence de presse mardi prochain à Libreville
Gabon : L’UPNR de Mayila brigue la succession de Ping à Omboué
Gabon : Un nouveau départ pour Louis Gaston Mayila ?


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 25 Jan 2012
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*