Mardi
23 juillet 2019
08h24
New Jersey
Pensée du jour 
A travers la palabre se dessine la constitution d'un espace public, et plus généralement d'un état d'esprit qui ne conçoit pas la vérité sous un seul angle. La palabre met en scène le pouvoir, met en ordre une société et donne du sens au langage.
Jean-Godefroy Bidima, Docteur en philosophie.
accueil | vote | forums | chatLe BDPiste | répertoires | images | communiqués
ATTENTION - CE SITE EST VIEUX
NOUS AVONS CHANGE DE SITE!!!

NOUS AVONS CHANGE DE SITE EN MAI 2005.
CE SITE EST MAINTENANT UN SITE D'ARCHIVES CONTENANT TOUS NOS ARTICLES
PUBLIES AVANT MAI 2005. POUR ALLER SUR NOTRE NOUVEAU SITE, CLIQUEZ ICI

bdpgabon.org
PRESENTATION
Présentation
Charte BDP
Cellules BDP
Comité directeur
Appel à la nation
Notre pensée
Que dit la presse?
Communiqués
CIGASANA
Le BDPiste
Donations
Gouvernement BDP
Gouvernement PDG
Publications New!
Audios New!
Videos New!
Rejoignez-nous!
Contactez-nous!
Publiez vos analyses!
Archives
Eveille toi Gabon, une aurore se lève.
Encourage l'ardeur qui vibre et nous soulève !
C'est enfin notre essor vers la félicité.

 

 

 

Recherche Actualités:
 
Réel espoir pour juguler la crise de l'habitat
Auteur:  L'Union  | Date: 7 Avril 2005  | Réactions ()
Section: Société/Culture  | Source: L'Union

L'apport des experts marocains et gabonais pourrait se révéler déterminant, en vue d'une réduction significative du déficit en logements dans notre pays, si l'État décidait de prendre en compte les résolutions issues du travail réalisé, notamment en allouant des moyens financiers et réglementaires conséquents au projet de lutte contre la "bidonvilisation".

AU moment où l'Onu Habitat, une agence spécialisée des Nations unies dans les problèmes de logement, met la planète en garde contre la probabilité d'atteindre 3 milliards de personnes vivant dans les bidonvilles d'ici 2050, les pourparlers maroco-gabonais sur l'habitat, l'urbanisme et le cadastre s'achèvent plutôt sur une note d'espoir.

Les solutions sont possibles au Gabon, a-t-on appris, notamment celles qui visent à sortir notre pays de la crise du logement dans laquelle, faute d'allocations conséquentes, il est empêtré depuis plusieurs décennies. Parmi ces solutions, il y a la coopération avec le Maroc. Celle-ci pourrait permettre, à terme, d'enrayer la crise de logements sociaux qui se traduit aujourd'hui par un déficit de 1.60 000 unités dans notre pays.

La pertinence des résolutions issues des échanges enregistrés pendant près dune semaine entre les experts marocains et les responsables gabonais des questions habitat, 'urbanisme et de cadastre permet en effet d'envisager l'avenir du logement sous un jour nouveau.

En tout cas, avant-hier à l'hôtel Intercontinental, lors de la cérémonie de clôture des pourparlers gabono-marocains, le ministre d'État, ministre de l'habitat, de l'urbanisme et du cadastre, Jacques Adiahénot, s'est réjoui de ce que «ces assises ont permis de formaliser, par secteur, les axes de coopération identifiés lors des rencontres successives», amenant les chefs de projet des deux parties, Samuel Nguema Ondo et Dr Moulay Chérif Tahiri, ainsi que le public présent, à partager le constat que la rencontre de Libreville est déterminante, puis qu'elle a «rendu plus concrètes les réflexions engagées lors de.: rencontres précédentes entre les experts des deux pays».

De ce fait, a souligné le ministre d'État, «cette série de rencontres, en l'espace de quelques mois; traduit bien la volonté de nos gouvernements, ainsi que celle des hautes autorités de nos pays respectifs de voir se concrétiser dans les faits ce vaste chantier».

COOPÉRATION SUD-SUD•Faut-il rappeler la volonté conjointement nourrie par le président de la République, Omar Bongo Ondimba, et lé souverain chérifien, le roi Mohammed VI, de mettre en place, au nom d'une amitié qui n'est plus à présenter, un partenariat sud-sud exemplaire ? « Dans un contexte de mondialisation, a dit le ministre d'État, il appartient à nos États, nos administrations ainsi qu'à nos peuples de se rapprocher, à travers des ensembles régionaux, des partenariats plus forts, plus soudés, pour montrer à l'opinion internationale que la coopération sud-sud existe ».

Pour ce qui est du détail même des travaux réalisés pendant le séjour des experts, marocains à Libreville, ainsi que l'a révélé le chef du projet pour la partie gabonaise, les différents commissions mises en place ont identifié des actions à entreprendre dans plusieurs domaines.

En matière foncière, il est question de prendre des dispositions réglementaires visant à établir des titres fonciers et à céder des terrains aux promoteurs immobiliers.

Dans le domaine de l'urbanisme, on retient la nécessité de redéfinir les grandes orientations du schéma directeur d'aménagement de Libreville.

Au plan du financement, en dehors des nouvelles orientations à donner au FNH et au CRH, on vise, entre autres, la mise en place par d'autres banques, de système d'épargne à long terme. Ainsi que la mobilisation de lignes de financement international, l'institution d'un système de contribution directe par la conversion des indemnités de logement en complément d'apport personnel pour l'acquisition des logements par les agents de l'État.

Concernant les projets immobiliers marocains Chaabt et Jet Sakane, qui rencontrent actuellement certaines difficultés pour entrer dans leur phase de concrétisation, c'est-à-dire dans la réalisation effective des logements sociaux dans notre pays, deux préalables fondamentaux ont été mis en exergue. Il s'agit premièrement de la cession de terrain avec titre foncier, et ensuite de la mise en place d'un système de financement acquéreur à long terme pour les lots et logements qui seront mis en vente par les promoteurs.

D'autres suggestions ont enfin été faites dans les domaines de la formation et de l'assistance technique, ainsi que dans celui de la création d'agences immobilières.

Discutez dans le forum Société ou laissez un commentaire ()


Bio de L'Union: Pas de biographie pour le moment
Réagir ( commentaires postés)
 Envoyez cet article à vos amis!

Copyright©L'Union. Tous droits réservés.
 
Récents Articles::GABON::AFRIQUE::MONDE
Gisement de fer de Belinga: Le consortium est constitué
1.520.000 Gabonais recensés à la veille des élections: Sommes-nous envahis ?
Gabon : Suspension de la perception de la taxe aéroportuaire et portuaire
Togo: les quatre candidats à la présidentielle
Economie africaine: La France pilote et défend la zone franc
Le Nigeria envisage un organisme régional pour protéger le Golfe de Guinée pétrolifère
Le président Bongo Ondimba veut sauver Air Gabon
"Il faut sauver Air Gabon"
Conseil des ministres du jeudi 7 avril 2005: Communiqué final
Gabon-FMI: Félicitations et encouragements à notre pays pour les réformes entreprises
Sur la Nationale 1: Quatre morts et sept blessés graves
Pour échapper à la justice, l'assassin de Mandji se donne la mort
Les basketteuses du Gabon en regroupement pour préparer la 19ème CAN féminine
Un concubin jaloux tue sa compagne à Kafélé
Réel espoir pour juguler la crise de l'habitat

Lire aussi dans les rubriques: Economie | Politique | Santé | Science/Tech Société | Rumeurs | Divers | Loisirs | Médias | Education | Sports | Afrique BDP Annonces | Communiqués | Monde | Révélations | Rapports | Analyses BDP | Discours BDP | Conventions France-Gabon| Communiqués BDP | BDP dans les médias
 
DOSSIERS
Rapports
Révelations
ACTUS BDP
Analyses BDP
Discours

Communiqués BDP@Médias
DOCUMENTS
Conventions France-Gabon
RUBRIQUES
Economie
Politique
Santé
Science/Tech
Société
Rumeurs
Divers
Loisirs
Médias
Education
Sports
Afrique
Communiqués
Monde
ACTIVISME
Poésie liberté

 


BDP-Gabon Nouveau©1998-2007