Jeudi
17 avril 2014
17h23
New Jersey
Pensée du jour 
Qu'est-ce qu'un intellectuel? C'est quelqu'un qui, en dehors de sa propre compétence, porte sur la place publique des problèmes de fond. L'intellectuel pose des problèmes généraux et fondamentaux, à la différence des experts.
Edgar Morin, sociologue et écrivain français (Jeune Afrique No. 2004, p. 23)
accueil | vote | forums | chatLe BDPiste | répertoires | images | communiqués
ATTENTION - CE SITE EST VIEUX
NOUS AVONS CHANGE DE SITE!!!

NOUS AVONS CHANGE DE SITE EN MAI 2005.
CE SITE EST MAINTENANT UN SITE D'ARCHIVES CONTENANT TOUS NOS ARTICLES
PUBLIES AVANT MAI 2005. POUR ALLER SUR NOTRE NOUVEAU SITE, CLIQUEZ ICI

bdpgabon.org
PRESENTATION
Présentation
Charte BDP
Cellules BDP
Comité directeur
Appel à la nation
Notre pensée
Que dit la presse?
Communiqués
CIGASANA
Le BDPiste
Donations
Gouvernement BDP
Gouvernement PDG
Publications New!
Audios New!
Videos New!
Rejoignez-nous!
Contactez-nous!
Publiez vos analyses!
Archives
Eveille toi Gabon, une aurore se lève.
Encourage l'ardeur qui vibre et nous soulève !
C'est enfin notre essor vers la félicité.

 

 

 

Recherche Actualités:
 
Décorationn des soldats gabonais de la FOMUC: La CEMAC reconnaissante
Auteur:  L'Union  | Date: 18 Janvier 2005  | Réactions ()
Section: Gabon/Afrique  | Source: L'Union

JOUR de gloire hier pour 363 militaires gabonais, tous grades confondus, ayant participé aux différentes opérations de maintien de la paix en République Centrafricaine dans le cadre de la Fore multinationale de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC).

Organisée à Baraka, au camp capitaine Ntchoréré, la cérémonie, solennelle, était placée sous le commandement du chef d'état-major général des Forces armées gabonaises, le général d'armée, Jean Ntori.

Acte I, lecture des noms des récipiendaires, 19 officiers su rieurs dont deux généraux, 187 sous-officiers et 157 militaires de rang qui, à l'exception d'un décédé, ont répondu présents. Acte II, cérémonial de décorations ouvert comme, il se doit, par l'actuel commandant de la FOMUC (Force multinationale de la CEMAC), le général de Brigade Roger-Auguste Bibaye Itandas.

Le commandant de la FOMUC a d'abord, à titre posthume, décerné la nouvelle médaille à un disparu, le caporal-chef Guy-Euloge Sada, mort en novembre 2003 pour le devoir. Il a ensuite épinglé la médaille, symbole de la reconnaissance de la CEMAC, à deux. de ses prédécesseurs à la tête de la FOMUC, les généraux Hachim Ratanga et Jean-Claude Ella Ekogha.

Le général Bibaye Itandas a ensuite remis la médaille aux officiers supérieurs et subalternes du contingent gabonais avant de céder la place aux autres officiers des différents corps qui ont, à tour de rôle, décoré le gros de la troupe, constitué des sous-officiers et des militaires de rang. Parmi ces vaillants soldats récompensés, on retrouve beaucoup de jeunes, dont l'âge moyen est de vingt ans chez les militaires de rang. Le plus jeune des sous-officiers est âgé seulement de vingt sept ans.

Avant son intervention de circonstance, le chef d'état-major général des Forces armées gabonaises a fait observer une minute de silence à la mémoire des soldats gabonais morts au service de 1a paix dans la sous- région depuis la MISAB, la MINURCA jusqu'à la FOMUC actuellement. A tous ceux qui ont reçu des médailles hier, le général d'armée Ntori a solennellement transmis « la grande satisfaction et les félicitations des plus hautes autorités de la République », en tête desquelles le chef suprême des armées, le chef de l'Etat, Omar Bongo Ondimba « désormais engagé dans les opérations de maintien de la paix, gage de sécurité et de stabilité dans notre sous-région et le reste du continent.»

PRESENCE GABONAISE. L'officier supérieur a, au passage, loué le courage, le professionnalisme et l'abnégation des néo- médaillés qui ont évolué « dans un théâtre d' opérations interarmées et inter alliées et dans des conditions pas toujours favorables.» Le général Ntori a également rendu un hommage mérité aux différents généraux gabonais (Nkili Edjo, feu Mombo Moukagni, Hachim Ratanga, Ignace-Martin Mavoungou, Jean-Claude Eella Ekogha et actuellement Roger Auguste Bibaye Itandas) qui se sont succédé à la tête des différentes forces de la CEMAC en République Centrafricaine.

Le chef d'état-major général des Forces armées d'état-major a enfin rappelé à l'actuel commandant de la FOMUC et aux soldats le challenge qui est le leur dans le cadre de la CEMAC : « maintenir la place des Forces armées gabonaises en particulier et celle du Gabon en général au sein de la communauté internationale.»

Institué par le chef de l'Etat, Omar Bongo Ondimba, président en exercice de la CEMAC, suite aux décisions des sommets des chefs d'Etat tenus à Libreville en octobre 2002 et à Brazzaville en mars 2003, la Médaille commémorative de la force multinationale' dé la CEMAC est attribuée aux ayants droit à trois titres. A titre normal, le décret portant sa, création indique qu'elle est décernée « Aux militaires de tous grades ayant servi la force en opérations,.au sein de leur contingent national, ou multinational, pendant une durée effective ~ quatre mois minimum, quel que soit le théâtre d'opérations.» Ce décret dispose également que cette médaille est attribuée « aux militaires de tous grades, d'un pays tiers, ayant apporté une aide efficace à la force en opérations, quel que soit le théâtre d'opérations.» Enfin, cette distinction est égaiement accordée à titre posthume, comme ce fut le cas hier pour le caporal-chef Sada.

Actuellement la force de la FOMUC est constituée des éléments issus de trois pays(Congo-Brazzaville, Gabon et Tchad). Le Cameroun et la Guinée Equatoriale la soutiennent financièrement. Dans les tout prochains jours, le général Bbaye Itandas va parcourir les autres pays de la sous-région pour procéder au même cérémonial de remise de médailles au reste des soldats ayant pris part aux opérations de la FOMUC.

Discutez dans le forum International ou laissez un commentaire ()


Bio de L'Union: Pas de biographie pour le moment
Réagir ( commentaires postés)
 Envoyez cet article à vos amis!

Copyright©L'Union. Tous droits réservés.
 
Récents Articles::GABON::AFRIQUE::MONDE
Gisement de fer de Belinga: Le consortium est constitué
1.520.000 Gabonais recensés à la veille des élections: Sommes-nous envahis ?
Gabon : Suspension de la perception de la taxe aéroportuaire et portuaire
Togo: les quatre candidats à la présidentielle
Economie africaine: La France pilote et défend la zone franc
Le Nigeria envisage un organisme régional pour protéger le Golfe de Guinée pétrolifère
Le président Bongo Ondimba veut sauver Air Gabon
"Il faut sauver Air Gabon"
Conseil des ministres du jeudi 7 avril 2005: Communiqué final
Gabon-FMI: Félicitations et encouragements à notre pays pour les réformes entreprises
Sur la Nationale 1: Quatre morts et sept blessés graves
Pour échapper à la justice, l'assassin de Mandji se donne la mort
Les basketteuses du Gabon en regroupement pour préparer la 19ème CAN féminine
Un concubin jaloux tue sa compagne à Kafélé
Réel espoir pour juguler la crise de l'habitat

Lire aussi dans les rubriques: Economie | Politique | Santé | Science/Tech Société | Rumeurs | Divers | Loisirs | Médias | Education | Sports | Afrique BDP Annonces | Communiqués | Monde | Révélations | Rapports | Analyses BDP | Discours BDP | Conventions France-Gabon| Communiqués BDP | BDP dans les médias
 
DOSSIERS
Rapports
Révelations
ACTUS BDP
Analyses BDP
Discours

Communiqués BDP@Médias
DOCUMENTS
Conventions France-Gabon
RUBRIQUES
Economie
Politique
Santé
Science/Tech
Société
Rumeurs
Divers
Loisirs
Médias
Education
Sports
Afrique
Communiqués
Monde
ACTIVISME
Poésie liberté

 


BDP-Gabon Nouveau©1998-2007