Socialisez

FacebookTwitterRSS

Louis Gaston Mayila porté à la tête d’un ACR en décadence

Auteur/Source: · Date: 25 Jan 2012
Catégorie(s): Politique

La conférence des présidents membres de l’Alliance pour le changement et la restauration (ACR) vient de porter à la tête de ce bloc de l’opposition, le leader de l’Union pour la nouvelle république (UPNR), Louis Gaston Mayila, candidat malheureux aux législatives de décembre dernier.

Le leader de l’Union pour la nouvelle république (UPNR), Louis Gaston Mayila, candidat malheureux aux législatives du 17 décembre dernier, est le nouveau président de l’Alliance pour le changement et la restauration (ACR), à l’issue d’un choix porté sur sa personne par les pairs de ce bloc de l’opposition.

L’avenir de l’ACR suscite cependant des interrogations. La disparition du leader de l’UPG, Pierre Mamboundou, et un contexte caractérisé par la crise de confiance entre le peuple et ce bloc de l’opposition gabonaise ainsi que les profondes divisions qui règnent en son sein, sont autant de maux qui minent le collectif dont vient d’hériter Louis Gaston Mayila.

Regrouper les forces de l’opposition, redynamiser ce bloc de l’opposition en pleine cassure, ramener la cohésion au sein du groupe et taire les divergences qui favoriser les égos seront les combats que le leader de l’UPNR, aura à mener tout au long de son mandat afin d’espérer une union solide et avérée de l’opposition gabonaise qui n’existe plus que de nom.

Evoquant les problèmes engendrés au sein de l’opposition du fait de la participation de certains membres de l’ACR aux législatives de décembre dernier, Me Louis Gaston Mayila a laissé entendre : «la participation ou pas des partis de l’ACR relève des divergences mineures internes, car au sein de l’ACR, nous avons eu ceux qui ont dit qu’on va aux élections, nous y avons été, et ceux qui ont décidé de ne pas aller et qui ne sont pas allé aux élections. Mais ce n’est pas une raison suffisante pour que l’Alliance prenne un coup dans son existence, dans son combat et dans ces visés».

Tablant sur la disparition du leader de l’UPG, Pierre Mamboundou, deux leaders membres de l’ACR, notamment, Marcel Ntchoreret du Parti Cercle oméga (PCO) et Moussavou King du Parti socialiste gabonais (PSG), ont récemment pris la décision de créer un regroupement politique dénommé «Démocrates-Unis» (DU) qui, selon eux, devrait avoir comme idéal, «l’unité nationale et le développement intégral du Gabon»

a déploré Louis Gaston Mayila.

Une déclaration est prévue dans quelques jours visant à situer l’avenir de l’ACR et expliciter la débâcle de ces partis aux dernières législatives.

Créée lors de la présidentielle de 2009, l’ACR comprend sept partis de l’opposition, notamment, l’Union du peuple gabonais (UPG), l’Union pour la nouvelle République (UPNR), le Rassemblement national des bûcherons (RNB), le Parti pour le développement et la solidarité (PDS), l’Alliance des nouveaux bâtisseurs (ANB) ainsi que l’Energie du peuple indépendant admise dernièrement comme membre. 


SUR LE MÊME SUJET
Mayila peut-il sauvegarder la cohésion de l’ACR?
Les six prochains mois seront sans doute déterminants pour savoir si le nouveau président de l’Alliance pour le changement et la restauration (ACR), Louis Gaston Mayila, sera à même de sauvegarder la sérénité au sein de ce groupement politique. Six mois. Ce temps est jugé suffisant par beaucoup d’observateurs pour apprécier la capacité du nouveau président de l’Alliance pour le changement et la restauration (ACR) de sauvegarder la sérénité au sein de cette famille politique. Déjà deux partis politiques membres de ce groupement, à savoir le Parti socialiste gabonais (PSG) de Moussavou King et le Parti cercle Oméga (PCO) de ...
Lire l'article
L’UPNR, parti de l’opposition par la voix de son secrétaire général Pierre Marie Moukaga a accordé un entretien à GABONEWS afin de présenter leurs candidats et leurs ambitions pour le scrutin du 17 décembre prochain. Le secrétaire général de l’U.P.N.R (l’Union Pour la Nouvelle République) nous à livré la liste des candidats de son parti en lice pour le palais Léon Mba. Les candidatures en interne s’élevaient à 52 pour finalement revenir à 30 lors du dépôt des dossiers à la Cour Constitutionnelle qui n’en a validé que 23. Les 23 candidats de l’UPNR sont repartis sur les 9 provinces. ...
Lire l'article
Le leader de l’Union pour la nouvelle République (UPNR, opposition) Louis Gaston Mayila, ancien baron du régime du président Omar Bongo Ondimba, a annoncé, mercredi à Libreville, que son parti allait participer aux élections législatives du 17 décembre prochain. "Nous avons décidé d’aller aux élections, nous UPNR, car tout bien considéré, la politique de la chaise vide n’a jamais été payante pour personne", a déclaré Me Mayila, au cours d’une conférence de presse. "Nous disons que c’est une profession de notre fois dans l’avenir, qui nous conduit à aller nous battre avec d’autres partis, pour que pendant les cinq ans à ...
Lire l'article
Ancien président du Conseil économique et social gabonais, Louis Gaston Mayila est également l’ancien vice-président du Parti démocratique gabonais (PDG). Aujourd’hui, cet avocat de 64 ans est l’un des fondateurs d’une des deux plus puissantes coalitions de partis d’opposition au Gabon, l’Alliance pour le changement et la restauration (ACR), qui a soutenu la candidature de Pierre Mamboundou à la présidentielle d’août 2009. Il négocie actuellement un accord de gouvernement avec le pouvoir. Interview. euneafrique.com : Que pensez-vous de la prestation de serment d’André Mba Obame comme président élu du Gabon ? Pour moi la question du coup d’État électoral est ...
Lire l'article
Au nom de l’Alliance pour le changement et la restauration (ACR), une coalition de cinq partis politiques de l’opposition regroupés autour de Pierre Mamboundou, Louis Gaston Mayila a tenu une conférence de presse en début d’après-midi du 31 août, pour se prononcer sur les tendances des résultats fournis par les trois candidats favoris du scrutin de dimanche. © Static/gaboneco - Louis Gaston Mayila durant la conférence de presse du 31 août 2009 Le porte-parole de l’ACR, Louis Gaston Mayila, s’est exprimé depuis le siège de l’Union du peuple gabonais (UPG, opposition) ...
Lire l'article
Mouila, 29 août (GABONEWS) – Après le ralliement de certains candidats à la présidentielle anticipée du 30 août prochain au profit d’André Mba Obame, le président de l’UNPR et membre de l’Alliance pour le Changement et la Restauration (ACR), Louis Gaston Mayila, a déclaré vendredi depuis Mouila que « l’alliance garde ses positions et n’est pas prête à négocier avec qui que ce soit », rapporte le correspondant de GABONEWS. Actualité du :29/08/2009 Monsieur Mayila a donné libre court à ceux qui veulent rallier les autres candidats en estimant que c’est le ...
Lire l'article
Le président de l’Union pour la nouvelle République (UPNR), maître Louis Gaston Mayila, a été reçu par le chef de l’Etat le 17 novembre à Libreville, suite à la légalisation officielle de son parti par le ministère de l’Intérieur. Le président de l’UPNR a manifesté son intention de rallier la majorité présidentielle, au sein de laquelle il compte apporter une analyse complémentaire en se gardant des positions partisanes fertiles pour le développement du pays. Après un laborieux processus de légalisation de son parti, qui l’aura privé des élections locales d’avril dernier, l’Union pour la nouvelle République (UPNR) souhaite intégrer la majorité ...
Lire l'article
Au titre des grandes décisions du 9ème Congrès ordinaire du Parti démocratique gabonais (PDG), Angélique Ngoma et Philipe Nzengué Mayila ont été respectivement reconduit à la tête des organismes de l’Union des femmes du parti démocratique gabonais (UFPDG) et de l’Union des jeunes du Parti démocratique gabonais (UJPDG). Ces deux structures spécialisées du Parti démocratique gabonais ont cependant subit des aménagements. Ainsi, ces reconduits ne seront plus membres du secrétariat exécutif du Parti. Ils seront désormais appelés « Délégués nationaux » et jouiront d’une autonomie de gestion des activités de leur organisme respectifs. Toutefois, chacun des organismes sera représenté par un membre au ...
Lire l'article
Après les recours introduits auprès de la Cour constitutionnelle qui a livré son rendu, la Commission Electorale nationale autonome permanente (CENAP), a publié samedi à Libreville, la liste additive des candidatures retenues pour les élections locales du 27 avril prochain, dont celle de Louis Gaston Mayila à Fougamou, dans le département de Tsamba-Magotsi, province de la Ngounié (sud). Toutefois, n’ayant pas encore obtenu du ministère de l’Intérieur la légalisation de son parti, l’Union pour la nouvelle république (UPNR) qu’il dit vouloir inscrire dans la majorité présidentielle, c’est en indépendant qu’il devra conduire sa liste. A noter aussi la présence sur cette liste ...
Lire l'article
Me Louis-Gaston Mayila effectue un nouveau départ après avoir contourné bien des embûches et pris à partie par certains de ses anciens collègues du gouvernement. Maître Louis Gaston Mayila est sorti du gouvernement alors qu’il y occupait le poste de Vice Premier Ministre, ministre de la Solidarité nationale, des Affaires sociales, du Bien-être et de la lutte contre la Pauvreté. Promu à ce poste, M. Mayila récoltait le fruit de ses efforts continus et sa détermination à œuvrer pour le bien-être des Gabonais afin qu’une meilleure distribution des ressources permettent à tout les citoyens de ce pays de participer ou d’être ...
Lire l'article
Mayila peut-il sauvegarder la cohésion de l’ACR?
Législatives J-1 / Le parti de Louis Gaston Mayila prêt pour la bataille
Me Mayila annonce la participation de son parti aux élections législatives
Louis Gaston Mayila :”Nous avons mandaté le président de l’ACR, Pierre Mamboundou, pour négocier avec le pouvoir.”
Gabon : Louis Gaston Mayila, «qu’Ali ne commette pas la folie de se déclarer vainqueur»
Gabon: Présidentielle 2009 / Louis Gaston Mayila: « l’Alliance tient sa position et ne veux pas choisir »
Gabon : L’UPNR frappe à la porte de la majorité présidentielle
Gabon: Angélique Ngoma et Philipe Nzengue Mayila reconduits à la tête de l’UFPDG et de l’UJPDG
Gabon: Locales 2008: à Fougamou, Louis Gaston Mayila finalement dans la bataille
Gabon : Un nouveau départ pour Louis Gaston Mayila ?


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 25 Jan 2012
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*